101st New York Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

101st New York Volunteer Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 101st New York Infantry
Drapeau de l'État de New York

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Type Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Enrico Fardella
George F. Chester

Le 101st New York Volunteer Infantry (aussi connue comme la « brigade de l'Union » et le « deuxième régiment du comté d'Onondaga ») est un régiment d'infanterie dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Service[modifier | modifier le code]

Le 101st New York Infantry est organisé à Buffalo, dans l'État de New York, et entre en service pour une durée de trois années, en , sous le commandement du colonel Enrico Fardella.

Le régiment est affecté au commandement de Wadsworth, dans le district militaire de Washington, jusqu'en . Il est dans la brigade de Whipple aux défenses de Washington jusqu'en . Il est ensuite dans la deuxième brigade de la troisième division, du IIIe corps de l'armée du Potomac, jusqu'en et enfin dans le deuxième brigade de la première division du IIIe  corps, jusqu'en .

Le 101st New York Infantry cesse d'exister le , date à laquelle il est consolidé avec le 37th New York Infantry.

Service détaillé[modifier | modifier le code]

Le 101st New York Infantry quitte New York pour Washington D.C., le . Il est en service dans les défenses de Washington, D.C., jusqu'en . Puis, il reçoit l'ordre de rejoindre l'armée du Potomac dans la Péninsule de Virginie en . Il participe à la bataille de sept jours du au . Il participe ainsi aux batailles d'Oak Grove le , de Jordan's Ford le , de White Oak Swamp, de Glendale le , et de Malvern Hill le . Il est à Harrison's Landing jusqu'au . Il part ensuite à fort Monroe, puis à Centreville, du au . Il participe à la campagne de Virginie septentrionale de Pope du au . Il participe à la bataille de Groveton le  et à la seconde bataille de Bull Run le . Il participe à la bataille de Chantilly[note 1], le et ensuit sécurise les gués de la Monocacy jusqu'au . Il remonte le Potomac et va vers Falmouth, en Virginie du au . Il participe à la bataille de Fredericksburg, en Virginie du au .

Pertes[modifier | modifier le code]

Le régiment perd un total de 74 hommes pendant le service ; un officier et 24 soldats tués ou blessés mortellement, un officier et 48 soldats sont morts de la maladie.

Commandants[modifier | modifier le code]

  • Colonel Enrico Fardella
  • Colonel George F. Chester

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dodge, Theodore Ayrault. On Campaign with the Army of the Potomac: The Civil War Journal of Theodore Ayrault Dodge (New York: Cooper Square Press), 2001. (ISBN 0-8154-1030-1)
  • Dyer, Frederick H. A Compendium of the War of the Rebellion (Des Moines, IA: Dyer Pub. Co.), 1908.
  • Ford, Henry E. History of the 101st Regiment (Syracuse, NY: Times Pub. Co.), 1898.
  • PD-icon.svg Cet article contient du texte dont le contenu se trouve dans le domaine public. Dyer, Frederick H. (1908). A Compendium of the War of the Rebellion. Des Moines, IA: Dyer Publishing Co.Dyer, Frederick H.PD-icon.svg Cet article contient du texte dont le contenu se trouve dans le domaine public. Dyer, Frederick H. (1908). A Compendium of the War of the Rebellion. Des Moines, IA: Dyer Publishing Co.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]