Oklahoma City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oklahoma City
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Oklahoma City
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Oklahoma Oklahoma
Comté Oklahoma
Type de localité City
Maire Mick Cornett (R)
Code FIPS 40-55000
GNIS 1102140
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 405
Démographie
Population 599 199 hab. (2012)
Densité 372 hab./km2
Population Aire urbaine 1 296 565 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 35° 28′ 56″ N 97° 32′ 07″ O / 35.4823, -97.535235° 28′ 56″ Nord 97° 32′ 07″ Ouest / 35.4823, -97.5352  
Altitude 396 m
Superficie 160 880 ha = 1 608,8 km2
· dont terre 1 572,1 km2 (97,72 %)
· dont eau 36,7 km2 (2,28 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1889
Surnom « Capital of the New Century », « Okc »
Localisation
Carte du comté d'Oklahoma
Carte du comté d'Oklahoma

Géolocalisation sur la carte : Oklahoma

Voir sur la carte administrative de l'Oklahoma
City locator 14.svg
Oklahoma City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Oklahoma City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Oklahoma City
Liens
Site web http://www.okc.gov

La ville d’Oklahoma City (appelée aussi Oklahoma, terme moins utilisé en raison de la possible ambiguïté avec les États ou comtés où la ville se situe) est la capitale de l’État de l’Oklahoma, aux États-Unis. C’est le siège du comté d'Oklahoma. Oklahoma City est la 28e plus grande ville du pays.

En 2010, la population s’élevait à 580 000 habitants et 1 244 327 dans son agglomération, la plus grande ville de l’État devant Tulsa. La ville est traversée par l’historique Route 66.

Le 19 avril 1995, un attentat au camion piégé détruit un immeuble fédéral à Oklahoma City faisant 168 morts. Les enquêtes ont montré que le coupable était Timothy McVeigh, un activiste d’extrême droite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le capitole.

Les débuts[modifier | modifier le code]

La ville d'Oklahoma City a été fondée le 22 avril 1889, quand la zone connue sous le nom de « terres non affectées » (c'est-à-dire des terres du territoire indien qui n'avaient été assignées à aucune tribu) a été ouverte au peuplement lors du Land Run, la course au terrain. Environ 10 000 propriétaires ont alors aménagé le secteur maintenant connu sous le nom d'Oklahoma City, et dans un délai de 10 ans, la population avait doublé.

Avant que l'Oklahoma n'ait été admis dans l'Union en 1907, la ville d'Oklahoma City avait supplanté Guthrie, la capitale territoriale, comme centre urbain et pôle commercial du nouvel État. La ville d'Oklahoma City était devenue une ville victorienne attrayante avec un système efficace de transport en commun, un centre commercial régional important, un nœud ferroviaire et un centre industriel. La ville, avec une population de 64 000 habitants, lança une pétition pour devenir la nouvelle capitale de l’État. Un vote populaire a été organisé, le gouverneur Charles N. Haskell s'y révélant un des plus ardents défenseurs de cette candidature. Plusieurs mois plus tard, le Capitole State Capitol of Oklahoma s'établit entre les 23e rue Ne et le boulevard de Lincoln, où il est resté jusqu'à nos jours. Le capitole fut d'abord connu pour son absence de dôme, qui ne put être construit, par manque de fonds, qu'en 2002.

Avant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La nouvelle ville a continué à se développer de manière régulière jusqu'au 4 décembre 1928, quand du pétrole a été découvert dans la ville même. Le pétrole jaillissait de puits forés un peu partout dans la cité, même sur la pelouse sud du capitole. L'afflux soudain d'argent dû au pétrole dans la ville et dans tout l'État a considérablement accéléré la croissance de la ville.

En 1931, le chômage et la misère provoqués par la Grande Dépression entraîne des émeutes de la faim dans la ville[1]. Dès 1935, les migrants ruraux et les ouvriers sans emploi avaient construit un bidonville (ou « Hooverville » d'après le président Herbert Hoover) sur les berges de la North Canadian River. Le fleuve l'a souvent inondé, provoquant maladies et destructions pour les populations de ce secteur.

Créés dans le cadre du New Deal, la Works Progress Administration et les Civilian Conservation Corps ont considérablement réduit le niveau du fleuve pour empêcher les inondations (un progrès qui deviendra plus tard un problème pour des édiles embarrassés avec un fleuve presque à sec certaines années) et ont établi une des premières expériences de logement public dans le pays.

Développements d’après-guerre[modifier | modifier le code]

La Seconde Guerre mondiale et les industries de guerre ont permis le redressement économique de la nation et d'Oklahoma City. La ville d'après-guerre est devenue un nœud important du réseau routier national. En plus, Tinker Air Force Base dans la ville de Midwest est devenue la plus grande base aérienne du pays après la guerre, ce qui a fait craindre qu'Oklahoma City ne devienne une cible en cas d'attaque nucléaire soviétique.

Quand se développa la lutte pour les droits civiques, la ville d'Oklahoma City vit naître une nouvelle forme de lutte : le professeur d'histoire Clara Luper et certains de ses étudiants du lycée voisin de Douglass organisèrent le premier « sit in » de l'histoire américaine, en 1958.

Déclin et stagnation[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1960, la ville d'Oklahoma City commença à décliner. Dès 1970, l'urbanisation des banlieues avait chassé la vie du centre d'affaires et de ses abords. Les responsables politiques se sont alors engagés dans un programme désastreux « de renouvellement urbain » qui a réussi principalement à démolir une grande partie du Theater District et l'imposant Biltmore Hôtel. La ville avait projeté de construire un monumental centre commercial appelé « le Galleria », mais le financement fut épuisé alors que seuls les parkings avaient été réalisés.

Les années 1970 et 1980 furent des périodes de stagnation pour la ville, alors que ses banlieues connaissaient un très fort développement. Exceptée l'opération dite Myriad Gardens, très peu fut fait pendant cette période pour améliorer le centre urbain ou le centre d'affaires.

Histoire et renouvellement récents[modifier | modifier le code]

Oklahoma City (2005)

Le maire Ron Norrick a alors lancé un plan massif d'amélioration de la capitale au travers de projets pour son centre-ville. Ces projets ont nécessité l'imposition d'une TVA supplémentaire de 1 % pendant cinq ans, pour construire un nouveau stade de baseball, un canal à travers Bricktown, une nouvelle bibliothèque centrale, un grand palais des sports, des rénovations du parc des expositions et du centre municipal, et des séries de petits barrages sur la North Canadian River pour la rendre attrayante et accessible à de petits bateaux. Cependant toujours marquée par l'échec « du renouvellement urbain » précédent, la population d'Oklahoma City accepta cette mesure, par la suite augmentant à plus de 1 milliard de dollars pour d'autres améliorations et pour revitaliser le centre-ville.

Pendant qu'Oklahoma City entre dans le XXIe siècle, les nouveaux changements continuent à accroître la population, les emplois, les divertissements et l'amélioration de la cité. En 2004, un nouveau centre d'appel de la société Dell a créé plus de 250 emplois, et projette d'en créer plus de 19 000 supplémentaires dans le futur. L'année 2005 a vu Oklahoma City héberger sa première franchise de Ligue majeure de basket-ball, les New Orleans/Oklahoma City Hornets (hébergés pour quelques années à OKC à la suite de l'Ouragan Katrina). Beaucoup d'autres sociétés s'installent à OKC et la population augmente de nouveau à un rythme très élevé.

Attentat d’Oklahoma City[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Attentat d'Oklahoma City.

Au milieu de cette atmosphère d'optimisme et de changement, le 19 avril 1995, Timothy McVeigh gara un camion de location rempli d'explosifs au bâtiment fédéral Alfred P. Murrah. Cet attentat changea la ville et la nation américaine. Une explosion massive tua 168 personnes, dont 19 enfants, et blessa des milliers des personnes. Elle endommagea ou détruisit beaucoup de bâtiments environnants.

Jusqu'aux attaques du 11 septembre 2001, c'était la plus grande attaque terroriste sur le sol américain et reste la plus grande attaque de terroristes nationaux dans l'histoire américaine. Depuis la ville a reconstruit les bâtiments et il est maintenant difficile de voir des traces de l'attentat.

Un mémorial dédié aux victimes de cet attentat est situé sur le lieu de la tragédie.

Tornade du 3 mai 1999[modifier | modifier le code]

Le 3 mai 1999, une éruption de tornades a frappé l'Oklahoma et les États environnants. Une des plus violentes tornades jamais enregistrées aux États-Unis, classée F5 sur l'échelle de Fujita, toucha Moore (Oklahoma), une banlieue sud d'Oklahoma City. Elle a fait plus d'un milliard de dollars de dégâts.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le bureau de recensement des États-Unis, la ville a une surface totale de 1 608 8 km², dont 1 572 1 km² de terre et 36 7 km² d'eau. La surface totale est l'eau de 2,28 %.

La ville est traversée par la North Canadian River, renommée récemment Oklahoma River à l'intérieur des limites de la ville.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat d'Oklahoma City est subtropical humide. L'été peut être horriblement chaud (comme en 2006,2011,2012 etc.) avec quelques semaines avec 44 °C (111 °F) mais habituellement la température moyenne en été est de 34 °C avec des pointes au-delà de 38 °C (100 °F). La température moyenne annuelle est de 15,6 °C (60,1 °F). En hiver elle est en moyenne de 7,8 °C (45,9 °F). Chaque année, Oklahoma City reçoit environ 81 cm de pluie et 22,8 cm de neige. Oklahoma City connaît aussi des tornades comme les autres villes situées dans la Tornado Alley, la saison principale pour ces tornades se situe de mars à août, cependant elles peuvent se produire tout au long de l'année. Oklahoma City reçoit plus de tornades qu'aucune autre ville aux États-Unis et a été frappée en mai 1999 par une des plus puissantes tornades jamais enregistrée dans le pays, classé F5 sur l'échelle de Fujita, avec des vents de plus de 450 km/h, dévastant des parties sud de la ville et des environs.

Relevé météorologique de Oklahoma City
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −2 1 5 10 16 20 22 22 17 11 4 −1 10,4
Température moyenne (°C) 4 7 11 16 21,5 25,5 28 28 23 16,5 10,5 5 16,3
Température maximale moyenne (°C) 10 13 17 22 27 31 34 34 29 23 17 11 22,3
Précipitations (mm) 35,3 41,9 77,7 78 118,1 125,2 74,4 83,3 103,1 94,2 50,3 47,8 929,3
Source : http://www.weather.com/weather/wxclimatology/monthly/graph/OKC:9


Économie[modifier | modifier le code]

Centres commerciaux[modifier | modifier le code]

La région d'Oklahoma City dispose de plusieurs grands centres commerciaux tels que :

Zone métropolitaine[modifier | modifier le code]

La ville d'Oklahoma est la principale de la région métropolitaine d'Oklahoma, qui comprend huit comtés. La ville d'Oklahoma était la quarante-sixième plus grande ville américaine en 2000.

Villes de la zone métropolitaine d'Oklahoma City
  • Arcadia
  • Bethany
  • Bethel Acres
  • Calumet
  • Cedar Valley
  • Chandler
  • Chickasha
  • Choctaw
  • Cimarron City
  • Del City
  • Edmond
  • Mustang
  • Newalla
  • Newcastle
  • Nichols Hills
  • Nicoma Park
  • Noble
  • Norman
  • Okarche
  • Oklahoma City
  • Piedmont
  • Pink
  • Purcell
  • Shawnee
  • Slaughterville
  • Smith Village
  • Spencer
  • The Village
  • Tuttle
  • Valley Brook
  • Warr Acres
  • Woodlawn Park
  • Yukon

En 2005, Hall Park a été annexé par Norman, Oklahoma et a cessé d'être une ville, devenant à la place un groupe de subdivisions de logement.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Downtown et CBD[modifier | modifier le code]

La métro Conncourse, baptisé du nom de son fondateur, Jack Conn, est un système souterrain de tunnel reliant presque tous les bâtiments du centre. Le Conncourse est l'un des systèmes piétonniers tout-inclus les plus étendus dans le pays, prolongeant trois quarts d'un mille et se reliant plus de 30 bâtiments du centre par le tunnel ou skyway. Le lien original de tunnel a été établi en 1931 et le système a été prolongé dans les années 1970.

Bureaux, magasins, et les restaurants rayent le système de Conncourse, mais il est tombé en délabrement. Elle est programmée pour subir une rénovation 2 millions $ en 2006. Sur l'accomplissement de la rénovation, le plan réclame le Conncourse à retitrer le métro.

La ville d'Oklahoma du centre elle-même subit actuellement une Renaissance importante. Entre les années 1970 et les années 1990 en retard, était au centre ville invariable et presque vide. C'était la scène du bombardement du bâtiment fédéral d'Alfred P. Murrah sur la 6e entre les avenues de Hudson et de Harvey. Presque chaque bâtiment dans un rayon de 1 mille a été structurellement endommagé par le souffle, et plusieurs bâtiments adjacents, y compris le vieux bâtiment de Journal Record Building. Depuis, il y a eu beaucoup de théories de conspiration au sujet de ce qui s'est vraiment produit. En outre depuis, la communauté a reconstruit le centre-ville, y compris le bâtiment fédéral.

Le centre ville n'a vu un nouveau gratte-ciel ou aucune sorte de projet de construction principal pour cette matière en beaucoup de décennies. La ville a détruit son noyau au détail du centre du côté occidental du centre ville pour construire un centre commercial galleria qui a été conçu par Pei, mais alors le bust pétrolier est venu au milieu des années 1980 et les plans ont été décommandés.

Le centre ville est devenu une ville de fantôme avec le bust pétrolier, mais a récupéré de façon considérable au cours des 5 dernières années. Il est devenu la maison des tournois de sports, les Hornets de la Nouvelle-Orléans, le baseball de Redhawks, les clubs, les appartements, et des festivals et des événements principaux. Des complexes nombreux d'appartement sont établis autour au centre ville, et de vieux bâtiments sont aussi bien convertis en appartements et hôtels. Le Skirvin a été connu pour être l'endroit où les nombreux présidents sont restés tout en visitant OKC. Maintenant le gouvernement de la ville, à côté de quelques réalisateurs et les propriétés de Marcus rénovent le vieux bâtiment dans le centre ville de Skirvin Hilton. Une autre grande histoire, l'hôtel de Colcord (le « gratte-ciel » de l'Oklahoma) actuellement est convertie en hôtel de boutique de la classe C immobilière.

Il y aura également une nouvelle auberge Bricktown de Hampton de brique de 10 étages qui comportera 200 salles, et une nouvelle auberge de résidence par la basse pro dans Bricktown qui est en voie d'achèvement déjà. Il aura 150 salles.

Sports[modifier | modifier le code]

Club Ligue Stade
Oklahoma City Thunder NBA (basketball) Chesapeake Energy Arena
Oklahoma RedHawks Pacific Coast League (baseball) AT&T Bricktown Ballpark
Oklahoma City Yard Dawgz af2 (arena football) Ford Center
Oklahoma City Lightning Women's Football : National Women's Football Association (football américain) Taft Stadium
Oklahoma Storm United States Basketball League (basketball) Cox Convention Center
Blazers de Oklahoma City Ligue centrale de hockey (hockey sur glace) Ford Center

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Kevin Durant, basketteur redorant, aujourd'hui, le blason de cette ville sous le maillot des Thunder.
  • Jim Ross, commentateur de catch de la WWE, il y revendique son enfance et son amour pour l'Oklahoma en général et Oklahoma City en particulier.

Y sont nés :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Kaspi, Franklin Roosevelt, Paris, Fayard, 1988, (ISBN 2213022038), p. 224

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :