3rd Arkansas Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Third Arkansas Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 3rd Arkansas Infantry
Drapeau de combat du 3rd Arkansas, croix de St André.

Création mai 1861
Dissolution
Pays Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Branche Infanterie
Rôle Régiment
Batailles Guerre de Sécession
Commandant Albert Rust
Vannoy Hartrog Manning
Robert Samuel Taylor
Commandant historique Albert Rust

Le 3rd Arkansas, ou 3rd Arkansas Infantry Regiment ( - ) est un régiment de l'armée confédérée pendant la guerre de Sécession, et le plus célèbres des unités de l'État. Formé initialement commandé par le colonel Albert Rust, et plus tard sous le commandement du colonel Van H. Manning, le régiment fait partie de l'armée de Virginie du Nord commandée par le général Robert E. Lee. Le régiment sert pendant la durée de la guerre, des derniers mois de 1861 jusqu'à la reddition à Appomattox Court House en 1865. C'est le seul régiment de l'Arkansas à servir l'ensemble de la guerre dans l'est, où la plupart des grandes batailles sont livrées. Il est également le seul régiment de l'Arkansas à s'engager pour la durée de la guerre, tous les autres régiments de l'État signant pour un enrôlement d'une année[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Le régiment est formé en mai et en , initialement par le Dr W. H. Tebbs, qui sera nommé capitaine, et Van H. Manning, qui prendra plus tard le commandement du régiment. Au début de , le Dr W. H. Tebbs, capitaine d'une compagnie volontaire levée dans le bayou Bartholomew, dans le comté d'Ashley, et le capitaine Van H. Manning, le capitaine d'une compagnie organisée à Hamburg, dans le comté d'Ashley, partent pour Vicksburg, Mississippi afin d'offrir les services de leurs deux compagnies dans l'armée confédérée. Ils contactent Leroy P. Walker, secrétaire à la guerre confédéré, à Montgomery, par télégraphe et reçoivent sa réponse déclinant l'offre des deux compagnies, hors d'un régiment. Ils partent ensuite à Montgomery, et Manning demande l'aide du sénateur confédéré de l'Arkansas Albert Rust. Rust aide à obtenir l'intégration dans l'armée confédérée, à la condition de lever les compagnies restantes nécessaires pour former un régiment. Rust retourne en Arkansas, et organise neuf autres compagnies, et rejoint le capitaine Tebbs et le capitaine Manning, en Virginie, où le régiment entre en service pour la durée de la guerre. L'ajout de neuf compagnies monte à onze compagnies lorsque le régiment est organisé. Les compagnies de Tebbs et du capitaine Manning sont peut-être les premières et les seules compagnies à qui on a refusé l'admission au service de la Confédération, même pour une journée, et sont les premières compagnies enrôlées pour la guerre[1]. Lorsqu'il est organisé, le régiment est composé de 11 compagnies[2] :

Le colonel Van H. Manning, commandant le 3rd Arkansas Infantry Regiment[3], plus tard membre du Congrès du Mississippi.
  • Compagnie A - « The Arkansas Travelers », commandé par le capitaine W. H. Tebbs, organisé à Portland, comté d'Ashley. Le , quarante-deux membres de la compagnie L démantelée - aussi du comté d'Ashley - sont affectés à cette compagnie. Pendant ses quatre années de service, 147 hommes servent dans la compagnies A. Seuls vingt d'entre eux sont présents lorsque la compagnies se rend à Appomattox Court House[4].
  • Compagnie B - « The Berlin Beauregards », commandée par le capitaine Capers, organisée à Berlin, comté d'Ashley. Pendant ses quatre années de service, 110 hommes servent dans la compagnie B, seuls huit d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[5].
  • Compagnie C - « The Confederate Stars », commandée par le capitaine Thomas M. Whittington, organisée à Monticello, comté de Drew. Pendant ses quatre années de service, 154 hommes servent dans la compagnie C, seuls treize d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[6].
  • Compagnie D - « The Selma Rifles », commandée par le capitaine R. S. Taylor, organisée à Selma, comté de Drew. Pendant ses quatre années de service, 83 hommes servent dans la compagnie D, seuls huit d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[7].
  • Compagnie E - « The Champagnolle Guards », commandée par le capitaine Thomas F. Nolan, organisée à Champagnolle, comté d'Union. Le , vingt-huit hommes de la compagnie C démantelée du Second Arkansas Infantry Battalion, qui viennent aussi du comté d'Union sont affectés à cette compagnie. Pendant ses quatre années de service, 131 hommes servent dans la compagnie E, seuls vingt d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[8].
  • Compagnie F - « The Hot Spring Hornets », commandée par le capitaine Thrasher, organisée à Rockport, comté de Hot Spring. Le , trente-trois hommes de la compagnie A démantelée du 2nd Arkansas Infantry Battalion, sont affectés à cette compagnie , néanmoins, la plupart d'entre eux sont rapidement déchargés pour diverses blessures et maladies. Pendant ses quatre années de service, 119 hommes servent dans la compagnie F, seuls dix d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[9].
  • Compagnie G - « The Three Creeks Rifles », commandée par le captaine Rudy, organisée à Three Creeks, comté d'Union. Le , dix-huit hommes de la compagnie C démantelée du 2nd Arkansas Infantry Battalion - venant aussi du comté d'Union - sont affectés à cette compagnie. Pendant ses quatre années de service, 127 hommes servent dans la compagnie G, seuls vingt-trois d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[10].
  • Compagnie H - « The Orphan Company », commandée par le capitaine Reed, une compagnie mixte de l'Arkansas et du Kentucky. La compagnie inexpérimentée a seulement 33 volontaires, seulement un tiers du nombre requis pour une compagnie complète. Deux compagnie de volontaires de l'Arkansas du comté d'Ashley, passant par Nashville, Tennessee, en chemin pour la Virginie pour former le Third Arkansas Infantry, rencontre Samuel V. Reid, du Kentucky, qui a amené 30 compagnons du Kentucky en provenance du Tennessee, recherchant un régiment auquel se joindre. On propose que ces deux groupes de volontaires de se joindre pour former une compagnie complète du Third Arkansas. Les nominations des officiers et sous-officiers seront également réparties en les deux groupes, Reid devenant capitaine et Gibson premier lieutenant. En conséquence, les hommes du Kentucky s'engagent à Nashville le ; les hommes de l'Arkansas s'engagent à Tyro le  ; et la nouvelle compagnie part pour Lynchburg, Virginie, où elle est affectée au Third Regiment Arkansas Volunteers, en tant que compagnie H, . Le colonel Albert Rust, commandant le régiment, se réfère à la compagnie comme « mes orphelins », un nom que les hommes adoptent en tant que « The Orphan Company ». En gardant sa nature cosmopolite, la compagnie H recrute quelques virginiens pendant la guerre. Pendant ses quatre années de service, 116 hommes servent dans la compagnie H, seul neuf d'entre eux sont présents lors la compagnie se rend à Appomattox Court House[11].
  • Compagnie I - « The Tulip Rifles », commandée par le capitaine Alexander, organisée à Tulip, comté de Dallas. Le , trente hommes de la compagnie B démantelée du Second Arkansas Infantry Battalion sont affectés à cette compagnie. La compagnie I est la seule compagnie du Third Arkansas qui fait une utilisation significative de conscrits pour renforcer ses rangs. En , trente fermiers et soldats en congé d'autre régiments sont engagés à Camden, Arkansas, et envoyés dans la compagnie en Virginie. Pendant ses quatre années de service, 150 hommes servent dans la compagnie I. Seuls treize d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[12].
  • Compagnie K - « The Ashley Volunteers », commandée par le capitaine Wilson Wilkins organisée à Hamburg, comté d'Ashley. Pendant ses quatre années de service, 134 hommes servent dans la compagnie A, seuls vingt-quatre d'entre eux sont présents lorsque la compagnie se rend à Appomattox Court House[13].
  • Compagnie L - « The Rust Guards », commandée par le capitaine Joseph H. Bell organisée à Latonia, comté d'Ashley (plus tard consolidée avec la compagnie A). Le , la compagnie est démantelée.Quarante deux de ses hommes sont transférés dans la compagnie A - venant aussi du comté d'Ashley. Un total de soixante treize hommes sont portés sur les registres de la compagnie L pendant son existence. Seuls dix d'entre eux sont présents lorsque le régiment se rend à Appomattox Court House[14].

Albert Rust est nommé colonel, et le régiment est envoyé à Lynchburg, en Virginie, pour la formation militaire. Pendant qu'il est en Virginie, les officiers avec un entraînement militaire formel sont affectés au régiment, dont Seth Maxwell Barton, diplômé de West Point, qui est affecté comme lieutenant-colonel, et Thomas Middleton Semmes, diplômé de l'institut militaire de Virginie, affecté comme capitaine-adjudant du régiment[1]. Le régiment est ensuite attaché à l'armée de Virginie du Nord du général Lee, et déployé dans la région de ce qui va bientôt devenir la Virginie-Occidentale. D'ici à la mi-1862, le régiment, sous les ordres de Van Manning après la promotion d'Albert Rust au grade brigadier général, avec William H. Tebbs étant promu lieutenant-colonel[2].

Combats[modifier | modifier le code]

À partir de son intégration dans l'armée des Confédérés, le 3rd Arkansas devient l'un des régiments confédérés les plus éminents et les plus respectés de la guerre. Toutefois, avant sa première action lors d'une bataille, les premières impressions sur eux de la part de leurs collègues confédérés ne sont pas bons, selon des récits écrits. Dans plusieurs récits, relayé par l'écrivain et historien Mauriel P. Joslyn, le régiment est d'abord considéré comme un groupe de paysans ignorants mal habillés et mal équipés[15]. Une fois éprouvé au combat, cependant, ces opinions sur eux vont changer de façon spectaculaire[16].

Le régiment reçoit l'ordre de partir dans les montagnes de la Virginie occidentale, où il effectue un service pénible et décourageant dans la campagne des rivières Gauley et Cheat[17]. Ceci est suivi par la marche difficile sous les ordres de Stonewall Jackson (que le colonel Rust décrit plus tard comme « un vieux maître d'école impraticable qui dit ses grâces avant de manger et prie avant d'aller se coucher. »), lors de la campagne de la vallée. Le régiment est engagé dans les batailles de Greenbrier et d'Allegheny. Sous le général Jackson, à Winchester, en , le 3rd Arkansas marche sur Bath et Romney, retourne à Winchester, et reçoit l'ordre de partir pour Fredericksburg et est affecté à la brigade du général Theophilus H. Holmes. Le colonel Rust est promu brigadier général, à cette période, et est transféré à un commandement dans les armées occidentales. Van Manning est promu colonel du régiment succédant au colonel Rust[17].

Le 3rd Arkansas est engagé dans les batailles de White Oak Swamp, le , dans la brigade de J. G. Walker le participe à la bataille de Malvern Hill[17].

En , les rangs de la 3rd Arkansas augmentent par l'ajout de près de 140 soldats du 2nd Arkansas Infantry Battalion. Le second Arkansas battalion est organisé en , à partir de trois compagnies de volontaires de l'El Dorado, Hot Springs et Pine Bluff. En , le 2nd Arkansas battalion est décimé en menant un assaut sur la position Fédérale à Beaver Dam Creek, et son commandant, le commadant William Naylor Bronaugh est mortellement blessé[18]. Le département à la guerre dissout le bataillon et transfert ses survivants dans le 3rd Arkansas[19].

Le , à la bataille d'Antietam, les compagnies A et L du 3rd Arkansas sont décimées. Le , les quelques survivants de la compagnie L sont transférés dans la compagnie A et la compagnie L cesse d'exister. Ainsi, le régiment est réduit à une dizaine de compagnies, le nombre normal pour un régiment d'infanterie[18]. Le colonel Manning est grièvement blessé lors de la bataille[17].

En , le 3rd Arkansas est affecté à la célèbre brigade du Texas de l'armée de Virginie du Nord. Le département à la guerre confédéré détermine que les troupes ont avantage à être embrigadées avec les régiments de leur état natal. À cette époque, la norme d'organisation d'une brigade comprend quatre régiments. Il y a trois régiment du Texas dans l'armée - les 1st, 4th et 5th - et un seul régiment de l'Arkansas. Il décide donc de regrouper ces quatre régiments de l'ouest ensemble. Le Third Arkansas reste partie intégrante de la brigade du Texas de Hood jusqu'à la fin de la guerre[16]. Le premier engagement auquel l'unité participe en tant que partie de la brigade du Texas est la bataille de Fredericksburg, en [17]. Le régiment n'est pas engagé à Chancellorsville, étant détaché avec le reste du corps de Longstreet à Suffolk[17].

Le 3rd Arkansas acquiert une réputation de combattants tenaces, souvent se trouvant au cœur des combats sur le champ de bataille, comme leur présence dans le « chemin creux » au cours de la bataille d'Antietam. Leur plus célèbre action est en tant que partie de la brigade du Texas au cours de la bataille de Gettysburg, à Devil's Den, où ils subissent de lourdes pertes, tout en servant sous les ordres du général John Bell Hood. Sa place à l'avant de l'assaut de Hood veut dire que c'est l'une des premières unités, si ce n'est la première, à être engagé activement au cours de la deuxième journée de la bataille. Le régiment est félicité pour son acte de bravoure lors de cette action, alors que, sous le commandement direct du brigadier général Jerome B. Robertson, combattant dans et à proximité de « Devil's Den »[20].

Le régiment est transféré avec le corps de Longstreet dans le Tennessee en , à temps pour combattre lors de la bataille de Chickamauga (où le commandant Reedy est mortellement blessé). L'unité participe aux batailles de Chattanooga, Wauhatchie[note 2], et lors du siège de Knoxville, dans le Tennessee, le retournant dans l'armée de Virginie du Nord au printemps de 1864[17].

Le régiment subit de lourdes pertes, plus tard dans la bataille de la Wilderness, au cours de laquelle ils perdent beaucoup de leurs commandants en plus des lourdes pertes dans ses rangs. Dans cette bataille, il perd le colonel Van Manning et le lieutenant colonel Robert Samuel Taylor, les deux sont gravement blessés et capturés, en plus du commandant William K. Wilkins qui est tué dans l'action[17].

Le régiment continue le combat à Spotsylvania, et à Cold Harbor. Le régiment est à Deep Run le  ; à Petersburg pendant le siège par Grant à High Bridge et Farmville au cours des dernières journées de la guerre en 1865[17].

D'ici à la fin de la guerre, la brigade du Texas dans son ensemble, ce qui inclut les 1st, 4th, et 5th Texas, et le 3rd Arkansas, seuls 617 hommes survivent sur un total de 5 353. Le 3rd Arkansas Infantry peut être crédité des participations aux campagnes suivantes[2] :

Drapeaux de combat[modifier | modifier le code]

Le 3rd Arkansas est généralement connu pour avoir eu au moins quatre différentes couleurs régimentaires pendant la guerre[21], et il y a au moins trois exemplaires survivants de drapeau de bataille du 3rd Arkansas Infantry :

Flag of the Confederate States of America (March 1861 – May 1861).svg

Le premier drapeau du 3rd Arkansas est sans doute le premier drapeau national confédéré, probablement à l'origine donné à la compagnie C (les Confederate Starts), ou à la compagnie K, Ashley Volunteers. L'unité porte ce premier drapeau lors de la bataille d'Antietam. Si ce drapeau a survécu, il n'a pas été identifié[21].

3rd Arkansas, Army of Northern Virgina Flag.jpg

L'auteur Glenn Dedmondt[22] identifie le deuxième drapeau qui a été porté par le 3rd Arkansas comme un drapeau de trois pieds carrés qui est actuellement dans la collection du musée de l'ancienne maison d'État à Little Rock Arkansas. Le musée de l'ancienne maison d'État, Little Rock, identifie ce drapeau comme un guide d'artillerie. Le drapeau a été remis au musée de l'ancienne maison d'État par la famille du soldat R. Jessie Bailey, 3rd Arkansas Infantry, groupe régimentaire. Le drapeau a été prétendument fait pour l'unité par les dames de Fredericksburg, Virginie pendant que le régiment était stationné là au cours de l'hiver 1862. Il est probable que le porteur de couleur de régiment James M. Johnson a été tué en portant ce drapeau à la bataille de Chickamauga, . Le drapeau, un drapeau de combat de l'armée de Virginie du Nord, est un carré de 35 12 pouces × 35 12 pouces ; Bordure orange ; rayure de 5 pouces de la croix de Saint-André ; et treize étoiles faites de pavoisement et de coton avec une toile de plomb[23].

3rd Arkansas Battle Flag, St Andrews Cross.jpg

Le troisième drapeau porté par le 3rd Arkansas est un drapeau de combat de l'armée de Virginie du Nord fait de pavoisement et de coton avec une toile de plomb de 47 pouces × 46 pouces. Glenn Dedmondt[24] identifie le drapeau comme un drapeau de pavoisement du 3rd fait par le dépôt de Richmond. Le drapeau a été livré à l'unité le sur le champ de Chickamauga et a probablement été porté jusqu'au environ. Le soldat Spencer Young, qui a été blessé portant le drapeau lors de la bataille de la Wilderness, a sauvé le drapeau et l'a ramené dans l'État. Il est resté sous sa garde jusqu'à ce qu'il soit remis au musée de l'ancienne maison de l'État, Little Rock dans les années 1920Wilderness, saved the flag and carried it back to the state. It remained in his custody until donated to the Old State House Museum, Little Rock in the 1920s[25].

Le quatrième et dernier drapeau du 3rd Arkansas était un drapeau de pavoisement du dépôt de Richmond qui est actuellement dans les collections du musée de la Confédération, à Richmond, Virginie. Le drapeau de 51 pouces par 50 pouces a un champ de bruant rouge croisé avec des barres bleues de 7 pouces dans une Croix de Saint-André avec une imbrication de coton blanc de 38. Il y a treize étoiles de 5 12 pouces sur la croix. Ce drapeau a été remis par le régiment à Appomattox Courthouse, Virginie et a reçu le numéro 411[26].

Reddition[modifier | modifier le code]

Lorsque Robert E. Lee se rend à Appomattox Court House le , seuls 144 hommes du 3rd Arkansas restent sur les 1 353 entrés en service depuis le début de la guerre[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Hempstead, Fay, "A Pictorial History of Arkansas" St. Louis and New York, N. D. Thompson publishing company, 1890, Call number: 9197481, Page 382, consulté le , https://archive.org/stream/pictorialhistory00hemp#page/382/mode/2up
  2. a b c et d Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rd-his.html
  3. Howerton, Bryan R. "Officer Appointments", Posté le , consulté le , http://history-sites.com/cgi-bin/bbs53x/arcwmb/webbbs_config.pl?noframes;read=14247
  4. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company A", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcoa.html
  5. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company B", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcob.html
  6. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company C", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcoc.html
  7. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company D", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcod.html
  8. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company E", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcoe.html
  9. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company F", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcof.html
  10. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company G", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcog.html
  11. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company A", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcoh.html
  12. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company I", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcoi.html
  13. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company K", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcok.html
  14. Howerton, Bryan, "Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, Company L", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rdcol.html
  15. Collier, Calvin L. They'll Do to Tie To! - The Story of the Third Regiment, Arkansas Infantry, C.S.A., Little Rock, AR, CWRT Associates, 1988, reprint of 1959 ed. page 20. E553.5.3rd.C65
  16. a et b Howerton Bryan R. Third Arkansas Infantry Regiment, CSA, A Brief History, Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le , http://www.couchgenweb.com/civilwar/3rd-his.html
  17. a b c d e f g h et i (en) « Arkansas Confederate Regimental Histories » [archive du ] (consulté le 24 mai 2012)
  18. a et b Downey, Brian. "Confederate Regiment 3rd Arkansas Infantry", Antietam on the Web, consulté le , http://antietam.aotw.org/officers.php?unit_id=656
  19. Howerton, Bryan R., "Second Arkansas Infantry Battalion, CSA", Edward G. Gerdes Civil War Page, consulté le http://www.couchgenweb.com/civilwar/2ndbnhis.html
  20. Joslyn, Mauriel P., For Ninety Nine Years or the War".
  21. a et b Dedmondt, Glenn "The Flags Of Civil War Arkansas", (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5), page 66
  22. Dedmondt, Glenn. The Flags Of Civil War Arkansas, (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5), page 69,
  23. Civil War Battle Flags, St. Andrew's Cross, Old State House Museum, Accessed 16 February 2011. http://www.oldstatehouse.com/collections/flags/flagDetail.asp?g=2&img=1
  24. Dedmondt, Glenn. The Flags Of Civil War Arkansas, (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5), page 71
  25. Dedmondt, Glenn "The Flags Of Civil War Arkansas", (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5), page 73
  26. Dedmondt, Glenn "The Flags Of Civil War Arkansas", (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5), page 74

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Bledsoe, Andrew S. “The Homecircle: Kinship and Community in the Third Arkansas Infantry, Texas Brigade, 1861–1865.” Arkansas Historical Quarterly 71 (Spring 2012): 22-43.
  • Collier, Calvin L. "They'll Do to Tie To!": The Story of the Third Arkansas Infantry, C.S.A." Little Rock, AR, CWRT Associates, 1988, reprint of 1959 ed. 233 p. E553.5.3rd.C65.
  • Dedmondt, Glenn "The Flags Of Civil War Arkansas", (Pelican Publishing Co., 2009). (ISBN 978-1-58980-190-5).
  • Hawkins, Van. Duty Bound: The Hyatt Brothers and Confederates of the Third Arkansas Infantry Regiment, Army of Northern Virginia, C.S.A. (Jonesboro: Arkansas State University, 2011).
  • Jones, Alexander. "Arkansas Soldiers in Virginia", Confederate Veteran, Volume 20, 1912, Page 464, Accessed 16 February 2012, https://archive.org/stream/confederateveter20conf#page/464/mode/2up
  • Joslyn, Mauriel P. "'For Ninety Nine Years or the War" The Story of the 3d Arkansas at Gettysburg." Gettysburg Magazine 14 (): p. 52–63. E475.53E482no14.
  • Sifakis, Stewart. Compendium of the Confederacy: Florida and Arkansas. NY: Facts on File, 1992. p. 73 74 E553S53.
  • Winkler, Angelina V. The Confederate Capital and Hood's Texas Brigade. Austin, TX: E. Von Voeckmann, 1894. 312 p. E580.4H6W55.
  • Wright, Marcus J. Arkansas in the War, 1861 1865. Batesville, AR: Independence CO Hist Soc, 1963. p. 27 28. E553W7.

Liens externes[modifier | modifier le code]