Virginie-Occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 00′ N 80° 30′ O / 39, -80.5 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Virginie.

39° 00′ 00″ N 80° 30′ 00″ O / 39, -80.5 ()

(en) State of West Virginia
(fr) État de Virginie-Occidentale
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec le (en) State of West Virginia en rouge.SurnomMountain StateEn français : « L'État de la Montagne »DeviseMontani semper liberi (latin)« Les montagnes seront libres toujours »
Carte des États-Unis avec le (en) State of West Virginia en rouge.

Surnom
Mountain State
En français : « L'État de la Montagne »

Devise
Montani semper liberi (latin)
« Les montagnes seront libres toujours »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Charleston
Adhésion à l’Union 20 juin 1863 (35e État)
Gouverneur Earl Ray Tomblin (D)
Sénateurs Joe Manchin (D)
Jay Rockefeller (D)
Nombre de représentants 3
ISO 3166-2 US-WV
Fuseau horaire -5
Démographie
Population 1 852 994 hab. (2010[1])
Densité 30 hab./km2
Rang 37e
Ville la plus peuplée Charleston
Géographie
Altitude 455 m (min. : 73 m) (max. : Spruce Knob 1 482 m)
Superficie 62 809 km2
Rang 41e
– Terre 62 436 km2
– Eau (%) 376 km2 (0.60 %)
Coordonnées 37°10' N à 40°40' N (210 km)
77°40' W à 82°40' W (385 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web www.wv.gov
Symboles de la
Virginie-Occidentale
Le drapeau de la Virginie-Occidentale
Le drapeau de la Virginie-Occidentale.
Symboles vivants
Arbre Érable à sucre
Fleur Rhododendron
Insecte Abeille européenne
Mammifère Ours noir
Oiseau Cardinal rouge
Papillon Papillon monarque
Poisson Omble de fontaine
Reptile Crotale des bois
Symboles non vivants
Couleurs Or et bleu
Slogan « Wild and Wonderful »
(« Sauvage et merveilleux »)
Pièce de 25 Cents de l'État
La pièce de la Virginie-Occidentale.
La pièce de la Virginie-Occidentale a été émise en 2005.

La Virginie-Occidentale (West Virginia en anglais, [wɛst vɝːˈdʒɪ.njə]) est un État des États-Unis. Elle est bordée au nord par la Pennsylvanie et le Maryland, à l'est et au sud par la Virginie, à l'ouest par le Kentucky et l'Ohio. Il s'agit d'un état montagneux et rural ou des communautés ont longtemps vécu dans un certain isolement. Sa ressource principale fut longtemps constituée par les mines de charbon.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Virginie vient de la reine vierge Élisabeth Ire d'Angleterre.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'État fut créé au cours de la guerre de Sécession. En effet, les comtés du nord-ouest de la Virginie ne souhaitaient pas se séparer de l'Union, à la différence des planteurs du sud et de la côte qui adhérèrent aux États confédérés. La Virginie-Occidentale se sépara donc de la Virginie lors du congrès de Wheeling qui se tint dans la ville éponyme, et fut admise dans l'Union en 1863. L'existence de l'État fut entérinée par une décision de la Cour suprême en 1870.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bridge River Valley, Virginie occidentale

En 2000, elle comptait 1 808 344 habitants.

La capitale de l'État est Charleston. Les principales villes sont:

Le fleuve Ohio longe la Virginie-Occidentale.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

L'État de Virginie-Occidentale est divisé en 55 comtés (counties).

Cet État, avant d'être créé, faisait partie de la Virginie actuelle. Il était très peu peuplé, la majorité de la population était composée de montagnards et de trappeurs. C'est Abraham Lincoln qui l'a annexé à l'union en le faisant envahir par ses troupes. Le terrain était stratégiquement important pour le sud, d'où l'invasion et le changement de nom.

Politique[modifier | modifier le code]

La Virginie-Occidentale est traditionnellement un État plutôt démocrate et progressiste.

Aux élections présidentielles, il est rare qu'un candidat démocrate n'ait emporté la présidence sans avoir remporté la Virginie-Occidentale. Mais, depuis 2000, l'État a effectué un virage politique assez nettement vers la droite, au moins au niveau national. Elle a donné pour la 1re fois, à 2 élections présidentielles de suite, en 2000 et 2004, la victoire au candidat républicain George W. Bush en lui accordant 51 % puis 56 % de ses suffrages. De plus, lors de l'élection présidentielle de 2008, qui a porté au pouvoir le démocrate Barack Obama, la Virginie-Occidentale a voté pour le candidat républicain John McCain. Celle-ci apporte une fois de plus son appui au parti républicain en votant pour le candidat conservateur Mitt Romney lors des présidentielles de 2012.

Entre 1960 et 2000, les démocrates ont remporté l'État à chaque élection présidentielle sauf en 1972 et 1984, années des raz de marées électoraux de Richard Nixon et Ronald Reagan.

Le gouverneur de l'État est le démocrate Joe Manchin, depuis janvier 2005.

Parmi les autres postes élus de l'exécutif, seul le secrétaire d'État est républicain.

Au congrès local, lors de la législature 2007-2008, la chambre basse de 100 membres est contrôlée par 72 représentants démocrates et le sénat de 34 sièges par 23 sénateurs démocrates.

Au niveau fédéral, les 2 sénateurs sont Joe Manchin et Jay Rockefeller, tous deux démocrates.

Robert Byrd, qui fut sénateur pendant de nombreuses années, était le doyen des sénateurs. Ancien membre du Ku Klux Klan, soupçonné de conserver des sentiments racistes, il n'en était pas moins un des démocrates les plus à gauche du Congrès, et s'était illustré en s'opposant au Patriot Act et à la guerre en Irak.

L'État est également représenté par 2 démocrates et un républicain à la Chambre des représentants.

Économie[modifier | modifier le code]

Le charbon a été pendant longtemps un secteur fondamental de l'économie de l'État ; aujourd'hui les mines à ciel ouvert restent en activité malgré leur impact environnemental et les critiques des associations écologistes.

Sport[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Cyrus Vance, ministre
  • Nancy Hanks, mère d'Abraham Lincoln, ancêtre de Tom Hanks
  • Chuck Yeager, aviateur et astronaute. Premier homme à avoir franchi le mur du son.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Resident Population Data: Population Change », United States Census Bureau,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 8 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]