42nd Virginia Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quarante-deuxième régiment d'infanterie de volontaires de Virginie

42nd Virginia Volunteer Infantry Regiment
Image illustrative de l’article 42nd Virginia Infantry
Drapeau de Virginie

Création
Dissolution
Pays États confédérés d'Amérique
Allégeance Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Branche Battle flag of the Confederate States of America.svg Confederate States Army
Type Infanterie
Rôle Régiment
Guerres Guerre de Sécession
Batailles
Commandant historique Jesse S. Burks
Andrew J. Deyerle
John E. Penn
R. W. Withers

Le 42nd Virginia Volunteer Infantry Regiment (quarante-deuxième régiment d'infanterie des volontaires de Virginie) est un régiment d'infanterie levé en Virginie pour servir dans l'aréme des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Il combat la plupart du temps avec l'armée de Virginie du Nord.

Organisation[modifier | modifier le code]

Natif du comté de Brunswick, Andrew J. Winn, 42nd Virginia Infantry, États confédérés d'Amérique. Mort à la bataille de Spotsylvania Courthouse, en mai 1864

Le 42nd Virginia, organisé à Staunton, en Virginie, en , recrute ses membres dans les comtés de Henry, Floyd, Bedford, Campbell, Roanoke, Patrick et Franklin.

Parmi les compagnies du régiment, on trouve :

  • Compagnie E - « Dixie Greys » (les gris de Dixie)[1](p45)

Service[modifier | modifier le code]

Après avoir combattu à la première bataille de Kernstown[note 1] et lors de la campagne de la vallée de Jackson, l'unité est affecté à la brigade de J. R. Jones et de W. Terry de l'armée de Virginie du Nord. Il est actif dans de nombreuses batailles, de la bataille des sept jours à la bataille de Cold Harbor, puis va avec Early dans la vallée de la Shenandoah et est impliqué dans la campagne d'Appomattox[note 2].

Lors de la première bataille de Winchester, le capitaine John E. Penn prend le commandement du régiment à la suite de la blessure du commandant[2](p189-190),[note 3]. À la fin de la campagne de la vallée de la Shenandoah, le , le 42nd Virginia Infantry et le premier bataillon de Virginie sont chargés de retarder Frémont au cours de la bataille de Port Republic[3](p207),[note 4]. Ces deux unités se font étriller peu de temps après lors de la bataille de Cedar Mountain le [3](p296),[note 5].

Lors de la bataille d'Antietiam, le des éléments du régiment avec certains du 21st Virginia Infantry et 48th Virginia Infantry prennent part à des combats face à brigade de fer de Gibbon[4],[note 6].

Dans la soirée du , un groupe du régiment parti en reconnaissance entre en contact la compagnie B du 7th Indiana Infantry et est fait en grande partie prisonniers; Quelques hommes s'échappent et informent le général Ewell de l'occupation de Culp's Hill, ce qui l'incite à attendre le lever du jour pour attaquer la colline. Ce délai est souvent cité pour être l'une des raisons de l'échec confédéré de la bataille de Gettysburg[5](p54).

Pertes[modifier | modifier le code]

Ce régiment fait état de 70 blessés à la première bataille de Kernstown et atteint 750 hommes en . Il ne subit aucune perte pendant la bataille des sept jours, mais en a beaucoup à la bataille de Cedar Mountain[note 7]. Il y a 62 hommes mis hors de combat lors de la seconde bataille de Bull Run, 26 à la bataille de Fredericksburg, et 135 à la bataille de Chancellorsville[note 8]. Sur les 265 hommes engagés à Gettysburg[note 9], vingt-et-un pour cent sont tués, blessés ou portés disparus. Seuls 1 officier et 44 hommes se rendent.

Commandement[modifier | modifier le code]

Les officiers supérieurs sont les colonels Jesse S. Burks, Andrew J. Deyerle, John E. Penn, et R. W. Withers ; les lieutenants-colonels Daniel A. Langhorne, William Martin, et Samuel H. Saunders ; et les commandants P. B. Adams, Henry Lane, et Jesse M. Richardson.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Famille Anthony, B. H. Anthony, Callie J. Anthony, John W. Anthony, J. G. Harden, et Robert E. Lee. Les lettres de la famille Anthony. 1861. Contenu: Les lettres de Callie J. Anthony, Arnoldton, comté de Campbell, en Virginie, de ses frères B. H. Anthony et John W. Anthony, et de son cousin J. G. Harden discussion des nouvelles de la famille et de la vie de camp confédéré. Les deux lettres discutant du vote sur le projet de « loi nègre » pour enrôler les afro-américains dans l'armée confédérée sont interessantes. http://www.worldcat.org/oclc/32136583
  • Chapla, John D. 42nd Virginia Infantry. Lynchburg, en Virginie : H. E. Howard, 1983.
  • Franklin, Thomas et Robert Lemmon. Lettres de la famille Leftwich. 1843. Résumé : Les lettres principalement transmises à la famille. D'autres sujets comprennent la vente d'esclaves, 1849 ; les noms et les emplacements de la famille des esclaves loués, certaines d'un chemin de fer à proximité d'Abingdon., 1856; la retraite à partir de Harper's Ferry, où un parent a été fait prisonnier, 1862 ; la vie dans l'armée et la guerre autour de Richmond, en novembre 1862 ; et l'avenir du 42nd Virginia, deuxième brigade, division de Trimble, le 15 mai 1863. Le lieutenant Robert Lemmon du 42e régiment et Thomas Franklin, [du 2e régiment ?] sont correspondants. http://www.worldcat.org/oclc/48759594
  • Hammond, Wesley A. Journal de la guerre de Sécession de Wesley A. Hammond. 1861. Compagnie E, 43nd Virginia. Contenu : Le journal couvre son service militaire dans l'ouest de la Virginie, entre et et dans le nord et le centre de la Virginie, entre août et . Il écrit de brèves inscriptions au sujet des nouvelles de la guerre et des rumeurs venues d'ailleurs, des marches, de la météo, de la vie de camp, de livres lus, du sentiment religieux, et de l'hôpital de Lynchburg. Listes des tués et blessés des batailles de Kernstown et de Cedar Run. Une brève mention de l'audition d'une cannonade le est intéressante, alors qu'il est près de Buffalo Gap, en Virginie (éventuellement de la première bataille de Bull Run). Hammond a été apparemment en congé de maladie pendant la campagne de la vallée et la bataille des sept jours et, après le retour au service, en , n'a pas participé à la bataille de Cedar Run, la seconde bataille de Bull Run, et la bataille d'Antietam au cours de l'été de 1862, bien qu'il mentionne de sévères combats sur lors des deux dernières batailles. http://www.worldcat.org/oclc/647845305
  • McDermed, Edward R. F. Kefauver, Oliver H. P. McDermed, et Charles Lewis Anthony. Papiers de McDermed. 1842. Résumé:  il s'agit principalement des lettres, 1851-1882, à Edward McDermed, Gish's Mill, policier du comté de Roanoke, en Virginie, concernant ses affaires commerciales et son application pour le service postal ferroviaire. Comprend aussi de la correspondance, 1861-1865, de soldats Confédérés, dont R. F. Kefauver (42e régiment), Oliver H. P. McDermed, Charles Lewis Anthony stationnés à Jamestown Island, et un soldat non identifié. Les sujets des lettre de la guerre de Sécession incluent la campagne de la Péninsule et des opérations sous les ordres de Jubal A. Early dans la vallée de la Shenandoah. http://www.worldcat.org/oclc/22877266
  • McCauley, John, et al. Les papiers de John McCauley. 1826. Contenu : éléments de la guerre de Sécession comprennent la correspondance de William McCauley du 42nd Virginia ; un rôle d'après-guerre de la compagnie E. du 42nd Virginia (gris de Dixie) ; trois ordres au colonel H. L. Gittner du colonel D Howard Smith au quartier général de la division de cavalerie de John H. Morgan concernant la patrouille des routes ; un projet d'un télégramme annonçant la mort de Morgan ; les ordres généraux #11 du du général James Longstreet concernant le contenu d'une prise d'une lettre de l'Union dans la main et signé par Moxley Sorrel ; et un livre d'ordres contenant des copies des ordres transmis par Robert Ransom Jr, du au . http://www.worldcat.org/oclc/647952225
  • Rigdon, John C. Esquisse historique et un rôle du 42nd Virginia Infantry. Cartersville, GA : Ressources numériques orientales , 2008. https://www.createspace.com/6220293
  • United States. Compiled Service Records of Confederate Soldiers Who Served in Organizations from the State of Virginia. Washington [D.C.] : les archives nationales, service des dossiers et des archives nationales, 1980. Rôle 875 quarante-deuxième d'infanterie, O-Sh. http://www.worldcat.org/oclc/51588476
  • Wright, Allen W. Compagnie I, "The Campbell Guard", 42nd Virginia Volunteer Infantry, brigade de Jones, division de Jackson, C. S. A. Salt Lake City, Utah : filmé par la société généalogique de l'Utah, 1969. http://www.worldcat.org/oclc/866606393
  • Wright, Allen Whitney. 42nd Virginia Infantry, brigade de Jones, division de Jackson, IIe corps dz l'armée de Virginie du Nord, C. S. A. 1969.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Local designations of Confederate troops, Рипол Классик (ISBN 9785878753739)
  2. (en) Gary Ecelbarger, Three Days in the Shenandoah: Stonewall Jackson at Front Royal and Winchester, vol. XIV, University of Oklahoma Press, , 288 p. (ISBN 9780806153391)
  3. a et b (en) Douglas Southall Freeman, Lee's Lieutenants A Study in Command., Touchstone Books, (ISBN 9780743213462 et 0743213467, OCLC 500817325, lire en ligne)
  4. (en) Carol Reardon, A field guide to Antietam : experiencing the battlefield through its history, places, & people (ISBN 9781469630205 et 1469630206, OCLC 945745513, lire en ligne)
  5. (en) Bradley M. Gottfried, Brigades of Gettysburg : the Union and Confederate Brigades at the Battle of Gettysburg., Skyhorse Publishing, Inc, (ISBN 9781626368118 et 1626368112, OCLC 855969151, lire en ligne)