1912

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1912 (MCMXII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1909 1910 1911  1912  1913 1914 1915

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Évènements[modifier | modifier le code]

  • 14 avril : à 23 h 40, le RMS Titanic heurte un iceberg à 650 kilomètres au large de Terre-Neuve.
  • 15 avril : à 2 h 20, le RMS Titanic coule.
    • Lors de sa première traversée, de Southampton à New York, le Titanic, alors le plus grand paquebot du monde, heurte un iceberg au large de Terre-Neuve. Le bloc de glace créé des voies d'eau, à tribord, en dessous de la ligne de flottaison. Malgré le travail des pompes, le bâtiment coule en deux heures quarante. Environ 2 200 personnes se trouvaient à bord, mais les canots de sauvetage ne pouvaient accueillir que 1 178 passagers. Les femmes et les enfants sont privilégiés pour l'embarquement dans les canots, et 18 des 20 canots sont correctement mis à la mer, dont la plupart ne sont pas remplis à pleine capacité. Environ 1 500 personnes périssent dans les eaux glacées et les rescapés sont recueillis par le Carpathia quelques heures après le naufrage.

Afrique[modifier | modifier le code]


  • Guerre des Senousis du Sahara contre les Italiens en Libye (1912-1931).
  • Création du Parti des Jeunes Sénégalais.
  • Création du Nyassa Native Association.
  • Création de la Nigerian Civil Servants Union[7].
  • Création de la Western African Currency Board pour l’émission de monnaie dans les colonies britanniques de l’Afrique de l’Ouest.
  • Native Authority Ordinance au Kenya[8] : droit de requérir 24 jours de travail forcé par an pour les besoins de la communauté (porté à 60 jours en 1920 sauf pour les personnes ayant travaillé trois mois dans l’année écoulée).
  • Lignes de chemin de fer Lagos-Kano et Abidjan-Bouaké.

Amérique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : constitution du gouvernement de la République de Chine par Sun Yat-sen.
  • 12 février : l'empereur de Chine Puyi abdique en faveur de la république et remet le pouvoir à Yuan Shikai.
  • 15 février : Sun Yat-sen démissionne et l’assemblée de Nankin nomme Yuan Shikai président de la république. Celui-ci répartit les ministères équitablement entre les partisans du Guomindang et les siens.
  • 7 mars : la République de Chine est proclamée à Lhassa. Mais la population tibétaine s’insurge contre la présence chinoise.
  • 24 mars, Mongolie : ouverture de la première école laïque à Ourga malgré la protestation des seigneurs ecclésiastiques. Elle reçoit 47 élèves la première année.
  • 12 avril (?) : expulsion des Ambans et militaires chinois hors du Tibet par les forces tibétaines.
  • Mai, Mongolie : siège de Kobdo dont le gouverneur mandchou, qui compte sur une aide de la province du Xinjiang, résiste.


  • Échec d’une tentative de négociations entre la Mongolie et le Japon.
  • Après un demi-siècle de modernisation et à la suite des guerres contre la Chine et la Russie, le Japon est terriblement endetté.
  • Indonésie : l’organisation nationaliste Sarekat Islam (Union islamique), issue d’une association des marchands de batik, est fondée en Indonésie. Son but de départ est de protéger le commerce javanais de la concurrence chinoise et européenne. Elle prend rapidement un caractère politique avec des objectifs nationaux. Elle aura plus de deux millions d’adhérents dans tout l’archipel dès 1918.
  • Constitution d’organisations syndicales en Indonésie.
  • Une école militaire est fondée à Houdjirboulane, en Mongolie.
  • Premières imprimeries et premiers journaux à Ourga en Mongolie : les Nouvelles de la Capitale (Niyslel houreniy sonine) et le Nouveau Miroir (Chiné toli).

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre italo-turque.


  • Fondation du Comité des réformes de Beyrouth qui revendique la création d’une assemblée composée de chrétiens et de musulmans à égalité qui aurait tous les pouvoirs administratifs.
  • Un accord naval franco-britannique permet de mettre fin à tout contentieux entre les deux pays sur la question syrienne. La Grande-Bretagne accepte de confier la défense de ses possessions de Méditerranée orientale à la flotte française en échange d’une protection des côtes françaises par ses navires. En décembre, le gouvernement britannique déclare à la France qu’il n’a pas de visées politiques en Syrie.

Europe[modifier | modifier le code]

  • 12 janvier : succès socialiste aux élections au Reichstag en Allemagne[14]. Les conservateurs n’obtiennent que 163 sièges pour 197 aux progressistes. Victoire des sociaux-démocrates : avec 34,8 % des suffrages, il s’assurent 110 sièges. C’est le parti le plus représenté. Au lendemain du scrutin, les libéraux, effrayés par la poussée socialiste, rejettent l’idée d’une alliance regroupant tous les réformateurs. Le chancelier ne peut pas trouver une majorité susceptible de voter les projets de réforme.
  • 28 janvier : première grève générale au Portugal[15].
  • Juin : loi de défense en Autriche-Hongrie. Adoption du service militaire de deux ans[26].
  • 30 juin : loi électorale instituant le suffrage universel masculin en Italie[27]. 52 socialistes et 33 catholiques entrent au Parlement en 1913.
  • 13 juillet : les chefs d'état-major français Joffre et russe Jilinski signent un protocole d'entente qui améliore les conditions dans lesquelles les armées russe et française s'appuieraient réciproquement en cas de conflit[19].
  • 8 août, Royaume-Uni : Cecil Chesterton, directeur du journal The New Witness publie un article sous le titre « The Marconi Scandal »[28]. Début d’une affaire de délit d’initiés concernant l’introduction en bourse de la compagnie Marconi, qui implique plusieurs ministres du gouvernement britannique.
Les délégués des États des Balkans à la conférence de Londres. De gauche à droite: Stephanos Skouloudis (Grèce), Stojan Novakovic (Serbie), Georgios Streit (Grèce), Andra Nikolic (Serbie), Eleftherios Venizelos (Grèce), Lujo Vojnovic (Monténégro), Ioannis Gennadios (Grèce), Stoyan Daneff (Bulgarie), Michail Madjarov (Bulgarie), Jovo Popovic (Monténégro), Stefan Paprikov (Bulgarie), Lazar Mijushkovic (Monténégro).

Empire russe[modifier | modifier le code]


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1912[modifier | modifier le code]

Décès en 1912[modifier | modifier le code]

Le mémorial dédié aux officiers mécaniciens qui ont péri dans le naufrage du Titanic.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. books.google.com
  2. a et b Abraham Lahnite, La politique berbère du protectorat français au Maroc, 1912-1956 : Les conditions d'établissement du Traité de Fez, vol. 1, Harmattan,‎ 2011 (ISBN 9782296549807, présentation en ligne)
  3. Les Evènements de Fès en 1912
  4. Ministère des Habous et des Affaires Islamiques
  5. Chronologie Maroc, Le Maroc à l’époque du protectorat français (1912-1956) - Clio - Voyage Culturel
  6. 3. LA PÉRIODE COLONIALE
  7. Nigeria - Labor Unions
  8. Isaac Tarus
  9. Agreement Between the Chinese and Tibetans
  10. Affaire du Carthage (France, Italie)
  11. Affaire du Manouba (France, Italie)
  12. a et b Pierre Milza, op. cit, p. 726.
  13. books.google.com
  14. Marcel Barrière, Guillaume II et son temps, Nouvelles Éditions Latines,‎ 1934 (présentation en ligne)
  15. José Mattoso, História de Portugal : A segunda fundaçao (1890-1926), vol. 6, Editorial Estampa,‎ 1994 (ISBN 9789723309881, présentation en ligne)
  16. Office du travail du royaume de Belgique, Annuaire de la législation du travail, vol. 2, Bruxelles, Albert Dewit,‎ 1914 (présentation en ligne)
  17. Martin Thornton, Churchill, Borden and Anglo-Canadian Naval Relations, 1911-14, Palgrave Macmillan,‎ 2013 (ISBN 9781137300881, présentation en ligne)
  18. Ernesto Castro Leal, Partidos e programas : o campo partidário republicano português (1910-1926), Imprensa da Univ. de Coimbra,‎ 2008 (ISBN 9789898074485, présentation en ligne)
  19. a, b et c Jean-Jacques Becker, Gerd Krumeich, La grande guerre, une histoire franco-allemande, Tallandier (ISBN 9791021002494, présentation en ligne)
  20. Charles Henry Verrill, Minimum-wage Legislation in the United States and Foreign Countries, U.S. Government Printing Office,‎ 1915 (présentation en ligne)
  21. Klaus Larres, Churchill's Cold War : The Politics of Personal Diplomacy, Yale University Press,‎ 2002 (ISBN 9780300094381, présentation en ligne)
  22. Brian Igoe, The Story of Ireland (ISBN 9781301362103, présentation en ligne)
  23. Robert F. Grattan, The Origins of Air War : Development of Military Air Strategy in World War I, I.B.Tauris,‎ 2009 (ISBN 9780857715340, présentation en ligne)
  24. Jean Bérenger, L'Empire austro-hongrois : 1815-1918, Armand Colin,‎ 2011 (ISBN 9782200273064, présentation en ligne)
  25. Spencer C. Tucker, The European Powers in the First World War : An Encyclopedia, Routledge,‎ 2013 (ISBN 9781135506940, présentation en ligne)
  26. Jean Ruhlmann, Histoire de l'Europe au XXe siècle : 1900-1918, vol. 1, Éditions Complexe,‎ 1994 (ISBN 9782870275351, présentation en ligne)
  27. Pierre Milza, Histoire de l'Italie : Des origines à nos jours, Fayard,‎ 2005 (ISBN 9782213640341, présentation en ligne)
  28. Frances Donaldson, The Marconi Scandal, Bloomsbury Publishing,‎ 2011 (ISBN 9781448205547, présentation en ligne)
  29. Philippe Chenaux, Pie XII : diplomate et pasteur, Éditions du Cerf,‎ 2003 (présentation en ligne)
  30. Frank A. Biletz, Historical Dictionary of Ireland, Scarecrow Press,‎ 2013 (ISBN 9780810870918, présentation en ligne)
  31. a et b Les Inventaires d'Universalis. La Grèce, vol. 3, Encyclopædia Universalis,‎ 2014 (ISBN 9782852291348, présentation en ligne)
  32. a, b et c Jeremy Black, European Warfare 1815-2000, Palgrave Macmillan,‎ 2001 (ISBN 9781137164735, présentation en ligne)
  33. a, b et c Lioubomir Mihailovitch, Histoire du peuple serbe, L'Âge d'homme,‎ 2005 (ISBN 9782825119587, présentation en ligne)
  34. Richard C. Hall, War in the Balkans : An Encyclopedic History from the Fall of the Ottoman Empire to the Breakup of Yugoslavia, ABC-CLIO,‎ 2014 (ISBN 9781610690317, présentation en ligne)
  35. Richard C. Hall, The Balkan Wars 1912-1913 : Prelude to the First World War, Routledge,‎ 2002 (ISBN 9781134583621, présentation en ligne)
  36. Jean-Pierre Mousson-Lestang, Le parti social-démocrate et la politique étrangère de la Suède (1914-1918), Publications de la Sorbonne,‎ 1988 (ISBN 9782859441593, présentation en ligne)
  37. a et b Michel Roux, Les Albanais en Yougoslavie : minorité nationale, territoire et développement, Les Éditions de la MSH,‎ 1992 (ISBN 9782735104543, présentation en ligne)
  38. Raymond Poidevin, L'Allemagne et le monde au XXe siècle, Masson,‎ 1983 (présentation en ligne)
  39. Jean-Marie Flonneau, Le Reich allemand : De Bismarck à Hitler - 1848-1945, Armand Colin,‎ 2003 (ISBN 9782200256296, présentation en ligne)
  40. Richard C. Hall, The Balkan Wars 1912-1913 : Prelude to the First World War, Routledge,‎ 2002 (ISBN 9781134583638, présentation en ligne)
  41. Revue française de science politique, vol. 25, Presses Universitaires de France,‎ 1975 (présentation en ligne)
  42. a, b et c Georges Sokoloff, La Puissance pauvre : Une histoire de la Russie de 1815 à nos jours, Fayard,‎ 1993 (ISBN 9782213647678, présentation en ligne)
  43. Andrej A. Amalʹrik (trad. Basile Karlinsky), Raspoutine, Seuil,‎ 1982 (ISBN 9782020060899, "9+mars+1912&pg=PA159 présentation en ligne)
  44. a et b Robert Service, Staline, EDI8,‎ 2013 (ISBN 9782262042585, présentation en ligne)
  45. Helen Rappaport, Conspirator, Random House,‎ 2009 (ISBN 9781409065807, présentation en ligne)
  46. Peter H. Juviler, Revolutionary Law and Order, Simon and Schuster,‎ 2002 (ISBN 9780743236355, présentation en ligne)
  47. Cahiers Léon Trotsky, vol. 51, Institut Léon Trotsky,‎ 1993 (présentation en ligne)
  48. Yves Ternon, Raspoutine, une tragédie russe: 1906-1916, Éditions Complexe,‎ 1991 (présentation en ligne)
  49. Jean Ruhlmann, Histoire de l'Europe au XXe siècle: 1900-1918, vol. 1, Éditions Complexe,‎ 1994 (ISBN 9782870275351, présentation en ligne)