James Seddon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Seddon
James Seddon.
James Seddon.
Fonctions
4e secrétaire à la Guerre des États confédérés d'Amérique
Prédécesseur George W. Randolph
Successeur John Cabell Breckinridge
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Falmouth (Virginie)
Date de décès
Lieu de décès Comté de Goochland
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Parti démocrate
Profession Politicien
Avocat

James Seddon ( - ) est un avocat et politicien américain qui servit au Congrès des États-Unis comme membre du Parti démocrate. Il fut aussi secrétaire à la guerre des États confédérés d'Amérique, durant la guerre de Sécession.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Falmouth, dans le comté de Stafford, en Virginie, Seddon était un descendant de William Alexander, comte de Stirling. En raison de sa santé fragile, Seddon est éduqué principalement à la maison et devient autodidacte. À l'âge de vingt et un ans, il entre à la faculté de droit de l'université de Virginie. Après l'obtention de son diplôme, Seddon s'installe à Richmond, où il établit un cabinet d'avocats avec succès.

En 1845, il est nommé par le parti démocrate pour le Congrès et est facilement élu. Deux ans plus tard, il est renommé, mais refuse en raison des différences de plate-forme avec le parti. En 1849, Seddon est réélu au Congrès, de décembre 1849 à mars 1851. En raison de sa mauvaise santé, il refuse une autre nomination à la fin de son mandat et se retire à « Sabot Hill », son domaine sur la James River au-dessus de Richmond.

Seddon assiste à la convention de paix tenue à Washington, DC, en 1861, qui essaie de concevoir un moyen d'empêcher la guerre civile imminente. Plus tard dans la même année, il assiste au congrès confédéré provisoire. Le président Davis le nomme secrétaire de la guerre, poste qu'il occupe jusqu'au , date à laquelle il se retire de la vie publique pour se rendre dans son domaine.

Historique électoral[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :