Jérôme Jarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jarre.
Jérôme Jarre
Naissance (29 ans)
Albertville, France
Nationalité Français
Pays de résidence Los Angeles, États-Unis
Profession

Jérôme Jarre, né le à Albertville, est un influenceur, humanitaire et philanthrope français connu pour être une personnalité très suivie sur les réseaux sociaux Vine et Snapchat. En juin 2014, il était la quatrième personne la plus suivie de Vine[1]. Il a mené des actions de sensibilisation à la famine en Somalie ou à la cause des Rohingyas du Bangladesh.

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Jérome Jarre est né à Albertville et a été élevé par sa mère[2]. À l'âge de 19 ans, il abandonne sa scolarité en école de commerce et déménage en Chine. Il y reste un an au cours duquel il y apprend le chinois et l'anglais, et crée différentes startups[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir créé plusieurs entreprises en Chine, Jérôme Jarre déménage à Toronto, où il cofonde la société de logiciels Atendy, avec Christopher Carmichael. Début 2013, il entend parler du lancement de Vine, plateforme sociale où il s'inscrit immédiatement et commence à poster des vidéos. Il quitte par la suite l'entreprise qu'il dirige afin de se consacrer entièrement à son nouveau hobby[1],[4].

Vine[modifier | modifier le code]

Jérôme Jarre poste sa première vidéo sur Vine le , jour du lancement de l'application. Trois mois après, il sort Don't be afraid of love (« N'aie pas peur de l'amour »), qui devient l'un de ses premiers vines à succès[5]. Jérôme est invité à deux reprises dans l'émission The Ellen DeGeneres Show[6],[7]. Six mois après la création de son compte, il rassemble 20 000 abonnés[1] et après son apparition dans The Ellen DeGeneres Show, ce nombre atteint un million, en l'espace d'un mois[1]. Ellen DeGeneres lui demande par la suite d'être présent sur le tapis rouge de la 86e cérémonie des Oscars, où il multiplie les vines avec de nombreux acteurs[8]. Plus tard, il est embauché par Canal+ pour couvrir le Festival de Cannes 2014[9]. Il est également l'un des jurés du Festival du film de Tribeca 2014 pour la catégorie des films de six secondes[10].

En novembre 2013, Jérôme Jarre lance le projet Humans pour lequel il demande à des inconnus dans la rue[11] « Quel est le message le plus important que vous souhaiteriez partager avec le monde tout de suite ? ». Les vidéos de ce projet sont mises en ligne sur un compte Vine dédié du nom de Humans. BuzzFeed écrit que « ce projet Vine vous redonnera foi en l'humanité[12] ».

Jérôme Jarre a posté plusieurs vines avec divers artistes de Hollywood, incluant Robert De Niro[13], Pharrell Williams, Ashton Kutcher, Ben Stiller, Ansel Elgort, et Kristen Bell[14].

Snapchat[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est suivi par sept millions d'abonnés sur Vine, Jérôme Jarre crée un compte sur Snapchat et commence à utiliser la plateforme où il met en scène des histoires de deux minutes qu'il partage avec ses abonnés[15], l'une d'elles avec le chanteur Stromae[16].

Le , il se rend devant les bureaux de Snapchat et tweete « Hey Snapchat, je suis devant votre bureau. Laissez-moi entrer si vous voyez cela[17] ». Le hashtag #JeromeInsideSnapchat utilisé pour son tweet arrive en tête des tendances Twitter aux États-Unis[18] et au Royaume-Uni[19]. Il est invité à entrer dans les bureaux de Snapchat où il filme une histoire Snapchat avec le directeur général Evan Spiegel[20].

GrapeStory[modifier | modifier le code]

En mai 2013, Jérôme Jarre fonde l'agence GrapeStory avec Gary Vaynerchuk, avec pour but de faire entrer en contact des artistes — connus grâce à leur présence sur les réseaux sociaux et applications mobiles — avec des marques en quête de contenu marketing. En août 2013, l'agence annonce avoir fait signer entre 20 et 30 célébrités de Vine[21].

Appel aux dons pour la Somalie[modifier | modifier le code]

Le 15 mars 2017, Jérôme Jarre lance un appel aux dons, via Twitter, pour la famine qui sévit en Somalie en raison notamment de la sécheresse. Il propose pour cela, de remplir un avion de la compagnie aérienne Turkish Airlines, seule compagnie qui relie la Somalie, d'eau et de nourriture, en incitant les internautes à la bombarder de messages, via le hashtag #TurkishAirlinesHelpSomalia, pour qu'elle accepte ce transport. Ce coup de gueule lui est venu lorsqu'un bénévole lui a raconté qu'il avait vu une fillette de six ans mourir en raison de la déshydratation après avoir longuement marché avec sa mère, et d'une certaine indifférence de la communauté internationale et des médias sur la situation de la famine qui se déroule en Afrique de l'est, malgré l'alerte de l'ONU[22]. Le 19 mars, il indique que plus d'un million de dollars a été réuni, provenant de dons d'environ 50 000 personnes. Parmi eux, des célébrités ont également relayé le message, tel que Norman Thavaud, Omar Sy, Ben Stiller, Colin Kaepernick notamment. La compagnie Turkish Airlines, suite aux messages, a accepté qu'un avion cargo soit affrété pour l'acheminement de 60 tonnes d'eau et de nourriture le 27 mars. À la suite de l'opération, il appelle à d'autres actions sur le long terme pour l'accès à l'eau[23]. L'opération soulève toutefois plusieurs questions au sein des associations, notamment sur sa précipitation, ses répercussions à moyen et à long terme, ainsi que le manque de transparence quant aux modalités de reversement des dons. Son échange avec Erdogan provoque également des commentaires sur la manière dont le président turc a pu tirer un avantage politique de l'opération - Buzzfeed rappelant que « l'implication de l’État turc dans les crises humanitaires a des motivations géopolitiques claires » et Bayram Balci, chercheur spécialiste de la Turquie au CERI de Sciences Po, y voyant une opération « tout bénéfice qui rehausse le prestige de la Turquie aux yeux de sa population, sans coût en comparaison avec l’accueil des Syriens dans le pays, qui suscite un sentiment de rejet grandissant »[24].

Mobilisation pour les Rohingyas[modifier | modifier le code]

Le 27 novembre 2017, Jérôme Jarre se rend dans le plus grand camp de réfugiés du monde, à Cox's Bazar au Bangladesh. Accompagné par les vidéastes Mister V, Jhon Rachid, Le Grand JD, Seb, par l'acteur Omar Sy et l'artiste DJ Snake, l'objectif de ce déplacement est de sensibiliser l'opinion publique au sort des Rohingyas[25], cette population minoritaire musulmane originaire de Birmanie, qui fuit une épuration ethnique. Grâce aux réseaux sociaux, notamment Twitter, la Love Army interpelle le président turc Recep Tayyip Erdoğan afin que celui-ci mette en place une aide humanitaire[26]. Face au silence des grosses entreprises, la Love Army décide d'ouvrir une cagnotte en ligne. Le 29 novembre, les organisateurs annoncent avoir déjà récolté 800 000 dollars[27], le 30 novembre 1 400 000 dollars sont récoltés[28], et le 31 décembre 2017, 2 millions d'euros sont récoltés.

Controverses[modifier | modifier le code]

En juin 2014, Jérôme Jarre est fortement critiqué par la communauté de Vine pour avoir mis une vidéo dans laquelle il piège John Stamos en l'embrassant, lequel lui retourne le baiser. De nombreux abonnés le croient alors homosexuel et menacent de ne plus suivre son compte pour cette raison. Il poste une vidéo le lendemain sur Vine afin de répondre directement aux commentaires insultants. Dans celle-ci, il affirme ne pas être gay et y embrasse sur la bouche Nicholas Megalis, autre célébrité de Vine, pour montrer son soutien à la communauté LGBT[29].

En 2016, son comportement est mis en cause lors de la diffusion d'une vidéo tournée en marge d'une soirée privée au musée d'Orsay : Jérôme Jarre tente de faire croire qu'il a passé la nuit au musée après s'y être introduit et s'être enfermé dans les toilettes. Le musée d'Orsay dénonce alors ses mensonges et rappelle formellement à l'ordre le jeune homme, qui a mis en danger les œuvres conservées au musée, et demande le retrait de la vidéo[30].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Every Industry Needs To Learn To Tell Their Story In 6-Seconds, Says Vine Star Jerome Jarre », Unruly Media (consulté le 17 juillet 2014).
  2. « The Proposal: Jerome Jarre at TEDxYouth@SanDiego 2013 », TEDXYouth (consulté le 2 août 2014).
  3. (en) « Famous for six seconds: The celebrities of Vine », sur The Independent (consulté le 16 juillet 2014).
  4. (en) « 2013 – Speakers », TED X Youth San Diego (consulté le 16 juillet 2014).
  5. (en) « Jerome Jarre And His 1.2 Million Followers Lead First Wave Of Snapchat Stars », Tube Filter (consulté le 31 juillet 2014).
  6. « Web Videos: Vine & the Fear of Love », The Ellen Show (consulté le 31 juillet 2014).
  7. « Fresh Off the Vine! », The Ellen Show (consulté le 31 juillet 2014).
  8. (en) « Jérôme Jarre Has The Best Red Carpet Coverage Of All », BuzzFeed (consulté le 31 juillet 2014).
  9. « Jerome Jarre Cannes 2014 », Canal+ (consulté le 31 juillet 2014).
  10. (en) « MEET THE JURORS OF OUR 2014 #6SECFILMS COMPETITION », Tribeca Film Festival (consulté le 31 juillet 2014).
  11. (en) « Need Advice? Vine King Jerome Jarre Asks Random Strangers to Enlighten You », TIME (consulté le 14 juillet 2014).
  12. (en) « Jerome Jarre's New Vine Project Captures Humanity At Its Best », Huffington Post (consulté le 14 juillet 2014).
  13. (en) « Watch: Robert De Niro's first Vine proves banana orange aplle treee fugus elephant because the cat is dead on the mat jk troll wreck funny he is the most 'dad' anyone has ever been », Entertainment (consulté le 18 juillet 2014).
  14. (en) « Robert De Niro appeared on Vine with Jerome Jarre, the French star of the application », Huffington Post (consulté le 18 juillet 2014).
  15. (en) « Meet the First Viral Snapchat Stars », Time (consulté le 31 juillet 2014).
  16. « Stromae, Jérôme Jarre et... une carotte : snapchat story et vidéo à New York », Pure Break (consulté le 1er août 2014).
  17. « JeromeInsideSnapChat », Jerome Jarre (consulté le 1er août 2014).
  18. « Trend Alert », Trendinalia US (consulté le 1er août 2014).
  19. « Trend Alert », Trendinalia UK (consulté le 1er août 2014).
  20. (en) « Snaps To Riches: The Rise Of Snapchat Celebrities », Forbes (consulté le 1er août 2014).
  21. (en) « These Vine Celebs Made $10,000 in Six Seconds on Their Mobile Phones », Adage (consulté le 19 juillet 2014)
  22. Ce coup de gueule de Jérôme Jarre ne laissera personne insensible, Huffington Post, 16 mars 2017
  23. Grâce à la générosité des internautes, Jérôme Jarre a réussi son pari fou pour aider la Somalie, Huffington Post, 19 mars 2017
  24. [Bayram Balci, chercheur spécialiste de la Turquie au CERI de Sciences Po Que pensent les ONG de l’opération #LoveArmyforRohingya lancée par Jérôme Jarre ?] sur lesinrocks.com du 30 novembre 2017
  25. Omar Sy, Jérôme Jarre et la «Love Army» au secours des Rohingyas, Le Figaro, 28 novembre 2017
  26. Rohingyas : pourquoi Jérôme Jarre fait-il appel au président turc Erdogan ?, RTL, 28 novembre 2017
  27. http://www.leparisien.fr/international/rohingyas-la-love-army-bien-partie-pour-lever-un-million-de-dollars-de-dons-29-11-2017-7422216.php
  28. (en-US) « Click here to support LOVE ARMY FOR ROHINGYA organized by Jérôme Jarre », sur gofundme.com (consulté le 30 novembre 2017)
  29. (en) « John Stamos Kisses Vine Superstar, Homophobia Erupts », Mashable (consulté le 16 juillet 2014).
  30. « La nuit au Musée d'Orsay ressemble surtout à une fiction », .

Liens externes[modifier | modifier le code]