Hamoud Boualem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Hamoud Boualem

alt=Description de l'image Hamoud logo.png.
Création 1878
Dates clés 1878 (ouverture de la 1re usine à Belcourt
1889 (le nom Hamoud est déposé pour la limonade, qui gagne 20 médailles à l'exposition Universelle de Paris)
1924 (changement du nom pour Hamoud Boualem) 2011 diversification dans les Eaux Minérales et croissance interne dans les Jus de fruits
Fondateurs Boualem Hammoud
Personnages clés Mohamed Reda Hamoud et Zoubir Hafiz
Forme juridique société par actions
Slogan تعيش و تزيد
Siège social Drapeau d'Algérie Belouizdad, Alger (Algérie)
Direction Alger
Actionnaires familial: Hammoud, Hafiz, Bensmaine, et Bouabid
Activité Boissons non alcoolisées, sodas, eaux, jus de fruits
Produits Hamoud, Selecto, Slim Dhaya, Alma
Société mère Spa Hamoud Boualem
Sociétés sœurs SBA, Lion,
Filiales Tlilat, eurl Lion à Boufarik, Dhaya a Sidi bel abbés, Alma a Akbou
Effectif 900
Site web http://www.hamoud-boualem.com
Ancienne affiche de publicité pour le Sélecto

Hamoud Boualem (arabe :  حمود بوعلام), est une marque algérienne fabriquant diverses boissons, du sirop au soda. C'est une entreprise familiale, fondée en 1878 à Alger par Youssef Hammoud. Les boissons Hamoud Boualem sont consommées en Algérie, mais aussi en France, Angleterre, et au Canada.

Historique[modifier | modifier le code]

Le limonadier du "ruisseau"[modifier | modifier le code]

Le fondateur de l'entreprise, Youssef Hammoud, était aromatiseur et distillait des essences de manière traditionnelle. Il fabriquait alors artisanalement sa limonade (celle qui deviendra le Hamoud) à partir d'essence de citron dans le quartier de Belcourt (aujourd'hui Belouizdad).

En 1878, Hammoud fait construire la première usine de l'entreprise Hamoud dans ce même quartier. Le 9 août 1889, le nom Hamoud (pour la limonade) est déposé. La boisson Hamoud est présentée à l'Exposition universelle de Paris de 1889 (classement hors concours)[1].

Hamoud Boualem[modifier | modifier le code]

En 1924, le petit-fils de Youssef, Boualem Hammoud, donne le nom Hamoud Boualem à l'entreprise et le dépose. Boualem Hammoud a notamment participé à la construction de la Grande Mosquée de Paris, et au financement d'une mosquée à Belcourt (Alger) ainsi que d'un cimetière au Ruisseau, Belcourt (Alger).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les débarquements Alliés en Algérie amènent de la concurrence à la marque, qui doit dès lors partager le marché avec les marques américaines comme Coca-cola

L'entreprise se diversifie : pâtes alimentaires et même ferronnerie afin d'occuper les ouvriers lors de la basse saison de production des boissons !

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L’entreprise fait faillite en 1947 et est récupérée par un consortium bancaire.

Quatre ans plus tard, en 1951, deux des enfants de Boualem Hammoud, son fils Youssef Hammoud et sa fille Tamani veuve Bensmaïne parviennent à racheter l'entreprise. La famille Hafiz s'associe avec eux pour le rachat.

Les familles Hamoud, Bensmaïne et Hafiz se sont largement impliqués lors de la guerre d'Indépendance de l'Algérie. De ce fait, lors de la vague de nationalisations des années 1960 et 1970, afin d'exprimer leur reconnaissance aux propriétaires pour leur engagement pendant la guerre, l'État algérien décide de ne nationaliser que la partie de l'entreprise dédiée aux pâtes alimentaires.

Les héritiers possèdent aujourd'hui encore l'intégralité de l'entreprise, entièrement dédiée à la fabrication et à la distribution de boissons.

Hamoud Boualem aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 1998, la société concède les droits d'exploitation à une troisième unité de production HL (Hafiz Limonaderie) qui se situe à l'Est d'Alger. Une concession est également accordée à Parot, dans la Loire, pour la production du Selecto.

En 2000, l'entreprise s'associe pour fonder la société SBA (Sodas et Boissons d'Algérie), qui produit toutes les boissons de la gamme Hamoud Boualem.

En 2007, les Ets Hamoud Boualem & Cie inaugurent leur première unité de production régionale à Oued Tlelat dans la Wilaya d'Oran.

Depuis 2008, la société est une société par actions. Pour la première fois une President du Conseil d'Administration , secondé par un Directeur Général tous deux extérieurs à la famille gèrent la société.

En 2011, la FDA (Food and Drug Administration) [2]a bloqué l'importation de Slim Orange. Le produit contenait un colorant alimentaire, le E124, pourtant reconnu comme sans effet néfaste et autorisé en Algérie et dans tous les pays de l'Union Européenne. Les autres produits de la société Hamoud Boualem n'ont pas été concernés par cette mesure. Depuis, la société Hamoud Boualem, afin d'éviter toute polémique a décidé de remplacer le colorant concerné[3].

À partir de 2010, Hamoud Boualem rentre dans le capital d'une usine de jus de fruits avec des investisseurs privés à Sétif.

Puis entre 2011 et 2013, la société accélère sa croissance.

Sous la Direction d'un nouveau Directeur Général international, la société se diversifie dans les eaux embouteillées avec l'acquisition d'une eau de source à Sidi bel Abbès et d'une eau minérale à Akbou en Kabylie, l'usine et la marque JUTOP à Boufarik et un terrain adjacent pour accueillir une nouvelle usine de sodas. Ceci est un grand changement pour l'entreprise en si peu de temps.

Il est alors rapidement mis en place une stratégie de fabrication globale, une charte de qualité interne transversale pour l'ensemble de l'entreprise et un ERP pour amener le mode de gestion aux meilleurs standards de planiicationn et de gestion internationaux.

Ce même Directeur Général est également à l'origine de l'initiative de la modernisation des propriétés visuelles de la marque qui n'avaient pas changé depuis plusieurs décennies.

La société Hamoud Boualem change alors sa physionomie et se structure autour de trois piliers: sodas, jus, et eaux;

La société étend sa capacité de production nationalement et structure son département commercial après l'intégration d'un nouveau Directeur Commercial.

La société sous cette direction dynamique et efficace devient à même de se battre face à une concurrence locale et internationale croissante et agressive.

En 2013, Mohamed Réda Hammoud, reprend la Présidence et la Direction Générale de la société et continue les projets initiés au cours de ces deux dernières années. Et particulièrement le plan d'investissement pour les boissons gazeuses de 3 milliards de Dinars Algériens qui substituera progressivement l'usine du centre ville d'Alger. Cette nouvelle usine à Boufarik (Blida), est prévue pour le premier trimestre 2015.

Produits[modifier | modifier le code]

Les trois boissons gazeuses les plus célèbres de la marque sont Hamoud la Gazouz Blanche (limonade, présentée lors de l'Exposition universelle de 1889, anciennement nommé La Royale)le Selecto (soda à l'essence de pomme, anciennement nommé Victoria)et Slim.

Au travers de ses acquisitions, Hamoud devient alors rapidement un acteur important du marché des eaux embouteillées au travers de Dhaya: eau de source originaire de Sidi bel Abbès, et de Alma: eau minérale dont la source est à Akbou.

Les jus de fruits essentiellement fabriqués dans deux sociétés partenaires (à Sétif et à Alger Eucalyptus) quand à eux sont également commercialisés sous la marque Hamoud Boualem.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Moyrand, Hamoud Boualem, le goût de l’Algérie depuis 1878, H. E. magazine, no 79 juillet 2009
  2. Quand les américains se trompent de cible
  3. La nouvelle liste européenne des additifs autorisés dans les denrées alimentaires

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]