Arkansas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arkansas (homonymie).

34° 48′ N 92° 12′ O / 34.8, -92.2

Arkansas
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec l'Arkansas en rouge.SurnomThe Natural StateEn français : « L'État naturel »DeviseRegnat populus (latin)« Le peuple gouverne »
Carte des États-Unis avec l'Arkansas en rouge.

Surnom
The Natural State
En français : « L'État naturel »

Devise
Regnat populus (latin)
« Le peuple gouverne »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Little Rock
Adhésion à l’Union 15 juin 1836 (25e État)
Gouverneur Mike Beebe (D)
Sénateurs John Boozman (R)
Mark Pryor (D)
Nombre de représentants 4
ISO 3166-2 US-AR
Fuseau horaire -6
Démographie
Gentilé Arkansasais/Arkansasaise[1]
Population 2 915 918 hab. (2010[2])
Densité 21 hab./km2
Rang 32e
Ville la plus peuplée Little Rock
Géographie
Altitude 198 m (min. : 17 m) (max. : Mont Magazine 839 m)
Superficie 137 732 km2
Rang 29e
– Terre 134 853 km2
– Eau (%) 2 879 km2 (2.09 %)
Coordonnées 33° N à 36°30' N (385 km)
89°41' W à 94°42' W (420 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web www.arkansas.gov
Symboles de l'Arkansas
Le drapeau de l'Arkansas
Le drapeau de l'Arkansas.
Symboles vivants
Arbre Pin
Fleur Pomme
Insecte Abeille européenne
Mammifère Cerf de Virginie
Oiseau Moqueur polyglotte
Symboles non vivants
Boisson Lait
Chanson « The Arkansas Traveler » (historique)
« Arkansas (You Run Deep In Me) »
« Oh, Arkansas »
Danse Square Dance
Gemme Diamant
Instrument Fiddle
Minéral Quartz
Roche Bauxite
Sol Stuttgart Soil Series
Pièce de 25 Cents de l'État
La pièce de l'Arkansas.
La pièce de l'Arkansas a été émise en 2003.

L'Arkansas (en anglais : [ˈɑrkənsɔː] ar-kən-saw, le S final ne se prononçant pas dans cette langue) est un État du Sud des États-Unis. Sa capitale et plus grande ville est Little Rock, située au centre du territoire. Avec une population de 2 915 918 habitants en 2010 sur une superficie de 137 732 km2, l'État est le 32e plus peuplé et le 29e plus vaste du pays. L'Arkansas est entouré par six États : l'Oklahoma à l'ouest, le Missouri au nord, le Tennessee et le Mississippi à l'est et le Texas et la Louisiane au sud. Il est divisé en 75 comtés. Surnommé The Natural State (« l'État naturel »), il présente des paysages variés : des chaînes montagneuses telles que les Monts Ozarks ou les Montagnes Ouachita ; au sud, des forêts denses nommées Timberlands de l'Arkansas (en) ; à l'est, les plaines du Mississippi et du Delta de l'Arkansas (en).

Le nom de l'État provient du nom de la langue Sioux et désigne les Indiens Quapaw. Il forme un territoire dès 1819 et est admis dans l'Union le 15 juin 1836, dont il devient le 25e État. Fortement esclavagiste, il repose sur l'économie de plantation (coton, riz) et se joint aux États confédérés durant la Guerre de Sécession (1861-1865). Après avoir réintégré l'Union, l'Arkansas connaît une crise due à l'effondrement des structures économiques et sociales antérieures. Les intérêts des Blancs ruraux dominent la vie politique locale jusqu'au Mouvement des droits civiques, au milieu du XXe siècle. L'État demeure ségrégationniste jusqu'à la fin des années 1960. C'est aujourd'hui un territoire populaire, très conservateur, dont l'ancrage républicain se confirme depuis les années 2000. Néanmoins, l'État demeure de tradition démocrate au niveau local et beaucoup d'électeurs se considèrent toujours Dixiecrats (démocrates du sud (en) ultra-conservateurs). La peine de mort par injection létale y est en vigueur et l'Arkansas est l'un des États américains à avoir interdit le mariage homosexuel à la suite d'un référendum.

L'Arkansas demeure un État à dominante agricole. En plus des plantations traditionnelles, il produit du soja, et tend à se spécialiser dans l'arboriculture et l'élevage de poulets. Les ressources en hydrocarbures ont également permis une industrialisation durant l'après-guerre, avec la création de papeteries, de scieries, d'usines métallurgiques (aluminium) et textiles. Durant les dernières décennies, l'Arkansas voit son économie se diversifier dans les services, accueillant des sièges sociaux de grandes entreprises (Wal-Mart, Tyson Foods), ainsi que des aciéries et des constructeurs aéronautiques. En outre, des personnalités comme le sénateur J. William Fulbright, le chanteur de country Johnny Cash ou l'ancien président Bill Clinton en sont originaires.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Arkansas est l'interprétation française d'un mot sioux : acansa, qui signifie « lieu en aval ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'Arkansas

D'une surface de 137 754 km², l'Arkansas est peuplé de 2 673 400 habitants au recensement de 2000. Ses paysages sont diversifiés: au nord-ouest se trouvent les Boston Mountains et le Plateau Ozark, au sud les Ouachita Mountains, tandis que le reste de l'État est composé de terres basses fertiles qui servent à l'agriculture. Les différentes régions sont séparées par l'Arkansas, un affluent du Mississippi, lequel forme la frontière Est de l'État.

L'Arkansas contient plusieurs régions protégées par le National Park System, dont :

La Piste des Larmes traverse aussi l'État.

Principales villes[modifier | modifier le code]

Principaux cours d'eau[modifier | modifier le code]

  • Le fleuve Mississippi et ses affluents :
    • la rivière Red, au sud-ouest de l'État ;
      • la rivière Ouachita, dont le bassin couvre la majeure partie du sud de l'État ;
    • la rivière Arkansas, au centre de l'État auquel elle a donné son nom ;
    • la rivière White, dont le bassin couvre la partie nord de l'État ;
    • la rivière Saint Francis, formant une petite partie de la frontière entre l'Arkansas et le Missouri.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de l'Arkansas est subtropical humide, avec des hivers plutôt doux mais ponctués parfois de vagues de froid et des étés chauds et humides.

Histoire[modifier | modifier le code]

Manifestations des partisans de la ségrégation raciale à Little Rock en 1959, à l'écoute d'un discours du gouverneur Orval Faubus protestant contre l'intégration de 9 élèves noirs au lycée central de la ville

Le nom de l'État vient de la tribu des Arkansa des indiens Quapaws. Il forma un territoire dès 1819, mais ne devint État qu'en 1836. Il fit partie des États confédérés d'Amérique du 6 mai 1861 jusqu'à la fin de la guerre de Sécession en 1865.

Politique[modifier | modifier le code]

Autrefois État sécessionniste, l'Arkansas a été un État ségrégationniste jusqu'à la fin des années 1960. C'est aujourd'hui un État populaire, très conservateur et de tradition démocrate au niveau local.

Les démocrates ont longtemps dominé l'État. Nombre d'entre eux se reconnaissent toujours sous l'intitulé de Dixiecrat (démocrate du sud, ultra-conservateur).

L'Arkansas est l'un des États américains à avoir interdit le mariage homosexuel à la suite d'un référendum (75 % des suffrages). L'article 19 de la constitution de l'Arkansas, quoique inapplicable, spécifie notamment que les Athées ne peuvent exercer de fonctions publiques ou être témoin en justice.

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Résultats des élections présidentielles en Arkansas
Année Républicain Démocrate
2012 60,57 % 647 744 36,88 % 394 409
2008 58,72 % 638 017 38,86 % 422 310
2004 54,31 % 572 898 44,55 % 469 953
2000 51,31 % 472 940 45,86 % 422 768
1996 36,80 % 325 416 53,74 % 475 171
1992 35,48 % 337 324 53,21 % 505 823
1988 56,37 % 466 578 42,19 % 349 237
1984 60,47 % 534 774 38,29 % 338 646
1980 48,13 % 403 164 47,52 % 398 041
1976 34,93 % 268 753 64,94 % 499 614
1972 68,82 % 445 751 30,71 % 198 899
1968* 31,01 % 189 062 30,33 % 184 901
1964 43,41 % 243 264 56,06 % 314 197
1960 43,06 % 184 508 50,19 % 215 049
*Élection remportée en Arkansas par George Wallace
de l'American Independent Party,
avec 38,65 % des voix soit 235 627 votes

Acquis aux démocrates depuis les premières élections présidentielles à s'être tenues dans l'Arkansas en 1836, les électeurs de l'État avaient plébiscité la candidature du démocrate sudiste John Breckinridge lors des élections de 1860 (53,06 %) devant le candidat de l'union constitutionnel John Bell (37,05 %) et devant le candidat démocrate national Stephen Douglas (9,89 %). État sécessionniste, l'Arkansas ne participe pas aux élections de 1864.
En 1868 et 1872, le républicain Ulysses Grant y obtient la majorité du vote populaire grâce aux voix des militaires yankees et des esclaves libérés alors que les anciens confédérés n'ont pas encore recouvré la totalité de leurs droits civiques.

De 1876 à 1964, chaque candidat démocrate y remporte une large majorité, parfois supérieure à 70 ou 80 % des voix. En 1968, le candidat Dixiecrat George Wallace s'impose avec 38,65 % des voix devant le républicain Richard Nixon (31,01 %) et devant le candidat officiel du parti démocrate, Hubert Humphrey (30,33 %).

En 1972, Richard Nixon est le premier candidat républicain à gagner l'Arkansas. Depuis cette date, les électeurs de l'État votent plutôt pour des candidats républicains à moins que le candidat démocrate ne soit le seul à être issu de l'un des États de la région. Ainsi, les deux seuls candidats démocrates à y avoir obtenu la majorité des suffrages sont deux sudistes. Le premier, en 1976, est Jimmy Carter, gouverneur de l'État sudiste de Géorgie mais qui sera battu par le républicain Ronald Reagan 4 ans plus tard. Le second est le démocrate Bill Clinton, par ailleurs gouverneur d'Arkansas, qui y obtient la majorité des voix en 1992 et 1996. L'Arkansas est d'ailleurs en 1992 le seul État américain à donner la majorité absolue de ses suffrages à Bill Clinton.
En 2004, le président George W. Bush, républicain et texan, y obtient 54,31 % des suffrages contre 44,55 % au candidat démocrate John Kerry. En 2008, le républicain John McCain de l'Arizona s'impose avec 58,72 % des voix face au démocrate Barack Obama de l'Illinois (38,86 %). Ce fut alors l'un des rares États, avec la Louisiane, le Tennessee, l'Oklahoma et la Virginie-Occidentale à augmenter le score des républicains par rapport à l'élection de 2004.

Administration locale[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, le gouverneur de l'Arkansas est le démocrate Mike Beebe. Il fut élu gouverneur avec 55 % des suffrages (contre 41 % au républicain Asa Hutchinson) et réélu en 2010 avec 64 % des voix.

État du sud autrefois esclavagiste puis ségrégationniste, l'Arkansas a une longue tradition de gouverneur démocrate conservateur dont l'un des plus emblématiques fut le Dixiecrat Orval Faubus.

En 1967, Winthrop Rockefeller devint le premier gouverneur républicain de l'Arkansas depuis 1874 et la fin de la période de reconstruction qui avait suivi la guerre de Sécession.

En 1996, Mike Huckabee fut le troisième gouverneur républicain de l'Arkansas. Il avait accédé à cette fonction en tant que lieutenant-gouverneur à la suite de la démission du gouverneur démocrate Jim Guy Tucker, accusé de félonie dans le cadre du scandale Whitewater. Huckabee fut par la suite candidat aux élections primaires républicaines pour l'élection présidentielle américaine de 2008.

Le lieutenant-gouverneur est le républicain Mark Darr (élu en novembre 2010). Le secrétaire d'État et le commissaire à l'agriculture sont aussi républicains alors que l'attorney general, l'auditeur et le trésorier de l'État sont démocrates.

Capitole de l'Arkansas

Au niveau local, l'assemblée générale de l'Arkansas a toujours été contrôlée par les démocrates depuis les années 1870. Lors de la législature 2011-2013, le Sénat de 35 membres est composé de 22 démocrates et de 13 républicains tandis que la Chambre des représentants de 100 élus est composée de 55 démocrates et de 45 républicains.

Les Républicains sont plutôt dominants dans les villes et comtés nord et nord-ouest de l'État (Fort Smith, Bentonville, Mountain Home).

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

Au niveau fédéral, lors du 112ème Congrès (législature 2011-2013), la délégation de l'Arkansas au Congrès des États-Unis est composée du sénateur démocrate Mark Pryor, du sénateur républicain John Boozman, de 3 représentants républicains et d'un représentant démocrate.

Administration[modifier | modifier le code]

L'Arkansas compte 75 comtés, voir comtés de l'État d'Arkansas.

Économie[modifier | modifier le code]

L'Arkansas reste un État agricole. Les productions sont variées, l'État produit du soja, du coton, du riz, et se spécialise dans l'arboriculture et l'élevage de poulets. Cependant, les ressources en bauxite (presque épuisées), en pétrole et en gaz ont accéléré l'industrialisation : papeteries, scieries, usines métallurgiques (aluminium), textiles.

Actuellement, de grands sièges sociaux se trouvent en Arkansas, notamment Wal-Mart, Tyson, et J.B. Hunt. Ils se trouvent principalement au nord-ouest de l'État. Grâce à ces sociétés, le nord-ouest devient chaque année plus riche et plus peuplé.

Culture[modifier | modifier le code]

Maison d'Ernest Hemingway dans l'Arkansas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arkansasien(ne) est aussi utilisé, mais moins fréquemment
  2. « Resident Population Data: Population Change », United States Census Bureau,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 8 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]