Duduk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balaban.
Le Duduk et sa musique *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
Duduk
Duduk
Pays * Drapeau de l'Arménie Arménie
Région * Europe et Amérique du Nord
Liste Liste représentative
Fiche 00092
Année d’inscription 2008
Année de proclamation 2005
* Descriptif officiel UNESCO
Fichier audio
Improvisation au duduk (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Le duduk, doudouk, duduki, doudoug ou dadouk (en arménien Դուդուկ) est un instrument de musique arménien[1],[2] à anche double comme le hautbois que l'on retrouve dans de nombreux pays : en Géorgie, où il se nomme duduki, en Iran et en Azerbaïdjan, où il se nomme balaban, et dans le Turkestan chinois balaman. En 2005, l'UNESCO proclame « Le Duduk et sa musique » au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Il se distingue du zurna par la largeur de ses anches et sa perce.

Facture[modifier | modifier le code]

Anche double du duduk.

Le duduk est un instrument à perce cylindrique et à anche double. Le corps en bois d'abricotier possède généralement 10 trous : 8 sur la face supérieure et deux sur la face inférieure, l'un pour le pouce gauche, l'autre étant un trou d'accord. Ce trou peut cependant être bouché en approchant l'instrument du corps du musicien, pour obtenir une note particulièrement grave.

L'anche double appelée ghamish est faite d'une seule pièce de roseau aplatie, fendue et ligaturée au niveau du raccord avec le corps de l'instrument. Une bague de régulation entoure l'anche et permet de stabiliser le son.

Il existe également des doudouks alto et basse de plus grande taille, et certains instruments, fruits de recherches contemporaines, sont pourvus de clés permettant un registre plus étendu ou facilitant les altérations.

Jeu[modifier | modifier le code]

Maître Benik Ignatyan à Érévan en Arménie, 1997.
Joueur de Duduk au Forom des langues du monde à Toulouse.

L'anche est tenue entre les lèvres du musicien ce qui l'empêche d'être « libre ». De là résulte un seul mode vibratoire et la tessiture de l'instrument est réduite à une douzième.

Le duduk possède une sonorité très douce et assez grave pouvant devenir nasillarde et métallique lorsque le musicien souffle plus fort ou emploie des anches plus souples. Aucun autre hautbois traditionnel de cette dimension n'a une tessiture aussi grave.

Actuellement en Arménie, les interprètes les plus connus sont Djivan Gasparyan, Vatche Hovsepian, Levon Minassian et Levon Madoyan. Pour l'Azerbaïdjan il s'agit d'Alihan Samedov, pour la Turquie de Ertan Tekin et pour l'Iran de Khalid Rashid.

En 2006, la musique pour duduk d’Arménie a été proclamée patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l’UNESCO[1].

Didier Malherbe au sein du Hadouk Trio l'utilise en musique jazz ; le groupe franco-américain Deleyaman en musique alternative et rock indépendant.

Deleyaman est le premier groupe de musique alternative à avoir inclus le duduk comme instrument permanent dans ses compositions. Gérard Madilian, joueur de duduk français d'origine arménienne est un membre de Deleyaman depuis sa création en 2000.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Musiques de film et de jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années, le duduk est devenu un instrument très populaire parmi les compositeurs de musique de film et de jeux vidéo qui l'utilisent à l'envi, parfois à l'excès.

On retrouve ainsi cet instrument dans les musiques de film et de jeux vidéo suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b UNESCO, « Le Duduk et sa musique - Patrimoine culturel immatériel » (consulté le 5 mars 2011).
  2. (en) Andy Turpin, « Nothing Sounds Armenian Like a Duduk: ALMA Lecture », sur Armenianweekly.com,‎ 12 février 2010 (consulté le 23 février 2010).
  3. http://www.musicianshotsheet.com/news-reviews/soundcheck/108-game-of-thrones.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]