Sommets États-Unis - Union soviétique (1943-1991)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pendant la seconde guerre mondiale et la guerre froide, des sommets se sont tenus à de nombreuses reprises entre les États-Unis et l'Union soviétique. Les sujets à l'ordre du jour de ces sommets entre les dirigeants américains (le Président des États-Unis) et soviétiques (le secrétaire général du parti communiste de l'Union soviétique (PCUS), et parfois d'autres membres de la direction de l'état soviétique) ont couvert un large spectre, avec une place prépondérante donnée pendant la Seconde Guerre mondiale aux questions de conduite de la guerre et d'organisation du monde à son issue, puis de paix, de sécurité et de désarmement dans les années de la guerre froide [1].

Conférences des alliés de la Seconde Guerre mondiale (1943-1945)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seconde Guerre mondiale.
Date Site Président des États-Unis Secrétaire général du PCUS ou premier ministre de l'URSS Notes
28 novembre–1er décembre 1943 Téhéran, Iran[2] Franklin D. Roosevelt Joseph Staline Autre participant, le premier ministre britannique Winston Churchill.

Voir Conférence de Téhéran.

4 février–11 février 1945 Yalta, Union soviétique[2] Franklin D. Roosevelt Joseph Staline Autre participant, le premier ministre britannique Winston Churchill. Première visite d'un Président des États-Unis en Union soviétique[3].

Voir Conférence de Yalta.

17 juillet–2 août 1945 Potsdam, Allemagne[4] Harry S. Truman Joseph Staline Autres participants, les premiers ministres britanniques Winston Churchill puis Clement Attlee.

Voir Conférence de Potsdam.

Conférences de la guerre froide (1955-1991)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : guerre froide.


Date Site Président des États-Unis Secrétaire général du PCUS ou premier ministre de l'URSS Notes
18 juillet–23 juillet 1955 Genève, Suisse[5] Dwight D. Eisenhower Nikita Khrouchtchev et Boulganine Autres participants, le premier ministre britannique Anthony Eden et le premier ministre français Edgar Faure.

Voir Sommet de Genève (1955).

15 septembre–27 septembre 1959 Washington et Camp David, États-Unis[6],[7] Dwight D. Eisenhower Nikita Khrouchtchev Première visite d'un leader soviétique aux États-Unis.

Khrouchtchev accepte de reporter son ultimatum qui a déclenché la crise qui conduira à la construction du mur de Berlin.

16 mai–17 mai 1960 Paris, France[5] Dwight D. Eisenhower Nikita Khrouchtchev Autres participants, le premier ministre britannique Harold Macmillan et le président de la république française Charles de Gaulle.

Khroutschev quitta le sommet en raison de l'incident de l'avion espion U2.

3 juin–4 juin 1961 Vienne, Autriche[8] John F. Kennedy Nikita Khrouchtchev Discussions infructueuses sur le statut de Berlin et sur le désarmement. En revanche, accord pour poursuivre les discussions en vue d'un accord de neutralité du Laos.
23 et 25 juin 1967 Glassboro, NJ, États-Unis[6] Lyndon B. Johnson Alexis Kossyguine Discussions sans parvenir à un accord sur le Proche-Orient (la guerre des Six Jours venait de se terminer) ni sur la guerre au Viêt Nam. Mais dans le domaine de l'armement un traité sera signé dans l'année sur la démilitarisation de l'espace.
22 mai–30 mai 1972 Moscou, Union soviétique[9] Richard Nixon Léonid Brejnev Signature du Traité ABM, premières Négociations sur la limitation des armements stratégiques SALT I, et accord sur les incidents maritimes États-Unis-Union soviétique.
18–25 juin 1973 Washington, États-Unis[6] Richard Nixon Léonid Brejnev Signature de l'accord relatif à la prévention de la guerre nucléaire.
28 juin-3 juillet 1974 Moscou, Union soviétique[9] Richard Nixon Léonid Brejnev Signature du Traité sur la limitation des essais souterrains d'armes nucléaires.
23 novembre–24, 1974 Vladivostok, Union soviétique[10] Gerald Ford Léonid Brejnev Progrès dans les négociations sur la limitation des armes stratégiques, constituant une étape vers le futur traité SALT II, échanges sur la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe et sur le Moyen-Orient.
30 juillet et 2 août 1975 Helsinki, Finlande[10] Gerald Ford Léonid Brejnev Voir les Accords d'Helsinki et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.
15–18 juin 1979 Vienne, Autriche[11] Jimmy Carter Léonid Brejnev Signature du traité SALT II résultant des négociations sur la limitation des armements stratégiques.
19–21 novembre 1985 Genève, Suisse[12] Ronald Reagan Mikhaïl Gorbatchev Première rencontre entre les deux dirigeants, six ans après le précédent sommet, marquée par un esprit de détente et de développement des échanges entre les deux Grands.

Voir Sommet de Genève (1985)

10 octobre–12 octobre 1986 Reykjavik, Islande[12] Ronald Reagan Mikhaïl Gorbatchev Échec du sommet de Reykjavik avec l’Union soviétique sur le désarmement.
7 décembre–10 décembre 1987 Washington, États-Unis[6] Ronald Reagan Mikhaïl Gorbatchev Signature du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire[13], mettant ainsi fin à la crise des euromissiles.
29 mai–1er juin 1988 Moscou, Union soviétique[12] Ronald Reagan Mikhaïl Gorbatchev Accord sur un retrait des troupes cubaines d'Angola et l'arrêt de l'aide soviétique à l'Angola dès que l'Afrique du Sud se serait retirée de la Namibie (sur des propositions mises au point par Chester Crocker).
7 décembre 1988 New York, États-Unis[6] Ronald Reagan Mikhaïl Gorbatchev Autre participant, le président élu des États-Unis George H. W. Bush.

Gorbatchev dut quitter le sommet précipitamment en raison du tremblement de terre à Spitak en Arménie. Documents secrets sur le sommet [14].

2–3 décembre 1989 La Valette, Malte[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Sommet informel, consacré à de longs échanges sur l'évolution de la situation du bloc communiste et des relations américano-soviétiques, marqué par un soutien fort de George Bush à la mise en œuvre de la Perestroïka.
30 mai–3 juin 1990 Washington, États-Unis[6] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Signature d'un accord bilatéral entre l'Union soviétique et les États-Unis concernant la réduction et la destruction des armes chimiques.
9 septembre 1990 Helsinki, Finlande[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Les discussions ont porté principalement sur l'invasion du Koweït par l'Irak[16].
19 novembre 1990 Paris, France[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Signature du Traité sur les forces conventionnelles en Europe.
17 juillet 1991 Londres, Grande-Bretagne[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Sommet tenu en marge du G7 (voir G8).
30 juillet–31 juillet 1991 Moscou, Union soviétique[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Signature du Traité de réduction des armes stratégiques START I.
29 octobre–30 octobre 1991 Madrid, Espagne[15] George H. W. Bush Mikhaïl Gorbatchev Sommet lié à la tenue de la conférence de Madrid de 1991, qui fut la première tentative de la communauté internationale pour engager un processus de paix au Proche-Orient, par le biais de négociations impliquant Israël et les pays arabes dont la Syrie, le Liban, la Jordanie et les Palestiniens. Le succès de la conférence fut de favoriser des discussions de paix qui conduisirent aux accords d'Oslo de 1993 et au traité de paix israélo-jordanien de 1994.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) W. Taylor Fain, III, « Chronology of US-Soviet summits, 1943-1991 - US Department of State Dispatch, 12 août 1991 »,‎ 1991
  2. a et b (en) Travels of President Franklin D. Roosevelt U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  3. (en) Presidents Travels to Russia U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  4. (en) Travels of President Harry S. Truman U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  5. a et b (en) Travels of President Dwight D. Eisenhower U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  6. a, b, c, d, e et f (en) Visits By Foreign Leaders of Russia U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  7. (en) 1959 Year In Review Khrushchev Visits the United States WebCitation archive
  8. Travels of President John F. Kennedy U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  9. a et b (en) Travels of President Richard M. Nixon U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  10. a et b (en) Travels of President Gerald R. Ford U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  11. (en) Travels of President Jimmy Carter U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  12. a, b et c (en) Travels of President Ronald Reagan U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  13. (en) Ronald Reagan, « Address to the Nation on the Soviet-United States Summit Meeting », sur U.S. Presidents / Ronald Reagan Library - Public Papers Site de référence
  14. (en) « Previously secret documents from Soviet and U.S. files », sur University George Washington / The National Security Archive Site de référence
  15. a, b, c, d, e et f (en) Travels of President George H.W. Bush U.S. Department of State Office of the Historian WebCitation archive
  16. (en) "Joint News Conference of President Bush and Soviet President Mikhail Gorbachev in Helsinki, Finland September 9, 1990" The American Presidency Project WebCitation archive

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Jean-Baptiste Duroselle et André Kaspi, Histoire des relations internationales : De 1945 à nos jours, Armand Colin,‎ 2009, 717 p. (ISBN 978-2-200-24636-5)
  • (fr) René Girault et Robert Frank, Histoire des relations internationales contemporaines - Tome 3 - La loi des géants : 1941-1964, Petite Bibliothèque Payot,‎ 2005, 542 p. (ISBN 978-2-228-89964-2)
  • (fr) André Fontaine, La Guerre froide 1917 - 1991, POINTS Histoire,‎ 2004, 572 p. (ISBN 978-2-02-086120-5)
  • (fr) Georges-Henri Soutou, La Guerre froide 1943-1990 : 1943-1990, Librairie Arthème Fayard / Pluriel,‎ 2010, 1103 p. (ISBN 978-2-8185-0127-6)
  • (en) Melvyn P. Leffler, A preponderance of power : National Security, the Truman Administration and the Cold War, Stanford University Press,‎ 1992, 689 p. (ISBN 0-8047-2218-8)
  • (en) Melvyn P. Leffler et David S. Painter, Origins of the Cold War, Routledge,‎ 2005, 352 p. (ISBN 978-0-415-34110-8[à vérifier : isbn invalide])
  • (en) Melvyn P. Leffler et Orne Arne Westad, The Cambridge History of the Cold War : Volume 1 Origins, Cambridge University Press,‎ 2010, 643 p. (ISBN 978-110760229-8)
  • (en) Jim Newton, Eisenhower, The White House Years, Doubleday,‎ 2011, 451 p. (ISBN 978-0-385-52353-0)
  • (en) Tony Judt, Postwar / A history of Europe since 1945, Vintage Books,‎ 2010, 933 p. (ISBN 9780099542032)
  • (en) Jonatham Haslam, Russia's Cold War : From the October Revolution to the Fall of the Wall, Yale University Press,‎ 2011, 523 p. (ISBN 978-0-30015997-4)
  • (en) William B. Bader, Austria between East and West : 1945-1955, Stanford University Press,‎ 1966, 250 p. (ISBN 978-0804702584, lire en ligne)
  • (en) Kenneth L. Hill, Cold War Chronology : Soviet-American Relations 1945-1991, Congressional Quaterly Inc.,‎ 1993, 362 p. (ISBN 0-87187-921-2)