Benjamin Wade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Benjamin Wade
Illustration.
Benjamin Wade
Fonctions
Sénateur de l'Ohio
Prédécesseur Thomas Ewing
Successeur Allen G. Thurman
président pro tempore du Sénat
des États-Unis
Prédécesseur Lafayette S. Foster
Successeur Henry B. Anthony
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Springfield (Massachusetts) (États-Unis)
Date de décès (à 77 ans)
Lieu de décès Jefferson (Ohio) (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti whig, Parti républicain
Profession Politicien
Avocat

Benjamin Wade, né le à Springfield (Massachusetts) et mort le à Jefferson (Ohio), est un avocat et homme politique américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wade a travaillé comme ouvrier sur le canal Erié avant d'ouvrir un cabinet d’avocat à Jefferson, dans l’Ohio. Wade a siégé au Sénat de l'Ohio entre 1837 et 1842 comme membre du parti Whig. Après un passage en tant que juge local, Wade est élu au Sénat des États-Unis en 1851. Opposant au Fugitive Slave Act et au Kansas-Nebraska Act, Wade a rejoint le parti républicain naissant lorsque les Whigs se sont effondrés. Il s'est taillé la réputation d'être l'un des hommes politiques américains les plus radicaux de l'époque, soutenant le suffrage des femmes, les droits syndicaux et l'égalité pour les Afro-Américains.

Pendant la guerre civile, Wade critiqua vivement le président Abraham Lincoln en raison de ses hésitations pour l'abolition de l'esclavage et le recrutement de soldats afro-américains dans l'armée de l'Union. Il s'oppose aux plans de Lincoln pour l'après-guerre et parraine la proposition de loi Wade-Davis qui préconisait des conditions plus strictes pour la réadmission des États confédérés. Il a également contribué à l'adoption du Homestead Act de 1862 et du Morrill Act de 1862.

Il est président pro tempore du Sénat de 1867 à 1869. Pendant la procédure d'impeachment du président Andrew Johnson il aurait été président par intérim des États-Unis si l’impeachment avait été voté. L'impopularité de Wade parmi ses collègues républicains plus modérés a peut-être été un facteur dans l'acquittement de Johnson par le Sénat. Il doit faire face aux actionnaires des compagnies de chemins de fer qui distribuent de nombreux pots-de-vin aux parlementaires afin d’empêcher la destitution de Johnson[1].

Wade échoue en 1868 à sa réélection au Sénat ainsi qu'à sa candidature au poste de vice président à la Convention républicaine, mais reste actif en droit et en politique jusqu'à sa mort en 1878.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Browning, John Gerassi, Histoire criminelle des États-Unis, Nouveau monde, , p. 285

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :