Massachusetts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 18′ N 71° 48′ O / 42.3, -71.8 ()

Massachusetts
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec le Massachusetts en rouge.SurnomBay StateEn français : « L'État de la Baie »DeviseEnse petit placidam sub libertate quietem« Par l'épée, il cherche la paix ( mais seulement ) sous la liberté. »
Carte des États-Unis avec le Massachusetts en rouge.

Surnom
Bay State
En français : « L'État de la Baie »

Devise
Ense petit placidam sub libertate quietem
« Par l'épée, il cherche la paix ( mais seulement ) sous la liberté. »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Boston
Adhésion à l’Union 6 février 1788 (6e État)
Gouverneur Deval Patrick (D)
Sénateurs Elizabeth Warren (D)
Mo Cowan (D)
Nombre de représentants 10
ISO 3166-2 US-MA
Fuseau horaire −5
Démographie
Population 6 547 629 hab. (2010[1])
Densité 239 hab./km2
Rang 14e
Ville la plus peuplée Boston
Géographie
Altitude 150 m (min. : 0 m) (max. : Mont Greylock 1 064 m)
Superficie 27 360 km2
Rang 44e
– Terre 20 328 km2
– Eau (%) 7 032 km2 (25,7 %)
Coordonnées 41°10' N à 42°53' N (295 km)
68°57' O à 73°30' O (182 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web www.mass.gov
Symboles du Massachusetts
Le drapeau du Massachusetts.
Le drapeau du Massachusetts.
Symboles vivants
Arbre Orme d'Amérique
Fleur Mayflower
Insecte Coccinelles
Mammifère Baleine franche de l'Atlantique Nord (marin)
Oiseau Mésange à tête noire
Poisson Morue
Reptile « Serpent du Jardin »
Symboles non vivants
Boisson Jus de canneberge
Chansons « All Hail to Massachusetts » (générale)
« Massachusetts » (folklorique)
« Massachusetts (Because of You Our Land is Free) » (patriotique)
Couleurs Bleu, vert, et rouge
Danse Square dance (folklorique)
Gemme Rhodonite
Minéral Babingtonite
Poème Blue Hills of Massachusetts
Roches Roxbury conglomerate (générale)
Roche du Plymouth (historique)
Rocher de Dighton (d'explorateur)
Sol Paxton
Sport Basket-ball
Pièce de 25 Cents de l'État
La pièce du Massachusetts.
La pièce du Massachusetts a été émise en 2000.

Le Massachusetts (API : /ˌmæsəˈtʃuːsɨts/ Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) ou Commonwealth du Massachusetts est un État des États-Unis qui fait partie de la région de la Nouvelle-Angleterre. La capitale et la métropole de l’État est Boston.

Le Massachusetts est l'un des quatre États des États-Unis à porter le titre de Commonwealth.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de Massachusetts vient du nom d'une tribu algonquienne, les Massachusetts. Celui-ci a été traduit comme « à la grande colline », « au lieu des grandes collines » ou encore « à la chaîne de colline » en référence aux Blue Hills et, en particulier, à la Great Blue Hill (en).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Massachusetts est situé dans le nord-est des États-Unis, bordé à l'ouest par l'État de New York, au nord par l'État de Vermont et l'État de New Hampshire, à l'est par l'océan Atlantique et au sud par les États de Connecticut et de Rhode Island. Les îles de Martha's Vineyard et Nantucket se trouvent au large de la côte sud-est.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

L'État recèle de nombreux paysages uniques : de la côte atlantique avec les plages et les endroits touristiques du cap Cod, aux monts Berkshire à l'ouest et à la Vallée Pionnière, où coule le fleuve Connecticut, au centre. La majorité de la population habite à la côte autour de Boston et des villes industrielles. Au centre et à l'ouest du Massachusetts, de nombreuses fermes produisent fruits, tomates et maïs.

Outre le fleuve Connecticut, les principaux cours d'eau du Massachusetts sont le Housatonic, la Westfield, la Nashua, le Concord (en) et le Merrimack.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Commonwealth du Massachusetts est divisé en 14 comtés (counties).
Voir la liste des comtés du Commonwealth du Massachusetts

Villes principales[modifier | modifier le code]

(Populations pour l'année 2010[2])

Histoire[modifier | modifier le code]

La colonie fut ainsi nommée en souvenir d'une tribu indienne du pays, les Massachusett, dont le nom signifiait « un endroit d'une grande colline ». Les Pères pèlerins, arrivés à bord du Mayflower, établirent leur implantation à Plymouth en 1620. Ils furent vite suivis par les puritains, qui établirent la colonie de la Baie de Massachusetts. Le Massachusetts était une des treize colonies qui se révoltèrent contre les Britanniques lors de la Révolution américaine.

John Eliot, pasteur presbytérien au Massachusetts entreprend d'évangéliser les Amérindiens à partir de 1641. Il apprend leur dialecte et commence à prêcher. Il regroupe les convertis dans des villages de prière et traduit la Bible en mohican (langue) et en algonquin ; il fonde des écoles, parmi lesquelles un collège indien au sein de l'université Harvard, il forme des instituteurs indigènes[3]. Mais ses efforts sont vite ruinés par les luttes entre colons et Indiens, et du vivant même d'Eliot, il ne reste plus un seul Mohican pour lire la Bible traduite.

C'est dans le Massachusetts du XVIIe siècle que se déroula une chasse aux sorcières dans la ville de Salem en 1692 : une vingtaine d'individus furent ensuite exécutés pour sorcellerie.

Population[modifier | modifier le code]

L'état compte 6.547.629 habitants en 2010[4].

Principales agglomérations du Massachusetts

Répartition de la population par âge en 2000[5]

Classe d'âge Massachusetts États-Unis
< 18 ans
23,6 %
21 %
18 - 65 ans
62,9 %
66,4 %
> 65 ans
13,5 %
12,6 %

Répartition de la population par groupe ethnique en 2000[6]

Groupe Massachusetts États-Unis
Blancs
84,5 %
77,2 %
Noirs
5,4 %
12,9 %
Asiatiques
3,8 %
4,2 %
Amérindiens
0,2 %
1,5 %
Autres
6,1 %
4,2 %

Quelques indicateurs socio-économiques pour l'année 2000[7] :

Indicateur Massachusetts États-Unis
Niveau bac[8] ou plus
84,8 %
80,4 %
Deux ans d'études[9] ou plus
33 %
24,4 %
Pauvres[10]
9,3 %
12,4 %
Taux de chômage
3 %
3,7 %
Revenu moyen par foyer
50 502 $
41 994 $

Politique[modifier | modifier le code]

Le Massachusetts est le symbole de l'État progressiste de la Côte Est vilipendé par les conservateurs de l'Ouest, du centre et du Sud. Archétype du progressisme, le Massachusetts est le bastion de la famille Kennedy et du parti démocrate.

Une Histoire sociétale[modifier | modifier le code]

Le sociétalisme du Massachusetts est aussi ancien que son puritanisme.

Fer de lance de la lutte pour l'indépendance au XVIIIe siècle, il est le premier État à abolir l'esclavage et à promouvoir son abolition au niveau national. Il fut le bastion des républicains progressistes au XIXe siècle quand le parti démocrate était encore dominé par les ségrégationnistes du Sud.

Bastion démocrate aux présidentielles[modifier | modifier le code]


Le Massachusetts a très longtemps été comme les autres États de Nouvelle-Angleterre un bastion whig (violet), puis républicain (bleu). Cependant, il fut en 1928 le seul État en dehors du Deep South et du Rhode Island à voter pour le candidat démocrate (jaune) Al Smith, largement battu au niveau national. Le Massachusetts devint depuis lors un bastion du Parti Démocrate, contrairement au reste de la Nouvelle-Angleterre qui ne le devint qu'après 1992.

Depuis 1960, trois élus du Massachusetts ont postulé aux élections présidentielles : John Fitzgerald Kennedy élu en 1960, Michael Dukakis, candidat en 1988 et John Kerry, candidat en 2004..

Lors de l’élection présidentielle de 2004, le parti démocrate tint sa convention nationale à Boston, capitale de l'État, s'attirant cette remarque ironique de Dick Armey, le chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants des États-Unis : « si j'étais un démocrate, je me sentirai effectivement plus à l'aise à Boston que, dirais-je, en Amérique » ("If I were a Democrat, I suspect I'd feel a heck of a lot more comfortable in Boston than, say, America"). Le président George W. Bush lui-même ironisa sur les origines de son adversaire démocrate John Kerry : « Mon adversaire dit qu'il a un bon contact (avec les habitants) de l'ouest, mais je me demande si quelquefois il ne parle pas de l'ouest du Massachusetts » ("My opponent says he's in touch with the West, but sometimes I think he means Western Massachusetts.").

Le 2 novembre 2004, John Kerry a obtenu 61,94 % des voix contre 36,78 % à George W. Bush, réélu au plan national.

Aucun Républicain ne l'a remporté dans l'État depuis Ronald Reagan avec 51,22 % en 1984 (vainqueur également avec 41,90 % en 1980, Reagan l'emporte cependant face à une opposition désunie, entre Jimmy Carter, qui obtient 41,75 % et John Anderson, qui obtient 15,15 %).

Si l'État avait plutôt penché vers les candidats républicains jusqu'en 1924, il opte pour les Démocrates de 1928 à 1948 puis de 1960 à 1976. En 1972, le Massachusetts est le seul État à voter pour le ticket démocrate dont le candidat à la vice-présidence est Sargent Shriver, lié à la famille Kennedy.

Un État sociétaliste[modifier | modifier le code]

Massachusetts State House, Boston

Les Républicains ne sont pas totalement écartés de la représentation de l'État puisque le poste de gouverneur a été continuellement détenu par un Républicain de 1991 à 2007. Cependant, tous ces gouverneurs républicains que furent William Weld, Paul Cellucci, Jane Swift et Mitt Romney représentaient l'aile centriste et modérée du parti.

Lors des élections pour le poste de gouverneur, en novembre 2006, le lieutenant-gouverneur républicain sortant Kerry Healey fut battu avec 35 % des suffrages par le démocrate Deval Patrick (56 %). Celui-ci est alors devenu le second gouverneur noir des États-Unis.

Au niveau local, la législature du Massachusetts est dominée par le parti démocrate. Lors de la session 2007-2008, la Chambre des représentants du Massachusetts de 160 membres comprend 141 démocrates alors que le Sénat de 40 membres compte 35 démocrates et 5 républicains. Depuis janvier 2007, les démocrates dominent totalement l'État, quel que soit le niveau de responsabilité (gouverneur, congrès local, municipalité), laissant aux républicains quelques postes d'élus locaux. Le Massachusetts correspond alors à l'archétype de l'État à parti unique sous contrôle démocrate comme l'avaient été autrefois les États du sud.

Si 51 % des habitants du Massachusetts se déclarent indépendants en 2009[11], ils sont 13 % à se revendiquer républicains.

Au niveau fédéral, lors de la session 2009-2011, les 10 élus du Massachusetts à la Chambre des représentants des États-Unis étaient tous démocrates. Les deux sénateurs de l'État sont le démocrate John Kerry et le républicain Scott Brown. Ce dernier, soutenu par le mouvement des Tea Party avait remporté le 19 janvier 2010, avec près de 52 % des voix, le siège longtemps détenu par le démocrate Ted Kennedy et mort en cours de mandat. L'élection partielle organisée pour désigner celui qui devait terminer son mandat avait opposé Brown contre Martha Coakley, secrétaire démocrate à la Justice de l'état[12]. Il s'agissait alors de la première victoire depuis 1972 d'un candidat républicain au Sénat des États-Unis pour y représenter le Massachusetts. Scott Brown est cependant largement battu au renouvellement suivant, en 2012, par la démocrate Elizabeth Warren.

Législation du Massachusetts[modifier | modifier le code]

En 2006, l'État du Massachusetts a institué une couverture maladie universelle qui contraint chacun à souscrire une assurance, alors que les plus pauvres reçoivent une aide[13]. Au début de l'année 2008, sur une population d'environ 600 000 personnes qui n'avaient pas d'assurance maladie, environ 340 000 sont désormais couverts[14].

Par le référendum du 4 novembre 2008, le Massachusetts dépénalise la marijuana[15].

Le Massachusetts compte parmi les 15 États des États-Unis qui n'appliquent pas la peine de mort (bien que non formellement abolie dans cet État).

Premier État à légaliser le mariage entre personnes de même sexe[modifier | modifier le code]

Depuis une décision de la Cour suprême de l'État en novembre 2003, le Massachusetts est devenu le premier État à légaliser le mariage entre personnes de même sexe le 17 mai 2004. Aujourd'hui, dix ans après,dix-sept états et la capitale fédérale Washington D.C. ont légalisé le mariage entre personnes du même sexe.

Politiciens natifs ou élus du Massachusetts

Personnalités célèbres du Massachusetts[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Densités du Massachusetts

Le Bureau de l'analyse économique(en) estime que le produit brut de l'État en 2004 était de 318 milliards de dollars. Le revenu personnel moyen par personne en 2004 était de 42 102 dollars par an, soit le deuxième plus élevé après celui du Connecticut.

Les exportations agricoles consistent en fruits de mer, en produits laitiers, en canneberges et en légumes. Les exportations industrielles sont la machinerie, l'équipement électrique, les instruments scientifiques, la typographie et l'édition. Grâce à la coopérative Ocean Spray, le Massachusetts est le second plus grand État producteur de canneberges, après le Wisconsin. D'autres secteurs qui sont d'importance vitale à l'économie de Massachusetts sont les études supérieures, les soins de santé, les services financiers et le tourisme.

Culture[modifier | modifier le code]

La culture du Massachusetts est un mélange reflétant les racines de la culture des “Yankees” néo-anglais et des autres groupes d’immigrés. Les Irlandais en particulier ont eu un grand impact sur la culture de l’État et la ville de Boston ; Boston accueille un des plus célèbres défilés de la Saint-Patrick du monde (un festival irlandais traditionnel tenu le 17 mars) ; et l’équipe régionale de basket-ball est connue comme les « Celtics ». De même, les descendants Canadiens forment la troisième communauté en importance et en pourcentage dans l'État. Ils représentent le plus grand nombre de Franco-Américains en Nouvelle-Angleterre. Ils se concentrent surtout dans les villes de Lowell, d'où vient le célèbre Jack Kérouac, Springfield, Fall River, et Salem. Les Italiens, Portugais et Chinois ont aussi influencé la culture de l’État.

En outre, les événements de la guerre d'Indépendance continuent à affecter la culture du Massachusetts. L’État célèbre le « Evacuation Day » (Le Jour de l’évacuation) et le « Patriot’s Day » (Le Jour des patriotes) en mémoire de l’histoire de la région.

Tous les 4 juillet, Boston organise une célébration renommée du jour d’Indépendance. Les feux d’artifice et un concert se produisent sur le rivage du fleuve Charles pendant ce festival.

Musées[modifier | modifier le code]

Anne Polland, peintre américaine de 1720, Massachusetts Historical Society

Éducation et universités[modifier | modifier le code]

Harvard Yard à Cambridge

Il y a un grand nombre d'universités dans les villes de la zone métropolitaine de Boston, dont l’Université Harvard et le Massachusetts Institute of Technology MIT.

D'autres universités du Massachusetts:

Symboles de l’État de Massachusetts[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

  • Red Sox de Boston (LMB) Champion de Série mondiale (World Series) (8) : 1903, 1912, 1915, 1916, 1918, 2004, 2007, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Resident Population Data: Population Change », United States Census Bureau,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 8 septembre 2010)
  2. Population and Housing Occupancy Status: 2010 - State -- County Subdivision, 2010 Census Redistricting Data (Public Law 94-171) Summary File
  3. Angie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994
  4. http://2010.census.gov/2010census/data/apportionment-pop-text.php
  5. D'après les données du bureau de recensement ; NB pour les États-Unis, chiffres 2002
  6. D'après les données du bureau de recensement ; le groupe blanc inclus les Hispaniques ; le groupe amérindien prend aussi en compte les populations autochtones d'Alaska ; la catégorie "autres" désigne les autres origines et les personnes se déclarant métis
  7. Source pour le Massachusetts : http://quickfacts.census.gov/qfd/states/25/2507000.html ; source pour les États-Unis : census.gov
  8. Highschool graduate
  9. Bachelor's degree
  10. Pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté
  11. American Spectator, 19 janvier 2010
  12. Sénat: Obama perd la majorité qualifiée AFP sur Le Figaro.fr
  13. Laurent Mauriac, « Les États-Unis traversés par une légère brise sociale », dans Libération du 11/01/2007, [lire en ligne]
  14. Kevin Sack, « In Massachusetts, Universal Coverage Strains Care », dans The New York Times du 05-04-2008, [lire en ligne],consulté le 06-04-2008.
  15. (en) « National ballot questions », Boston.com (consulté le 5 novembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lauric Henneton, Liberté, inégalité, autorité : Politique, société et construction identitaire du Massachusetts au XVIIe siècle, Éditions Honoré Champion, 2009. 2 vol., 536 et 432 p., reliés, 15 x 22 cm. ISBN 978-2-7453-1770-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]