Arrondissement de Périgueux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Périgueux
Situation en 2017 de l'arrondissement de Périgueux dans le département de la Dordogne.
Situation en 2017 de l'arrondissement de Périgueux dans le département de la Dordogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département et
collectivité territoriale
Dordogne
Chef-lieu Périgueux
Code arrondissement 24 3
Démographie
Population 175 296 hab. (2014)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° nord, 1° est
Superficie 2 869 km2
Subdivisions
Communes 146

L'arrondissement de Périgueux est une division administrative française, située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Sur la façade de la Préfecture de la Dordogne, blason de l'arrondissement de Périgueux.

Historique[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Périgueux est l'un des cinq arrondissements de la Dordogne créés en 1800, en même temps que les autres arrondissements français. Le , il s'élargit avec l'ajout des sept cantons de l'arrondissement de Ribérac qui est supprimé.

En janvier 2016, onze anciennes communes fusionnent en cinq nouvelles (Boulazac Isle Manoire, Brantôme en Périgord, Parcoul-Chenaud, Saint Aulaye-Puymangou, et Sorges et Ligueux en Périgord).

Géographie[modifier | modifier le code]

Occupant l'ouest et la partie centrale du département, l'arrondissement de Périgueux correspond au Ribéracois, à la Double, au Périgord blanc et au Périgord central[1]. Il est irrigué par la partie aval de l'Auvézère, de la Lizonne, de la Dronne et de l'Isle.

Outre Périgueux, la préfecture, les principaux centres urbains sont Montpon-Ménestérol, Mussidan, Ribérac et Saint-Astier.

Avec 36,8 % de la superficie du département et 45,5 % de sa population (au recensement de 2014), l'arrondissement de Périgueux était, avant 2017, le plus étendu et le plus peuplé de la Dordogne.

Dans ses limites de 2017, il occupe un territoire plus restreint de 2 869 km2, soit 31,7 % de la superficie du département, et 42,1 % de sa population (au recensement de 2014). Il reste cependant toujours le plus étendu et le plus peuplé du département.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1926[modifier | modifier le code]

Période 1926-1973[modifier | modifier le code]

Le , l'arrondissement de Ribérac est supprimé et ses sept cantons sont rattachés à l'arrondissement de Périgueux qui se compose alors de seize cantons :

Période 1973-2015[modifier | modifier le code]

Localisation en Aquitaine de l'arrondissement de Périgueux.
Situation avant 2017 de l'arrondissement dans le département de la Dordogne.

En 1973, après la scission du canton de Périgueux en trois, l'arrondissement se compose (en 2015) de 196 communes réparties sur de dix-huit cantons :

Période 2015-2016[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial de 2014/2015 s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans l'arrondissement de Périgueux, c'est le cas pour sept cantons dont les communes sont partagées avec les trois autres arrondissements. Au total, l'arrondissement de Périgueux est donc composé de sept cantons entiers et sept cantons partiels (Brantôme, Haut-Périgord noir, Isle-Loue-Auvézère, Montpon-Ménestérol, Périgord central, Thiviers et Vallée de l'Isle).

Le tableau suivant présente la répartition des cantons et de leurs communes par arrondissement :

Canton Bergerac Nontron Périgueux Sarlat-la-Canéda
3 Brantôme 23 19
4 Coulounieix-Chamiers 4
5 Haut-Périgord noir 26 8
6 Isle-Loue-Auvézère 9 22
7 Isle-Manoire 12
9 Montpon-Ménestérol 1 18
12 Périgord central 22 16
14 Périgueux-1 Fraction Périgueux
15 Périgueux-2 Fraction Périgueux
16 Ribérac 35
17 Saint-Astier 11
21 Thiviers 20 4
22 Trélissac 8
24 Vallée de l'Isle 1 20
196

Au , le nombre de communes descend à 190 avec la création des communes nouvelles de Boulazac Isle Manoire, Brantôme en Périgord, Parcoul-Chenaud, Saint Aulaye-Puymangou, et Sorges et Ligueux en Périgord, en remplacement de onze anciennes communes.

À partir de 2017[modifier | modifier le code]

Au , une réorganisation des arrondissements est effectuée, pour mieux intégrer les récentes modifications des intercommunalités et faire coïncider les arrondissements aux circonscriptions électorales :

À cette date, l'arrondissement groupe les 146 communes suivantes[3] :

  1. Agonac
  2. Allemans
  3. Annesse-et-Beaulieu
  4. Antonne-et-Trigonant
  5. Bassillac et Auberoche
  6. Beaupouyet
  7. Beauregard-et-Bassac
  8. Beauronne
  9. Beleymas
  10. Bertric-Burée
  11. Boulazac Isle Manoire
  12. Bourg-des-Maisons
  13. Bourg-du-Bost
  14. Bourgnac
  15. Bourrou
  16. Bouteilles-Saint-Sébastien
  17. Campsegret
  18. Celles
  19. Chalagnac
  20. Champagne-et-Fontaine
  21. Champcevinel
  22. Chancelade
  23. Chantérac
  24. Chapdeuil
  25. Chassaignes
  26. Château-l'Évêque
  27. Cherval
  28. Clermont-de-Beauregard
  29. Comberanche-et-Épeluche
  30. Cornille
  31. Coulounieix-Chamiers
  32. Coursac
  33. Coutures
  34. Creyssac
  35. Creyssensac-et-Pissot
  36. Douchapt
  37. Douville
  38. Douzillac
  39. Échourgnac
  40. Église-Neuve-d'Issac
  41. Église-Neuve-de-Vergt
  42. Escoire
  43. Eygurande-et-Gardedeuil
  44. Fouleix
  45. Gout-Rossignol
  46. Grand-Brassac
  47. Grignols
  48. Grun-Bordas
  49. Issac
  50. Jaure
  51. La Chapelle-Gonaguet
  52. La Chapelle-Grésignac
  53. La Chapelle-Montabourlet
  54. La Douze
  55. La Jemaye-Ponteyraud
  56. La Roche-Chalais
  57. La Tour-Blanche-Cercles
  58. Lacropte
  59. Laveyssière
  60. Le Pizou
  61. Léguillac-de-l'Auche
  62. Les Lèches
  63. Lisle
  64. Lusignac
  65. Manzac-sur-Vern
  66. Marsac-sur-l'Isle
  67. Maurens
  68. Ménesplet
  69. Mensignac
  70. Montagnac-la-Crempse
  71. Montagrier
  72. Montpon-Ménestérol
  73. Montrem
  74. Moulin-Neuf
  75. Mussidan
  76. Nanteuil-Auriac-de-Bourzac
  77. Neuvic
  78. Parcoul-Chenaud
  79. Paunat
  80. Paussac-et-Saint-Vivien
  81. Périgueux
  82. Petit-Bersac
  83. Razac-sur-l'Isle
  84. Ribérac
  85. Saint Aulaye-Puymangou
  86. Saint Privat en Périgord
  87. Saint-Amand-de-Vergt
  88. Saint-André-de-Double
  89. Saint-Aquilin
  90. Saint-Astier
  91. Saint-Barthélemy-de-Bellegarde
  92. Saint-Crépin-d'Auberoche
  93. Saint-Étienne-de-Puycorbier
  94. Saint-Front-de-Pradoux
  95. Saint-Georges-de-Montclard
  96. Saint-Germain-du-Salembre
  97. Saint-Geyrac
  98. Saint-Hilaire-d'Estissac
  99. Saint-Jean-d'Ataux
  100. Saint-Jean-d'Estissac
  101. Saint-Jean-d'Eyraud
  102. Saint-Julien-de-Crempse
  103. Saint-Just
  104. Saint-Laurent-des-Hommes
  105. Saint-Léon-sur-l'Isle
  106. Saint-Louis-en-l'Isle
  107. Saint-Martial-d'Artenset
  108. Saint-Martial-Viveyrol
  109. Saint-Martin-de-Ribérac
  110. Saint-Martin-des-Combes
  111. Saint-Martin-l'Astier
  112. Saint-Maime-de-Péreyrol
  113. Saint-Méard-de-Drône
  114. Saint-Médard-de-Mussidan
  115. Saint-Michel-de-Double
  116. Saint-Michel-de-Villadeix
  117. Saint-Pardoux-de-Drône
  118. Saint-Paul-de-Serre
  119. Saint-Paul-Lizonne
  120. Saint-Pierre-de-Chignac
  121. Saint-Sauveur-Lalande
  122. Saint-Séverin-d'Estissac
  123. Saint-Sulpice-de-Roumagnac
  124. Saint-Victor
  125. Saint-Vincent-de-Connezac
  126. Saint-Vincent-Jalmoutiers
  127. Salon
  128. Sanilhac
  129. Sarliac-sur-l'Isle
  130. Savignac-les-Églises
  131. Segonzac
  132. Servanches
  133. Siorac-de-Ribérac
  134. Sorges et Ligueux en Périgord
  135. Sourzac
  136. Tocane-Saint-Apre
  137. Trélissac
  138. Val de Louyre et Caudeau
  139. Vallereuil
  140. Vanxains
  141. Vendoire
  142. Vergt
  143. Verteillac
  144. Veyrines-de-Vergt
  145. Villamblard
  146. Villetoureix

Ces communes correspondent à l'ensemble de celles qui composent six intercommunalités : la communauté d'agglomération Le Grand Périgueux (43), la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord (28), la communauté de communes Isle Double Landais (9), la communauté de communes Isle Vern Salembre en Périgord (16), la communauté de communes du Pays ribéracois (44), et la communauté de communes du Pays de Saint-Aulaye (6).

Le tableau suivant présente la nouvelle répartition des cantons et de leurs communes par arrondissement :

Canton Bergerac Nontron Périgueux Sarlat-la-Canéda
3 Brantôme 22 11
4 Coulounieix-Chamiers 4
5 Haut-Périgord noir 4 communes déléguées
de Bassillac et Auberoche[5]
30
6 Isle-Loue-Auvézère 28 1 (Savignac-les-Églises)
7 Isle-Manoire 7
9 Montpon-Ménestérol 15
12 Périgord central 1 (Trémolat) 33 1 (Limeuil)
14 Périgueux-1 fraction Périgueux
15 Périgueux-2 fraction Périgueux
16 Ribérac 33
17 Saint-Astier 11
21 Thiviers 22 1 (Sorges et Ligueux en Périgord)
22 Trélissac 8
Vallée de l'Isle 21
146

Administration[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des préfets de la Dordogne.

Depuis le 8 juin 2016 : Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc[6], ancienne préfète des Hautes-Pyrénées.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le tableau et l'histogramme ci-dessous correspondent à la population de l'arrondissement dans ses limites territoriales d'avant 2017.

Dans ses limites de 2017, la population municipale de l'arrondissement s'élève à 175 296 habitants, selon le recensement de 2014.


           Évolution de la population  [modifier]
1902 1908 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
162 020 162 207 164 239 167 586 171 912 173 821 181 182 182 932 184 172
2009 2010 2011 2012 2013 2014 - - -
186 030 187 075 187 651 188 523 189 301 189 301 - - -
(Sources : Insee : Population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Ranoux, Atlas de la Dordogne-Périgord, 1996, p. 15
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Jusqu'en 1926, ce canton était rattaché à l'ancien arrondissement de Ribérac.
  3. a et b [PDF] « Arrêté portant modification des limites territoriales des arrondissements de Bergerac, Nontron, Périgueux et Sarlat-la-Canéda du département de la Dordogne », Préfecture de la Dordogne, 30 décembre 2016.
  4. [PDF] Anciens et nouveaux arrondissements au 1er janvier 2017, Préfecture de la Dordogne, 4 janvier 2017.
  5. Blis-et-Born, Le Change, Milhac-d'Auberoche et Saint-Antoine-d'Auberoche.
  6. Anne-Marie Siméon, « La Dordogne va changer de préfet », sudouest.fr,‎ (consulté le 8 juin 2016)
  7. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années [ 2006], [ 2014]