Proche-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

32° 48′ N 35° 36′ E / 32.8, 35.6 ()

Une représentation d'un Proche-Orient (en vert foncé) à l'intérieur d'un Moyen-Orient (vert clair).

Le terme Proche-Orient peut correspondre à deux représentations différentes. Pour certains[Qui ?], c'est une région d'Asie et d'Afrique comprenant les pays du sud-est du bassin Levantin (mer Méditerranée) qui est une partie du Moyen-Orient[1] . Un synonyme plus ancien est le Levant (là où le soleil se lève). Pour d'autres, il s'agit de la traduction française de l'anglais américain « Middle East »[2] et les deux termes sont synonymes ; les Anglais ont d'ailleurs longtemps employé le terme « Near-East », aujourd'hui battu en brèche par l'américanisation de la langue.

Considéré comme l'un des berceaux de la civilisation, le Proche-Orient a vu apparaître de nombreuses inventions et découvertes telles que l'écriture[3], la roue ou certaines techniques d'irrigation. Bien qu'il n'y ait pas de définition unanimement acceptée, on peut considérer que le Proche-Orient regroupe les États de l'Irak, à l'est, à la Turquie, la Palestine et l'Égypte à l'ouest. La plus ancienne des civilisations dont on a retrouvé des traces importantes est la Mésopotamie[3], Babylone est l'une des premières grandes cités de la région.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette région ayant joué un rôle important dans l'histoire stratégique de la France, l'expression « Proche-Orient » trouve son origine dans le vocabulaire diplomatique français de la fin du XIXe siècle. L'adjectif « proche » permettait de diviser l'Asie par référence aux zones d'influence de la France entre un « Extrême-Orient », en Asie de l'Est, et un « Proche-Orient », à l'est du bassin méditerranéen (bassin Levantin).

Territoire[modifier | modifier le code]

Image satellite centrée sur le Proche-Orient

La région n'a pas de délimitation officielle, mais on y inclut généralement les pays suivants :

On y adjoint parfois par extension :

Religions[modifier | modifier le code]

Le Proche-Orient est le berceau des trois grandes religions monothéistes[5] . De nos jours, l'islam est la religion de la majorité des habitants de cette partie du monde, à l'exception d'Israël, dont la population est majoritairement juive, ainsi que de Chypre et de l'Arménie principalement chrétiennes. Dans la région, il existe d'importantes communautés chrétiennes fort anciennes, notamment au Liban[6] et en Syrie .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Définition Proche et Moyen-Orient [Analyse, Géopolitique »], sur stratogeo.over-blog.com (consulté en 13 octobre2010)
  2. Par exemple, l'Encyclopédia Universalis, en ligne, considère les deux mots comme synonymes.
  3. a et b La civilisation mésopotamienne et ses inventions.
  4. a, b, c, d, e, f et g Near Eastern Affairs: Countries and Other Areas, Bureau of Near Eastern Affairs, USA
  5. (fr) « Les religions du Proche-Orient - historique », sur maratray.chez-alice.fr (consulté en 13 octobre2010)
  6. (fr) « Religion et Proche-Orient contemporain », sur www.clionautes.org (consulté en 13 octobre2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Gueynard, « Near East ou Middle East : histoire d'une terminologie » dans Outre-Terre no 3, 2005/4

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]