Cyprès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyprès (homonymie).

Les cyprès sont un genre d'arbres sempervirents de la famille des Cupressacées originaires des régions tempérées chaudes de l'hémisphère nord. Le nombre d'espèces incluses dans ce genre varie selon les auteurs de 16 à 31, voire plus. De nombreuses espèces sont cultivées comme arbres d'ornement. Le cyprès commun est un arbre représentatif de la flore méditerranéenne, l'arbre des cimetières, symbole du deuil dans le monde méditerranéen. Les cyprès sont des conifères.

Le nom générique Cupressus est le nom latin du cyprès commun. Ce nom dérive de Cyparisse, personnage de la mythologie grecque, fils de Télèphe, qui fut changé en cyprès par Apollon.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Les cyprès sont des arbres ou des arbustes buissonnants, sempervirents, pouvant atteindre une hauteur de 5 à 40 mètres.

Les feuilles sont en forme d'écailles triangulaires de 2 à 6 mm de long, disposées par paires opposées-décussées recouvrant totalement les rameaux. Elles persistent de 2 à 4 ans. Il existe une forme juvénile, en forme d'aiguilles de 5 à 15 mm de long, rencontrées sur les jeunes sujets de 1 à 3 ans (parfois plus). Elles peuvent être confondues avec les feuilles des genévriers de la section Sabina, mais elles ne sont jamais piquantes[1].

Les inflorescences mâles et femelles sont séparées mais présentes sur le même pied, sous forme de cônes globuleux soit staminés, soit pistillés. Les cônes femelles globuleux ou ovoïdes, de 8 à 40 mm de long, sont formés de 4 à 14 écailles également disposées par paires opposées-décussées. Elles atteignent leur maturité en 18 à 24 mois après la pollinisation. Les écailles vertes ou gris-bleuté peuvent sentir la citronnelle ou la résine lorsqu'on les froisse.

Les graines sont petites, mesurant de 4 à 7 mm de long. Elles portent deux ailes, de part et d'autre de la graine.

Citation de Pablo Néruda dans un extrait de "J'avoue que j'ai vécu". - "Les cyprès des Guaïtecas me barrent le chemin....C'est un monde vertical: une nation d'oiseaux, une foule de feuilles."

Liste des espèces[2][modifier | modifier le code]

Hybrides[modifier | modifier le code]

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Les cyprès sont originaires de localités éparses dans les grandes régions tempérées chaudes ou subtropicales de l'hémisphère nord. Leur aire d'origine comprend l'ouest de l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale, le nord de l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Himalaya, la Chine méridionale et le nord du Viet Nam.

Utilisation[modifier | modifier le code]

De nombreuses espèces sont couramment cultivées comme plantes d'ornement dans les parcs et jardins, et en Asie autour des temples. Les cyprès sont également utilisés dans le bassin méditerranéen pour constituer des haies brise-vent (en). Dans certaines régions, il est devenu difficile de distinguer leur aire de distribution originelle du fait de l'extension et de l'ancienneté des cultures.

Quelques espèces sont appréciées pour leur bois qui peut être très durable. Le bois de cyprès est utilisé pour la facture de clavecins de tradition italienne.

Bien sec (plus d'un an de séchage) il peut être utilisé comme combustible ...

Le cyprès de Leyland, arbre à croissance très rapide, très utilisé dans les jardins notamment pour faire des haies, est un hybride du cyprès de Monterey ; son autre parent est le cyprès de Nootka qui était classé de manière erronée dans un genre voisin Chamaecyparis.

En Inde, le cyprès est un arbre ou un arbuste commun dans les jardins publics ou privés ; son nom local en hindi est मोरपंखी, littéralement « à plumes de paon ».

Les cônes ou noix de cyprès sont utilisés en décoction contre les varices et pour soulager les jambes lourdes.

Utilisation symbolique[modifier | modifier le code]

Vincent Willem van Gogh, Nuit Etoilée (cyprès et village)

La symbolique du cyprès est depuis bien longtemps (au moins l'antiquité grecque) celle de la vie éternelle (feuillage toujours vert, avec toujours des fruits, bois quasi imputrescible, odeur d'encens...), c'est pour ça qu'il est utilisé pour la fabrication des cercueils des papes (souvent aussi des dignitaires civils ou religieux variés et autres grands de ce monde). Autour des tombes (cimetières ou tombes isolées), les cyprès étaient généralement plantés par deux pour les adultes (couples) ou isolés pour les enfants.

Dans tout le midi méditerranéen, c'est « l'arbre des cimetières », associé à la mort, d'où des expressions comme « dormir sous un cyprès » = être mort, et « le cyprès, on l'aime mieux de loin que de près » !

Les « faux cyprès »[modifier | modifier le code]

D'autres espèces sont désignés par le nom vernaculaire de « cyprès ». Ce sont soit des espèces appartenant au genre Chamaecyparis, parent éloigné du genre Cupressus, soit des plantes appartenant à la famille des Cupressaceae ayant certains caractères ressemblants avec les vrais cyprès.

Genre Chamaecyparis
Autres conifères
Autres plantes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

En Iran, dans la ville de Yazd se trouve un des plus vieux cyprès du monde, le Cyprès_d'Abarqu, puisqu'il est âgé d'environ 4500 ans[4]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clé de détermination des conifères, SEVE de Nantes
  2. Cupressus Conservation Project: Index des espèces de Cupressus (eng.)
  3. a, b, c et d Botanica Systematica.
  4. http://www.teheran.ir/spip.php?article1524