Os frontal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Os frontal
Image dans Infobox.
Détails
Articulation
Élément de
Éléments constitutifs
Identifiants
Nom latin
Os frontaleVoir et modifier les données sur Wikidata
MeSH
D005624Voir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A02.1.03.001Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
520Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
52734Voir et modifier les données sur Wikidata
Os frontal. Vue antérieure
Os frontal. Vue inférieure
Position de l'os frontal

L'os frontal est un os impair et médian, plat, galbé, partiellement pneumatisé avec les sinus frontaux et participant à la formation du crâne et du massif facial.

Il est constitué de deux parties :

Les deux parties sont séparées par la crête orbito-nasale.

On le divise traditionnellement en deux faces : antérieure ou exocrânienne et postérieure ou endocrânienne et un bord qui en fait le tour complet.

Description[modifier | modifier le code]

Face antérieure[modifier | modifier le code]

Elle est séparée en deux parties par une crête saillante appelée crête orbito-nasale : une partie convexe supérieure dite portion frontale et une partie inférieure horizontale, la portion orbito-nasale.

Crête orbito-nasale[modifier | modifier le code]

Elle se partage entre :

  • au centre, une échancrure en forme de V renversé: l'échancrure nasale qui s'articule :
  • de chaque côté, en arrière et au-dessus par rapport à l'échancrure nasale, les arcades orbitaires ; concaves vers le bas, elles se prolongent en dehors et en dedans par des processus
    • un processus latéral oblique en bas et en dehors appelé processus zygomatique, qui se raccorde avec l'angle supérieur de l'os zygomatique
    • un processus médial plus large, plus mince et qui descend plus bas que le latéral s'articule avec l'os lacrymal.

L'arcade orbitaire présente à l'union de son tiers interne et deux tiers externes une échancrure: l'incisure supra-orbitaire, celle-ci pouvant être refermée formant ainsi un foramen supra-orbitaire.

Portion frontale[modifier | modifier le code]

Portion sous cutanée, convexe et lisse, elle présente :

  • sur la ligne médiane et chez le sujet jeune, une ligne de suture qui généralement s'estompe avec l'âge. En moyenne vers l'âge de 6 ans, elle ne reste visible que dans la partie basse de l'os et forme la suture métopique ou suture frontale. Au bas de cette ligne, se trouve une bosse : la glabelle,
  • latéralement, on trouve
    • de haut en bas
      • une surface lisse convexe
      • une protubérance plus marquée chez le sujet jeune : la bosse frontale
      • une saillie arquée plus prononcée en dedans qu'en dehors et qui détermine le relief des sourcils : l'arcade sourcilière
    • à l'extérieur, séparée de la zone précédente par une crête saillante oblique en haut et en dehors au dessus du processus zygomatique : la ligne temporale de l’os frontal (ou crête latérale du frontal ou crête temporale du frontal), se trouve une surface triangulaire déprimée qui regarde latéralement et qui participe à la partie antérieure de la fosse temporale.

Portion orbito-nasale[modifier | modifier le code]

Elle est occupée au centre par une large échancrure rectangulaire qui occupe pratiquement toute la profondeur de la portion: l'incisure ethmoïdale. Elle se prolonge en avant, sur la ligne médiane, par l'épine nasale qui s'articule par une surface rugueuse avec les os nasaux en avant et qui présente en arrière deux gouttières qui participent à la voûte des fosses nasales séparées par une crête qui s'articule avec la lame perpendiculaire de l'os ethmoïde.

Face postérieure[modifier | modifier le code]

La face postérieure ou endocrânienne comporte une partie verticale concave répondant aux lobes frontaux du cerveau. On retrouve sur la ligne médiane, le foramen caecum et la crête frontale qui bifurque pour former la sillon du sinus sagittal supérieur. Latéralement, on décrit les fosses frontales, les sillons vasculaires et les dépressions correspondant aux empreintes de circonvolutions cérébrales.

La partie horizontale ou orbito-nasale de l'os frontal présente l'échancrure ou incisure ethmoïdale du frontal et les bosses orbitales.

Bord[modifier | modifier le code]

Le bord qui limite l'os frontal est circonférenciel.

Sa partie supérieure (ou bord squameux ou bord pariétal) s'articule avec le bord antérieur de l'os pariétal formant la suture cronale.

Sa partie inférieure (ou bord orbito-nasal) contourne en bas l'incisure ethmoïdale. De la zone médiale vers la zone latérale il s'articule :

Sinus frontaux[modifier | modifier le code]

Les sinus frontaux sont des cavités aériennes situées dans l'épaisseur de l'os en bas de l'écaille et derrière les arcades sourcilières..

Embryologie[modifier | modifier le code]

L'os frontal est d'origine membraneuse et cartilagineuse.

Un premier point d'ossification d'origine cartilagineuse apparaît au niveau de l'épine nasale.

A la 8ème semaine de grossesse deux points d'ossification membraneux apparaissent au niveau des bosses frontales qui fusionneront en laissant la fissure métopique qui s'ossifie entre 6 et 8 ans..

Anatomie comparée[modifier | modifier le code]

Chez la plupart des vertébrés, l'os frontal est pair. On le trouve généralement à la partie supérieure de la tête, entre les yeux.

Chez de nombreux animaux autres que les mammifères, il ne participe pas à la constitution de la cavité orbitaire. Chez les reptiles, les poissons osseux et les amphibiens, il est souvent séparé de l'orbite par un ou deux os supplémentaires qu'on ne trouve pas chez les mammifères : les préfrontaux et postfrontaux, qui forment le bord supérieur des orbites et qui se trouvent de chaque côté des os frontaux[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Romer, Alfred Sherwood et Parsons, Thomas S., The Vertebrate Body, Philadelphia, PA, Holt-Saunders International, , 226–241 p. (ISBN 0-03-910284-X)