10th Ohio Infantry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dixième régiment d'infanterie de volontaires de l'Ohio

10th Ohio Infantry
Image illustrative de l’article 10th Ohio Infantry
Drapeau de l'État de l'Ohio

Création du (3 mois)
(3 ans)
Dissolution
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche Infanterie
Guerres Guerre de Sécession

Le 10th Ohio Volunteer Infantry (ou 10th OVI) est un régiment d'infanterie de l'armée de l'Union lors de la guerre de Sécession. Le régiment est aussi connu sous l’appellation de « Montgomery Regiment », et du « Bloody Tenth ». Le 10th Ohio Infantry a recruté majoritairement des irlando-américains mais a deux compagnies constituées de germano-américains.

Service[modifier | modifier le code]

Régiment de trois mois[modifier | modifier le code]

Le 10th Ohio Infantry est organisé au camp Harrison (en) près de Cincinnati, Ohio, et est constitué pour un service de trois mois le , sous le commandement du colonel William Haines Lytle (en). Le régiment est constitué en réponse à l'appel du président Lincoln pour lever 75 000 volontaires (en). Le régiment se déplace vers le camp Dennison (en) le et assure le service jusqu'au . The 10th Ohio Infantry est libéré le .

Régiment de trois ans[modifier | modifier le code]

Le 10th Ohio Infantry est réorganisé au camp Dennison le , et est réuni pour un service de trois ans sous le commandement du colonel William Haines Lytle.

Au cours du mois de septembre 1861, le régiment est rattaché à l'armée d'occupation, en Virginie occidentale. Il est ensuite affecté à la brigade de Benham de la division Kanawha, en Virginie occidentale, et reste là pendant le mois d'octobre 1861 ; à la 1st brigade, de la division Kanawha, Virginie occidentale en novembre 1861 ; à la 17th brigade, armée de l'Ohio, en décembre 1861 ; à la 17th brigade, 3rd division, de l'armée de l'Ohio, jusqu'en septembre 1862 ; à la 17th Brigade, 3rd division, Ier corps, armée de l'Ohio, jusqu'en novembre 1862 ; à la 2nd brigade, 1st division, centre, XIVe corps, armée du Cumberland, jusqu'en janvier 1863 ; à la 2nd brigade, 1st division, XIVe corps, en janvier 1863 ; et aux quartiers généraux de la garde du prévôt, département du Cumberland, jusqu'en mai 1864.

Le 10th Ohio Infantry est dissout le . Soixante quinze hommes dont le terme de leur engagement n'a pas expiré sont laissés sans affectation dans l'armée du Cumberland jusqu'en septembre, où ils sont affectés au 18th Ohio Infantry (en).

Service détaillé[modifier | modifier le code]

1861[modifier | modifier le code]

Les opérations du 10th Ohio Regiment débutent rapidement. Après la création en Ohio, il part en Virginie occidentale le . Les opérations prennent part à Grafton, Clarksburg et Buckhannon jusqu'en août. Après cela, il sert lors de la campagne de Virginie occidentale de juillet à septembre 1861, prenant part aux combats à la bataille de Carnifex Ferry le [note 1].

Après un peu de repos, le 10th part pour la vallée de la Kanawha et la région de New River, où il combat du au . Il participe à la poursuite du brigadier général confédéré John B. Floyd du 10 au après avoir atteint Gauley Bridge le . Il est à Cotton Mountain les 10 et .

Après cela, la division part pour Louisville, Kentucky, où il est actif du au . De là, le 10th part pour Elizabethtown et ensuite pour Bacon Creek (en) le , où il prend ses quartiers d'hiver.

1862[modifier | modifier le code]

Le 10th commence l'année stationné à Bacon Creek. Il y reste jusqu'en février 1862. Il part pour Bowling Green, Kentucky, du 10 au , et occupe Bowling Green du 15 au .

Après cela, la division reçoit l'ordre d'avancer sur Nashville, Tennessee, ce qu'elle fait du au . Après un bref repos, elle participe à la progression sur Murfreesboro, Tennessee, du 17 au . De là, elle occupe Shelbyville, Fayetteville, et puis avance sur Huntsville, Alabama, du au . Cela aboutit à la capture de Huntsville le .

La division ne prend pas de repos, marchant immédiatement sur Decatur du au . Elle combat à West Bridge, près de Bridgeport, le . Après cela, la division a un moment de répit. Elle stationne à Huntsville jusqu'en août 1862.

La division participe alors à la marche sur Louisville, Kentucky, poursuivant le général confédéré Braxton Bragg du 27 août 1862 au 26 septembre 1862. Cela se transforme en une poursuite de Bragg dans le Kentucky du 1 au 15 octobre 1862. La division combat lors de la bataille de Perryville le 8 octobre 1862.

Ensuite, elle marche sur Nashville du au . Elle est ensuite affectée au service du prévôt au quartier général du général William S. Rosecrans, commandant l'armée du Cumberland, ce qui occupe la division pour le restant de l'année.

Pendant qu'elle est au service du général Rosecrans, la division participe à l'avancée sur Murfreesboro, Tennessee, du 26 au . Elle participe aux combats lors de la bataille de Stones River, le 30 et et du 1er au , comprenant la bataille de Stewart's Creek, le .

1863[modifier | modifier le code]

Le 10th reste au service du prévôt pendant pratiquement toute l'année 1863. En décembre, il est transféré pour un service semblable aux quartiers généraux du général George H. Thomas, commandant l'armée et le département du Cumberland.

La division est en service à Murfreesboro jusqu'en juin 1863. Elle participe ensuite à la campagne de Tullahoma du au . Elle est l'une des divisions qui participent à l'occupation du Tennessee central jusqu'au .

La division se met ensuite en marche vers les montagnes du Cumberland et le fleuve Tennessee lors des préliminaires à la campagne de Chickamauga, où elle forme une partie de la ligne entre le et le . Elle est en ligne lors de la bataille de Chickamauga, du 19 au . Après cela, elle participe au siège de Chattanooga, du au . Elle participe à la bataille de Chattanooga, du 23 au , et puis à celle de Missionary Ridge, les 24 et .

1864[modifier | modifier le code]

Le 10th continue son service de prévôté pour le général Thomas jusqu'en mai 1864.

Pendant ce temps, il participe à la reconnaissance de Dalton, Georgia, du au . Il participe à la campagne d'Atlanta dirigée par le général William Tecumseh Sherman, du au . Le 10th fait une attaque de « démonstration » sur Rocky Faced Ridge du au . Après la bataille de Resaca, du au , la division est renvoyée vers l'arrière pour être dissoute le .

Pertes[modifier | modifier le code]

Le régiment perd un total de 168 hommes pendant son service ; trois officiers et quatre-vingt six hommes du rang sont tués ou mortellement blessés, deux officiers et soixante dix-sept hommes du rang meurent de maladie[1].

Commandants[modifier | modifier le code]

  • Colonel William Haines Lytle
  • Lieutenant colonel Joseph W. Burke - commande lors des batailles de Perryville et de Stones River
  • Lieutenant Colonel William M. Ward - commande lors de la bataille de Chickamauga

Membres célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 10th Ohio Infantry », sur ohiocivilwar.com (consulté le 22 janvier 2016)
  • Dyer, Frederick H. A Compendium of the War of the Rebellion (Des Moines, IA: Dyer Pub. Co.), 1908.
  • Finn, Daniel. The Journals of Daniel Finn: Composed from the Existing Civil War Journals of Daniel Finn from September 13, 1861, to October 17, 1861, December 4, 1861, to January 14, 1862, April 22, 1862, to July 25, 1862 (S.l.: s.n.), 1992.
  • Ohio Roster Commission. Official Roster of the Soldiers of the State of Ohio in the War on the Rebellion, 1861–1865, Compiled Under the Direction of the Roster Commission (Akron, OH: Werner Co.), 1886-1895.
  • Reid, Whitelaw. Ohio in the War: Her Statesmen, Her Generals, and Soldiers (Cincinnati, OH: Moore, Wilstach, & Baldwin), 1868. (ISBN 978-1-154-80196-5)
  • Revere, Paul. Boys of '98: A History of the Tenth Regiment Ohio volunteer Infantry (Augusta, GA: The Chronicle), 1899. (ISBN 978-1-153-30436-8)
Attribution
  • Cet article contient du texte maintenant tombé dans le domaine public : Dyer, Frederick H. (1908). A Compendium of the War of the Rebellion. Des Moines, IA: Dyer Publishing Co.

Liens externes[modifier | modifier le code]