Faisan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Faisan
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Faisan » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Faisan de Colchide, femelle & mâle
Faisan de Colchide, femelle & mâle
Taxons concernés

Des genres de la sous-famille des Phasianinae

Le Faisan est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'oiseaux de la sous-famille des Phasianinae même si en Europe, il désigne en premier lieu le Faisan de Colchide Phasianus colchicus. Tous ces oiseaux sont des gibiers réputés. Leur femelle s'appelle la faisane ou poule faisane.

Plusieurs espèces utilisent le terme de faisan dans leur nom vernaculaire composé comme le Coucal faisan.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme faisan dérive du latin phasianus (emprunté au grec φασιανός, proprement « oiseau du fleuve Phase[1] »). Le terme latin a directement donné son nom au genre Phasianus, celui de l'espèce faisan de Colchide qui vivait sur ce fleuve.

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques générales des faisans sont celles des Phasianinae, avec des nuances pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations sur leur comportement ou leur physiologie respective.

Les faisans partagent toutefois plusieurs caractéristiques communes à la majorité des espèces :

On le trouve partout, sauf en altitude: lisières de forêts, bosquets, fourrés au voisinage de l'eau[réf. nécessaire]. Le faisan est omnivore: il se nourrit aussi bien de larves, d'insectes, de lézards que de pousses vertes, baies, fruits et graines[réf. nécessaire]. Le nid est un creux du sol dissimulé dans les hautes herbes et garni de feuilles sèches[réf. nécessaire]. La ponte a lieu en mai et comprend une douzaine d'œufs, brun ou vert olive, couvés 23-25 jours par la femelle[réf. nécessaire].

Noms en français et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Noms de Phasianinae qui comportent le terme « faisan ». Sachant que d'autres membres de cette même sous-famille s'appellent hokki, coq, lophophore, paon, tragopan, éperonnier, argus, ithagine ou encore eulophe.

Noms normalisés[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des noms normalisés selon la CINFO (màj 2009) et Avibase, en regard du nom scientifique valide reconnu par la classification de référence (version 2.7, 2010) du Congrès ornithologique international.

Noms divers[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique de noms vernaculaires ou de noms vulgaires, non retenus par la CINFO, dont l’usage est attesté[2].
Note : Cette liste est variable selon les usages et certaines espèces ont parfois d'autres noms encore. Les classifications évoluant encore, les noms scientifiques ont peut-être un autre synonyme valide.

Le faisan dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Sens dans le langage moderne[modifier | modifier le code]

Dans un contexte social le faisan décrit une personne convoitée par une autre, le plus souvent un homme, avec qui l'autre individu va flirter, pratique intitulée "faisandage". De cette expression découle tout un champ "lexical" de l'animal pour hiérarchiser les prétendants selon les critères propres à la personne ; on retrouve ainsi le faisan, l'aigle mais aussi le requin-tigre ou le dauphin.

Chasse[modifier | modifier le code]

En 1998 en France, les faisans étaient au deuxième rang du tableau de chasse annuel avec 5 061 054 unités, provenant à 95 % de lâcher[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Faisan » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  3. http://www.roc.asso.fr/chasse-france/index.html, consulté le 21 mai 2013