SummerSlam (2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'édition 2018 du pay-per-view SummerSlam. Pour toutes les autres éditions, voir SummerSlam.
SummerSlam (2018)
SummerSlam (2015) - Logo.png
Logo officiel de SummerSlam 2018.
Thème musical
"Burn the House Down" de AJR
"Sweet Sensation" de Flo Rida
Informations
Fédération
Divisions
Sponsors
Cricket Wireless (en)
Tapout (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Date
Spectateurs
16 169Voir et modifier les données sur Wikidata personnes
Lieu
Chronologie des événements
Chronologie des SummerSlamVoir et modifier les données sur Wikidata

L’édition 2018 de SummerSlam est une manifestation de catch (lutte professionnelle) télédiffusée et visible uniquement en paiement à la séance. L'événement, produit par la World Wrestling Entertainment (WWE), a eu lieu le dans la salle omnisports Barclays Center dans l'arrondissement de Brooklyn à New York. Il s'agit de la trente-et-unième édition de SummerSlam, pay-per-view annuel qui fait partie avec le Royal Rumble, WrestleMania et les Survivor Series du « Big Four » à savoir « les Quatre Grands ». Brock Lesnar, Roman Reigns, Ronda Rousey et Alexa Bliss sont les vedettes de l'affiche officielle.

Treize matchs, dont neuf mettant en jeu les titres de la fédération, ont été programmés. Chacun d'entre eux est déterminé par des storylines rédigées par les scénaristes de la WWE ; soit par des rivalités survenues avant le pay-per-view, soit par des matchs de qualification en cas de rencontre pour un championnat. L'événement a mis en vedette les catcheurs des divisions Raw et SmackDown, créées en 2002 lors de la séparation du personnel de la WWE en deux promotions distinctes.

Le main event de la soirée est un match simple pour le championnat Universel entre Brock Lesnar, champion en titre depuis avril 2017 et Roman Reigns. Reigns remporte le titre et met fin au long règne de 504 jours de Lesnar. Plus tôt dans la soirée, la rencontre pour le championnat de la WWE voit Samoa Joe battre le champion AJ Styles par disqualification, de ce fait, il ne remporte pas le titre. Ronda Rousey, ancienne ancienne championne poids coqs de l'UFC de 2012 à 2015 remporte le championnat féminin de Raw aux mains d'Alexa Bliss.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catch.

Les spectacles de la World Wresling Entertainment (WWE) sont constitués de matchs aux résultats prététerminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines - une rivalité avec un catcheur, la plupart du temps - ou par des disqualifications survenues dans les shows de la WWE telles que Raw, SmackDown. Tous les catcheurs possèdent une gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil (face) ou méchant (heel), qui évolue au fil des rencontres. Un évènement comme SummerSlam est donc un évènement tournant pour les différents storylines en cours.

Raw[modifier | modifier le code]

Après avoir battu Nia Jax à Extreme Rules dans un Extreme Rules match, la Raw Women's Champion Alexa Bliss a dit qu'elle avait battu toutes les femmes du roster de Raw. Ronda Rousey, qui avait fait une apparition en tant que spectatrice, est sortie et a attaqué Bliss et Mickie James. Le manager général de Raw, Kurt Angle, est venu et a alors dit que Rousey ayant cassé sa suspension sera encore suspendue pour une semaine et annoncé que Bliss devendra son titre contre Rousey à SummerSlam.

À Extreme Rules, Kurt Angle a dit que si le Universal Champion Brock Lesnar n'était pas présent à Raw il lui retirerait le titre. La nuit suivante à Raw, l'avocat de Lesnar Paul Heyman, a promis que Lesnar défendra son titre à SummerSlam. Bobby Lashley, Drew Mclntyre, Seth Rollins, Elias, Finn Bálor et Roman Reigns ont tous plaidé leur raison d'affronter Lesnar. Angle a annoncé qu'il y aura deux triple threat matches dont les vainqueurs s'affronteront la semaine suivante pour déterminer le challenger de Lesnar. Reigns a remporté le premier triple threat match en battant Bálor et Mclntyre, tandis que Lashley remprte le deuxième en battant Elias et Rollins, mettant ainsi en place Reigns et Lashley face à face la semaine suivante. Dans cette revanche d'Extreme Rules, Reigns l'emporte cette fois et devient le challenger officiel de Lesnar pour le Universal Championship à SummerSlam.

À Extreme Rules, Kevin Owens a battu Braun Strowman dans un Steel Cage match après que Strowman a jeté Owens du haut d'une cage sur le table des commentateurs. Le 23 juillet à Raw, Owens a juré de tout enlever à Strowman. Une revanche est prévu au SummerSlam avec une stipulation que si Owens gagnait, même par disqualification ou décompte, il gagnerait la mallette du Money in the Bank de Strowman.

À Extreme Rules, Dolph Ziggler bat Seth Rollins sur le score de 5-4 dans la mort subite de la prolongation du Iron Man match de 30 minutes pour conserver le Intercontinental Championship grâce à l'intervention de Drew Mclntyre. Le 23 juillet à Raw, Bálor et Rollins battent Ziggler et Mclntyre. Une revanche est annoncée entre Ziggler et Rollins au SummerSlam. Pendant la signature de contrat pour le match entre Ziggler et Rollins, Dean Ambrose fait son grand retour après 9 mois en dehors du ring pour aider Rollins à attaquer Ziggler et Mclntyre.

Á Extreme Rules, Finn Bálor bat Baron Corbin. Quelques semaines plus tard à Raw, une revanche entre les deux est prévue que Corbin gagne contre Bálor. La semaine suivante, un autre match entre les deux est prévu pour SummerSlam.

Lors de l'épisode de Raw du 13 août, The B-Team (Bo Dallas et Curtis Axel) ont défendu le Raw Tag Team Championship dans un Triple threat tag team match contre Matt Hardy et Bray Wyatt et The Revival (Dash Wilder et Scott Dawson). The B-Team a gagné après que The Revival a exécuté une Shatter Machine sur Wyatt, mais Axel a renvoyé Dawson entre les cordes à ses côtés et fait le tombé sur Wyatt pour la victoire. Il a été ensuite annoncé par la suite que The B-Team défendra les Raw Tag Team Championship contre The Revival dans le Kickoff de SummerSlam.

SmackDown[modifier | modifier le code]

À Extreme Rules, AJ Styles a conservé le WWE Championship contre Rusev. Dans l'épisode de SmackDown du 24 juillet, Paige était sur le point d'annoncer l'adversaire de Styles avec un contrat ouvert, mais a été interrompu par James Ellsworth. Comme Paige a été distraite par Ellsworth (qui a également été viré par Paige), Samoa Joe a attaqué Styles avec le Coquina Clutch. Joe a ensuite signé le contrat, faisant ainsi de lui le challenger officiel pour le titre à SummerSlam.

Le 21 juillet, Paige a annoncé un tournoi de titre par équipe des challengers #1 avec l'équipe gagnante pour gagner un match de championnat contre The Bludgeon Brothers (Harper et Rowan) pour le SmackDown Tag Team Championship à SummerSlam. Dans l'épisode de SmackDown du 24 juillet, Big E et Xavier Woods du The New Day ont battu Alexander Wolfe et Killian Dain de SAnitY pour passer à la finale. Leurs adversaires seront déterminés dans un match entre Cesaro et Sheamus et The Usos (Jey et Jimmy Uso) dans l'épisode du 31 juillet.

Dans l'épisode du 24 juillet, Becky Lynch bat la SmackDown Women's Champion, Carmella, dans un match sans titre pour mériter le droit d'affronter Carmella pour le titre à SummerSlam. Lors de l’épisode du 31 juillet, Becky Lynch est interviewée. Carmella l’interrompt et l’attaque. Charlotte Flair, alors de retour, sauve sa meilleure amie. Paige, manager général de SmackDown Live annonce que ce même soir, Charlotte Flair fera face à la championne de SmackDown et si elle gagne elle sera ajoutée au match de SummerSlam. Elle gagne et est donc ajoutée au programme pour un match Triple threat match.

Matchs[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Match Stipulation Durée
1P Andrade "Cien" Almas et Zelina Vega battent Rusev et Lana Mixed tag team match 7:00
2P Cedric Alexander (c) bat Drew Gulak Match simple pour le WWE Cruiserweight Championship 10:15
3P The B-Team (Curtis Axel et Bo Dallas) (c) battent The Revival (Dash Wilder et Scott Dawson) Tag team match pour le WWE Raw Tag Team Championship 6:15
4 Seth Rollins (avec Dean Ambrose) bat Dolph Ziggler (c) (avec Drew McIntyre) Match simple pour le WWE Intercontinental Championship 22:00
5 The New Day (Big E et Xavier Woods) (avec Kofi Kingston) battent The Bludgeon Brothers (Harper et Rowan) (c) par disqualification Tag team match pour le WWE SmackDown Tag Team Championship 9:45
6 Braun Strowman bat Kevin Owens Match simple pour le contrat de Money in the Bank de Strowman 1:50
7 Charlotte Flair bat Carmella (c) et Becky Lynch Triple threat match pour le WWE SmackDown Women's Championship 15:15
8 Samoa Joe bat AJ Styles (c) par disqualification Match simple pour le WWE Championship 22:45
9 The Miz bat Daniel Bryan Match simple 23:30
10 Finn Bálor bat Baron Corbin Match simple 1:35
11 Shinsuke Nakamura (c) bat Jeff Hardy Match simple pour le WWE United States Championship 11:00
12 Ronda Rousey bat Alexa Bliss (c) Match simple pour le WWE Raw Women's Championship 4:00
13 Roman Reigns bat Brock Lesnar (c) Match simple pour le WWE Universal Championship 6:10
(c) – désigne le(s) champion(s) défendant son/leurs titre(s) dans le match
P – indique que le match a eu lieu lors du pré-show

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]