Backlash (2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'édition 2018 du pay-per-view Backlash. Pour toutes les autres éditions, voir WWE Backlash.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Backlash.
Backlash (2018)
Backlash (2018) - Logo.png
Logo officiel de Backlash 2018
Slogan
"Two For The Price Of One"
Thème musical
"Champion" de Barns Courtney
Informations
Fédération
Divisions
Sponsors
Date
Spectateurs
14 724Voir et modifier les données sur Wikidata personnes
Lieu
Chronologie des événements
Chronologie des BacklashVoir et modifier les données sur Wikidata
-Voir et modifier les données sur Wikidata

Noté 3/5, L'édition 2018 de Backlash est une manifestation de catch (lutte professionnelle) produite par World Wrestling Entertainment (WWE), une fédération de catch américaine, qui est télédiffusée, visible en paiement à la séance, sur le WWE Network. L'événement se déroulera le au Prudential Center à Newark, dans l'état du New Jersey, Il s'agit de la quatorzième édition de Backlash.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catch.

Les spectacles de la World Wrestling Entertainment (WWE) sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines – une rivalité entre catcheurs, la plupart du temps – ou par des qualifications survenues dans les shows de la WWE telles que Raw, SmackDown, Main Event, NXT, WWE 205 Live. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil (face) ou méchant (heel), qui évolue au fil des rencontres. Un événement comme Backlash est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours[1],[2].

À WrestleMania 34, Brock Lesnar a conservé le Universal Championship contre Roman Reigns et un match revanche était prévu au Greatest Royal Rumble dans un Steel Cage match. À Raw, Reigns a abordé son match contre Lesnar quand Samoa Joe, qui était blessé depuis janvier, l'a interrompu, il a prononcé que Reigns était un échec, et l'a défié un match à Backlash. Pendant le Superstar Shake-Up, Joe a été transféré à SmackDown. Au Greatest Royal Rumble, Reigns perd contre Lesnar.

À WrestleMania 34, Seth Rollins a battu The Miz et Finn Bálor dans un Triple threat match pour remporter le Intercontinental Championship. La nuit suivante à Raw, The Miz a invoqué sa clause de revanche pour Backlash. Avant ce match, les deux (avec Bálor et Samoa Joe) devraient concourir au Greatest Royal Rumble dans un fatal four-way ladder match pour le championnat. Miz a également été échangé à SmackDown. Rollins a retenu le titre, en le faisant le champion en titre à Backlash

À WrestleMania 34, Nia Jax a battu Alexa Bliss pour remporter le Raw Women's Championship. Le 23 avril, une revanche est prévue pour Backlash.

Dans l'épisode du 10 avril de SmackDown, Charlotte Flair, qui venait de conserver le SmackDown Women's Championship contre Asuka à WrestleMania 34, a été attaquée par The IIconics de NXT (Billie Kay et Peyton Royce). Carmella a profité de l'occasion et a encaissé son Money in the Bank Contract pour remporter le titre. Le 24 avril, une revanche est annoncé pour Backlash.

Le 17 avril à SmackDown, Big Cass faisait son grand retour de blessure, aidant Shinsuke Nakamura à attaquer AJ Styles et Daniel Bryan lors d'un match où les deux faisaient équipe. La semaine suivante, un segment de Miz TV avec l'invité spécial Daniel Bryan a été annoncé, bien que Bryan ne soit jamais sorti. Il a été révélé plus tard que Cass l'avait attaqué, et à son tour a pris sa place sur Miz TV. Plus tard dans la soirée, alors que Bryan quittait la salle de l'entraîneur après l'évaluation médicale, Bryan a annoncé que Paige, la directrice général de SmackDown, avait prévu un match entre les deux pour Backlash. Au Greatest Royal Rumble, Cass a éliminé Bryan au Greatest Royal Rumble match.

Tableau des matchs[modifier | modifier le code]

# Résultat Sitpulation(s) Temps
1P Ruby Riott (avec Sarah Logan et Liv Morgan) bat Bayley Match simple 10:10
2 Seth Rollins bat The Miz Match simple pour le WWE Intercontinental Championship 20:30
3 Nia Jax (c) bat Alexa Bliss Match simple pour le WWE Raw Women's Championship 10:43
4 Jeff Hardy (c) bat Randy Orton Match simple pour le WWE United States Championship 12:00
5 Daniel Bryan bat Big Cass par soumission Match simple 7:45
6 Carmella (c) bat Charlotte Flair Match simple pour le WWE SmackDown Women's Championship 10:01
7 AJ Styles contre Shinsuke Nakamura se termine en no contest No Disqualification match pour le WWE Championship 21:05
8 Braun Strowman et Bobby Lashley battent Kevin Owens et Sami Zayn Tag team match 8:40
9 Roman Reigns bat Samoa Joe Match simple 18:10
(c) – désigne le(s) champion(s) défendant son/leurs titre(s) dans le match
P – indique que le match a eu lieu lors du pré-show

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ed Grabianowski, « How Pro Wrestling Works », sur howstuffworks.com (consulté le 10 mars 2018)
  2. (en) WWE, « Televised Entertainment », sur corporate.wwe.com (consulté le 10 mars 2018)

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]