Plateau du Columbia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 59′ 58″ N 119° 00′ 05″ O / 45.99944, -119.00139 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Columbia.
Plateau du Columbia

Le plateau du Columbia est une région géographique et géologique du nord-ouest des États-Unis, traversée par le fleuve Columbia. Il s'agit d'un trapp, plateau basaltique aux versants en gradins. Ce plateau recouvre une grande partie de l'État de Washington, du nord de l'Oregon et de l'ouest de l'Idaho.

Géologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Groupe basaltique du Columbia.

À la fin du Miocène et au début du Pléistocène, un des plus importants épanchements de lave qu'ait connu la Terre se produisit. 160 000 km2 de la surface du nord-ouest Pacifique furent engloutis pour donner naissance à une grande province ignée. Pendant 10 à 15 millions d'année des flots de lave se déversèrent et s'accumulèrent sur une épaisseur de plus de 1,8 km. Au fur et à mesure que la roche en fusion montait à la surface, la croûte terrestre s'enfonçait dans l'espace ainsi libéré.

La subsidence de la croûte donna naissance au large plateau- une grande plaine de lave légèrement déprimée également nommée bassin du Columbia. L'ancien fleuve Columbia fut forcé de prendre son cours actuel par l'avancée de la lave en direction du nord-ouest. La lave, en se répandant, remplissait les vallées des cours d'eau et créait des barrages donnant naissance ainsi à des lacs. Dans les lits de ces lacs ont été trouvés du bois pétrifié, des fossiles d'insectes et des os de vertébrés.

Source[modifier | modifier le code]