Peter Matthiessen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Matthiessen en 2008

Peter Matthiessen, né le à New York et mort le [1] à Sagaponack dans l'État de New York, est un naturaliste et écrivain américain, auteur d'œuvres de non-fiction et de fiction.

Les œuvres de Matthiessen sont connues pour être extrêmement bien documentées. Il s'est souvent focalisé sur les problèmes touchant les Indiens d'Amérique et leur histoire, comme dans son étude détaillée du cas de Leonard Peltier, In the Spirit of Crazy Horse (en).

Avec George Plimpton, Harold Humes, Thomas Guinzburg et Donald Hall, il fonda en 1953 le magazine littéraire The Paris Review. À l'époque, c'était une jeune recrue de la CIA, et il utilisa le magazine pour se couvrir.

Dans son livre Le léopard des neiges, Matthiessen parle de sa relation tumultueuse avec sa femme Deborah et de leurs séparations récurrentes, relation qui culmina dans un profond engagement de l'un vers l'autre, après qu'elle a été diagnostiquée d'un cancer. Elle mourut à New-York vers la fin de 1972. Ils eurent 4 enfants, le plus jeune, Alex, ayant 7 ou 8 ans au moment de la mort de sa mère. L'année suivante, en septembre, Matthiessen participa à une expédition en Himalaya avec le biologiste George Schaller, expédition qu'il narra dans le livre Le léopard des neiges.

En 1979, ce livre reçut le prix National Book Award dans la catégorie « Pensée contemporaine ». Son roman En liberté dans les champs du Seigneur, narrant l'histoire d'un missionnaire américain dans une tribu sud-américaine, servit en 1991 de base au scénario d'un film hollywoodien réalisé par Hector Babenco. Blue Meridian, son livre sur la recherche océanographique, présente le tournage du film de Peter Gimbel et de Jim Lipscomb, Blue Water, White Death, qui est généralement considéré comme étant la source d'inspiration de Peter Benchley lorsqu'il écrivit son roman Les dents de la mer en 1974. Matthiessen a été l'auteur officiel de l'État de New York de 1995 à 1997.

Plus récemment, son roman Shadow Country (une réécriture de la trilogie Killing Mr. Watson, Lost Man's River et Bone by Bone) a reçu (en 2010) le National Book Award dans la catégorie « fiction » ; le roman est largement basé sur les récits de la mort d'Edgar Watson, un planteur de Floride décédé peu de temps après l'ouragan qui déferla sur le Sud-Est de la Floride en 1910.

Peter Matthiessen et sa femme Deborah Love étaient des pratiquants du bouddhisme zen. Sa femme décéda à New York à la fin de 1972. Matthiessen devint plus tard moine bouddhiste. Il a fini ses études zen et il est devenu en 1991 le premier successeur zen de Bernie Tetsugen Glassman. Avec sa seconde femme, Maria Eckhart, d'origine tanzanienne, il vit à Sagaponack, dans l'État de New York où il dirige un groupe zen.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

  • Race Rock (1954)
  • Partisans (1955)
  • Raditzer (1961)
  • At Play in the Fields of the Lord (1965)
  • Far Tortuga (1975)
  • On the River Styx and Other Stories (1989)
  • Killing Mister Watson (1990)
  • Lost Man's River (1997)
  • Bone by Bone (1999)
  • Shadow Country: a new rendering of the Watson legend (2008)

Non-fiction[modifier | modifier le code]

  • Wildlife in America (1959)
  • The Cloud Forest: A Chronicle of the South American Wilderness (1961)
  • Under the Mountain Wall: A Chronicle of Two Seasons in the Stone Age (1962)
  • « The Atlantic Coast », un chapitre de The American Heritage Book of Natural Wonders (1963)
  • The Shorebirds of North America (1967)
  • Oomingmak (1967)
  • Sal Si Puedes: Cesar Chavez and the New American Revolution (1969)
  • Blue Meridian. The Search for the Great White Shark (1971).
  • The Tree Where Man Was Born (1972)
  • The Snow Leopard (1978)
  • Sand Rivers (1981)
  • In the Spirit of Crazy Horse (1983)
  • Indian Country (1984)
  • Nine-headed Dragon River: Zen Journals 1969-1982 (1986)
  • Men's Lives: The Surfmen and Bayen of the South Fork (1986)
  • African Silences(1991)
  • Baikal: Sacred Sea of Siberia (1992)
  • East of Lo Monthang: In the Land of the Mustang (1995)
  • The Peter Matthiessen Reader: Nonfiction, 1959-1961 (2000)
  • Tigers in the Snow (2000)
  • The Birds of Heaven: Travels With Cranes (2001)
  • End of the Earth: Voyages to Antarctica (2003)
  • Are We There Yet? A Zen Journey Through Space and Time (2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]