Portail:Forces armées des États-Unis

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Arborescence   Projet   Discussion
Flag of the United States Army.svg
Flag of the United States Navy.svg
Flag of the United States Air Force.svg
Flag of the United States Marine Corps.svg
Flag of the United States Coast Guard.svg

Les forces armées des États-Unis, couramment connue comme l'armée américaine (US Military) est la force militaire qu'entretiennent les États-Unis. Elles consistent en cinq des sept services en uniforme des États-Unis : l'United States Army (armée des terre), l'United States Navy (marine), l'United States Air Force (armée de l'air), l'United States Marine Corps (corps des Marines) et l'United States Coast Guard (Garde-côte). Approximativement 1,4 million de personnes sont, en 2013, en service actif dans l'armée, avec 135 900 personnes supplémentaires dans les sept composantes de réserve. Avec 2,26 millions de personnes, en comptant les réserves, l'armée des États-Unis est la deuxième ou troisième plus grande du monde, après l'Armée populaire de libération de la République populaire de Chine, et a quasi égalité avec l'armée indienne. Mais elle est la première par son budget, sa force de frappe et sa capacité de déploiement. Elle a des bases et des troupes déployées dans le monde entier.

Le commandant en chef (Commander in Chief) des forces armées américaines est le président des États-Unis. Comme dans la plupart des armées, les membres de l'armée américaine ont un grade : officier, sous-officier ou volontaire, et peuvent être promus.

Les forces de défense d'État (state defense forces) sont des unités de milice opérant sous la seule autorité d'un gouvernement ou du gouverneur des États des États-Unis. Elles se distinguent de la Garde nationale par le fait qu'elles ne sont pas des forces militaires fédérales. Autorisées par les lois de l'État et par les lois fédérales, les forces de défense d'État dans leur ensemble « ne doivent pas être appelées, commandées ou enrôlées dans les forces armées » (des États-Unis) selon le paragraphe 109 du titre 32 du code des États-Unis ; cependant, le paragraphe précise en outre que les individus servant dans les forces de défense d'État ne sont pas un exemple de conscription. Avec Porto Rico, environ 22 États sont actifs dans les forces de défense d'État qui peuvent être appelées pendant les missions de gestion des urgences et de sécurité intérieure.

Sceau du département de la Défense

Le département de la Défense des États-Unis (Department of Defense, DoD, équivalent d'un ministère) est la structure civile qui contrôle l'armée américaine. Son siège se situe au Pentagone, près de Washington DC. Il est dirigé par le secrétaire de la Défense qui est membre du cabinet présidentiel. Le secrétaire à la Défense supervise le comité des chefs d’États-majors interarmées (Joint Chiefs of Staff), les Unified Combatant Command et les agences civiles telles que l'inspecteur général, le Defense Intelligence Agency (DIA) et la National Security Agency (NSA). Le département de la Défense est le plus grand employeur des États-Unis.

George Washington traversant le fleuve Delaware

L'histoire militaire des États-Unis s'étend sur une période de près de deux siècles et demi, au cours de laquelle les États-Unis partent d'une alliance des 13 colonies britanniques sans armée professionnelle, pour être au XXIe siècle la dernière superpuissance militaire restante.

L'histoire de l'armée des États-Unis commence avec les pionniers civils, armés pour la chasse et avec les équipements de survie de base, dans les régions sauvages qu'ils organisent en milices locales pour des petites opérations militaires, principalement contre les tribus amérindiennes mais aussi pour résister aux raids possibles des petites forces militaires dans les environs des colonies européennes.

Ce portail compte 5 098 articles dont 14 articles de qualités et 19 bons articles .

Nuvola apps ktip.png Lumière sur…

Bombardiers en piqué Douglas SBD Dauntless de l'USS Hornet se préparant à plonger sur le croiseur japonais Mikuma en feu.

La bataille de Midway (en japonais : ミッドウェー海戦) est un engagement aéronaval majeur opposant les forces du Japon et des États-Unis qui s'est déroulé dans les premiers jours de juin 1942 au cours de la guerre du Pacifique dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale. La bataille fut livrée alors que le Japon avait atteint, 6 mois après son entrée en guerre déclenchée par l'attaque sur Pearl Harbor, l'ensemble des objectifs de conquête qu'il s'était fixé. L'objectif de la bataille navale, provoquée par le Japon, était d'éliminer les forces aéronavales américaines qui constituaient une menace pour les conquêtes japonaises dans le Pacifique. Pour l'amiral Yamamoto, commandant des opérations, il s'agissait également de placer son pays dans une position de force pour négocier avec les États-Unis une paix entérinant le nouveau partage du territoire.

Le plan de l'amiral Yamamoto prévoyait d'attirer les porte-avions américains vers les forces navales japonaises en livrant un assaut aérien et terrestre contre l'atoll de Midway. Une attaque devait être menée en parallèle contre les îles Aléoutiennes. Malgré les moyens énormes mis en jeu par la marine japonaise comprenant près de 200 unités navales dont 8 porte-avions et 12 cuirassés, l'attaque fut un échec total. Les Américains qui avaient percé le code japonais, connaissaient les détails et le calendrier de l'opération tandis que les Japonais furent handicapés par l'échec de leurs missions de reconnaissance puis, au moment de la bataille décisive livrée par les quatre porte-avions de l'amiral Nagumo, par la division de leurs forces en plusieurs flottes. Les quatre principaux porte-avions japonais ainsi qu'un croiseur lourd furent coulés par les aviateurs américains tandis que les pertes américaines se limitèrent à un porte-avions et un destroyer.

Cette défaite japonaise marqua un tournant dans la campagne du Pacifique mais également dans la Seconde Guerre mondiale. Elle mit fin à la supériorité des forces japonaises dans le Pacifique : celles-ci furent particulièrement touchées par la disparition de leurs meilleures unités aéronavales parachevée par la campagne des îles Salomon qui suivra. La construction navale japonaise et un programme de formation accéléré des pilotes ne parviendront pas à remplacer les pertes subies alors que les États-Unis augmenteront dans le même temps considérablement le nombre de porte-avions mis en service et de pilotes formés. La victoire de Midway, en éloignant la menace japonaise, permit également aux États-Unis de déployer une force navale considérable dans l'Atlantique Nord pour appuyer le front européen.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Forces armées des États-Unis

Gnome-dev-camera.svg Image au hasard

Les présidents Bush et Fox embarquent dans Marine One pour se rendre à Toledo dans l'Ohio. (définition réelle 396 × 600)

Les présidents Bush et Fox embarquent dans Marine One pour se rendre à Toledo dans l'Ohio.
(définition réelle 396 × 600)

Voir les images sélectionnées

Nuvola apps kpdf recolored horizontal flip.png Index thématique

Grands thèmes

United States Air Force

Académie • avions : avant 1926, de 1926 à 1962, après 1962corps de policegarde nationale aériennemuséeSpace CommandStrategic Air Command

United States Army

Commandementarmée continentalecorps des ingénieursforces spécialesgarde nationaleguerre de 1812HumveeM108/M109réserve

United States Coast Guard

Sécurité intérieurenaviresRecherche et sauvetage

United States Marine Corps

Commandanthistoireguerre du Pacifiquesemper fidelis

United States Navy

Blue AngelsContinental Navyguerre d'indépendanceorganisationPearl Harborréserve

Département de la Défense

BRACcommandementDARPADIANSAPentagonesecrétaireWar College

Joint Chiefs of Staff

Chef d'état-majorColin PowellMichael MullenOmar Bradley

Département des Anciens combattants

Cimetière nationalsecrétaire

Catégories

Forces armées

Département de la DéfenseAir ForceArmyCoast GuardMarine CorpsNational GuardNavy

Basesdécorationsécolesentrepriseséquipementslégislationpersonnalités

Histoire militaire

Guerres : révolutionguerre de 1812guerre américano-mexicaineguerre civileguerre hispano-américainePremière Guerre mondialeSeconde Guerre mondialeguerre froideguerre de Coréeguerre du Viêt Namguerre du Golfeguerre en Irak

Bataillesprogramme nucléaire

Fairytale bookmark half gold silverlight.png Articles labellisés

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 14 Articles de qualité sur les forces armées des États-Unis

Accident sur la base de Fairchild en 1994 (vote) Attaque de Pearl Harbor (vote) Bataille de Guadalcanal (vote) Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki (vote) Embuscade d'Uzbin (vote) Guerre anglo-américaine de 1812 (vote) Hobey Baker (vote) John Jacob Astor IV (vote) Massacre de Baugnez (vote) Opération Ten-Gō (vote) Poche de Falaise (vote) Robert Gould Shaw (vote) Wesley Clark (vote) William Tecumseh Sherman (vote)

Bon article 19 Bons articles sur les forces armées des États-Unis

Armand Tuffin de La Rouërie (vote) Bataille de la mer de Corail (vote) Bataille de Midway (vote) Bataille de Trois-Rivières (vote) Bataille des îles Santa Cruz (vote) Bataille des Salomon orientales (vote) Bataille du cap Espérance (vote) Batailles de Lexington et Concord (vote) Bombardements stratégiques sur le Japon (vote) George Washington (vote) Medal of Honor (vote) Opération Sandstone (vote) Opération Varsity (vote) Philip Sheridan (vote) Projet Manhattan (vote) Seconde Guerre séminole (vote) USS Constitution (vote) USS Indianapolis (CA-35) (vote) Zero d'Akutan (vote)

Wikinews-logo.svg Actualités

Lire et éditer Wikinews

Portal.svg Portails connexes

Portail de l'histoire militaire Histoire militaire Portail des États-Unis États-Unis
Portail de l'OTAN OTAN Portail de la guerre de Sécession Guerre de Sécession
Portail de l'Organisation des Nations unies Organisation des Nations unies Portail de la Révolution américaine Révolution américaine
Portail des forces canadiennes Forces canadiennes

Autres portails.

Avertissement