Springfield (Illinois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Springfield.
Springfield
Drapeau
Drapeau
Le capitole de l’État d’Illinois
Le capitole de l’État d’Illinois
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Illinois Illinois
Comté Sangamon
Type de localité City
Maire J. Michael Houston (R)
Démographie
Population 117 400 hab. (2012)
Densité 753 hab./km2
Population Aire urbaine 208 182 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 39° 47′ 00″ N 89° 39′ 01″ O / 39.783333333333, -89.650277777778 ()39° 47′ 00″ Nord 89° 39′ 01″ Ouest / 39.783333333333, -89.650277777778 ()  
Altitude 182 m
Superficie 15 600 ha = 156 km2
· dont terre 140 km2 (89,74 %)
· dont eau 16 km2 (10,26 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 10 avril 1821
Municipalité depuis 2 avril 1832
Devise « Home of President Abraham Lincoln »
Localisation
Carte du comté de Sangamon
Carte du comté de Sangamon

Géolocalisation sur la carte : Illinois

Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Springfield

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Springfield

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Springfield
Liens
Site web http://www.springfield.il.us

La ville de Springfield est la capitale de l'État de l'Illinois, aux États-Unis, et le siège du comté de Sangamon. En 2012, d'après le Bureau du recensement des États-Unis, Springfield comptait 117 400 habitants pour la commune et 208 000 pour l'agglomération. Bien qu'elle soit la capitale de l'État, elle reste bien souvent dans l'ombre de Chicago, principale ville de l'État et troisième du pays par sa population.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le peuplement débuta à la fin des années 1810 et la ville fut d'abord appelée Calhoun en hommage à John Caldwell Calhoun avant d'être renommée Springfield en 1832. Devenue le siège du comté de Sangamon en 1821, la ville fut désignée comme capitale de l'État de l'Illinois en 1837.

Abraham Lincoln est l'un des anciens résidents les plus importants, car en 1831 il déménagea de l'État de l'Indiana pour s'y installer et vécu à Springfield de 1837 jusqu'à 1861, date à laquelle il exerça la profession d'avocat en parallèle avec sa carrière politique. Lors du déclenchement de la guerre de Sécession en 1861, Ulysses Simpson Grant commença sa carrière militaire dans la ville en prenant la direction des milices de l'Illinois.

En 1908, une émeute raciale fit éruption dans la ville avec le lynchage de deux résidents afro-américains, qui conduit à la création de la NAACP.

En 2008, Barack Obama, sénateur de l'Illinois, déclare officiellement sa candidature à l'investiture démocrate devant une foule de partisans dans les rues de Springfield.

Transports[modifier | modifier le code]

Springfield possède un aéroport (Capital Airport, code AITA : SPI). Il se situe sur l'historique Route 66.

Culture[modifier | modifier le code]

Springfield est connu pour sa cuisine et ses performances artistiques telles que le ballet, le jazz et le festival du carillon, qui se déroule chaque année. Les attractions touristiques incluent une multitude de sites historiques affiliées à Lincoln, les sites du gouvernement de l'État de l'Illinois et diverses attractions liées à la cuisine locale tel que le Maid-Rite Sandwich Shop.

La tombe de Lincoln, dans le cimetière de la ville, est un monument imposant, géré par le National Park Service. De même, dans le centre-ville, un quartier de quelques blocs datant des années 1850 a été conservé, avec, notamment, la maison du sénateur A. Lincoln.

Springfield étant un nom de ville très courant aux États-Unis, Matt Groening a choisi de baptiser ainsi la ville où vivent les héros du dessin animé Les Simpson.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :