37th Virginia Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trente-septième régiment d'infanterie de volontaires de Virginie

37th Virginia Volunteer Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 37th Virginia Infantry
Drapeau de combat du 37th Virginia

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Battle flag of the Confederate States of America.svg Confederate States Army
Branche Infanterie
Type Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Samuel V. Fulkerson
Titus V. Williams

Le 37th Virginia Volunteer Infantry Regiment (trente-septième régiment d'infanterie des volontaires de Virginie) est un régiment d'infanterie levé en Virginie pour servir dans l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Il combat la plupart du temps avec l'armée de Virginie du Nord.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le 37th Virginia est organisé dans le comté de Washington, en Virginie, en mai 1861, et accepté dans le service confédéré en juillet, lorsque deux unités supplémentaires sont ajoutées.

Parmi les compagnies du régiment, on trouve :

  • Compagnie A - « Goodson Rifle Guard » (garde des fusiliers de Goodson)[1](p59)
  • Compagnie B - « Washington Independents » (indépendants de Washington)[1](p160),[note 1]
  • Compagnie D - « Estillville Davis Guards » (gardes d'Estillville Davis)[1](p49)
  • Compagnie F - « Glade Spring Rifles » (fusiliers de Glade Spring)[1](p59)
  • Compagnie G - « New Garden Fearnoughts » (sans peur de New Garden)[1](p107)
  • Compagnie H - « King Mountain -Rifles » (fusiliers de King Mountain)[1](p81)

Service[modifier | modifier le code]

Le régiment prend part aux combats à la première bataille de Kernstown [note 2] et celle de McDowell[2](p206),[note 3], participe ensuite à la campagne de la vallée de Jackson. Pendant la guerre, il est affecté dans la brigade de Taliaferro, de Colston, de Steuart, et de W. Terry de l'armée de Virginie du Nord. Le 37th Virginia est impliqué dans de nombreux combats, de la bataille des sept jours jusqu'à celle de Cold Harbor.

Au cours de la bataille des sept jours, le colonel Fulkerson est mortellement blessé alors qu'il commande la troisième brigade de la division de Whiting et que le commandant Titus V. Fulkerson est à la tête du régiment[3](p316).

Il se déplace avec Early dans la vallée de la Shenandoah, puis participe à la dernière campagne à Appomattox[note 4].

Pertes[modifier | modifier le code]

Il compte 846 hommes en décembre 1861, et subit 113 pertes à la première bataille de Kernstown et a cinq tués à Manassas et 34 blessés à McDowell. Le régiment rend compte de 12 tués et 76 blessés à Cedar Mountain[note 5], cinq tués et 36 blessés à deuxième bataille de Bull Run, et 22 tués, 101 blessés, et 9 disparus à Chancellorsville[note 6]. Plus de 30 % des 264 hommes engagés à Gettysburg sont mis hors de combat, et beaucoup parmi le régiment en sous effectif chronique sont capturés à Spotsylvania. Seulement deux officiers et 39 hommes se rendent à Appomattox Courthouse.

Commandement[modifier | modifier le code]

Les officier supérieurs sont les colonels Samuel V. Fulkerson et Titus V. Williams, les lieutenants-colonels Robert P. Carson et John F. Terry, et le commandant Henry C. Wood.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Michael K. Shaffer, dans Washington County, Virginia, in the Civil War attribue les « Washington Independents » à la compagnie K et la compagnie B est la « Virginia Mountain Boys ».
  2. Cf. Ordre de bataille confédéré de la première bataille de Kernstown
  3. Cf. Ordre de bataille confédéré de McDowell
  4. Cf. Ordre de bataille confédéré de la campagne d'Appomattox
  5. Cf. Ordre de bataille confédéré de Cedar Mountain
  6. Cf. Ordre de bataille confédéré de Chancellorsville

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Local Designations of Confederate Troops, Ithaca, New York, Cornell University Library, , 182 p.
  2. (en) Mike Fisher, Devotions for warriors : a Christian perspective of the Civil War, Tate Pub. & Enterprises, (ISBN 9781606049006 et 1606049003, OCLC 320191687, lire en ligne)
  3. (en) Robert Underwood Johnson et Clarence Clough Buel, Battles and leaders of the Civil War : being for the most part contributions by Union and Confederate officers. Based upon "The Century war series.", Castle, [1982?] (ISBN 0890095698, 9780890095690 et 0890095701, OCLC 9023738, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]