Arrondissement de Bergerac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Bergerac
Situation de l'arrondissement de Bergerac dans le département Dordogne.
Situation de l'arrondissement de Bergerac dans le département Dordogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département et
collectivité territoriale
Dordogne
Chef-lieu Bergerac
Code arrondissement 24 1
Démographie
Population 111 727 hab. (2012)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° N 0° E / 44.85, 0.48333345° Nord 0° Est / 44.85, 0.483333
Superficie 2 182 km2
Subdivisions
Cantons 9 (dont 3 partiels)
Communes 159

L'arrondissement de Bergerac est une division administrative française, située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.


À Périgueux, sur la façade de la Préfecture de la Dordogne, blason de l'arrondissement de Bergerac (à gauche).

Historique[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Bergerac est l'un des cinq arrondissements de la Dordogne créés en 1800, en même temps que les autres arrondissements français.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Bergerac représente 24 % de la superficie du département et 27 % de sa population (au recensement de 2011).

Occupant le sud-ouest du département, il correspond au Périgord pourpre. Il est irrigué par la Dordogne en aval de sa confluence avec la Vézère.

Les principaux centres urbains sont Bergerac, la sous-préfecture, et Lalinde.

Composition[modifier | modifier le code]

Période 1973-2015[modifier | modifier le code]

Localisation en Aquitaine de l'arrondissement de Bergerac.

En 1973, après la scission du canton de Bergerac en deux, l'arrondissement se compose de quatorze cantons représentant 159 communes :

À partir de 2015[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial de 2014/2015 s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans l'arrondissement de Bergerac, c'est le cas pour trois cantons dont les communes sont également réparties sur l'arrondissement de Périgueux. Au total, l'arrondissement de Bergerac est donc composé de six cantons entiers et trois cantons partiels (Montpon-Ménestérol, Périgord central et Vallée de l'Isle).

Le tableau suivant présente la répartition des cantons et de leurs communes par arrondissement :

Canton Bergerac Périgueux
1 Bergerac-1 Fraction Bergerac
2 Bergerac-2 9 + fraction Bergerac
8 Lalinde 49
9 Montpon-Ménestérol 1 18
10 Pays de la Force 14
11 Pays de Montaigne et Gurson 20
12 Périgord central 22 16
19 Sud-Bergeracois 42
24 Vallée de l'Isle 1 20
159

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
95 326 96 689 95 590 97 226 102 282 103 105 108 238 111 021 111 727
(Sources : Insee : Population sans doubles comptes à partir de 1962[1] puis population municipale à partir de 2006[2])
Histogramme de l'évolution démographique

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

  • Jean Bonnier (1846-?), sous-préfet de Bergerac nommé le 19 décembre 1885[3], installé de janvier 1886 à 1888[4].
  • Bernard Pouget (?-août 2014)[5].
  • Mme Dominique Laurent (septembre 2014)[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Structure de la population de l'arrondissement de 1962 à 1999
  2. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 2006, 2012
  3. Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le personnel de l’administration préfectorale, 1881-1926, Paris : Centre historique des Archives nationales, 2001, 774 pages, 27 cm, ISBN 2-86000-290-1, sub verbo « Bonnier (Jean) », page 80.
  4. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4), p. 134.
  5. Le sous-préfet a quitté ses fonctions, Sud Ouest édition Périgueux du 1er septembre 2014, p. 22.
  6. Pauline Pierri, Dominique Laurent, nouvelle sous-préfète, Sud Ouest édition Périgueux du 23 septembre 2014, p. 22d.