Sorges et Ligueux en Périgord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sorges et Ligueux en Périgord
Sorges et Ligueux en Périgord
Panneau d'entrée du bourg de Sorges.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Intercommunalité Communauté d'agglomération Le Grand Périgueux
Maire
Mandat
Jean-Jacques Ratier
2020-2026
Code postal 24420 et 24460
Code commune 24540
Démographie
Population
municipale
1 577 hab. (2018)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 26″ nord, 0° 52′ 20″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 216 m
Superficie 54,04 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Périgueux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Thiviers
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Sorges et Ligueux en Périgord
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Sorges et Ligueux en Périgord
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sorges et Ligueux en Périgord
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sorges et Ligueux en Périgord
Liens
Site web sorges-perigord.com

Sorges et Ligueux en Périgord est, au , une commune nouvelle française située dans le département de la Dordogne en région Nouvelle-Aquitaine. Elle est issue du regroupement des communes de Ligueux et Sorges[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle regroupe les communes de Ligueux et de Sorges, qui deviennent des communes déléguées, le . Son chef-lieu se situe à Sorges.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de Sorges et Ligueux en Périgord.

Sorges et Ligueux en Périgord est limitrophe de huit autres communes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Sorges et Ligueux en Périgord est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Périgueux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 49 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Prévention des risques[modifier | modifier le code]

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI) a été approuvé en 2012 pour la Beauronne et ses rives, concernant une bande pouvant dépasser 200 mètres de large sur le territoire communal[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la nouvelle commune, entérinée par l'arrêté du [8], est effective le , entraînant la transformation des deux anciennes communes, Ligueux et Sorges, en communes déléguées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

À sa création en 2016, la commune de Sorges et Ligueux en Périgord dépend de l'arrondissement de Périgueux[9].

Au niveau électoral, elle dépend du canton de Thiviers[9] et de la 3e circonscription législative[10].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Au , Sorges et Ligueux en Périgord est intégrée à la communauté de communes du Pays thibérien. Au , elle la quitte pour rejoindre la communauté d'agglomération Le Grand Périgueux[11].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Pendant une période courant jusqu'au prochain renouvellement des conseils municipaux (prévu en 2020), le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des deux anciennes communes (onze pour Ligueux et quinze pour Sorges, soit un total de vingt-six)[8]. Le maire de la nouvelle commune est élu début 2016. Les maires des deux anciennes communes deviennent maires délégués.

La population de la commune étant comprise entre 1 500 et 2 499 habitants au recensement de 2017, dix-neuf conseillers municipaux auraient dû être élus en 2020[12]. Cependant, s'agissant du premier renouvellement du conseil municipal d'une commune nouvelle, le nombre de conseillers élus est celui de la strate supérieure[13], soit vingt-trois[14].

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sorges
(siège)
24540 Le Grand Périgueux 47,38 1 268 (2015) 27


Ligueux 24239 Le Grand Périgueux 6,66 290 (2015) 44

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[15]
(réélu en mai 2020[16])
En cours Jean-Jacques Ratier LR Directeur d'enseignement et de formation
à la CCI

Juridictions[modifier | modifier le code]

Dans le domaine judiciaire, Sorges et Ligueux en Périgord relève[17] :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 1 577 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
1 5621 5581 5541 5651 577
(Sources : Insee à partir de 2014[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles ou sportives et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2016[21], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentaient 675 personnes, soit 43,4 % de la population municipale. Il y avait cinquante-neuf chômeurs, soit un taux de chômage de cette population active de 8,8 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au , il y avait 150 établissements[22], dont soixante-sept au niveau des commerces, transports ou services, trente-cinq dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, vingt dans la construction, dix-sept relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale, et onze dans l'industrie[23].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Le château du Bouquet est un château bâti à Sorges. Les jardins du Bouquet, ouverts au public depuis 2018, présentent des motifs géométriques composés par 80 000 buis sur onze hectares[24].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune de Sorges et Ligueux en Périgord (24540) », sur le Code officiel géographique de l'Insee (consulté le 17 août 2016).
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  6. PPR inondation - 24DDT20100003 - Beauronne, DREAL Aquitaine, consulté le 18 mars 2019.
  7. [PDF] Ligueux et Sorges - Plan de prévention du risque inondation p. 4 et 7, DREAL Aquitaine, consulté le 18 mars 2019.
  8. a et b « Arrêté n° PREF/DDL/2015/0230 portant création de la commune nouvelle de Sorges et Ligueux en Périgord », Recueil des actes administratifs de la Dordogne,‎ , p. 117-120 (lire en ligne [PDF])
  9. a et b Commune de Sorges et Ligueux en Périgord (24540), Insee, consulté le 18 novembre 2017.
  10. [PDF] Circonscriptions législatives 2017, Préfecture de la Dordogne, consultée le 18 novembre 2017.
  11. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0182 portant extension de la CA Le Grand Périgueux aux communes de la CC Pays Vernois Terroir de la Truffe (excepté Limeuil et Trémolat) et aux communes de Manzac-sur-Vern, Sorges et Ligueux en Périgord et Savignac les Eglises », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 144-148.
  12. Article L2121-2 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance, consulté le 17 septembre 2020.
  13. [PDF] La loi « Communes Nouvelles » expliquée aux élus Qu'est-ce qui change ?, août 2019, p. 3.
  14. Résultats des élections municipales et communautaires 2020 sur le site du ministère de l'Intérieur, consulté le 26 novembre 2020.
  15. Michel Duvernois, « Jean-Jacques Ratier est le nouveau maire », Sud Ouest édition Périgueux, 26 janvier 2016, p. 20.
  16. « Jean-Jacques Ratier conserve son siège », Sud Ouest édition Dordogne/Lot-et-Garonne, , p. 15.
  17. « Annuaire des juridictions d'une commune », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 14 janvier 2021).
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. Michel Duvernois, « Une course équestre de haut niveau », Sud Ouest édition Périgueux, 16 mai 2019, p. 23.
  20. « Des chiens dans tous leurs états », Sud Ouest édition Dordogne, 31 août 2019, p. 26.
  21. Dossier complet - Commune de Sorges et Ligueux en Périgord (24540) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 16 juillet 2019.
  22. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 28 novembre 2018).
  23. Dossier complet - Commune de Sorges et Ligueux en Périgord (24540) - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 28 novembre 2018.
  24. Benoît Martin, « Le Bouquet cherche à s'enraciner dans le paysage », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 10.