46th New York Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

46th New York Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 46th New York Infantry
Drapeau de l'État de New York

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Type Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Rudolph Rosa
Joseph P. Gerhardt
George W. Travers

Le 46th New York Volunteer Infantry (« régiment des fusiliers de Fremont ») est un régiment d'infanterie qui a servi dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Service[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infantry est organisé à New York City, New York et entre en service par compagnies à compter du 29 juillet 1861 pour trois ans de service sous le commandement du colonel Rudolph Rosa. Il est principalement composé de germano-américains[1](p337).

Le régiment est attaché à la première brigade de Viele du corps expéditionnaire de Caroline du Sud de Sherman d'octobre 1861 à avril 1862. Il est dans la deuxième brigade de la deuxième division du département du Sud, jusqu'en juillet 1862. Il est dans la deuxième brigade de la première division du IXe corps de l'armée du Potomac jusqu'en avril 1863 puis dans la deuxième brigade de la première division du IXe corps d'armée de l'armée de l'Ohio jusqu'en juin 1863. Il est dans la troisième brigade de la deuxième division du IXe corps de l'armée du Tennessee jusqu'en août 1863. Il appartient à la deuxième brigade de la première division du IXe corps de l'armée de l'Ohio jusqu'en avril 1864. Il est affecté dans la deuxième brigade de la première division du IXe corps de l'armée du Potomac jusqu'en mai 1864. Il est dans la deuxième brigade de la quatrième division du Ve corps jusqu'au  puis dans la deuxième brigade de la troisième division du IXe corps jusqu'en septembre 1864. Enfin, il est affecté dans la deuxième brigade de la première division du IXe corps jusqu'en juillet 1865.

Le 46th New York Infantry quitte le service le .

Service détaillé[modifier | modifier le code]

1861[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infantry quitte l'État pour aller à Washington, DC le , puis part à Annapolis, dans le Maryland. Il participe à l'expédition de Port Royal, en Caroline du Sud du - et à la capture des forts Walker et Beauregard, dans le port de Port Royal et à Hilton Head, le . Il est en service à Hilton Head, en Caroline du Sud jusqu'en mars 1862.

1862[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infantry occupe Edisto Island le . Il est à Wilmington et Whitmarsh Islands les et . Il prend part au bombardement et à la capture de fort Pulaski, en Géorgie les et . Il fait partie de l'expédition de James Island du au . Il prend part à l'action sur James Island le  et à la bataille de Secessionville le . Il évacue James Island et part vers Hilton Head du au . Il part à Newport News du au , puis à Fredericksburg, en Virginie du au . Il participe aux opérations sur les rivières Rapidan et Rappahannock du au .

Il prend part à la campagne de Virginie septentrionale de Pope du au . Il participe à la bataille de Groveton le et à la seconde bataille de Bull Run, le . Il contribue à la bataille de Chantilly le [note 1].

Puis, il participe à la campagne du Maryland du au , prenant part à la bataille de South Mountain le et à celle d'Antietam les et [note 2]. Il est en service dans le Maryland jusqu'au . Il remonte le Potomac vers Leesburg, puis vers Falmouth, en Virginie du au . Il participe à la bataille de Fredericksburg, en Virginie du au .

1863[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infantry prend part à la marche dans la boue du  au . Il part ensuite pour Newport News, en Virginie le , puis au Kentucky du au . Il est en service à Paris, Nicholasville, Lancaster, Stanford, et de Somerset, au Kentucky jusqu'au mois de juin. Il traverse le Kentucky pour aller à Cairo en Illinois du au , puis à Vicksburg, au Mississippi du au .

Il prend part au siège de Vicksburg du au . Il prend part à l'expédition de Jackson, au Mississippi du au et participe au siège de Jackson du au . Il participe à la destruction du chemin de fer central du Mississippi à Madison Station du au . Il est à Milldale jusqu'au . Il part pour Covington, au Kentucky du au .

Il participe à la campagne dans l'est du Tennessee de Burnside du au . Il marche sur les montagnes du Cumberland dans l'est du Tennessee du au . Il participe à l'action à Blue Springs le. Il est à Lenoir jusqu'au . Il participe à la bataille de Campbell's Station le . Au cours de la campagne de Knoxville[note 3], il prend part au siège de Knoxville du au . Il participe à la poursuite de Longstreet du au .

1864[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infantry participe aux opérations dans l'est du Tennessee jusqu'en mars 1864. Il part ensuite à Annapolis, au Maryland en mars-avril. Il participe à la campagne de la Rapidan vers le fleuve James du au . Il prend part à la bataille de la Wilderness du  au et à celle de bataille de Spotsylvania du au et de  Spotsylvania Court House du au . Il prend part à l'assaut sur le saillant ou « Bloody Angle » du . Il participe à la bataille de North Anna River du au . Il est à Jericho Ford le . Ensuite, il est sur la ligne de la Pamunkey du au . Il prend part à la bataille de Totopotomoy du au et à la bataille de Cold Harbor du au . Il est à Bethesda Church du au .

Il est devant Petersburg du au et prend part au siège de Petersburg du au . Il prend part à l'explosion de la mine à Petersburg le [2](p185),[note 4]. Il participe à la deuxième bataille de Weldon Railroad[note 5]  du au puis combat à Poplar Springs Church du au [note 6]. Il effectue une reconnaissance sur Vaughan et Squirrel le . Il prend part à la bataille de Boydton Plank Road, à Hatcher les et .

1865[modifier | modifier le code]

Le 46th New York Infrantry participe à la bataille de fort Stedman . Il prend part à la campagne d'Appomattox du au [note 7]. Il prend part à la chute de Petersburg le et à son occupation le . Il participe à la poursuite de Lee du au .

Il part pour Washington, DC du au , et y est en service jusqu'au mois de juillet. Il participe à la grande revue des armées du .

Victimes[modifier | modifier le code]

Le régiment perd un total de 195 hommes pendant son service ; 8 officiers et 96 soldats tués ou blessés mortellement, 2 officiers et 89 soldats morts de maladie.

Commandants[modifier | modifier le code]

  • Colonel Rudolph Rosa - blessé au combat lors de la seconde Bataille de Bull Run ; libéré du service le 17 décembre 1862
  • Colonel Joseph P. Gerhardt
  • Colonel George W. Travers promu mais jamais nommé au grade
  • Lieutenant-colonel Adolphe Becker - commande à partir de la bataille de fort Stedman jusqu'à la libération du service
  • Commandant Julius Parcus - commande lors de la seconde Bataille de Bull Run après la blessure du colonel Rosa
  • Capitaine Alphons Servieri - commande au cours de la campagne de Knoxville

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dyer, Frederick H. A Compendium of the War of the Rebellion (Des Moines, IA: Dyer Pub. Co.), 1908.
  • Voorhis, Jerry. The Life and Times of Aurelius Lyman Voorhis (New York: Vantage Press), 1976.
Attribution
  • PD-icon.svg Cet article contient du texte dont le contenu se trouve dans le domaine public. Dyer, Frederick H. (1908). A Compendium of the War of the Rebellion. Des Moines, IA: Dyer Publishing Co.Dyer, Frederick H.PD-icon.svg Cet article contient du texte dont le contenu se trouve dans le domaine public. Dyer, Frederick H. (1908). A Compendium of the War of the Rebellion. Des Moines, IA: Dyer Publishing Co.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter R. Eisenstadt et Laura-Eve Moss, The encyclopedia of New York State, Syracuse University Press, (ISBN 081560808X et 9780815608080, OCLC 57506556, lire en ligne)
  2. (en) John F., Schmutz, The Battle of the Crater : a complete history, McFarland, (ISBN 9780786453672, 0786453672 et 9780786439829, OCLC 431940043, lire en ligne)