IVe corps (armée de l'Union)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

IVe corps
Image illustrative de l’article IVe corps (armée de l'Union)
Insigne du IVe corps

Création -
Dissolution -
Pays États-Unis
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Corps d'armée
Fait partie de Armée du Potomac
Batailles Guerre de Sécession
Emblème IVcorpsbadge1.png 1st division

IVcorpsbadge2.png 2nd division
IVcorpsbadge3.png 3rd division

Il y a deux corps d'armée de l'armée de l'Union appelée IVe corps pendant la guerre de Sécession. Ce sont des unités distinctes, l'une servant dans l'armée du Potomac et dans le département de la Virginie sur le théâtre oriental, 1862–1863, l'autre dans l'armée du Cumberland, sur le théâtre occidental, 1863-1865.

IVe corps (théâtre oriental)[modifier | modifier le code]

Le IVe corps de l'armée du Potomac est créé le , et est placé sous le commandement d'Erasmus D. Keyes, qui a commandé une brigade lors de la première bataille de Bull Run. Elle se compose initialement de trois divisions, sous les ordres de Darius N. Couch, Silas Casey, et William F. « Baldy » Smith. La division de Couch est transférée pour rejoindre le VIe corps pendant la campagne d'Antietam et reste avec lui pendant toute la durée de la guerre. Le pic en effectif du corps (au début de 1862) est de 37 000 hommes.

Le corps prend part à la campagne de la Péninsule de 1862 de George B. McClellan, jouant un rôle majeur en repoussant les attaques confédérées à Seven Pines et à Malvern Hill. Après la campagne, le IVe corps reste dans la péninsule, avec la division de Couch qui sera détachée plus tard. Le corps est attaché au département de la Virginie, sous les ordres de John A. Dix, et prend part (avec le VIIe corps) à des actions mineures de diversion contre Richmond au cours de la campagne de Gettysburg. Le corps est officiellement dissout le . Les éléments du IVe corps sont ensuite absorbés par le XVIIIe corps.

Historique des commandements[modifier | modifier le code]

Erasmus D. Keyes - août 1862 Armée du Potomac XXe
Erasmus D. Keyes août 1862 - Département de la Virginie

IVe corps (théâtre occidental)[modifier | modifier le code]

Ce corps est créé le , à partir des vestiges des et XXIe corps, qui ont subi de lourdes pertes à Chickamauga. Il est d'abord commandé par Gordon Granger et ses commandants de division sont Philip Sheridan, Charles Cruft, et Thomas J. Wood. Il sert avec distinction dans la célèbre attaque non ordonnée sur Missionary Ridge à Chattanooga, et sert lors des campagnes de Knoxville et d'Atlanta. Lors de la campagne de Franklin-Nashville de John B. Hood, le général William T. Sherman laisse le IVe (et le XXIIIe corps), sous le commandement du général George H. Thomas, pour défendre le Tennessee, et le corps est fortement engagé lors des batailles de Spring Hill, de Franklin, et de Nashville. Lorsque la force que commande Thomas à Nashville est divisée, il reste au commandement du seul IVe corps et de la cavalerie sous le commandement de James H. Wilson et de George Stoneman. Le IVe corps reçoit l'ordre de bloquer les cols de montagne et d'empêcher une éventuelle retraite de l'armée de Lee dans les montagnes.

Les archives diffèrent quant à la poursuite de l'histoire du corps. Deux sources indiquent qu'il est désactivé le . Selon un troisième rapport d'après la guerre, il est envoyé au Texas en tant que détachement de l'armée américaine pour persuader l'empereur des français Napoléon III de retirer ses troupes du Mexique, et n'est dissout qu'en décembre 1865.

Historique des commandements[modifier | modifier le code]

Gordon Granger - Chattanooga et Knoxville
Oliver O. Howard - [1] à Atlanta
David S. Stanley [1] - blessé à Franklin
Thomas J. Wood - Nashville
David S. Stanley -

Notes[modifier | modifier le code]

  1. ^ Eicher et Phisterer.
  2. ^ Les archives personnelles de Fox. Stanley indique qu'il a commandé le district central du Texas en juin et juillet 1865, de sorte qu'un commandant du corps d'armée pour l'ensemble de la période litigieuse ne peut pas être identifié.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [1] O. R. De La Série 1, Volume 38, Partie 5, Spécial Champ De L'Ordre N ° 44, P 266