Cheyenne (Wyoming)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cheyenne.
Cheyenne
Image illustrative de l'article Cheyenne (Wyoming)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Wyoming Wyoming
Comté Laramie
Type de localité City
Maire Richard Kaysen
Code FIPS 56-13900
GNIS 1609077
Démographie
Population 59 466 hab. (2010)
Densité 932 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 08′ 44″ N 104° 48′ 07″ O / 41.145555555556, -104.80194444444 ()41° 08′ 44″ Nord 104° 48′ 07″ Ouest / 41.145555555556, -104.80194444444 ()  
Altitude 1 848 m
Superficie 6 379 ha = 63,79 km2
· dont terre 63,51 km2 (99,56 %)
· dont eau 0,28 km2 (0,44 %)
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Divers
Fondation 1867
Surnom « Magic City of the Plains », « Capital City (of Wyoming) », « The Frontier City »
Localisation
Carte du comté de Laramie
Carte du comté de Laramie

Géolocalisation sur la carte : Wyoming

Voir sur la carte administrative du Wyoming
City locator 14.svg
Cheyenne

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Cheyenne

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Cheyenne
Liens
Site web http://www.cheyennecity.org

La ville de Cheyenne (en anglais : [ʃaɪˈæn] ou [ʃaɪˈɛn]) est la capitale de l’État du Wyoming, aux États-Unis. C’est aussi la plus grande agglomération de l’État (59 466 habitants en 2010). Située au pied des montagnes Rocheuses, à une altitude d'environ 1 850 m, la ville se trouve à 160 km au nord de Denver, dans l’extrême sud-est du Wyoming.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de la ville remonte au 4 juillet 1867, lorsque les premières tentes furent dressées sur le site actuel de Cheyenne. Le nom de la ville provient de la langue sioux qui signifiait « les étrangers ». Les premiers habitants de Cheyenne furent des hommes qui déménagèrent dans l'Ouest afin de travailler pour l'Union Pacific Railroad.

Lorsque la ligne fut terminée en novembre 1867, la majorité des colons quitta la ville. La ville continua malgré tout de prospérer, et ceci grâce à la proximité du fort DA Russel, de la ligne de chemin de fer, et des employés du camp Carlin, qui approvisionnaient tous les postes situés sur la frontière indienne. Une prospérité qui était surtout due aux nombreux théâtres de variété et aux saloons typiques du Far West.

Par la suite, la ligne de chemin de fer apporta une nouvelle culture à la ville, qui croissait rapidement (près de 5 000 habitants en 1875). L'édification d'un opéra en 1882, dans lequel s'arrêtaient les troupes de théâtre qui faisaient le voyage vers la côte Ouest, finit de donner à Cheyenne l'allure d'une ville de la côte Est.

L'autre pendant de la prospérité de Cheyenne fut l'élevage de bovins. Ce fut une industrie florissante qui attira nombre d'hommes d'affaires de l'Est et même d'Europe[1].

Monuments[modifier | modifier le code]

Une gare aux bâtiments remarquables, active en trains de marchandises.

Le capitole de Cheyenne

Tourisme[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Cheyenne possède un aéroport (Cheyenne Airport, code AITA : CYS).

Culture[modifier | modifier le code]

Évêché[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.cheyenne.org/static/index.cfm?contentID=6

Liens externes[modifier | modifier le code]