Fort Boise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fort Boise fait référence à deux forts situés dans l'ouest de l'état américain de l'Idaho. Le premier fut un poste de traite construit en 1834, par les canadiens de la Compagnie de la baie d'Hudson, près de la Snake River à la frontière de l'Oregon à l'époque où cette zone de l'Idaho faisait partie du district contrôlé par cette compagnie canadienne de négoce de fourrures. Après être plusieurs reconstructions et que la région fut passée sous contrôle américain, la frontière ayant été définitivement établie, le fort devint une étape sur l'Oregon Trail. Cette piste de l'Oregon était alors utilisée par les pionniers se rendant dans ce qui était alors le pays de l'Oregon. Ce fort fut définitivement abandonné en 1854. Le second fort fut établi en 1863 comme poste militaire sur la Boise River, 80 km plus à l'est, à l'endroit qui allait devenir la ville de Boise, capitale de l'Idaho.

Source[modifier | modifier le code]