Kedge Business School

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis KEDGE Business School)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kedge
Logo-kedge.JPG
Histoire et statut
Fondation
2013
Type
Régime linguistique
Président
Directeur
José Milano
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
12 500
Enseignants-chercheurs
196 dont 43% internationaux
Budget
103 millions d'euros [1]
Divers
Devise
Create Share Care
Membre de
AACSB, AMBA, EQUIS, CGE
Site web

Kedge Business School est une école supérieure de commerce française créée suite la fusion de Bordeaux école de management (ex-ESC Bordeaux) et Euromed Management (ex-ESC Marseille) en 2013.

Elle est présente sur quatre campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille et Toulon), deux en Chine (Shanghai et Suzhou) et sur quatre campus associés (Avignon, Bastia, Bayonne, Dakar).

L'établissement propose plusieurs types de formations allant de Bac + 3 à Bac +5/6 dans le domaine du management. Elle dispense notamment un programme généraliste en management dit "Programme Grande École", certifié par l'État français et qui délivre le grade de Master.

L'établissement possède une triple accréditation (triple crown) internationale (AACSB, EQUIS, AMBA).

KEDGE Business School fait partie de la banque d’épreuves Ecricome[3] qui gère les admissions sur concours de 2 écoles depuis 2017.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’école supérieure de commerce de Marseille est créée en 1872, tandis que l’école supérieure de commerce de Bordeaux est créée un an plus tard, en 1873. Les deux changent de nom au début des années 2000 pour devenir respectivement Euromed Marseille École de Management (en 2003) et « Bordeaux École de Management » (en 2000).

En 2013, les chambres de commerce et d'industrie de Bordeaux et de Marseille fusionnent les deux écoles pour créer KEDGE Business School à la rentrée 2013. Ce regroupement fait partie d’une vague d’opérations similaires en France (SKEMA Business School créée en 2009, France Business School créée en 2012 et NEOMA Business School créée en 2013)[4]. En effet, les écoles de commerce françaises font dorénavant face à une concurrence internationale et le volume d'étudiants augmente[5].

Statuts et organisation[modifier | modifier le code]

KEDGE Business School est une association autonome à but non lucratif. Elle est reconnue "établissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général" (EESPIG)[6] par le Ministère de l'enseignement supérieur. Elle est dirigée par un conseil d’administration bénévole, composé de dirigeants de grandes entreprises et de représentants des collectivités territoriales[7],[8].

Suite à l’Assemblée générale de KEDGE Business School qui s’est tenue le 26 septembre 2017 à Paris, le conseil d’administration, composé d’élus des CCI de Bordeaux Gironde, de Marseille Provence et du Var ainsi que de dirigeants de grandes entreprises et de représentants des collectivités territoriales, a nommé Stanislas de Bentzmann pour succéder à François Pierson à la présidence du Groupe[9]. Le vice-président est Pierre Goguet, président de la chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux. José Milano est le directeur général de l'établissement depuis le départ de Thomas Froehlicher[10].

KEDGE Business School a rejoint en décembre 2017 la Fédération des établissements d'enseignement supérieur d'intérêt collectif (FESIC)[11],[12].

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

L’école assure plusieurs types d’enseignements : formation initiale, formation continue, Maîtrise en administration des affaires (« Executive MBA »).

De plus, plusieurs programmes de différents niveaux y sont dispensés allant du Bachelor bac + 3, au Mastère Spécialisé[13] bac + 5/6, dans les domaines des achats à travers le MAI, de niveau Bac+6, de Supply Chain Management à travers ISLI, de gestion de patrimoine et d'immobilier à travers l'IMPI[14], de finance, de marketing, de ressources humaines, de responsabilité environnementale, de management culturel et d'entrepreneuriat sont proposés aux étudiants des différents campus.

Le programme le plus mis en avant est le « Programme Grande École ». Il s'agit d'une formation de trois ans après un bac + 2 ou de deux ans après un bac bac + 3. L’admission des étudiants se fait via le concours Prepa Ecricome, ou par admission sur titre[15] Tremplin 1 et 2.

Le Programme « Grande Ecole » et « l'EBP International » sont tous deux visés par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et confèrent à leurs titulaires le Grade de Master[16],[17]. Cette habilitation est donnée après l’avis de la Commission d’Évaluation des Formations et Diplômes de Gestion.

En juin 2016, à la suite de la Conférence des nations unies sur le développement durable, l'école a lancé un « Toeic du développement durable ». Appelé Sulitest, ce questionnaire à choix multiple a pour objectif de tester les connaissances des étudiants au sujet du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises.

Innovation[modifier | modifier le code]

Dans le but de mettre en avant une démarche d'innovation et d’entrepreneuriat, l'école lance en 2012 le programme Business Nursery afin d'accompagner les étudiants dans leurs projets d'innovation[C'est-à-dire ?].

Dans cette continuité, elle inaugure le Kedge Accelerator en 2017[18], créé avec l'appui de la Fondation Daniel et Nina Carasso, fondation nommée ainsi en la mémoire du fondateur de Danone, ancien diplômé de l'école[19]. Cet espace de 500 m2 basé sur le campus de Marseille a pour objectif d'accompagner environ 150 projets par an.

Direction[modifier | modifier le code]

  • Bernard Belletante : 2013 - 2014
  • Thomas Froehlicher : 2014 - 2017
  • José Milano : Depuis 2017

Campus[modifier | modifier le code]

L’école a plusieurs sites à Bordeaux (à proximité du Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan), à Marseille (campus de Luminy), ainsi qu’à Toulon, Avignon, Bayonne, Bastia, Paris, Suzhou et Shangai (en Chine) et Dakar (Sénégal).

Controverse[modifier | modifier le code]

En 2018, le projet d'extension du campus de Luminy suscite la controverse, en prévoyant la destruction de plusieurs centaines d'arbres en zone classée Aire d'adhésion du massif du parc national des calanques, cela sans étude d'impact préalable[20]. Ce sont près de 300 pins d'Alep dont plusieurs centenaires qui sont menacés [21]

L'archictecte de bâtiments de France a par ailleurs rendu un avis défavorable à l'encontre du projet.

En réponse à cette controverse, la direction de Kedge invoque un label de bronze Bâtiment durable méditerranéen (bâtiments moins consommateurs d'énergie, la plantation de 292 chênes verts, « plus résistants aux incendies et favorisant la biodiversité», et la desserte du campus par un bus rapide[21].

Échanges universitaires et doubles diplômes[modifier | modifier le code]

KEDGE propose des échanges universitaires dans plus de 160 destinations à travers les cinq continents[22]. 60 % des partenaires internationaux de Kedge BS ont des accréditations internationales (AASCB, AMBA, EQUIS, EPAS).

KEDGE propose 16 doubles diplômes intégrés pour le programme Grande École. Les étudiants qui choisissent d'effectuer ce parcours sont donc diplômés du diplôme de KEDGE Business School et de celui de l'institution partenaire.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les associations respectives des diplômés de BEM Bordeaux (BEM Talents) et d'Euromed Management ont fusionné pour donner KEDGE Alumni. Cette association regroupe plus de 50 000 diplômés dans le monde[réf. nécessaire]

Parmi les anciens élèves célèbres figurent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://orientation.blog.lemonde.fr/2017/03/20/nous-voulons-rendre-le-programme-grande-ecole-de-kedge-plus-lisible/
  2. https://kedge.edu/l-ecole/les-campus
  3. « Banque d’épreuves ECRICOME – Concours Ecole de commerce », sur www.ecricome.org (consulté le 13 janvier 2016)
  4. Cécile Peltier, « Fusions des écoles de commerce : les recruteurs dans l’expectative », sur www.letudiant.fr/educpros,
  5. « Ecoles de commerce: peut-on s’en sortir sans fusionner ? », sur Le Figaro Etudiant (consulté le 2 janvier 2016)
  6. « Liste établissements EESPIG », sur www.fesic.org, (consulté le 8 juin 2018)
  7. « Gouvernance », sur www.kedgebs.com
  8. « KEDGE Business School », sur Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux (consulté le 2 janvier 2016)
  9. « Stanislas de Bentzmann succède à François Pierson à la présidence de KEDGE », sur etudiant.kedge.edu (consulté le 2 octobre 2017)
  10. « José Milano succède à Thomas Froehlicher en tant que Directeur Général de KEDGE Business School à compter du 1er septembre 2017 », sur etudiant.kedge.edu (consulté le 2 octobre 2017)
  11. « KEDGE Business School devient membre de la FESIC », sur kedge.edu (consulté le 8 juin 2018)
  12. « KEDGE BUSINESS SCHOOL DEVIENT MEMBRE DE LA FESIC », FESIC,‎ (lire en ligne)
  13. « Les formations MS par école - KEDGE BS - Conférence des Grandes Ecoles », sur www.cge.asso.fr (consulté le 2 janvier 2016)
  14. « IMPI - Patrimoine et Immobilier, spécialisation Gestion de Patrimoine », sur www.meilleurs-masters.com
  15. « ESC - Grande école - PGE », sur www.kedgebs.com
  16. [PDF] « Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bulletin officiel spécial n° 4 du 20 juin 2013, 2. Liste des diplômes des établissements d’enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l’enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master »
  17. « commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion »
  18. « Kedge inaugure le premier accélérateur universitaire », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  19. L'Usine Nouvelle, « Kedge Business School inaugure son accélérateur de Marseille - L'actu des campus », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)
  20. http://www.lamarseillaise.fr/marseille/economie/66442-kedge-business-school-rase-une-pinede-pour-fructifier-au-vert
  21. a et b http://www.leparisien.fr/environnement/a-marseille-un-projet-de-construction-menace-une-pinede-pres-des-calanques-06-04-2018-7648830.php
  22. « Programme Grande Ecole », sur Kedge Business School, école de commerce et management (consulté le 23 janvier 2016)
  23. http://www.liberation.fr/economie/0101559813-daniel-carasso-103-ans-de-yaourts
  24. « Eric PICHET », sur kedge.edu

Liens externes[modifier | modifier le code]