Limon (roche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limon.
Un exemple spectaculaire de dépôt limoneux : alluvions déposées lors des inondations dues au passage du cyclone Katrina à La Nouvelle-Orléans

En géologie et en pédologie, un limon est une formation sédimentaire dont les grains sont de taille intermédiaire entre les argiles et les sables c'est-à-dire entre 2 et 63 micromètres, (les limites précises peuvent varier quelque peu suivant les laboratoires). Un dépôt majoritairement limoneux peut être qualifié de limon. En géologie on utilise souvent l'anglicisme silt pour désigner les limons.

Le limon est l'ultime produit de l'érosion fluviale des roches du bassin versant des rivières. Les particules limoneuses sont ainsi constituées de débris très fins de quartz, de mica et de feldspath, voire de minéraux argileux.

Les limons caractérisent les dépôts éoliens de lœss, aussi nommés « limon des plateaux », et sont fréquents dans des dépôts alluviaux. Dans ce dernier cas, les particules limoneuse libèrent des éléments nutritifs qui ont un intérêt majeur pour le renouvellement de la fertilité des sols et donc pour leur exploitation agricole.

Les limons étant souvent en suspension dans l'eau, ils peuvent contribuer à sa turbidité.

Composition[modifier | modifier le code]

Les limons sont généralement créés par l'abrasion de quartz et de feldspath, raison pour laquelle le limon est également parfois surnommé en anglais "poussière de roche" (stone dust).