Steppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steppe du Kazakhstan au début du printemps

Une steppe (du russe : степь, step) est une terme de biogéographie qui désigne un biome correspondant aux prairies, savanes et brousses tempérées. Il est issu d'un nom d'une région d'Asie centrale.

Selon les caractéristiques des espèces ligneuses et leur densité, on parle de steppe arborée, de steppe buissonnante, de steppe épineuse...

La steppe se caractérise aussi par un climat semi-aride et forme parfois la transition avec les zones désertiques. Dans certaines parties du monde, et spécialement en Europe, ex-URSS et Amérique du Nord, les steppes ont été mises en culture, ce qui a occasionné le déclin de la flore et de la faune qui leur sont inféodées.

La formation végétale à l'équilibre qu'est la steppe est normalement dépourvue d'arbres, ce qui permet la distinction entre la steppe (ne contenant que des graminoïdes et une strate muscino-lichénique) et la savane (qui contient en plus des espèces arborescentes). On attribue l'absence d'arbres à la rigueur de l'hiver dans ce climat certes tempéré mais aussi relativement froid et sec.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Perrot, Maryvonne (dir.): L'Homme et la steppe, Dijon, 1999 (EUD).
  • Leser, Hartmut (Hg.): Wörterbuch Allgemeine Geographie, München/Braunschweig, 2001 (12.Auflage), p. 735 et 830.
  • Alaux, Marc: La Vertu des steppes, Petite révérence à la vie nomade, Paris, 2010 (Transboréal).