48th Virginia Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quarante-huitième régiment de volontaires de Virginie

48th Virginia Volunteer Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 48th Virginia Infantry
Drapeau de l'État de Virginie en 1861

Création
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Battle flag of the Confederate States of America.svg Confederate States Army
Branche Infanterie
Type Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique John A. Campbell
Robert H. Dungan
Thomas S. Garnett

Le 48th Virginia Volunteer Infantry Regiment (quarante-huitième régiment de volontaires de Virginie) est un régiment d'infanterie levé dans le sud-ouest de la Virginie pour servir dans l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Il combat la plupart du temps avec l'armée de Virginie du Nord[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le 48th Virginia Infantry est organisé à Big Spring, près d'Abingdon, dans le comté de Washington, en Virginie, en , et contient des hommes des comtés de Scott, de Washington, de Smyth, de Lee, et de Russell. Il combat lors de la campagne de la vallée de la Shenandoah de Jackson et, plus tard, est affecté à la brigade du général John R. Jones et puis celle de William Terry de l'armée de Virginie du Nord.

Service[modifier | modifier le code]

Le 48th Virginia Infantry participe à de nombreux conflits depuis la bataille des sept jours jusqu'à celle de Cold Harbor, alors, bien qu'en sous effectif  après de nombreuses soldats ne rempilent pas à l'expiration de leur première année d'engagement de services.

Au cours de la première bataille de Kenstown, le régiment forme l'arrière garde du dispositif confédéré. Le colonel John A. Campbell fait avancer rapidement son régiment mais la nuit l'empêche de prendre part aux combats[2](p657-658),[note 1].

Lors de la bataille d'Antietiam, le des éléments du régiment avec certains du 21st Virginia Infantry et 48th Virginia Infantry prennent part à des combats face à brigade de fer de Gibbon[3],[note 2].

Néanmoins, il est impliqué dans les opérations de la vallée de la Shenandoah d'Early et de la campagne d'Appomattox[note 3]. Lors de la campagne de la vallée de la Shenandoah à l'été 1864, le 48th Virginia fait partie d'un groupe régimentaire composés des restes de régiments (les 21st, 25th, 42nd, 44th, 48th et 50th Virginia Infantry) sous les ordres du colonel Robert h. Dugan et qui comprend moins de 400 hommes[4](p194). Le groupe prend part à la seconde bataille de Kernstown le [4](p191),[note 4].

Pertes[modifier | modifier le code]

Il est organisé avec 912 officiers et hommes du rang et a une force de 800 hommes en . L'unité rend compte de 17 victimes à Cross Keys et Port Republic[note 5], 62 à Cedar Mountain[note 6], 24 à la deuxième bataille de Bull Run, 7 à Fredericksburg (quand il est à l'arrière), et 103 à Chancellorsville[note 7] (après laquelle le général J. R. Jones cesse de servir sur le terrain). Sur 265 hommes de cette unité engagés à Gettysburg[note 8], plus de vingt-cinq pour cent sont mis hors de combat. Seulement 4 officiers et 38 hommes se rendent à Appomattox.

Commandement[modifier | modifier le code]

Les officiers supérieurs sont les colonels John A. Campbell (qui démissionne en , lors du transfert sous les ordres de John R. Jones et sa promotion au grade de brigadier général en dépit de son manque d'expérience militaire), Robert H. Dungan, et Thomas S. Garnett ; le lieutenant-colonel Oscar White, et les commandants James C. Campbell, Wilson Faris, et D. Boston Stewart.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. John D. Chapla, 48th Virginia Infantry (Lynchburg, en Virginie, l'Histoire d'un Régiment de la Série 1989)
  2. (en) Frank Moore, The Rebellion Record, Volume 10 de The Rebellion Record: A Diary of American Events, with Documents, Narratives, Illustrative Incidents, Poetry, Etc, Edward Everett, G. P. Putnam,
  3. (en) Carol Reardon, A field guide to Antietam : experiencing the battlefield through its history, places, & people (ISBN 9781469630205 et 1469630206, OCLC 945745513, lire en ligne)
  4. a et b (en) Scott C. Patchan, Shenandoah Summer: The 1864 Valley Campaign, University of Nebraska Press, , 394 p. (ISBN 9780803207004)