Indianapolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indianapolis (homonymie).
Indianapolis
Sceau d'Indianapolis
Sceau d'Indianapolis
Drapeau d'Indianapolis
Drapeau d'Indianapolis
Image illustrative de l'article Indianapolis
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Indiana Indiana
Comté Marion
Type de localité City
Maire Greg A. Ballard (R)
Code ZIP 46201–46209, 46211, 46214, 46216–46231, 46234–46237, 46239–46242, 46244, 46247, 46249–46251, 46253–46256, 46259–46260, 46266, 46268, 46274–46275, 46277–46278, 46280, 46282–46283, 46285, 46290–46291, 46295–46296, 46298
Code FIPS 18-36003
GNIS 2395423
Démographie
Population 820 445 hab. (2010)
Densité 849 hab./km2
Population Aire urbaine 1 756 241 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 39° 46′ 04″ N 86° 09′ 29″ O / 39.767777777778, -86.158055555556 ()39° 46′ 04″ Nord 86° 09′ 29″ Ouest / 39.767777777778, -86.158055555556 ()  
Altitude 218 m
Superficie 96 630 ha = 966,3 km2
· dont terre 945,6 km2 (97,86 %)
· dont eau 20,7 km2 (2,14 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 1821
Surnom Indy, The Circle City, Speedy City, The Crossroads of America, The Racing Capital of the World, Naptown, Amateur Sports Capital of the World
Localisation
Carte du comté de Marion
Carte du comté de Marion

Géolocalisation sur la carte : Indiana

Voir sur la carte administrative de l'Indiana
City locator 14.svg
Indianapolis

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Indianapolis

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Indianapolis
Liens
Site web http://www.indygov.org

Indianapolis (en anglais [ˌɪndiəˈnæpəlɪs]) est la capitale de l'État de l'Indiana, aux États-Unis. Cette ville de la région agricole du Mid-Ouest se situe à environ 150 miles (240 km) au sud des Grands Lacs et Chicago. Avec 829 718 habitants pour une agglomération de 1 756 241 habitants (2010), c’est la 12e ville et la 34e aire urbaine des États-Unis.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En 1821, de nombreuses suggestions sont faites. Tecumseh est suggéré par Marston Clark du Comté de Washington, ou encore Suwarrow, et Tuwarrow. Le juge Jeremiah Sullivan, du Comté de Madison propose d’associer le nom de l’État, Indiana, avec le mot grec polis, signifiant ville, l'association signifiant ainsi « ville de l'Indiana ». Bien que le nom soit largement critiqué, il est adopté pour la nouvelle capitale de l'État[A 1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Pour des précisions sur leur contenu et leur signification, voir les articles : Drapeau d'Indianapolis et Sceau d'Indianapolis.

Comme toute ville américaine, Indianapolis possède son propre drapeau et ses armoiries qui témoignent de l'histoire de la ville et de sa relation avec son environnement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de la nouvelle capitale de l'État de l'Indiana est choisi en 1820 pour remplacer Corydon à partir de 1825. Indianapolis est positionnée au centre géographique exact de l'État. Pour la construction de la capitale, les Amérindiens des tribus Miamis et Lenapes qui vivaient en lieu et place, ont été déplacés des années 1820 aux années 1840[A 2],[B 1],[A 3].

En 1825, un peu moins de 1 000 habitants commencent à vivre dans la nouvelle capitale dont les habitations étaient principalement des cabanons en rondins de bois. L'économie est, à cette époque, peu développée avec, principalement une économie agricole. Le premier chemin de fer arriva en 1847, et la première gare fut ouverte en 1853[A 3].

Le début du XXe siècle marqua l’arrivée de la construction automobile dans la ville, dont la production rivalisait avec Détroit. De plus, les connexions routières avec les autres villes de la région firent de la ville un carrefour important et lui valurent le surnom de « Crossroads of America »[Note 1].

Durant la première moitié du XXe siècle, la population augmenta rapidement. Les tensions entre Noirs et Blancs s’installèrent, mais la ville fut la seule à ne pas connaître d’émeute le 4 avril 1968 au cours de la nuit où Martin Luther King fut assassiné. La présence de Robert Francis Kennedy pour sa campagne présidentielle en est peut-être la raison. Durant les années 1970, certains quartiers connurent un exode, allant même jusqu'à tomber en ruine, jusque dans les années 1990 où un plan de revitalisation fut lancé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Indianapolis possède un climat tempéré de type continental humide selon la classification de Köppen[1],[2].

La température moyenne journalière à Indianapolis est d'environ 11,3 °C alors que la hauteur annuelle de précipitations est de 1 013 mm. Il y a en moyenne 116 jours de gel par an. Les premières neiges dans la région arrivent en moyenne le 19 novembre et les dernières neiges tombent le 30 mars[3]. Selon le National Oceanic and Atmospheric Administration, 55 % des jours de l'année sont ensoleillés[4].

Relevé météorologique d'Indianapolis
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −8,2 −6,2 −0,1 5,3 10,9 16,1 18,4 17,1 13,1 6,4 1,2 −4,9 5,8
Température moyenne (°C) −3,6 −1,3 5,2 11,3 17,1 22,2 24,1 22,9 19,2 12,6 6,1 −0,6 11,3
Température maximale moyenne (°C) 0,9 3,5 10,5 17,4 23,2 28,2 29,7 28,7 25,3 18,8 11,1 3,6 16,7
Nombre de jours avec gel 27 23 17 5 0,5 0 0 0 0,5 4 14 25 116
Précipitations (mm) 58 64 97 94 102 89 114 91 74 66 81 84 1 013
Source : climate-zone.com[5].


Quartiers et urbanisme[modifier | modifier le code]

Plan de construction d'Indianapolis conçu par Ralston en 1821.

Alexander Ralston, qui était l'assistant de Pierre Charles L'Enfant lors de l'élaboration des plans de la ville de Washington DC, s'en inspire pour les plans de la nouvelle capitale[6]. Ralston place au centre de la ville le Soldiers' and Sailors' Monument[7] qui forme un cercle où s'entrecroisent quatre routes formant ainsi les prémices d'un plan hippodamien[6].

Jusqu'en 1970, année où s'est terminée la construction de l'Indianapolis City–County Building, le bâtiment le plus grand de la ville était le Soldiers' and Sailors' Monument dont la construction fut finie en 1901[8]. Cependant dans les années 1980, la ville a connu un boom dans la construction de gratte-ciels jusqu'aux années 1990. C'est à cette époque que sept des dix plus hauts immeubles ont été construits dont la Chase Tower avec ses 49 étages fut finie en 1990, la OneAmerica Tower construite de 1982 à 1990 et la Market Tower située à l'ouest du Soldiers' and Sailors' Monument[9],[10],[11]. En juillet 2008, on dénombrait pas moins de 91 gratte-ciels dans la skyline d'Indianapolis[12]. Le gratte-ciel le plus haut de la ville est actuellement la Chase Tower avec ses 253 mètres de haut depuis 1990, c'est le 34e gratte-ciel le plus haut des États-Unis.

Parcs et loisirs[modifier | modifier le code]

L'Indiana Central Canal à Indianapolis.

Indianapolis compte six grands parcs, sur les 206 parcs présents dans la ville. Ils sont composés de vues panoramiques, lacs, étangs, et équipements culturels[13]. Le parc d'Eagle Creek est le plus grand.

Liste des parcs[13]

Localisation de la ville[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lafayette,  Chicago Kokomo,  South Bend Muncie,  Fort Wayne Rose des vents
Champaign
Terre Haute
N Dayton,  Colombus
O    Indianapolis    E
S
Evansville
Saint-Louis
Bloomington,  Colombus,  Louisville Cincinnati

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1840 2 692
1850 8 091 200.6%
1860 18 611 130.0%
1870 48 244 159.2%
1880 75 056 55.6%
1890 105 436 40.5%
1900 169 164 60.4%
1910 233 650 38.1%
1920 314 194 34.5%
1930 364 161 15.9%
1940 386 972 6.3%
1950 427 173 10.4%
1960 476 258 11.5%
1970 744 624 56.3%
1980 700 807 −5.9%
1990 731 327 4.4%
2000 781 870 6.9%
2010 829 718 6.1%
Composition de la population
en % (2006)[14]
Groupe : Flag of Indianapolis.svg Indianapolis
Blancs 70,5
Noirs 24.2
Asiatiques 0,3
Amérindiens 0.0
Autres 5
Total 100
Pyramide des âges, en bleu pour les femmes et en rouge pour les hommes (données de l'an 2000).

Selon le recensement des États-Unis de 2000, on comptait 320 107 foyers à Indianapolis pour une densité de population de 837 hab./km2[15].

Sur les foyers 22,7 %, ont des enfants de moins de 18 ans, 41,2 % composés des couples mariés vivant ensemble, 10,8 % constitués d'une famille monoparentale, et 39,4 % de célibataires. 39,3 % des foyers étaient composés de célibataires et 9,4 % d'une personne vivant seule et qui était âgée de 65 ans ou plus. La taille moyenne des ménages était de 2,39 personnes alors que celle des familles était 3,03 personnes.

La population de la ville était composée à hauteur de 28,4 % d'individus de moins de 19 ans, de 7,3 % de personnes âgées de 20 à 24 ans, de 33,0 % âgés de 25 à 44 ans, de 20,3 % situés entre 45 à 64 ans, et de 11,0 % de personnes âgées d'au moins 65 ans. L'âge médian est de 33,6 ans (35,3 ans pour l'ensemble des États-Unis[16]) et pour 100 femmes, on comptait 102,1 hommes. Le revenu médian pour un foyer est de 40 051 $[14] (contre 42 100 $ pour l'ensemble des États-Unis[17]).

Administration et politique[modifier | modifier le code]

George A. Ballard est depuis 2008 le maire d'Indianapolis.

Article détaillé : Liste des maires d'Indianapolis.

Économie[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Bibliothèques, musées et art vivant[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Indianapolis est desservie par de nombreux médias, dans la presse, la radio, la télévision et d'internet. La ville est ainsi desservie par plus de 30 stations de radio diffusant en FM et AM couvrant une large variété de styles musicaux. Indianapolis est classé 39e marché pour la radio aux États-Unis avec près de 1 388 800 auditeurs[18].

The Indianapolis Star est le journal le plus vendu dans la ville. Le journal est possédé par la Gannett Company, qui publie également un hebdomadaire, The Topics qui se centralise sur le nord d'Indianapolis faisant partie de la zone métropolitaine d'Indianapolis. Nuvo Newsweekly, Indy Men's Magazine s'étant arrêté en 2007[19], Indianapolis Women's Magazine, et Indianapolis Monthly sont des publications locales sur les arts, le divertissement, les sorties et les modes de vies. L'Indianapolis Recorder est un hebdomadaire sur la communauté afro-américaine. La Voz De Indiana est un magazine bilingue. L'Indianapolis Business Journal et Inside Indiana Business sont des publications économiques pour la région d'Indianapolis.

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Indianapolis est le siège de l'archidiocèse d'Indianapolis.

Santé[modifier | modifier le code]

Sécurité[modifier | modifier le code]

Voiture de police d'Indianapolis.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Le capitole est bâti en style néogrec entre 1831 et 1835.
  • The Scottish Rite Cathedral
  • The War Memorial

Sport[modifier | modifier le code]

Le Lucas Oil Stadium vu de l'intérieur en 2008.

Indianapolis possède de nombreuses équipes sportives dont certaines jouent un rôle de premier plan dans deux sports majeurs. L'équipe de football américain des Colts d'Indianapolis, franchise qui a déménagé dans les années 1980 de Baltimore pour s'implanter à Indianapolis, qui appartient à la ligue nationale NFL et dispose de nombreux supporters qui se rendent dans l'important stade Lucas Oil Stadium construit dans les années 2000. L'équipe a participé au Super Bowl à deux reprises après son déménagement, et a remporté le Super Bowl XLI en 2006.

Son stade, le Conseco Fieldhouse, abrite également l'équipe de basketball NBA des Pacers de l'Indiana.

Franchises sportives professionnelles basées à Indianapolis
Équipe Ligue Stade Fondation Titres
Pacers de l'Indiana NBA (basketball) Conseco Fieldhouse 1967 0
Fever de l'Indiana WNBA (basketball) Bankers Life Fieldhouse 2000 1
Colts d'Indianapolis NFL (football américain) Lucas Oil Stadium 1983 2

500 miles d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

Chaque année ont lieu de nombreuses courses automobiles sur le fameux anneau de vitesse d'Indianapolis. La plus ancienne (depuis 1911), et la plus fameuse, est l'épreuve des 500 Miles d'Indianapolis, une course d'Indy cars comptant aujourd'hui pour la série IndyCar Series. On peut aussi citer l'Allstate 400 at The Brickyard, une course de NASCAR ayant lieu chaque année depuis 1994.

De 2000 à 2007 le circuit a accueilli le Grand Prix des États-Unis de Formule 1, sur un circuit spécialement aménagé, qui reprend une partie seulement de l'anneau de vitesse. Depuis 2008, le Grand Prix moto d'Indianapolis, une manche du championnat du monde de MotoGP s'y déroule.

Il est a noté que le circuit ne se situe pas dans la ville d'Indianapolis, mais dans la ville de speedway (en), entièrement enclavée dans Indianapolis.

Transports[modifier | modifier le code]

Transport aérien[modifier | modifier le code]

Terminal du Colonel H. Weir Cook de l'aéroport international d'Indianapolis.

L'aéroport international d'Indianapolis (IND) a ouvert ses portes le 11 novembre 2008, il s'agit du premier aéroport à ouvrir après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis[20],[21]. L'aéroport se situe à moins de 20 minutes du centre-ville par l'I-70. 11 compagnies sont présentes dans l'aéroport pour desservir 37 destinations.

L'aéroport d'Eagle Creek sert d'aéroport de complément pour l'aéroport international[22]. Il se situe à l'est du lac d'Eagle Creek et au nord de l'aéroport international et à l'ouest du Soldiers' and Sailors' Monument. L'aéroport est desservi par l'I-465.

Au total sur la ville d'Indianapolis, neuf infrastructures aéroporturaires publiques sont présentes[23].

Rues de la ville[modifier | modifier le code]

Vue depuis le City Center mall lors d'un jour de pluie.

La ville d'Indianapolis possède 11 milles (17,7 km) de piste cyclable, le long de la New York Streets ou de la Michigan Street traversant toutes deux d'ouest en est la ville[24].

Transport autoroutier[modifier | modifier le code]

Réseau autoroutier autour de la ville d'Indianapolis.
Interstate highway

Indianapolis est entourée par six Interstate highway. L'Interstate 465 forme une rocade autour du comté de Marion. L'Interstate 65 coupe la ville du nord-ouest en provenance Gary éventuellement de Chicago en direction de Louisville dans le Kentucky. L'Interstate 69 arrive du nord-est de Fort Wayne, pour se terminer à la jonction avec l'I-465. L'Interstate 70 suit l'ancienne National Road, qui relie l'est de Colombus dans l'Ohio à l'ouest Saint-Louis. L'Interstate 74 part du nord-ouest de Danville, vers le sud-est à Cincinnati. Depuis 2002, un segment de l'interstate reliant la I-465 à la I-65, coté nord-ouest de la ville est appelé I-865 pour réduire les confusions possible.

U.S. Route

Indianapolis est aussi parcouru par six U.S. Route, les US 31, US 36, US 40, US 52, US 136 et US 421.

Transport ferroviaire et en commun[modifier | modifier le code]

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

  • Frances Farmer est morte à Indianapolis en 1970.
  • Adam Lambert chanteur né en 1982.
  • John Dillinger, célèbre gangster et braqueur de banques américain, né le 22 juin 1903 à Indianapolis.
  • Brendan Fraser né à Indianapolis le 3 décembre 1968, acteur
  • Lauren Cheney footballeuse, né à Indianapolis le 30 septembre 1987.
  • Ken Klee né à Indianapolis le 24 avril 1971, ancien joueur de hockey
  • Irina Demick, actrice française naturalisée américaine, est décédée à Indianapolis en 2004.
  • Ryan Murphy, scénariste, réalisateur et producteur américain né en 1965 à Indianapolis.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Mappemonde

La ville d'Indianapolis est jumelée avec plusieurs villes étrangères.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Indianapolis: a circle city history
  1. p.27.
  2. p.11.
  3. a et b p.33.
The Encyclopedia of Indianapolis
  1. p.1042.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En français : « Carrefour de l’Amérique ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Indianapolis Climate and Weather Charts - Indianapolis International Airport (IND) - (Indianapolis, Indiana - IN, USA) » (consulté le 11 mars 2010)
  2. (en) « Climate of Indiana » (consulté le 11 mars 2010)
  3. (en) « Indianapolis Climatological Information » (consulté le 11 mars 2010)
  4. (en) « Sunshine - average percent of possible par NOAA National Data Centers » (consulté le 11 mars 2010)
  5. (en) « climate zone.com » (consulté le 10 mars 2010)
  6. a et b (en) Nathaniel Kremer, « Alexander Ralston and the Plan for Indianapolis », Indiana Public Media,‎ 4 janvier 2010 (lire en ligne)
  7. (en) « State Soldiers' and Sailors' Monument - Indianapolis » (consulté le 10 mars 2010)
  8. (en) « City-County Building » (consulté le 24 mars 2010)
  9. (en) « Chase Tower » (consulté le 24 mars 2010)
  10. (en) « OneAmerica Tower » (consulté le 24 mars 2010)
  11. « Market Tower » (consulté le 24 mars 2010)
  12. (en) « High-rise buildings on Indianapolis » (consulté le 24 mars 2010)
  13. a et b (en) « Parks sur indy.gov » (consulté le 11 mars 2010)
  14. a et b (en) « Profile of Selected Economic Characteristics: 2000 » [PDF], State Demography Office, Colorado Department of Local Affairs (consulté le 24 octobre 2007)
  15. (en) « Marion County, Indiana QuickFacts », U.S. Census Bureau (consulté le 11 mars 2010)
  16. (en) [PDF] « DP-1. Profile of General Demographic Characteristics: 2000 », Census.gov,‎ 2000 (consulté le 2 mars 2010)
  17. (en) [PDF] « Chapter 2: All across the U.S.A. », Census.gov,‎ 2000 (consulté le 2 avril 2008), p.2
  18. (en) « Market ranks and schedules », Arbitron.com (consulté le 24 mars 2010)
  19. (en) « Indy Men's Magazine to fold », Indiana Ecomomic Digest,‎ 16 mars 2007 (lire en ligne)
  20. (en) « New Terminal at Indianapolis International Airport Now Boarding » (consulté le 24 mars 2010)
  21. (en) « Indianapolis Airport » (consulté le 24 mars 2010)
  22. (en) [PDF] « Great Circle Mapper: KEYE - Indianapolis, Indiana - Eagle Creek Airpark » (consulté le 24 mars 2010)
  23. (en) « Indiana Public Use Airports » (consulté le 24 mars 2010)
  24. (en) « Bicycle Friendly Community Indianapolis - Marion County, IN - Bronze Level » (consulté le 10 mars 2010)
  25. (pt) « Prefeito recebe delegação de Indianápolis »,‎ 28 juillet 2009 (consulté le 20 mars 2010)
  26. (de) « Indianapolis - Vereinigte Staaten von Amerika » (consulté le 20 mars 2010)
  27. (sl) « Indianapolis, Indiana, ZDA » (consulté le 20 mars 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :