Boise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boise (homonymie).
Boise
Image illustrative de l'article Boise
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Idaho Idaho
Comté Ada
Maire David H. Bieter
Démographie
Population 212 303 hab. (2012)
Densité 1 281 hab./km2
Population Aire urbaine 616 561 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 49″ N 116° 14′ 16″ O / 43.613611, -116.23777843° 36′ 49″ Nord 116° 14′ 16″ Ouest / 43.613611, -116.237778  
Altitude 824 m
Superficie 16 570 ha = 165,7 km2
· dont terre 165,2 km2 (99,7 %)
· dont eau 0,5 km2 (0,3 %)
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Divers
Fondation 1863
Devise Energy Peril Success[1]
Surnom City of Trees[2]
Localisation
Carte du comté d'Ada
Carte du comté d'Ada

Géolocalisation sur la carte : Idaho

Voir sur la carte administrative de l'Idaho
City locator 14.svg
Boise

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Boise

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Boise
Liens
Site web http://www.cityofboise.org

La ville américaine de Boise (en anglais [ˈbɔɪsi]) est la capitale de l’État de l'Idaho et le siège du comté d'Ada. Elle se situe à 740 km à l’est de Portland, dans la vallée de la Snake, à une altitude de 830 m. Traversée par la rivière du même nom, elle est bordée au nord par le massif de la Sawtooth Mountain Range, au sud par les monts Owyhee et à l’ouest par le plateau du Columbia et les Blue Mountains. Elle compte 208 117 habitants, 544 201 avec l’agglomération.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès 1825, bien avant la construction de Fort Boise (1863) sur l'emplacement de la ville, l'explorateur canadien Peter Skene Ogden fait référence dans son journal à la Boissie river ou encore à la Boisier river[3], d'après le nom que donnaient à cette rivière ses guides, des trappeurs canadiens francophones. Cependant, l'origine du nom varie selon les sources...

En 1833, le capitaine Benjamin Louis Eulalie de Bonneville de l'US Army, d'origine française, explorait la région. Après avoir parcouru des semaines durant, un terrain sec et inhospitalier, l'expédition atteignit une hauteur rendant subitement visible la vallée de la rivière Boise. Ce point d'observation, aujourd'hui appelé Bonneville Point, est situé sur la piste de l'Oregon, à l'est de la ville. Le capitaine Bonneville, enthousiasmé par la vision de la rivière verdoyante, se serait alors écrié « Les bois, les bois ! Voyez, les bois ! », fixant ainsi le nom de la région, d'après certaines sources.

Mais le nom « Boise » peut aussi provenir d'un usage antérieur. En effet, jusqu'à la découverte de l'or au début des années 1860, la région était habitée uniquement par des tribus amérindiennes Shoshones. Dès les années 1810, des trappeurs Canadiens-Français, seuls Blancs parcourant la région, mettaient en place des pièges près de l'emplacement actuel de la ville. Dans cette région désertique, la rivière Boise, bordée d'arbres, constituait un repère facile, auquel ils donnèrent naturellement un nom : la rivière Boisée.

Les tribus Shoshones furent ensuite férocement combattues par l'armée US : Massacre de Bear River (1863), Guerre des Bannock (1878).

Géographie[modifier | modifier le code]

Pour distinguer la ville du comté de Boise voisin, les cartes, les publications gouvernementales et les médias utilisent parfois l'expression « Boise City » pour la désigner. Le nom officiel de la ville est, néanmoins, simplement « Boise ».

Selon le Bureau du recensement, la ville a une superficie totale de 165,7 km².

Boise et son agglomération subissent une croissance très forte depuis les années 1990. Le Community Planning Association of Southwest Idaho (COMPASS) a évalué la population de la ville à 208 117 habitants en 2005, soit 11 % de plus que lors du recensement de 2000. En 2005, la ville de Boise estimait que son aire urbaine était habitée par 544 201 personnes. Boise elle-même a une population plus importante que la municipalité de Salt Lake City.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960
1 899 2 311 5 957 17 358 21 393 21 544 26 130 34 393 34 481
1970 1980 1990 2000 2010 - - - -
74 990 102 249 125 738 185 787 205 671 - - - -
(Sources : Bureau du recensement des États-Unis[4])


Économie[modifier | modifier le code]

Boise est le siège des sociétés Albertsons, Idaho Power, Micron Technology, Simplot, Washington Group International et WinCo Foods. Hewlett-Packard possède un large complexe spécialisé dans les scanners et les imprimantes et est le principal employeur de la région, suivi par Micron.

La compagnie Varney Airlines, fondée par Walter Varney, fut formée à Boise. Elle est à l'origine de la société actuelle United Airlines, qui dessert toujours la ville.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le Boise School District gère 34 écoles élémentaires, 8 collèges, 5 lycées et 2 specialty schools. La ville accueille les lycées Boise High School, Borah High School, Capital High School, Timberline High School ainsi que le Centennial High School et le Mountain Cove High School. Boise a aussi un lycée catholique, Bishop Kelly High School.

Concernant l'enseignement supérieur Boise propose la Boise State University ainsi que des écoles techniques et le Boise Bible College.

Culture[modifier | modifier le code]

Boise : le capitole
Le centre-ville de nuit

Boise accueille la seconde plus grande communauté basque des États-Unis, après Bakersfield, en Californie, et la cinquième au monde. Un festival basque important connu sous le nom de Jaialdi a lieu une fois tous les cinq ans (le dernier s'est tenu en 2010). Le quartier du "Basque Block" représente l'importance de cette communauté. Le maire actuel, David H. Bieter, est d'ailleurs d'origine basque.

La ville est aussi un centre régional pour le jazz et le théâtre. Le Gene Harris Jazz Festival y a lieu chaque printemps.

Boise propose de plus plusieurs musées, dont le Boise Art Museum, l'Idaho Historical Museum, le Basque Museum ainsi que le Cultural Center et le Discovery Center of Idaho. Plusieurs troupes théâtrales sont présentes dans la ville, dont le Idaho Shakespeare Festival, Boise Little Theatre et le Boise Contemporary Theatre, entre autres.

Activités[modifier | modifier le code]

En tant que capitale de l'Idaho, Boise possède un capitole où siège la législature de l'État. Le bâtiment originel en brique était situé entre la 6e, la 7e rue et les rues de Jefferson et de State. Il fut construit en 1886, mais quatre ans plus tard l'accession de l'Idaho au statut d'État entraîna la construction d'un nouveau bâtiment en 1905. Il fut achevé en 1920 et coûta un peu plus de 2 millions de dollars.

De nombreuses activités sont proposées : la randonnée pédestre sur les collines situées immédiatement au nord du centre-ville et sur les sentiers du Boise River Greenbelt qui longent la rivière. La rivière de Boise elle-même est une destination appréciée pour la pêche, la nage et la navigation.

La station de Bogus Basin, situé à 26 km en dehors de la ville, accueille plusieurs activités d'hiver, dont le snowboard et le ski.

Le World Center for Birds of Prey qui est situé juste en dehors de la ville est un élément clé du repeuplement du faucon pèlerin et a pour but de le retirer de la liste des espèces en danger. Le centre est actuellement en train de protéger le très rare condor de Californie ainsi que d'autres espèces.

La ville est reconnue par des publications comme Forbes, Fortune et Sunset pour sa bonne qualité de vie.

Médias[modifier | modifier le code]

La région du Grand Boise est servie par deux hebdomadaires, deux quotidiens, cinq stations de télévision commerciales et une variété d'autres médias.

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

La ville s’est portée candidate aux Jeux olympiques d'hiver 2022.

Transports[modifier | modifier le code]

La principale autoroute rejoignant Boise est la Interstate 84 qui rejoint l'Interstate 184 au nord-est. Il y a aussi un réseau de pistes de vélo dans la ville et ses environs.

Le transport aérien est assuré par l’aéroport de Boise, récemment rénové pour s'adapter au nombre grandissant de passagers. Le système de bus est géré par ValleyRide et le Boise Urban Stages (BUS).

Personnage lié à la ville[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'énergie met le succès en danger
  2. La cité des arbres
  3. The name "Boise" (en) ref.n°32 sur history.idaho.gov
  4. (en) « Census of Population and Housing », sur Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 18 juillet 2013)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :