Once (félin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Once, Léopard et Panthère.

Once

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'une once du zoo de Rheintal

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Pantherinae
Genre Panthera

Nom binominal

Panthera uncia
(Schreber, 1775)

Synonymes

Felis irbis, Uncia uncia

Statut de conservation UICN

( EN  )
EN C2a(i) : En danger

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01-07-1975

L'once (Panthera uncia), aussi appelée irbis, panthère des neiges ou léopard des neiges est une espèce de félins des hautes montagnes. On la rencontre dans les vallées isolées des montagnes d'Asie centrale, de Sibérie centrale (dans la réserve naturelle de Saïano-Chouchensk) et de l'Altaï (notamment dans la réserve naturelle de Katoun), où elle monte jusqu'à 5 500 m. On l'appelle le « fantôme des montagnes ».

Auparavant cette espèce était classée dans le genre Uncia, dont elle était la seule représentante (espèce Uncia uncia). Elle fait à présent partie du genre Panthera.

Description[modifier | modifier le code]

Panthère des neiges.

L'once possède un pelage très long et épais (jusqu'à 12 cm sur le ventre), qui se renouvelle deux fois par an. Les couleurs vont du gris pâle au gris crème, le ventre et le cou étant blanc cassé tandis que la face dorsale est parsemée de taches foncées en formes de rosette, se fondant dans le paysage. L'once a de grosses pattes aux coussinets couverts de poils qui la protègent du froid et des oreilles courtes et arrondies. Le poids d'une once adulte se situe entre 35 et 55 kg. Son corps mesure de 90 cm à 1,30 m. Sa queue mesure au moins 75 % de la longueur de son corps, généralement de 90 cm à 1 m. Elle l'aide à garder l'équilibre sur des corniches dangereuses.

Phylogénèse[modifier | modifier le code]

La lignée des panthères, les Pantherinae, a divergé il y a 10,8 millions d'années de l'ancêtre commun des Felidae, puis il y a 6,4 millions d'années, la lignée des panthères nébuleuses Neofelis et celle des Panthera[1]. Le plus vieil ancêtre commun aux Panthera dont on possède des fossiles est Panthera palaeosinensis, qui vivait de la fin du Pliocène au début du Pléistocène. La panthère des neiges est apparue bien avant le jaguar et le léopard et est étroitement apparentée au tigre : tigre et panthère des neiges auraient divergé il y a deux millions d'années[2],[Note 1].

   Panthera   



 Panthera leo - Lion



 Panthera pardus - Léopard




 Panthera onca - Jaguar





 Panthera tigris - Tigre



 Panthera uncia - Panthère des neiges ou once




Arbre phylogénétique du genre Panthera[1],[3]

Comportement[modifier | modifier le code]

On connaît mal les mœurs de ces félins qui vivent reclus dans l'Himalaya, dans l'Altaï et en Sibérie. On sait que l'once est un animal très solitaire qui occupe un territoire immense. On dit qu'un couple d'onces habite une vallée entière. C'est un félin excessivement rare et difficile à observer dans la nature en raison de l'inaccessibilité de son habitat. Pour se nourrir, elle chasse des ongulés; mouflons, bouquetins, tahrs, markhors sur les hautes montagnes durant l'été. En saison hivernale, plus bas dans les vallées et forêts, elle chasse des cerfs et des sangliers. Elle s'attaque également à de plus petites proies telles que les marmottes, les lièvres et les pikas. Chaque jour, l'once parcourt de grandes distances pour rechercher ses proies et suit les déplacements saisonniers des troupeaux ruminants. Elle fait son gîte dans une anfractuosité de rocher et paraît demeurer fidèle à ses abris habituels.

Contrairement au léopard, l'once a des mœurs plutôt diurnes et chasse à vue, comme le guépard ; cependant ses grands yeux sont si bien adaptés à une faible luminosité qu'elle peut chasser dans une quasi-obscurité. En dépit de sa grande taille et du fait que les zoologues rattachent l'once aux panthérinés, elle ronronne à la manière des petits félins, ce qui en fait une exception. Certains spécialistes sont d'avis que le guépard et l'once auraient une souche lointaine commune et seraient tous deux originaires d'Asie occidentale.

Grâce à ses pattes postérieures longues et ses muscles en forme de ressorts (particularité de l'espèce), l'once est le meilleur sauteur parmi les félidés. Elle peut sauter jusqu'à 15 mètres de longueur et 6 mètres de hauteur[4]. Elle chasse à l'affût puis se précipite d'un seul bond sur sa proie. Quand les léopards des neiges sont jeunes, ils jouent ensemble et font des sauts jusqu'à 3 m de long[réf. nécessaire].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Trois bébés onces âgés de deux mois

La reproduction a lieu entre fin janvier et milieu mars, et la mère reste avec ses petits jusqu'à l'hiver suivant. Les femelles peuvent mettre au monde un à cinq petits par portée et parfois 6[réf. nécessaire] (mais cela est très rare et se produit uniquement en captivité, où souvent seuls un ou deux petits survivent), au bout d'une durée de gestation de 90 à 104 jours, dans une tanière camouflée. Les petits naissent aveugles, ils ouvrent leurs yeux dès 7 à 9 jours. À la naissance, ils pèsent entre 430 et 573 g. Ils sont allaités, mais peuvent se nourrir de viande dès leurs 2 mois. L'once atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 2 ans. Elle peut vivre jusqu'à 15 ans en liberté et 21 ans en captivité[réf. nécessaire].

Écologie et répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de Panthera uncia.

La panthère des neiges se trouve en Mongolie, ouest et sud de la Chine, Népal, Himalaya, Tibet, Afghanistan, en Inde, Pakistan, extrême est de l'Asie centrale (ex-URSS), dans l'Altaï et dans la réserve naturelle de Saïano-Chouchensk (Sibérie) soit une superficie d'environ un million de kilomètres carrés, mais leur densité est faible (environ 1 once pour 100 kilomètres carrés[5])

Habitat[modifier | modifier le code]

La panthère des neiges vit dans les montagnes. Elle se tient généralement au-dessous de la limite des neiges éternelles. En été, entre 2 700 et 6 000 mètres. En hiver, elle descend localement jusqu'au-dessous des 1 000 mètres. Grâce à un large poitrail et à des poumons solides, elle n'est pas gênée par la raréfaction de l'oxygène.

Les scientifiques suivent le parcours des félins sur leur territoire. Après les avoir capturés et tatoués, ils leur posent un collier radio-émetteur.

Menaces[modifier | modifier le code]

Selon le Snow Leopard Trust, la panthère des neiges est chassée illégalement pour sa fourrure, très prisée en Asie Centrale, en Europe de l’Est et en Russie sous forme de manteau et autres vêtements. Les os et d’autres parties du corps du léopard des neiges sont également très demandés dans la médecine chinoise traditionnelle. Enfin, les félins sont souvent capturés à l’état sauvage pour aller rejoindre des collections animalières privées en Asie Centrale[6]

Protection[modifier | modifier le code]

L'once est repertoriée sur la liste rouge de l'UICN comme faisant partie des espèces en danger, il ne resterait plus que 4 080 à 6 590 individus survivant à l'état sauvage[7]. Elle est encore braconnée pour sa fourrure et parce qu'il lui arrive d'attaquer des animaux domestiques car ses proies sont de plus en plus rares. Des associations de sauvegarde aident les bergers à construire des enclos protecteurs s'ils s'engagent à ne pas tuer les prédateurs. Cette espèce figure sur la liste des espèces de l'Annexe I du CITES.

Représentation commerciale[modifier | modifier le code]

Une tête de léopard des neiges est aussi le logo de la marque de ski de randonnée "Dynafit" ainsi que l'emblème principal d'un des derniers systèmes d'exploitation de la compagnie informatique Apple, Mac OS X v10.6 Snow Leopard.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La position du clade par rapport au reste des Panthera est encore très floue.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Stephen O'Brien et Warren Johnson, « L'évolution des chats », Pour la science, no 366,‎ Avril 2008 (ISSN 0 153-4092) basée sur (en) W. Johnson et al., « The late Miocene radiation of modern felidae : a genetic assessment », Science, no 311,‎ 2006 et (en) C. Driscoll et al., « The near eastern origin of cat domestication », Science, no 317,‎ 2007
  2. Référence UICN : espèce Panthera uncia (Schreber, 1775) (en)
  3. Référence UICN : espèce Panthera uncia (Schreber, 1775) (en)
  4. Dinosoria / Léopard des neiges - Once
  5. Rémy Marion, Catherine Marion, Géraldine Véron, Julie Delfour, Cécile Callou et Andy Jennings, Larousse des Félins, LAROUSSE,‎ 2005, 224 p. (ISBN 2-03-560453-2)
  6. « La panthère des neiges » (consulté le 11 août 2014)
  7. Jackson, R., Mallon, D., McCarthy, T., Chundaway, R.A. & Habib, B. 2008. Panthera uncia. In: IUCN 2013. IUCN Red List of Threatened Species. Version 2013.1. Panthera uncia. Consulté le 31/08/2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :