2nd Wisconsin Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2nd Regiment Wisconsin Volunteer Infantry
Image illustrative de l’article 2nd Wisconsin Infantry
Drapeau du Wisconsin

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Type Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique S. Park Coon
Edgar O'Connor
Lucius Fairchild

Le 2nd Regiment Wisconsin Volunteer Infantry est un régiment d'infanterie qui a servi dans l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession. Il passe la plupart de la guerre en tant qu'unité de la célèbre Iron Brigade de l'armée du Potomac.

Service[modifier | modifier le code]

1861[modifier | modifier le code]

Le gouverneur du Wisconsin, Alexander W. Randall (R), lance un appel aux armes dans tout l'état du Wisconsin, à la suite de la proclamation du président Abraham Lincoln le qui demande des troupes pour mater la rébellion. Suffisamment d'hommes du Wisconsin s'enrôlent pour permettre la formation de deux régiments, un plus que le quota d'un seul régiment de la directive de Lincoln. Le 2nd Wisconsin est principalement levé à partir d'hommes de Madison, Racine, Milwaukee, Oshkosh, et La Crosse. Il est réuni à Madison et entre dans le service fédéral le , en tant que régiment de trois ans (réorganisé à partir du régiment initial de trois mois)[1]. Le gouverneur Randall nomme S. Park Coon, âgé de 41 ans et originaire de New York et procureur général du Wisconsin avant guerre, comme premier colonel de nouveau régiment. Le lieutenant colonel Henry W. Peck, est un Ohioan qui est diplômé de West Point en 1851 et apporte une expérience militaire professionnelle et l'entraînement, par rapport à la nomination politique de Coon[2].

Le régiment est transporté à Washington, DC, et participe pour son premier combat à la première bataille de Bull Run en juillet 1861 dans une brigade sous les ordres de William T. Sherman. Lors des combats, Sherman va engager ses quatre régiment mais pas simultanément. Il commence par envoyer le 2nd Wisconsin Infantry pour prendre une colline. Mais, leur uniforme gris leur attire des tirs fratricides et il recule. Le 79th New York Infantry est alors lancé à l'assaut sans plus de succès[3](p144).

Coon, jamais à l'aise dans son rôle de militaire, démissionne le à revenir à la politique. Peck et le commandant démissionnent également, tous deux considérés comme des victimes de la mauvaise performance du régiment à Bull Run[4]. Trois nouveaux officiers supérieurs les remplacent - le colonel Edgar O'Connor, le lieutenant colonel Fairchild, et le commandant Thomas S. Allen. La nomination de O'Connor, marié à femme du Sud et fervent démocrate, rencontre de vives critiques dans les médias du Wisconsin, en particulier dans les journaux républicains. Cependant, il se révélera être un leader courageux et compétent, et est tué au combat en Virginie à la fin de l'été 1862[5]. Le lieutenant colonel Fairchild est promu colonel le , pour devenir le troisième commandant du 2nd Wisconsin Volunteers.

1862[modifier | modifier le code]

Le régiment subit de lourdes pertes au cours de la campagne de Virginie du Nord, combattant contre les confédérés de Stonewall Jackson lors de la bataille de Groveton, et participe à plus d'action lors de la seconde bataille de Bull Run. Au cours de la campagne du Maryland, le 2nd Wisconsin attaque à Turner's Gap pendant la bataille de South Mountain, puis de nouveau subit des pertes élevées dans le champ de maïs à Antietam.

1863[modifier | modifier le code]

Le régiment prend part à la bataille de Chancellorsville (-) au sein de la quatrième brigade de la première division du Ier corps de l'armée du Potomac[6](p454),[note 1].

Sans doute l'heure de gloire du régiment survient à Gettysburg, où il perd 77 % de ses effectifs (233 victimes de 302 présents) dans un combat acharné sur McPherson's Ridge pendant la longue action de la brigade de fer le [7]. Le colonel Fairchild perd un bras en raison d'une blessure grave, et la plupart des officiers tombent eux-aussi. Le régiment se réforme sur Culp's Hill et se retranche pour le reste de la bataille. Il sert plus tard lors des campagnes de Bristoe[note 2] et Mine Run.

1864[modifier | modifier le code]

Bien que le 2nd Wisconsin soit en mesure de reconstituer certaines de ses pertes, il ne retrouve jamais plus la même force de combat. Le régiment quitte le service le . Les nouvelles recrues et les recrues le plus tardives sont consolidées dans un bataillon qui est fusionné avec le 6th Wisconsin Volunteers Infantry Regiment le .

Total des enrôlements et des pertes[modifier | modifier le code]

Le 2nd Wisconsin Infantry lève initialement 1 051 hommes et, plus tard, recrute 152 hommes supplémentaires, pour un total de 1 203 hommes[8]. Le régiment perd 10 officiers et 228 soldats tués au combat ou qui décèdent plus tard de leurs blessures, plus 77 autres soldats qui meurent de maladie, pour un total de 315 décès[9].

Colonels[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Civil War Archive
  • Busey, John W., and Martin, David G., Regimental Strengths and Losses at Gettysburg, Highstown, New Jersey: Longstreet House, 1994. (ISBN 0-944413-32-3).
  • Nolan, Alan T., The Iron Brigade: A Military History, Bloomington, Indiana: Indiana University Press, 1994. (ISBN 0-253-20863-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nolan, page 4.
  2. Nolan, page 5.
  3. (en) William Marvel, Mr. Lincoln goes to war, Houghton Mifflin Co, (ISBN 9780547561738 et 0547561733, OCLC 607765110, lire en ligne)
  4. Nolan, page 10.
  5. Nolan, page 11.
  6. (en) Stephen W. Sears, Chancellorsville, Houghton-Mifflin Co, (ISBN 0395634172, 9780395634172 et 039587744X, OCLC 35008268, lire en ligne)
  7. Busey & Martin, page 239.
  8. 2e Wisconsin « https://web.archive.org/web/20070326062654/http://freepages.books.rootsweb.com/~wirockbios/Blue1907/1907-5-WICW.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wayback Machine« https://web.archive.org/web/20070326062654/http://freepages.books.rootsweb.com/~wirockbios/Blue1907/1907-5-WICW.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  9. La Guerre Civile Archive
  10. Nolan, page 287.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Second Wisconsin Volunteers Infantry - un grand site web avec des informations complètes sur le 2nd Wisconsin, ainsi que de nombreux autres régiment du Wisconsin de la guerre de Sécession et sur des civils, de l'État au cours de la période.
  • Drapeaux de guerre du Wiscosin- un site web par la fondation du musée des vétérans du Wisconsin présentant les drapeaux de guerre des régiments du Wisconsin, dont le 2nd Wisconsin.