Café turc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La culture et la tradition du café turc *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
Préparation du café turc
Préparation du café turc
Pays * Drapeau de la Turquie Turquie
Région * Europe et Amérique du Nord
Liste Liste représentative
Fiche 00645
Année d’inscription 2013
* Descriptif officiel UNESCO

Le café turc (Türk kahvesi en turc) ou café à la turque — aussi appelé café grec (en grec ελληνικός καφές ; ellinikós kafés), café arménien (en arménien Հայկական սուրճ ; haykakan sourdj) ou café oriental — est une boisson à base de café en décoction, qui se boit dans les pays méditerranéens et au Moyen-Orient.

Préparation[modifier | modifier le code]

La cuisson s'effectue dans une petite casserole de fer blanc ou de cuivre appelée cezve (djezvé) en Turquie et en Arménie, zawza en Algérie et en Tunisie, briki (μπρίκι) en Grèce et différentes appellations dans les pays arabes : rakwa (ركوة) au Liban et en Syrie, kanaka (كنكة) en Égypte.

On verse le café moulu très fin et le sucre dans l'eau froide. On met le mélange sur le feu jusqu'à ébullition. Le café ne doit pas bouillir. Il faut le retirer du feu quand le café mousse. L'opération est répétée un certain nombre de fois selon les pays et les habitudes.

On peut verser enfin quelques gouttes d'eau froide pour faire déposer le marc et on sert aussitôt le café brûlant.

Le café ainsi préparé se déguste en aspirant le breuvage afin de ne pas avaler le marc.

Après consommation, la coutume est de renverser la tasse sur la soucoupe et de lire l’avenir dans les motifs laissés par le marc de café sur les bords ou au fond de la tasse.

On distingue généralement trois types de préparation, en fonction de la quantité de sucre :

  • Pur, une cuillerée de café, en turc sade, en grec sketos (Σκέτος)
  • Moyen, une cuillerée de café et une cuillerée de sucre, en turc orta, en grec metrios (Μέτριος)
  • Sucré, une cuillerée de café et deux cuillerées de sucre, en turc şekerli, en grec glykos (Γλυκός)
Outils de préparation faits main originaires de Crète.

Variantes[modifier | modifier le code]

Le café est préparé « à la turque » notamment dans les Balkans (Serbie, Grèce, Monténégro, Croatie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Bulgarie), dans les anciennes régences ottomanes de l'Afrique du Nord (Algérie, Égypte, Libye et Tunisie) et dans les pays du Moyen-Orient (Arménie, Turquie, Israël, Liban, Palestine, Géorgie...).

Dénominations[modifier | modifier le code]

En Grèce, l'utilisation du terme « café grec » s'est généralisée à partir de la seconde moitié du XXe siècle, surtout après l'invasion de Chypre par les forces armées turques en 1974, l'appellation « café turc » (τουρκικός καφές) étant auparavant plus répandue.

Liens externes[modifier | modifier le code]