Chaman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chamane pygmée.
Chamane de la Forêt amazonienne.

Le chaman (ou shaman) est un être humain qui se représente comme l’intermédiaire ou l'être intercesseur entre l'Homme et les esprits de la nature. Il a une perception du monde que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique dans son sens commun ou animiste (voir également les théories Gaïa). Le chaman est à la fois « sage, thérapeute, conseiller, guérisseur et voyant ». Il « est » l'initié ou le dépositaire de la culture, des croyances, des pratiques du chamanisme, et d'une forme potentielle de « secret culturel ». On le trouve principalement dans les sociétés traditionnelles ancestrales où il arbore des parures et pratique dans le secret.

Article détaillé : chamanisme.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce terme provient du toungouse (langue de Sibérie) chamane (personne qui possède la connaissance). Une confusion avec le terme sanskrit श्रमण (śramaṇá, qui désignait des ascètes) a laissé penser que les deux termes avaient une source commune, mais il n'en est rien[1].

Le mot shaman, chamane, saman apparaîtrait pour la première fois en 1672 dans l'autobiographie d'Avvakoum Petrovitch, dirigeant du clergé conservateur russe, exilé en Sibérie en 1661 par le Tsar Alexis Ier. « Il obligea un indigène à faire le šaman [chamane], c'est-à-dire le devin : l'expédition sera-t-elle heureuse, et reviendront-ils victorieux ? Ce manant de magicien, près de ma cabane, amena sur le soir un bélier vivant et se mit à pratiquer sur lui sa magie. Après l'avoir tourné et retourné, il lui tordit le cou et rejeta la tête au loin. Puis il commença à sauter et danser et à appeler les démons. Enfin, avec de grands cris, il se jeta à terre, et l'écume sortit de sa bouche. Les démons le pressaient, et il leur demandait : « L'expédition réussira-t-elle ? » Et les démons dirent : « Avec grande victoire… » (…) J'eus pitié d'eux : mon âme voyait qu'ils seraient massacrés… Sa troupe a été massacrée… » (Avvakum Petrovitch, La vie de l'archi-prêtre Avvakum écrite par lui-même, 1672, trad. du russe Pierre Pascal, Gallimard, 1938).

Fonction au sein des sociétés traditionnelles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : chamanisme.

Le rôle est assumé par des hommes ou des femmes avec des fonctions très variées dans les sociétés traditionnelles, incluant la direction de la tribu, l'élaboration et la direction des rituels, la guérison par sa connaissance des plantes ou une action psychique directe, l'enseignement, le conseil; ces rôles sont souvent combinés.

Les aptitudes supposées des chamanes sont, entre autres, une perception extra sensorielle; des pouvoirs psychiques variables suivant les traditions et l'individualité du chamane (télépathie, prescience, vision à de grandes distances, divination...); en tant que psychopompe, il relie le monde des morts, l'au-delà, à celui des vivants par une série de transformations personnelles, parfois par l'emploi de substances psychotropes, guidés par un chamane plus ancien, selon une relation Maître-Disciple.

Le chamane a acquis une certaine popularité pour un public des sociétés modernes en recherche d'expériences mystiques ou après la lecture des livres de Carlos Castaneda. Ainsi, les offres d'initiations chamaniques à base de substance psychotrope comme l'ayahuasca et l'iboga, par exemple, ont fait la une des journaux, provoquant des débats et une polémique sur leur nocivité éventuelle[2] et les possibles difficultés que pourraient rencontrer des citadins européens qui s'engageraient aveuglément dans de telles pratiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shamanism, Shaman Beliefs and Spirituality sur important.ca
  2. Cairn - Ayahuasca : une synthèse interdisciplinaire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le Chaman est une classe jouable dans le jeu World Of Warcraft

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Charles Stépanoff et Thierry Zarcone, Le chamanisme de Sibérie et d'Asie centrale, Découvertes Gallimard, 2011.
  • Jean-Patrick Costa, Les chamans hier et aujourd'hui (2001), Éditions Alphée, 2007. Ethnopharmacien spécialiste des médecines traditionnelles et du chamanisme, Jean-Patrick Costa a vécu trois ans en Amazonie.
  • Laurence Delaby, Aperçu sur le chamanisme des Toungouses aux XVII°-XVIII° siècles en Sibérie, in Transe, chamanisme, possession (Actes des II° Rencontres internationales de Nice, 24 au 28 avril 1985), Nice, Editions Nice-Animations, 1986 ; in 'Études mongoles et sibériennes : Bataclan chamanique raisonné 2, Nanterre, Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, 1998.
  • Mircea Eliade, Le chamanisme et les techniques archaïques de l'extase (1951), nouvelle édition 1968, Payot.
  • Roberte Hamayon, La Chasse à l'âme. Esquisse d'une théorie du chamanisme à partir d'exemples sibériens, Nanterre, Société d'ethnologie, 1990. Roberte Hamayon : professeur émérite EPHE, monde bouriate (Mongolie & Sibérie).
  • Roberte Hamayon, Pour en finir avec la « transe » et l'« extase » dans l'étude du chamanisme, in Études mongoles et sibériennes : Variations chamaniques 2, Nanterre, Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, 1995.
  • Philippe Lenaif, Naissance d'un chaman, éd. Souffle d'Or, 2004.
  • Michel Perrin, Le Chamanisme, PUF, coll. "Que sais-je ?", 1995.
  • Anne de Sales, Chamanes et bouffons (Népal et Sibérie), in Études mongoles et sibériennes : Variations chamaniques 2, Nanterre, Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative, 1995.
  • Corine Sombrun, Journal d'une apprentie chamane, Pocket, 2004. Amazonie
  • Gilles Wurtz, Chamanisme celtique : Une transmission de nos terres, éditions Véga, Paris, 2013
  • Chamanismes et arts préhistoriques. Vision critique (sous la dir. de M. Lorblanchet, J.-L. Le Quellec, P.G. Bahn, H.P. Francfort et B. et G. Delluc), 2006, éd. Errance, Paris, 335 p., ill. ISBN

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Les Deux fils du chamane (Philippines), film de Pierre Boccanfuso, 1998, 56'
  • Chamane des Andes : la tradition chamane chez les descendants des Incas, film d'Emmanuel Tronquart et Michel Noll, ICTV, Paris, Solferino images-Pueblos de America, 2007, 48' (DVD)
  • Rencontre avec un chamane (Sibérie), film de Marc Jampolsky, Gedeon programmes, Paris, 2007, 52' (DVD)
  • Le Chamane, son neveu et le capitaine (Philippines), film de Pierre Boccanfuso, 2007, 88'
  • La Nuit du Shaman (Népal), film de Véra Frossard, L'Harmattan, Paris, 2008, 52' (DVD)
  • Shaman king qui est un manga
  • D'autres mondes (documentaire sur les approches Chamaniques et le Transpersonnel) (2004) documentaire par Jan Kounen
  • Film Fils du Ciel du réalisateur Enkhtaivan Agvaantseren (Idugan Entertainment, 2012) [1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]