John Pope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Pope
Image illustrative de l'article John Pope

Naissance 16 mars 1822
Louisville (Kentucky)
Décès 23 septembre 1892 (à 70 ans)
Sandusky (Ohio)
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance États-Unis d’Amérique
Union
Grade Brevet de Major-général
Commandement United States Army
Armée de l'Union
Faits d'armes Guerre de Sécession
Guerres apaches

John Pope (16 mars 1822 - 23 septembre 1892) est un officier de carrière de l'United States Army, général de l'Armée de l'Union durant la Guerre de Sécession.

John Pope est nommé dans l'ouest, à la tête de l’armée du Mississippi (unioniste) le 23 février 1862. Il conquiert New Madrid par une marche-surprise, remporte la bataille d'Island Number Ten, est vainqueur lors du siège de Corinth

Pope est alors rappelé dans l'est pour prendre la tête de l'armée de Virginie (unioniste). Sa mission consiste à rejoindre les restes de l'Armée du Potomac de George McClellan (qui a été repoussée par les confédérés jusqu'à la mer) et à ré-investir la capitale confédérée, Richmond. Mais il est gravement défait lors de la seconde bataille de Bull Run.