Recensement des États-Unis de 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Recensement des États-Unis de 2000

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date 1er avril 2000
Nombre d'habitants 281 421 906
Évolution (en %) en augmentation 13,2 %
État le plus peuplé Californie (33 871 648 habitants)
État le moins peuplé Wyoming (493 782 habitants)
Ville la plus peuplée New York (8 008 278 habitants)
Logo du recensement en 2000.

Le 22e recensement des États-Unis d'Amérique – appelé communément Census 2000 – mené à bien par le Census Bureau recense la population résidente aux États-Unis d'Amérique au jour du 1er avril 2000 à 281 421 906 habitants. Un accroissement de 13,2 % par rapport aux 248 709 873 habitants énumérés au cours du recensement de 1990.

Les résidents des États-Unis incluent le nombre total des 50 États et le District de Columbia. Le Bureau a également énuméré les résidents de Porto Rico ; sa population était de 3 808 610, une augmentation de 8,81 % par rapport au recensement de la décennie précédente.

Profil de la population[modifier | modifier le code]

Voir aussi Race (recensement des États-Unis).
  • 75,1 % des personnes interrogées se déclarent blancs ou caucasiens sans autre appartenance raciale.
  • 21,36 % (60 millions d'Américains) sont des descendants d'Allemands, constituant le groupe des Germano-Américains.
  • 12,3 % sont des Afro-Américains.
  • Les hispaniques – toutes origines latines hispaniques confondues – représentent 12,5 % de la population totale, en augmentation de 9 % par rapport à 1990.
  • 3,6 % sont asiatiques.
  • 2,4 % déclarent une appartenance multiraciale (soit l'appartenance à 2 races ou plus). Le recensement de 2000 fut le premier où l'on donna la possibilité de déclarer une appartenance à plusieurs races.
  • Entre 1990 et 2000, la population âgée de 45 à 54 ans augmenta de 49 % et celle des plus de 85 ans de 38 %.
  • Les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes parmi les personnes âgées de plus de 85 ans.
  • Presque un adulte sur cinq avait un handicap d'un type ou d'un autre en 1997 et la probabilité d'avoir un handicap augmente avec l'âge.
  • Les familles (par opposition aux hommes et aux femmes vivants seuls) dominent encore au sein des ménages américains, mais nettement moins qu'il y a 30 ans.
  • Depuis 1993, à la fois les familles et les autres ménages ont vu leurs revenus médians augmenter, et ce sont « les ménages conduits par une femme sans époux présent » dont les revenus augmentent le plus rapidement.
  • Les familles constituées de couples mariés ont les plus bas taux de pauvreté.
  • Les pauvres, quel que soit leur âge, ont plus de risques que les autres de ne pas être couverts par une assurance maladie.
  • Le nombre d'élèves dans l'enseignement primaire et secondaire en 2000 était de peu en dessous du record de 49 millions de 1970.
  • Les améliorations accomplies concernant l'éducation traversent les frontières raciales et ethniques ; et la majorité des ménages américains (52 %) disposent d'un ordinateur, 41 % ayant accès à Internet.

Résultats par États en 2000 et 2010[modifier | modifier le code]

Voici les résultats comparés des recensement de 2000 et 2010 :

Rang
État
Population lors du
recensement de 2000
Population lors du
recensement de 2010[1]
Changement
en nombre
Changement
en %
1 Californie 33 871 648 37 253 956 3 382 308 10,0 %
2 Texas 20 851 820 25 145 561 4 293 741 20,6 %
3 New York 18 976 457 19 378 102 401 645 2,1 %
4 Floride 15 982 378 18 801 310 2 818 932 16,6 %
5 Illinois 12 419 293 12 830 632 411 339 3,3 %
6 Pennsylvanie 12 281 054 12 702 379 421 325 3,4 %
7 Ohio 11 353 140 11 536 504 183 364 1,6 %
8 Michigan 9 938 444 9 883 640 en diminution -54 804 −0,6 %
9 Géorgie 8 186 453 9 687 653 1 501 200 18,3 %
10 Caroline du Nord 8 049 313 9 535 483 1 486 170 18,5 %
11 New Jersey 8 414 350 8 791 894 377 544 4,5 %
12 Virginie 7 078 515 8 001 024 922 509 13,0 %
13 Washington 5 894 121 6 724 540 830 419 14,1 %
14 Massachusetts 6 349 097 6 547 629 198 532 3,1 %
15 Indiana 6 080 485 6 483 802 403 317 6,6 %
16 Arizona 5 130 632 6 392 017 1 261 385 24,6 %
17 Tennessee 5 689 283 6 346 105 656 822 11,5 %
18 Missouri 5 595 211 5 988 927 393 716 7,0 %
19 Maryland 5 296 486 5 773 552 477 066 9,0 %
20 Wisconsin 5 363 675 5 686 986 323 311 6,0 %
21 Minnesota 4 919 479 5 303 925 384 446 7,8 %
22 Colorado 4 301 261 5 029 196 727 935 16,9 %
23 Alabama 4 447 100 4 779 736 332 636 7,5 %
24 Caroline du Sud 4 012 012 4 625 364 613 352 15,3 %
25 Louisiane 4 468 976 4 533 372 64 396 1,4 %
26 Kentucky 4 041 769 4 339 367 297 598 7,4 %
27 Oregon 3 421 399 3 831 074 409 675 12,0 %
28 Oklahoma 3 450 654 3 751 351 300 697 8,7 %
29 Connecticut 3 405 565 3 574 097 168 532 4,9 %
30 Iowa 2 926 324 3 046 355 120 031 4,1 %
31 Mississippi 2 844 658 2 967 297 122 639 4,3 %
32 Arkansas 2 673 400 2 915 918 242 518 9,1 %
33 Kansas 2 688 418 2 853 118 164 700 6,1 %
34 Utah 2 233 169 2 763 885 530 716 23,8 %
35 Nevada 1 998 257 2 700 551 702 294 35,1 %
36 Nouveau-Mexique 1 819 046 2 059 179 240 133 13,2 %
37 Virginie-Occidentale 1 808 344 1 852994 44 650 2,5 %
38 Nebraska 1 711 263 1 826 341 115 078 6,7 %
39 Idaho 1 293 953 1 567 582 273 629 21,1 %
40 Hawaii 1 211 537 1 360 301 148 764 12,3 %
41 Maine 1 274 923 1 328 361 53 438 4,2 %
42 New Hampshire 1 235 786 1 316 470 80 684 6,5 %
43 Rhode Island 1 048 319 1 052 567 4 248 0,4 %
44 Montana 902 195 989 415 87 220 9,7 %
45 Delaware 783 600 897 934 114 334 14,6 %
46 Dakota du Sud 754 844 814 180 59 336 7,9 %
47 Alaska 626 932 710 231 83 299 13,3 %
48 Dakota du Nord 642 200 672 591 30 391 4,7 %
49 Vermont 608 827 625 741 16 914 2,8 %
50 District of Columbia 572 059 601 723 29 664 5,2 %
51 Wyoming 493 782 563 626 69 844 14,1 %
  États-Unis 281 421 906 308 745 538 27 323 632 9,7 %

Changement dans la population[modifier | modifier le code]

D'un point de vue régional, le Sud et l'Ouest recueillent la majeure partie de l'accroissement de population, avec respectivement 14 790 890 et 10 411 850 habitants de plus. Le centre de gravité de la population américaine s'est déplacé en conséquence dans le Comté de Phelps (Missouri). Le Nord-Est a vu sa population augmenter de 2 785 149 habitants et le Middle West de 4 724 144 habitants.

Découpage électoral[modifier | modifier le code]

Les résultats du recensement ont été utilisés pour déterminer en combien de districts électoraux pour la Chambre des représentants chaque état serait découpé. Le congrès a défini la méthode pour redécouper au sein des états les 435 sièges de la Chambre des représentants. La population prise en compte est constituée de la population résidente des 50 états, des militaires à l'étranger et des membres civils du gouvernement fédéral ainsi que les personnes à leur charge vivant avec eux s'ils peuvent être affectés à un État. Chaque membre de la Chambre des représentants représente environ 647 000 personnes. La population du District de Columbia et de Porto Rico n'est pas prise en compte dans le calcul de la population utilisée pour le découpage car ils n'ont pas de représentants élus au sein de la Chambre des représentants.

Depuis le premier recensement en 1790, le recensement décennal est la base de la représentativité gouvernementale aux États-Unis. L'article I, section II de la Constitution des États-Unis spécifie « le recensement sera effectué dans les trois ans qui suivront la première réunion du Congrès, et ensuite tous les dix ans, de la manière qui sera fixée par la loi. Le nombre des représentants n'excédera pas un pour trente mille habitants, mais chaque État aura au moins un représentant... ». En 1790, chaque membre de la Chambre des représentants était le délégué de 34 000 personnes. Depuis, la Chambre a pratiquement quadruplé de taille, et en 1911, le nombre de ses membres a été fixé à 435. Aujourd'hui, chaque membre représente environ 19 fois plus de personnes qu'à l'époque des constituants.

Controverse concernant l'ajustement des résultats[modifier | modifier le code]

Dans les années menant au recensement de 2000, il y eut une importante controverse pour savoir si le bureau du recensement devait ajuster les chiffres du recensement sur la base de sondages ultérieurs réalisés par échantillonnage de blocs d'habitation. En 1999, la Cour suprême jugea par 5 voix contre 4 que la Constitution ne permettait pas d'utiliser ces chiffres à des fins de redécoupage électoral, mais qu'ils pouvaient être utilisés pour d'autres buts quand cela était faisable. La controverse était à la fois technique et politique, puisqu'en se basant sur le recensement de 1990, les deux parties croyaient que l'ajustement aurait probablement pour effet d'accroître légèrement la représentation démocrate au sein du corps législatif, mais devrait aussi avoir pour effet de donner un siège supplémentaire à l'Utah, probablement républicain.

Au final, les résultats non ajustés furent utilisés.

La controverse concernant l'Utah[modifier | modifier le code]

Après la publication du recensement, l'Utah mit en doute ses résultats. Ceci s'explique par le fait que l'Utah fut extrêmement près de gagner un quatrième siège au Congrès, qui fut finalement attribué à la Caroline du Nord à 857 habitants près. Le bureau du recensement dénombre les militaires et les autres membres des agences fédérales civiles servant à l'étranger comme habitant de leur état, mais ne dénombre pas les autres civils vivant en dehors des États-Unis. L'Utah demanda à ce que les individus voyageant à l'étranger comme missionnaires religieux soient comptés comme résident de l'état, arguant que ne pas le faire revenait à ne pas respecter la pratique religieuse Mormon. En effet, la moitié des missionnaires mormons, plus de 11 000 personnes, venait de l'Utah contre 102 de Caroline du Nord. Un tel calcul aurait donc attribué le siège controversé à l'Utah. Le 26 novembre 2002, la Cour suprême confirma la décision d'une juridiction inférieure rejetant le dénombrement des missionnaires mormons.

L'Utah intenta un deuxième procès mettant en cause les méthodes de calcul de la population utilisées par le bureau du recensement. Lorsqu’après de multiples tentatives des résidents ne peuvent être joints par le bureau du recensement, celui-ci attribue une valeur aux valeurs manquantes par imputation. Alors qu'au niveau national la méthode d'imputation entraînait une augmentation de la population de 4 %, elle ne conduisait qu'à une augmentation de la population de 2 % dans l'Utah. Au final, la Cour suprême débouta l'Utah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Resident Population Data: Population Change », United States Census Bureau,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 23 décembre 2010)