12th Vermont Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12th Vermont Infantry
Image illustrative de l’article 12th Vermont Infantry
Drapeau de l'État du Vermont, 1837-1923

Création
Dissolution
Pays États-Unis
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Régiment
Rôle Infanterie
Fait partie de Ie corps
Guerres Guerre de Sécession
Commandant historique Asa P. Blunt

Le 12th Regiment, Vermont Volunteer Infantry (ou 12 VVI) est un régiment d'infanterie pour une période de neuf mois, dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession. Il sert sur le théâtre oriental, principalement dans les défenses de Washington, d'octobre 1862 à juillet 1863. Il est membre de la 2nd Vermont Brigade.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 12th Vermont Infantry, un régiment d'une durée de neuf mois, est levé à la suite de l'appel du président Lincoln, le , pour obtenir des troupes supplémentaires en raison des résultats désastreux de la campagne de la Péninsule.

Il est composé de volontaires de dix compagnies de la milice comme suit :

Le colonel Asa P. Blunt, auparavant dans les 3rd et 6th Vermont, est choisi pour commander le régiment. Le lieutenant-colonel Roswell Farnham et le commandant Levi G. Kingsley ont eu des commissions dans le 1st Vermont Infantry, avec un total de 65 officiers et hommes.

Le régiment part dans un camp à Brattleboro le , et entre en service des États-Unis le . Il quitte le Vermont le , et arrive à Washington, D.C. le 10 octobre, et se rend dans le camp sur East Capital Hill. Le 30 octobre, il fait partie de la 2nd Vermont Brigade, qui comprend également les 13th, 14th, 15th et 16th Vermont Infantry.

Le colonel Blunt commande la brigade jusqu'à l'arrivée du brigadier général Edwin H. Stoughton, le .

Stoughton n'est pas populaire parmi les officiers et les hommes de la brigade, de sorte que quand il est capturé par le partisan confédéré John S. Mosby le , peu d'entre eux pleurent sa perte. Le colonel Blunt assume de nouveau le commandement de la brigade, redonnant le commandement au nouveau commandant de brigade, le brigadier général George J. Stannard, le , qui mène la brigade jusqu'à la bataille de Gettysburg.

Le régiment marche sur Munson's Hill le et Hunting Creek le lendemain, où il reste jusqu'au , dans le « camp Vermont ». Il est affecté à une service de piquet à proximité de Fairfax Courthouse du au , participant à repousser la cavalerie de J. E. B. Stuart le . Le régiment est stationné à Wolf Run Shoals du au , assurant un service de garde du chemin de fer à Warrenton Junction jusqu'au 7 mai et campe près de Rappahannock Station jusqu'au 18 mai. À partir de là et jusqu'au 1 juin, il campe près de Bristoe and Catlett's Station. Pendant la majorité du mois de juin, est à Union Mills.

Le , la brigade est affecté à la troisième brigade de la troisième division du Ier corps, et reçoit l'ordre de former l'arrière-garde de l'armée du Potomac alors qu'elle marche vers le nord après l'armée de Virginie du Nord de Robert E. Lee. Le 12th marche avec la brigade de Wolf Run Shoals le , traverse le fleuve Potomac, le , passe à Edward's Ferry, et part vers le nord à travers Frederick City et Creagerstown, dans le Maryland. Il s'approche de Gettysburg le , lorsque le 12th et 15th sont détachés à la garde des trains du corps.

Le régiment accompagne les trains du corps à Rock Creek Church, près du champ de bataille, et deux compagnies de la 12th partent vers l'avant pour protéger les trains de munitions sur la route de Taneytown.

Après la bataille, le régiment part vers le sud de Westminster, Maryland, puis sert comme garde pour un train de 2 500 prisonniers confédérés qui sont emmenés à Baltimore, dans le Maryland. Partant de Baltimore, le régiment va à Brattleboro, au Vermont, où il arrive le . Il quitte le service actif le .

Des dizaines de membres nouvellement libérés du régiment s'enrôlent de nouveau, principalement dans les régiments de la 1st Vermont Brigade, et le 17th Vermont Infantry.

Décompte final[modifier | modifier le code]

DÉCOMPTE FINAL
Membres d'origine 998
Gain (recrues et transferts) 7
--- Agrégation 1005
--- Pertes ---
Décédé de maladie 63
Démobilisé 75
Déserteur 4
Transférés dans le Veteran Reserve Corps et d'autres organisations 2
--- Total des pertes 144
Libérés du service à divers moments 861

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Vermont durant la guerre de Sécession

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benedict, G. G., Vermont in the Civil War. A History of the part taken by the Vermont Soldiers And Sailors in the War For The Union, 1861-5. Burlington, VT.: The Free Press Association, 1888, ii:402-405.
  • Dyer, Frederick Henry, A Compendium of the War of the Rebellion. New York: T. Yoseloff, 1908. 3 vol.
  • Peck, Theodore S., compiler, Revised Roster of Vermont Volunteers and lists of Vermonters Who Served in the Army and Navy of the United States During the War of the Rebellion, 1861-66. Montpelier, VT.: Press of the Watchman Publishing Co., 1892, pp. 456–457.

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Coffin, Howard, Full Duty: Vermonters in the Civil War. Woodstock, VT.: Countryman Press, 1995.
  • -----. Nine Months to Gettysburg. The Vermonters Who Broke Pickett's Charge. Woodstock, VT.: Countryman Press, 1997.
  • Palmer, Edwin F., The Second Brigade: or, Camp Life, By a Volunteer, Montpelier: E. P. Walton, 1864.

Liens externes[modifier | modifier le code]