WrestleMania 34

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'édition 2018 du pay-per-view WrestleMania. Pour toutes les autres éditions, voir WrestleMania.
WrestleMania 34
WrestleMania 34 - Logo.png

Logo officiel de WrestleMania 34

Main event
Slogan
The Grandest Stage of Them All
Thème musical
"New Orleans" et "Celebrate" de Kid Rock[1]
"Let The Good Times Roll" de Freddie King
Informations
Fédération
Divisions
Date
Spectateurs
78 133Voir et modifier les données sur Wikidata personnes
Lieu
Ville
Chronologie des événements
Chronologie des WrestleManiaVoir et modifier les données sur Wikidata

La 34e édition de WrestleMania (chronologiquement connu comme WrestleMania XXXIV) est une manifestation de catch (lutte professionnelle) produite par World Wrestling Entertainment (WWE), une fédération de catch américaine, qui est télédiffusée, visible en paiement à la séance, sur le WWE Network. L'événement s'est déroulé le au Mercedes-Benz Superdome à La Nouvelle-Orléans, dans l'état de la Louisiane[4]. Il s'agit de la trente-quatrième édition de WrestleMania, qui fait partie avec le Royal Rumble, SummerSlam et les Survivor Series du « Big Four » à savoir « les Quatre Grands », les quatre plus grands, anciens et prestigieux événements que produit la compagnie chaque année. C'est la seconde fois que WrestleMania, après WrestleMania XXX en 2014, prend place au Mercedes-Benz Superdome.

Quatorze matchs, dont neuf mettant en jeu les titres de la fédération, ont été programmés. Chacun d'entre eux est déterminé par des storylines rédigées par les scénaristes de la WWE ; soit par des rivalités survenues avant le pay-per-view, soit par des matchs de qualification en cas de rencontre pour un championnat. L'événement a mis en vedette les catcheurs des divisions Raw et SmackDown, créées en 2002 lors de la séparation du personnel de la WWE en deux promotions distinctes.

Le match principal (main event) de la soirée est un match simple en un-contre-un opposant Roman Reigns à Brock Lesnar pour le championnat Universel (Universal Championship). Brock Lesnar remporte le match et conserve son titre, gagné un an plus tôt, à WrestleMania 33[5]. Le combat pour le championnat de la WWE (WWE Championship) voit son champion AJ Styles battre le vainqueur du dernier Royal Rumble Shinsuke Nakamura. Après le match, Nakamura effectue un heel turn en faisant un low blow à son adversaire[6].

Production[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

WrestleMania est considéré comme l'événement phare de la WWE, souvent comparé au Super Bowl. Les billets ont été mis en vente le , avec des billets individuels allant de 35 $ à 2 000 $[7]. Le , des forfaits de voyage avec des logements allant de 1 150 $ à 8 525 $ par personne ont été vendus[7],[8].

Le duo américain Chloe x Halle jouera "America the Beautiful" pour lancer le spectacle[9].

Hall of Fame[modifier | modifier le code]

Article détaillé : WWE Hall of Fame.

Le WWE Hall of Fame est un temple de la renommée pour les personnalités de la lutte professionnelle tenu par la World Wrestling Entertainment (WWE). Il a été créé un 1993, lors duquel André The Giant, qui venait de décéder deux mois auparavant, a été le seul intronisé cette année-là[10],[11]. Comme le veut la tradition depuis WrestleMania XX en 2004, chaque année lors du plus grand spectacle de catch de l'année, WrestleMania, sur « The Grandest Stage of Them All » (« La plus grande scène de toutes »), la WWE honore d'anciens employés de la World Wrestling Entertainment (anciennement World Wrestling Federation), et d'autres figures qui ont contribué au catch et au divertissement sportif en général, dans le WWE Hall of Fame[12].

Nom de ring
(nom de naissance)
Introduit par Notes Réf.
Goldberg
(William Goldberg)
Paul Heyman 1 WCW World Heavyweight Championship · 1 WWE World Heavyweight Championship · 1 WWE Universal Championship · 2 WCW United States Heavyweight Championship [13]
The Dudley Boyz (Bubba Ray et D-Von)
(Mark LoMonaco et Devon Hughes)
Edge et Christian 8 WWF/World Tag Team Championship · 1 WWE Raw Tag Team Championship · 8 ECW Tag Team Championship [14]
Ivory
(Lisa Moretti)
Molly Holly 3 WWE Women's Championship [15]
Jeff Jarrett Road Dogg 1 WWF European Championship · 6 WWF Intercontinental Championship · 1 WWF World Tag Team Championship · 4 WCW World Heavyweight Championship · 3 WCW United States Heavyweight Championship [16]
Hillbilly Jim
(James Morris)
Jimmy Hart [17]
Kid Rock
(Robert James Ritchie)
Triple H [18]
Mark Henry Big Show 1 World Heavyweight Championship · 1 ECW Championship · 1 WWE European Championship [19]

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catch.

Les spectacles de la World Wrestling Entertainment (WWE) sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines – une rivalité entre catcheurs, la plupart du temps – ou par des qualifications survenues dans les shows de la WWE telles que Raw, SmackDown, NXT et 205 Live. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil (face) ou méchant (heel), qui évolue au fil des rencontres. Un événement comme WrestleMania est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours[20],[21].

AJ Styles contre Shinsuke Nakamura[modifier | modifier le code]

La rivalité (feud) prédominante de la division SmackDown est celle pour le WWE Championship (le championnat de la WWE). Lors du Royal Rumble, AJ Styles bat Kevin Owens et Sami Zayn dans un 2-on-1 Handicap match et conserve le championnat de la WWE[22]. Plus tard dans la soirée, Shinsuke Nakamura gagne le 30-men Royal Rumble match en éliminant en dernier Roman Reigns. Après le match, Nakamura est questionné pour savoir s’il a déjà pris sa décision quant à son choix de titre pour lequel il voulait combattre et confirme son intention d'affronter Styles pour le championnat de la WWE et de rester à SmackDown[23]. Le 30 janvier 2018, il est annoncé que Kevin Owens combattrait Sami Zayn la semaine suivante pour déterminer l'aspirant no 1 au titre à Fastlane face à Styles. La même nuit, Styles et Nakamura font équipe et battent Owens et Zayn[24]. La semaine suivante, Styles, en furie, s'en prend à Nakamura. Plus tard dans la soirée, lors du main event entre Zayn et Owens, le match se termine en double disqualification à cause d'une intervention de Styles qui les a attaqués. À la suite de quoi, le général manager de SmackDown, Daniel Bryan, programme un Triple Threat match à Fastlane entre Styles, Zayn et Owens pour le championnat de la WWE[25]. Le 8 février, la WWE annonce qu'AJ Styles défendra son championnat de la WWE à Fastlane non plus dans un match triple menace mais dans un Fatal Four-Way match. Le quatrième participant sera déterminé la semaine suivante entre Dolph Ziggler et Baron Corbin[26]. Le 13 février, alors que Baron Corbin et Dolph Ziggler devaient s'affronter, Kevin Owens et Sami Zayn passent à tabac Corbin dans les vestiaires, puis ils attaquent Ziggler qui était déjà sur le ring. Shane McMahon, furieux, annonce que Zayn affrontera Ziggler et qu'Owens affrontera Corbin. Baron Corbin gagne le match et donc obtient sa place pour le match de Fastlane ; Ziggler remporte lui aussi son match. Le match devient donc un Fatal Five-Way match[27]. Le 27 février, le match est devenu un Six-Pack Challenge match après l'ajout de John Cena qui a battu AJ Styles pour remporter une place dans le combat[28].

Lors de Fastlane, AJ Styles conserve son titre, il fera donc face à Shinsuke Nakamura à WrestleMania 34.

Brock Lesnar contre Roman Reigns[modifier | modifier le code]

La rivalité (feud) prédominante de la division Raw est celle pour l'Universal Championship (le championnat Universel) entre le champion en titre Brock Lesnar et Roman Reigns. Il faut remonter en 2015 pour voir l'origine de cette rivalité. Lors du Royal Rumble 2015, Roman Reigns remporte le Royal Rumble match et affronte Brock Lesnar pour le WWE World Heavyweight Championship (le championnat du monde poids-lourds de la WWE) à WrestleMania 31 mais il n'y avait pas un vainqueur décisif entre les deux car Seth Rollins a encaissé sa mallette du Money in the Bank et a remporté le titre[29]. Au Royal Rumble 2018, Lesnar défend avec succès son championnat Universel, remporté à WrestleMania 33 contre Goldberg[30], face à Braun Strowman et Kane. Reigns, quant à lui, s'est fait éliminer par Shinsuke Nakamura et n'a donc pas remporté le Royal Rumble match. Nakamura décidant d'affronter AJ Styles, Lesnar n'a pas d’adversaire pour WrestleMania[22]. Le général manager de Raw, Kurt Angle, a programmé un Elimination Chamber match pour le pay-per-view Elimination Chamber afin de déterminer l'adversaire de Brock Lesnar pour WrestleMania[31].

À Elimination Chamber, Reigns a battu Braun Strowman, Elias, John Cena, Seth Rollins, The Miz et Finn Bálor et devient l'aspirant no 1 pour le championnat Universel[32]. Brock Lesnar et Paul Heyman étaient censés apparaître à Raw le 26 février pour confronter Reigns mais ils ne se sont pas présentés. Reigns a alors déclaré que Lesnar se cache derrière son contrat, qui lui permet de venir quand il veut. Il dit que le champion ne respecte pas la WWE mais que lui aussi n'a pas de respect pour Lesnar[33]. Le 5 mars, Paul Heyman est apparu à Raw et a dit que si Lesnar conservait le championnat Universel à WrestleMania, il arriverait à SummerSlam avec à la fois le championnat Universel mais aussi avec le championnat des poids-lourds de l'UFC, en insinuant que Lesnar pourrait faire un retour à l'UFC. Reigns l'a interrompu et a averti Lesnar d'être prêt pour le combat[34].

Asuka contre Charlotte Flair[modifier | modifier le code]

Lors du Royal Rumble, Asuka gagne le tout premier Royal Rumble match féminin en éliminant en dernier Nikki Bella. Par conséquent, Asuka obtient le droit de choisir pour quel titre elle veut combattre à WrestleMania 34, soit le championnat féminin de Raw, soit le championnat féminin de SmackDown. Mais avant qu'elle puisse prendre sa décision quant à son choix, elle est interrompue par Ronda Rousey, ancienne star de l'UFC, confirmant que cette dernière a signé un contrat à temps plein avec la WWE[22]. La nuit suivante à Raw, la commissionnaire de Raw, Stephanie McMahon, convainc Asuka d'attendre après Elimination Chamber pour annoncer son choix de titre pour lequel elle désirera combattre. Stephanie McMahon annonce aussi qu'Alexa Bliss défendra son championnat féminin de Raw dans le tout premier Elimination Chamber Match féminin[31]. Asuka, quant à elle, affrontera Nia Jax lors du pay-per-view. Si Jax gagne le match, elle affrontera la championne à WrestleMania mais Asuka la bat[32]. La nuit suivante à Raw, Alexa Bliss est arrivée pour parler du premier match de la chambre d'élimination féminin et a dit qu'elle mettrait fin à la série d'invincibilité d'Asuka à WrestleMania. Asuka a voulu confronter Bliss mais a été par Nia Jax[33].

Le 11 mars, à Fastlane, Asuka confronte Charlotte Flair qui a défendu le championnat féminin de SmackDown avec succès contre Ruby Riott. Elle a pointée du doigte le panneau de WrestleMania, indiquant qu'elle défierait Charlotte pour le championnat féminin de SmackDown à WrestleMania 34.

Finn Bálor contre Seth Rollins contre The Miz[modifier | modifier le code]

Faute d'avoir échoué à remporter le match de la chambre d'élimination à Elimination Chamber[32], le champion Intercontinental The Miz a dit qu'il devrait être dans le main event de WrestleMania car le championnat Intercontinental est à ses yeux plus important que le championnat Universel. Le général manager Kurt Angle déclare que l'adversaire du Miz dans l'épisode de Raw du 26 février allait être son adversaire à WrestleMania s'il gagnait le match. Seth Rollins est l'adversaire en question et a battu The Miz. Finn Bálor qui voulait aussi sa place dans le match allait affronter The Miz mais le Miztourage, Bo Dallas et Curtis Axel, ont attaqué Bálor juste après que le combat ait commencé, causant une disqualification. Les membres du Bálor Club, Karl Anderson et Luke Gallows, sont venus en aide à Finn Bálor. Kurt Angle a banni les deux équipes du ring, a relancé le match et a annoncé qu'il devait y avoir un gagnant sous peine que The Miz n'ait pas de match pour le « Grandest Stage of Them All ». Bálor a battu le champion et Rollins a défié Miz à un match pour WrestleMania[33]. La semaine suivante, Rollins et Bálor ont affrontés The Miz et le Miztourage dans un match Handicap, combat remporté par l'équipe Rollins et Bálor suite à un tombé victorieux de Seth Rollins sur le Miz. Par la suite, Kurt Angle a programmé un match triple menace entre The Miz, Finn Bálor et Seth Rollins pour le championnat Intercontinental à WrestleMania[34].

Kurt Angle & Ronda Rousey contre Triple H & Stephanie McMahon[modifier | modifier le code]

Ronda Rousey aux côtés de The Rock à WrestleMania 31, les origines de la rivalité remontent à ce pay-per-view où Ronda a attaqué Triple H et menacé Stephanie McMahon.

Lors de WrestleMania 31 en 2015, Ronda Rousey, alors championne championne des poids coqs de l'UFC, fait une apparition aux côtés de The Rock pour confronter Stephanie McMahon et Triple H. Rousey a attaqué Triple H et a fait une tentative de clé articulaire sur Stephanie McMahon[29]. Les rumeurs d'une venue de Rousey à la WWE ont débuté ce soir là. Les rumeurs sur une signature à la WWE ont repris fin 2017 - début 2018, notamment avec l'annonce du Royal Rumble match féminin, mais elle a nié être à l'événement durant les semaines avant le pay-per-view[35]. Malgré tout, après la victoire d'Asuka lors du Royal Rumble, Ronda Rousey fait ses débuts, confirmant les récentes rumeurs[22]. Sa signature de contrat aura lieu à Elimination Chamber[36].

Au pay-per-view, Stephanie McMahon, Triple H et Kurt Angle ont accueilli Rousey. Triple H a dit qu'il n'y avait pas de stipulations spéciales dans le contrat, mais qu'elle ferait son premier match à WrestleMania 34. Angle, que Stephanie voulait virer notamment lors des Survivor Series où Triple H a fait partie de l'équipe représentant Raw, a fait référence à la rencontre de WrestleMania 31, disant à Ronda que McMahon et Triple H veulent la manipuler par vengeance. Rousey fait passer Triple H à travers une table mais se prend une claque par Stephanie qui s'enfuit, Ronda signe alors son contrat[37]. La nuit suivante à Raw, dans une tentative de garder son travail, Angle a dit qu'il avait menti et Stephanie a remercié Angle, cependant Rousey voulait des excuses suite à la gifle de Stephanie. Stephanie s'est excusée mais alors qu'elle quittait le ring avec Triple H, ce dernier a frappé Angle[33]. La semaine suivante, Stephanie a dit à Ronda qu'elle pouvait chosir n'importe quelle catcheuse comme adversaire pour WrestleMania, à l'exception de la championne Alexa Bliss. Ronda a choisi Stephanie et Angle a déclaré que même si Stephanie était un cadre à la WWE, elle avait aussi un contrat de catcheuse. Il a ensuite rappelé à Triple H son avertissement datant d'après les Survivor Series, où si Triple H devait l'attaquer de nouveau, il riposterait. Il a dit que Triple H avait aussi un contrat de catcheur, menant Angle à programmer un match par équipes mixte entre d'un côté Triple H et Stephanie et de l'autre Ronda et lui-même à WrestleMania[34].

Cedric Alexander contre Mustafa Ali[modifier | modifier le code]

Suite au renvoi, pour allégations de harcèlement sexuel et d'agression sexuelle, du champion des poids-moyens Enzo Amore, le , le titre est resté vacant[38],[39]. Le nouveau général manager de 205 Live, Drake Maverick, a annoncé la mise en place d'un tournoi pour couronner le nouveau champion et dont la finale aura lieu au cours de WrestleMania. Les deux premiers matchs ont eu lieu lors de l'épisode de 205 Live du 30 janvier. Cedric Alexander bat Gran Metalik et TJP bat Tyler Bate pour avancer aux quarts de finale[40]. Dans les semaines suivantes, Kalisto, Roderick Strong, Mark Andrews, Drew Gulak, Buddy Murphy et Mustafa Ali ont aussi accédé au quarts de finale en battant respectivement Lince Dorado, Hideo Itami, Akira Tozawa, Tony Nese, Ariya Daivari et Jack Gallagher[41],[42],[43]. Les deux premiers matches des quarts de finale ont eu lieu le 27 février ; Alexander et Strong se qualifient pour les demi-finales en battant TJP et Kalisto[44]. Le 06 mars, les deux derniers matchs des quarts de finale ont eu lieu ; Drew Gulak a battu Mark Andrews et Mustafa Ali a battu Buddy Murphy. Les deux se qualifient donc pour la demi-finale[45]. Lors du premier match des demi-finales à 205 Live le 13 mars, Cedric Alexander bat Roderick Strong et ira donc en finale à WrestleMania[46] Lors de 205 Live du 20 mars, Mustafa Ali gagne sa place[47].

Cedric Alexander affrontera Mustafa Ali pour le championnat des poids-moyens à WrestleMania[48].

The Usos (Jey et Jimmy Uso) contre The New Day (Big E, Kofi Kingston et/ou Xavier Woods) contre The Bludgeon Brothers (Harper et Rowan)[modifier | modifier le code]

Durant l'année 2017, The Usos et The New Day ont eu plusieurs combats à plusieurs reprises et durant diverses événements pour le SmackDown Live Tag Team Championship. Cette rivalité a pris fin à Hell in a Cell par la victoire des Usos. A Fastlane, The New Day ont eu une autre opportunité pour le titre mais le match c'est terminé en no constest/double disqualification après une attaque des Bludgeon Brothers. Entraînant les blessures (légères) de Jey Uso, Kingston et Woods étaient blessés. Dans l'épisode de Smackdown Live, Big E et Jimmy font équipe pour se venger, mais perdent le match. Pendant l'épisode du 27 mars, Big E et Woods ont eu un match contre les Bludgeon Brothers qui ont gagné par disqualification après l'attaque des Usos. Un Triple Threat match pour le titre est alors organisé à WrestleMania 34.

The Bar (Cesaro et Sheamus) contre Braun Strowman et Nicholas[modifier | modifier le code]

Après leur victore contre The Revival (Dash Wilder et Scott Dawson), les Raw Tag Team Champions Cesaro et Sheamus ont battu tous les tags teams de WWE RAW. Ils ont ainsi placé un challenge ouvert pour toutes les équipes. Pour cela, le Raw GM Kurt Angle a organisé une Tag Team Battle Royal. Braun Strowman est entré seul dans le match et a finalement gagné en éliminant Karl Anderson. La semaine suivante, Kurt valide la participation de Strowman à WrestleMania pour le titre s'il trouve un partenaire et Strowman affirme en avoir déjà un. Il a battu Cesaro puis Sheamus. Cependant, le mystère reste entier concernant le partenaire de Braun Strowman.

The Undertaker contre John Cena[modifier | modifier le code]

Après des semaines de provocation par John Cena à l'encontre de l'Undertaker et aucune réponse de ce dernier, Cena a assisté à WrestleMania 34 en tant que fan (n'ayant aucun match de programmé). Cependant, après le match du WWE SmackDown Women's Championship, un arbitre vient l'informer que The Undertaker était arrivé à l'arène. Cena a ensuite sauté la barricade et a couru dans les coulisses pour se préparer. Quelques minutes après le match WWE SmackDown Tag Team Championship, Cena fait son entrée, prêt à affronter The Undertaker. Les lumières se sont alors éteintes, mais c'est Elias qui est sorti des coulisses (à la grande déception de John Cena et du public). Elias commença alors à chanter et faire l'éloge de ses capacités (physiques, talent...), après quoi il provoqua Cena verbalement avec des petites moquerie. Cena en aillant eu marre a attaqué Elias avant de le finir avec un Double-A. Cena commença à partir, quand tout à coup, les lumières se sont éteintes. Quand elles revinrent, le manteau et le chapeau de l'Undertaker qu'il avait laissés dans le ring l'année précédente apparurent dans le ring et disparurent après avoir été frappés par la foudre. La musique de l'Undertaker commença alors à jouer et l'Undertaker fit son entrée. Pas un seul mot ne sorti de la bouche de l'Undertaker, il fixa Cena dans les yeux et le combat commença. Cependant, "The Deadman" ne fit qu'une bouchée de John Cena en le battant en 2 minutes et 46 secondes avec un Tombstone Piledriver!

The Undertaker fit alors son symbole de victoire et reparti en haut des coulisses avant de lever son poing et de laisser retentir sa musique.

Daniel Bryan & Shane McMahon contre Kevin Owens & Sami Zayn[modifier | modifier le code]

Enjeu : Si Kevin Owens et Sami Zayn gagnent, ils seront réembauchés à SmackDown.

Shane McMahon entra en 1er sur le ring, puis ce fut au tour de Daniel Bryan en enclenchant le "Yes! Movement", la réaction du public fut extraordinaire pour ce retour à la compétition après plus de 2 ans de "retraite" du ring. Cependant, les réjouissance furent de courte durée car avant le début du match, Kevin Owens et Sami Zayn attaquèrent Daniel Bryan et Shane McMahon par surprise (en arrivant de l'autre côté du ring). Kevin Owens effectua alors un powerbomb puissant sur Daniel Bryan, ce qui immobilisa Daniel Bryan au sol en dehors du ring. Shane McMahon a alors décidé de faire face aux deux hommes seul. Le match a officiellement commencé. Shane McMahon fait de son mieux et donne tout ce qu'il a mais ce sont quand même Kevin Owens et Sami Zayn qui ont dominé le match jusqu'à ce que Daniel Bryan réapparaisse pour un TAG de changement de partenaire. Daniel Bryan entra alors sur le ring et fit "payer" à Sami Zayn et Kevin Owens tout ce qu'ils lui ont fait subir les 2 dernières semaines. Le match pris alors de l'ampleur et Daniel Bryan enchaîna ses fameux "Yes Kick!" sur les 2 compères. Shane McMahon sauta par dessus la 3e corde avec Kevin Owens et restent à terre sonnés. Daniel Bryan décide de finir en faisant se soumettre Sami Zayn grâce au "Yes Lock" et finalement l'emporter! Et selon la stipulation du match, Kevin Owens et Sami Zayn sont définitivement renvoyés de SmackDown.

Alexa Bliss contre Nia Jax[modifier | modifier le code]

Alexa Bliss "The Goddess" fit son entrée la 1re (dans une sublime tenue de déesse), elle était positionnée en hauteur sur un treuil qui descendit sur le devant de la scène (telle une déesse descendant du Ciel et rejoignant la Terre); Mickie James entra à son tour rejoignant Alexa Bliss et allèrent sur le ring. C'est alors que la musique de Nia Jax commença et fit donc son entrée. Mais avant que le match commence; Nia Jax attaqua férocement Mickie James (jusqu'au KO) afin que Mickie James ne puisse intervenir pendant le match. Encore sous le choc de ce qui vient de se passer, le match débuta entre Nia Jax et Alexa Bliss. Nia Jax pris le dessus sur Alexa Bliss lors de la 1re partie du match, mais cela s'inversa dans la seconde partie (dûe à une trop grande confiance de Nia Jax) quand Alexa Bliss fit un superbe 'Twisted Bliss" sur Nia Jax. Mais au dernier moment Nia se reprend et exécuta une 'Avalanche Samoan Drop' sur Alexa Bliss pour remporter son premier WWE Raw Women's Championship.

Tableau des matchs[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Matchs Stipulation(s) Durée
Pré-show "Woken" Matt Hardy remporte le André The Giant Memorial Battle Royal Battle Royal. 15:45
Pré-show Cedric Alexander bat Mustafa Ali Finale du tournoi pour le WWE Cruiserweight Championship. 12:20
Pré-Show Naomi remporte le WrestleMania Women's Battle Royal en éliminant en dernière Bayley Battle Royal. 9:50
1 Seth Rollins bat The Miz (c) et Finn Bálor Triple threat match pour le WWE Intercontinental Championship. 15:30
2 Charlotte Flair (c) bat Asuka ,[49] par soumission Match simple pour le WWE SmackDown Women's Championship. 13:05
3 Jinder Mahal bat Randy Orton (c) et Bobby Roode et Rusev Fatal four-way match pour le WWE United States Championship. 8:18
4 Ronda Rousey et Kurt Angle battent Stephanie McMahon et Triple H Mixed tag team match. 20:40
5 The Bludgeon Brothers (Harper et Rowan) battent The Usos (Jey et Jimmy Uso) (c) et The New Day (Big E et Kofi Kingston) (avec Xavier Woods) Triple threat tag team match pour le WWE SmackDown Tag Team Championship. 5:50
6 The Undertaker bat John Cena Match simple 2:46
7 Shane McMahon et Daniel Bryan battent Kevin Owens et Sami Zayn Tag team match
Si Owens et Zayn perdent, ils seront définitivement renvoyés de SmackDown
15:25
8 Nia Jax bat Alexa Bliss (c) Match simple pour le WWE Raw Women's Championship. 10:48
9 AJ Styles (c) bat Shinsuke Nakamura Match simple pour le WWE Championship. 20:24
10 Braun Strowman et Nicholas, l'enfant d'un arbitre battent The Bar (Cesaro et Sheamus) (c) Tag team match pour le WWE Raw Tag Team Championship. 4:00
11 Brock Lesnar (c) bat Roman Reigns Match simple pour le WWE Universal Championship. 15:35
(c) – désigne le(s) champion(s) défendant son/leurs titre(s) dans le match
P – indique que le match a eu lieu lors du pre-show

Tournoi pour le WWE Cruiserweight Championship[modifier | modifier le code]

  Huitièmes de finale   Quarts de finale   Demi-finales   Finale
                             
  205 Live, 30 janvier[40]     205 Live, 27 février[44]     205 Live, 13 mars[46]     WrestleMania 34, 8 avril 2018
 
  Cedric Alexander Tombé
 
  Gran Metalik 9:27  
  Cedric Alexander Tombé
  205 Live, 30 janvier[40]
    TJP 17:21  
  TJP Tombé
  205 Live, 27 février[44]
  Tyler Bate 14:31  
  Cedric Alexander Tombé
  205 Live, 6 février[41]
    Roderick Strong 14:54  
  Hideo Itami 17:04
  205 Live, 20 mars[47]
  Roderick Strong Tombé  
  Roderick Strong Tombé
  205 Live, 6 février[41]
    Kalisto 11:39  
  Kalisto Tombé
  205 Live, 6 mars[45]
  Lince Dorado 11:37  
  Cedric Alexander Tombé
  205 Live, 13 février[42]
    Mustafa Ali 12:20
  Mark Andrews Tombé
   
  Akira Tozawa 12:28  
  Mark Andrews 12:11
  205 Live, 13 février[42]
    Drew Gulak Soumission  
  Tony Nese 16:10
  205 Live, 6 mars[45]
  Drew Gulak Soumission  
  Drew Gulak 15:13
  205 live, 20 février[43]
    Mustafa Ali Tombé  
  Buddy Murphy Tombé
   
  Ariya Daivari 7:46  
  Buddy Murphy 11:10
  205 live, 20 février[43]
    Mustafa Ali Tombé  
  Jack Gallagher 17:08
   
  Mustafa Ali Tombé  
 

Participantes de la WrestleMania Memorial Women's Battle Royal[modifier | modifier le code]

     une participante de Raw,      une participante de SmackDown,      une participante de NXT.      la vainqueure.

Entrant Division ordre d'élimination
Sasha Banks Raw 18
Carmella Smackdown 1
Natalya Smackdown 14
Ruby Riott Smackdown 16
Sarah Logan Smackdown 17
Liv Morgan Smackdown 15
Becky Lynch Smackdown 11
Naomi Smackdown Vainqueur
Bayley Raw 19
Lana Smackdown 6
Mandy Rose Raw 3
Sonya Deville Raw 4
Mickie James Raw 12
Dana Brooke Raw 2
Bianca Belair NXT 9
Dakota Kai NXT 10
Kairi Sane NXT 5
Peyton Royce NXT 13
Kavita Devy NXT 7
Taynara Conti NXT 8

Participants de André The Giant Memorial Battle Royal[modifier | modifier le code]

     un participant de Raw,      un participant de SmackDown,     le vainqueur.

Entrant Division ordre d'élimination
Dash Wilder Raw 15
Scott Dawson Raw 16
Baron Corbin Smackdown 29
Tye Dillinger Smackdown 25
Mojo Rawley Smackdown 28
Matt Hardy Raw Vainqueur
Dolph Ziggler Smackdown 26
Tyler Breeze Smackdown 7
Fandango Smackdown 20
Goldust Raw 24
Heath Slater Raw 21
Rhyno Raw 14
Zack Ryder Smackdown 9
Primo Colon Smackdown 5
Kane Raw 27
Curt Hawkins Raw 3
Shelton Benjamin Smackdown 13
Chad Gable Smackdown 22
Aiden English Smackdown 1
Luke Gallows Raw 11
Karl Anderson Raw 10
R-truth Raw 4
Bo Dallas Raw 17
Curtis Axel Raw 18
Titus O'Neil Raw 23
Apollo Raw 12
Sin Cara Smackdown 19
Mike Kanellis Smackdown 6
Konnor Smackdown 2
Viktor Smackdown 8

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Harry Kettle, « WWE News: Official WrestleMania 34 theme song announced », sur Sportskeeda.com, (consulté le 5 février 2018)
  2. (en) Alex Gilyadov, « WWE Items Coming to Rocket League », IGN.com, (consulté le 26 février 2018)
  3. (en) « WWE and Snickers expand WrestleMania partnership », sur WWE.com, (consulté le 5 mars 2018)
  4. (en) Mike Chiari, « WWE WrestleMania 34 Revealed for New Orleans: Date, Venue and More Info », sur BleacherReport.com, (consulté le 6 mars 2018)
  5. (en) Sean Rueter, « WrestleMania 34 results: Brock Lesnar pins a bloody Roman Reigns to keep Universal title », sur cagesideseats.com, (consulté le 6 mai 2018)
  6. (en) Sean Rueter, « WrestleMania 34 results: AJ Styles wins dream match, then gets wiped out by Nakamura heel turn », sur cagesideseats.com, (consulté le 6 mai 2018)
  7. a et b (en) « WWE WrestleMania 34 travel packages on sale Oct. 30 » [archive du ], sur The Miami Herald,
  8. (en) « WrestleMania 34 Travel Packages » [archive du ], sur WWE.com,
  9. (en) « Chloe x Halle to perform “America the Beautiful” at WrestleMania », sur WWE.com, (consulté le 6 mars 2018)
  10. (en) « 1993 », sur thehistoryofwwe.com (consulté le 4 février 2018)
  11. (en) WWE, « Andre the Giant », sur wwe.com (consulté le 4 février 2018)
  12. (en) WWE, « Pete Rose to Be Inducted Into WWE Hall Of Fame », sur corporate.wwe.com, (consulté le 4 février 2018)
  13. (en) Bobby Melok, « Goldberg to be inducted into WWE Hall of Fame Class of 2018; tickets available now », sur WWE.com, (consulté le 4 février 2018)
  14. (en) Bobby Melok, « The Dudley Boyz to be inducted into WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 4 février 2018)
  15. (en) Bobby Melok, « Ivory to be inducted into WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 17 février 2018)
  16. (en) Bobby Melok, « Jeff Jarrett to be inducted into WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 19 février 2018)
  17. (en) Bobby Melok, « Hillbilly Jim to be inducted into the WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 5 mars 2018)
  18. (en) « Kid Rock named as Celebrity Inductee in WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 12 mars 2018)
  19. (en) Bobby Melok, « Mark Henry to be inducted into the WWE Hall of Fame Class of 2018 », sur WWE.com, (consulté le 19 mars 2018)
  20. (en) Ed Grabianowski, « How Pro Wrestling Works », sur howstuffworks.com (consulté le 4 février 2018)
  21. (en) WWE, « Televised Entertainment », sur corporate.wwe.com (consulté le 4 février 2018)
  22. a, b, c et d (en) Daniel Cutts, « Royal Rumble 2018 results: AJ Styles retains WWE Championship after beating Kevin Owens and Sami Zayn », sur thesun.co.uk, (consulté le 4 février 2018)
  23. (en) Arash Markazi, « Shinsuke Nakamura: 'This is the biggest thing to happen in my career' ... until WrestleMania », sur espn.com, (consulté le 4 février 2018)
  24. (en) Adam Martin, « WWE Smackdown Results – 1/30/18 (Royal Rumble Fallout, No. 1 Contenders Match) », sur wrestleview.com, (consulté le 4 février 2018)
  25. (en) Ryan Pappolla, « Daniel Bryan announced a Triple Threat Match for the WWE Title at WWE Fastlane after Kevin Owens vs. Sami Zayn ended in a no contest », sur wwe.com, (consulté le 9 février 2018)
  26. (en) Jon Fuentes, « Fastlane main event now become Fatal Four-Way match », sur givemesport.com, (consulté le 9 février 2018)
  27. (en) Ryan Dilbert, « WWE SmackDown Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights from Feb. 13 », sur BleacherReport.com, (consulté le 4 mars 2018)
  28. (en) Wade Keller, « KELLER’S WWE SMACKDOWN REPORT 2/27: Cena makes first appearance on Smackdown in months as he seeks Path to WrestleMania », sur WrestleView, (consulté le 4 mars 2018)
  29. a et b (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WM31 PPV RESULTS 3/29: Complete "virtual-time" coverage of WWE World Title match, Taker's return, Sting vs. Triple H, Cena vs. Rusev, Rock/UFC surprise, more », sur PWTorch.com, (consulté le 4 mars 2018)
  30. (en) Jason Powell, « Powell’s WrestleMania 33 live review: Undertaker vs. Roman Reigns, Goldberg vs. Brock Lesnar for the WWE Universal Championship, AJ Styles vs. Shane McMahon, Seth Rollins vs. Triple H in an unsanctioned match », sur ProWrestling.net, (consulté le 4 mars 2018)
  31. a et b (en) Jason Powell, « WWE Raw Live TV Review: Three Elimination Chamber qualifying matches, The Miz vs. Roman Reigns for the Intercontinental Title, the night after the Royal Rumble », sur ProWrestling.net, (consulté le 4 mars 2018)
  32. a, b et c (en) Jason Powell, « WWE Elimination Chamber 2018 live review: Men’s and Women’s Elimination Chamber matches, Ronda Rousey contract signing, Asuka vs. Nia Jax, Matt Hardy vs. Bray Wyatt, Sheamus and Cesaro vs. Titus O’Neil and Apollo for the Raw Tag Titles », sur ProWrestling.net, (consulté le 4 mars 2018)
  33. a, b, c et d (en) Wade Keller, « KELLER’S WWE RAW REPORT 2/26: Elimination Chamber fallout including Brock’s face-off with Reigns, Asuka has a decision to make, Rousey-Authority fallout », sur PWTorch.com, (consulté le 4 mars 2018)
  34. a, b et c (en) Wade Keller, « KELLER’S WWE RAW REPORT 3/5: Angle stands up for himself and calls out Triple H leading to mixed tag being set, plus Asuka-Jax, Cena », sur PWTorch.com, (consulté le 6 mars 2018)
  35. (en) Brian Campbell, « Ronda Rousey shoots down Royal Rumble rumors, plans to be out of the country », sur CBSSports.com, (consulté le 6 mars 2018)
  36. (en) Michael Burdick, « Ronda Rousey’s official Raw Contract Signing to take place at WWE Elimination Chamber », sur WWE.com, (consulté le 6 mars 2018)
  37. (en) Anthony Benigno, « Ronda Rousey put Triple H through a table, got slapped by Stephanie McMahon during her official Raw Contract Signing », sur WWE.com, (consulté le 6 mars 2018)
  38. « Enzo Amore suspended », sur WWE, (consulté le 6 mars 2018)
  39. « Enzo Amore released », sur WWE.com, (consulté le 6 mars 2018)
  40. a, b et c Zack Heydorn, « 1/30 WWE 205 Live Report: Rockstar Spud debuts as new G.M. with a new name, 16-man tournament announced for vacated Cruiserweight Title », sur PWTorch.com,
  41. a, b et c Zack Heydorn, « 2/6 WWE 205 Live Report: Roderick Strong debuts vs. HIdeo Itami, Mark Andrews video, Kalisto vs. Dorado », sur PWTorch.com, (consulté le 6 mars 2018)
  42. a, b et c Zack Heydorn, « 2/13 WWE 205 Live Report: Tozawa vs. Mark Andrews with a shockingly slow start, Nese vs. Gulak, another show focused on wrestling », sur PWTorch.com, (consulté le 6 mars 2018)
  43. a, b et c Zack Heydorn, « 2/20 WWE 205 Live Report: Daivari vs. Buddy Murphy, Mustafa Ali vs. Gallagher, Metalik & Dorado in tag », sur PWTorch.com, (consulté le 6 mars 2018)
  44. a, b et c Zack Heydorn, « 2/27 WWE 205 Live Report: Strong vs. Kalisto ends with a scary looking bump, Cedric vs. TJP, Mustafa Ali promo », sur PWTorch.com, (consulté le 6 mars 2018)
  45. a, b et c Brendan Wahl, « 205 LIVE RESULTS (03/06/18) - QUARTERFINALS WRAP-UP », sur WrestlingNewsWorld.com, (consulté le 7 mars 2018)
  46. a et b Zack Heydorn, « 3/13 WWE 205 Live Report: Cedric Alexander vs. Roderick Strong in the cruiserweight championship tournament semifinals », sur PWTorch.com, (consulté le 14 mars 2018)
  47. a et b « 3/20 WWE 205 Live Report: Mustafa Ali vs. Drew Gulak in the cruiserweight championship tournament semifinals », sur PWTorch.com, (consulté le 25 mars 2018)
  48. Kevin Powers, « Cedric Alexander vs. Mustafa Ali (WWE Cruiserweight Championship Tournament Finals) », sur WWE.com, (consulté le 25 mars 2018)
  49. "Charlotte brise la série d'invincibilité d'Asuka".

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]