Armée de la frontière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée de la frontière
Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Guerres Guerre de Sécession
Commandant historique John McAllister Schofield

L'armée de la frontière est une armée de l'Union qui sert sur le théâtre du Trans-Mississippi au cours de la guerre de Sécession. Elle combat lors plusieurs petites missions dans l'Arkansas, le territoire indien, et le Kansas. En juin 1863, l'armée est dissoute, mais beaucoup de ses régiments sont placés dans le district de la frontière.

L'armée est créée le , composée de forces du district du sud-ouest du Missouri. Le général John M. Schofield est le premier commandant de l'armée. Avant cela (du au ) l'armée de campagne de Schofield est connue sous l'appellation de l'armée du sud-ouest du Missouri. L'armée de la frontière est composée de trois divisions, à son apogée. Elles ont été commandées respectivement par James G. Blunt, James Totten (en), et Francis J. Herron.

Les unités de l'armée (surtout le 1st division de Blunt), sont engagés dans plusieurs petits combats au début de la guerre. La bataille de Prairie Grove , en 1862, est le meilleur moment de l'armée pendant la guerre. Au cours de la campagne, le général Schofield est absent de Saint-Louis, par conséquent le général Blunt assume temporairement le commandement de l'armée tout en dirigeant personnellement la 1st division. Le colonel Daniel Huston, Jr (en) remplace temporairement Totten au commandement de la 2nd division. Les 2nd et 3rd divisions sont placés sous les ordres du général Herron.

Herron remplace Schofield en tant que commandant en mars 1863. En mai de cette année, la 2nd division de l'armée sous les ordres de William Vandever (en) combat lors de la bataille de Chalk Bluff contre un raid confédéré raid dirigé par John S. Marmaduke. L'armée est dissoute le , les restes forment la « division de Herron » et sont envoyés en renfort pour le siège de Vicksburg.

Les commandants[modifier | modifier le code]

Grandes Batailles[modifier | modifier le code]

District de la frontière[modifier | modifier le code]

Le , les unités restantes en Arkansas et dans le territoire indien, appartenant antérieurement à l'armée de la frontière, sont organisées dans le district de la frontière, avec le général Blunt à son commandement. Le district fait partie du département du Missouri et est composé du territoire indien, de l'Arkansas occidental, du sud-ouest du Missouri et du Kansas méridional.

Avec les troupes de ce district, Blunt combat et remporte la victoire à la bataille de Honey Springs en 1863, mais subit une défaite à Baxter Springs plus tard dans l'année. Blunt est relevé de son commandement en janvier 1864. Au même moment, le district de la frontière est scindé. Le territoire indien et fort Smith, Arkansas sont désignés comme le district de la frontière dans le département du Kansas et placés sous le commandement du colonel William R. Judson (en). Les régions dans l'Arkansas sont désignées comme le district de la frontière dans le département de l'Arkansas et placées sous le commandement du général John Milton Thayer. Les troupes de Thayer sont rattachées au VII corps pendant l'expédition de Camden en tant que « division de la frontière ».

Le , Blunt remplace Judson au commandement du district de la frontière, du département du Kansas. Blunt commande jusqu'au lorsque son district est dissout. Fort Smith est transféré dans le district de Thayer et le reste du territoire indien est réparti parmi les autres districts. Le district de la frontière de Thayer continue jusqu'au , date à laquelle il est aussi dissout.

Commandants[modifier | modifier le code]

Grandes Batailles[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

http://www.civilwarhome.com/armyoffrontier.htm http://www.civilwarchronicles.com/commanders.htm