Monty Sopp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monty Sopp

alt=Description de l'image MR.ASS.jpg.
Données générales
Nom complet Monty Sopp
Nom de ring Kip Sopp[1]
Kip Winchester[1]
Billy Gunn[1]
Rockabilly[1]
Billy G[1]
The G-Man[1]
Kip James[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 11 novembre 1963 (51 ans)[1],
Orlando, Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 122 kg (268 lb)
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Harris Brothers
Jerry Gray[1]
Carrière pro. 1993[1]aujourd'hui

Monty Sopp (né le 11 novembre 1963[1]) est un catcheur américain plus connu sous le nom Billy Gunn. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment en temps qu'entraîneur.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Federation / Entertainment (1995-2005)[modifier | modifier le code]

The Smoking Gunns à la WWF en 1996.

The Smoking Gunns (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Quand Sopp arriva à la World Wrestling Federation, il utilisait le nom Billy Gunn et faisait équipe avec son frère dans la storyline, Bart Gunn dans les The Smokin' Gunns. Début 1995, ils remportèrent leur premier WWF Tag Team Championship en battant l'équipe de Bob Holly et The 1-2-3 Kid. Ils conservèrent les titres jusqu'à WrestleMania XI où ils furent battus par l'équipe de Owen Hart et Yokozuna[2]. Ils remportèrent de nouveau les titres en septembre 1995.

Le 15 février 1996, les Gunns laissèrent vacants les titres quand Sopp eut besoin d'une opération à la nuque. Après le retour de Sopp, The Smoking Gunns remportèrent les titres par équipe pour la troisième fois en battant The Godwinns en mai. Après le match, la manager des Godwinns' Sunny se retourna contre eux en faveur des Gunns. Elle et Sopp commencèrent à avoir une relation à l'écran.

En septembre, The Gunns perdirent leur titres par équipe face à Owen Hart et The British Bulldog. Après le match, Sunny abandonna les Gunns, disant qu'elle ne s'occupait que des tenants du titre. Sopp, frustré par les deux pertes du titre et de Sunny, laissa Bart et mit ainsi fin aux Smoking Gunns.

The New Age Outlaws (1997-1998)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : New Age Outlaws.

Après avoir eu une rivalité brève avec son frère, Sopp adopta une nouvelle gimmick, Rockabilly, et devint le protégé de The Honky Tonk Man. Pendant ce temps, il eut une petite rivalité avec « The Real Double J » Jesse James. À Shotgun Saturday Night, James réalisa que leur deux carrières n'allaient nulle part et lui suggéra donc de faire équipe. Sopp accepta et donna un coup de guitare sur la tête du Honky Tonk Man.

James et Sopp, rebaptisés « The Road Dogg » Jesse James et « Badd Ass » Billy Gunn devinrent The New Age Outlaws. Cette nouvelle équipe était dans l'esprit de l'Ère Attitude : effrontée, vulgaire, égotiste et grande gueule. Ils arrivèrent vite au sommet de la division par équipe et remportèrent ainsi le WWF Tag Team Championship de la Legion Of Doom le 24 novembre. Ils battirent aussi la LOD dans un match revanche à In Your House: D-Generation X.

The Outlaws commencèrent tout doucement à s'allier avec la D-Generation X qui devenait impressionnante avec sa nouvelle attitude. Au Royal Rumble 1998, The New Age Outlaws intervinrent dans un Casket match pour aider Shawn Michaels à battre The Undertaker[3]. À No Way Out 1998, The Outlaws firent équipe avec Triple H et Savio Vega (qui remplaçait Shawn Michaels blessé) pour affronter Chainsaw Charlie, Cactus Jack, Owen Hart, et Steve Austin mais perdent[4].

Quelques semaines plus tard, The Outlaws choquèrent tout le monde quand ils enfermèrent Cactus Jack et Chainsaw Charlie dans un container qu'ils poussèrent du décor. Ceci amena à un Dumpster Match à WrestleMania XIV où Cactus et Chainsaw battirent les Outlaws pour les titres par équipe[5]. La nuit suivante à RAW, les New Age Outlaws remportèrent le Tag Team Championship pour la deuxième fois en battant Chainsaw Charlie et Cactus Jack dans un Steel cage match, mais seulement après l'intervention de Triple H, Chyna et X-Pac. Après le match, The Outlaws devinrent des membres officiels de la D-Generation X.

D-Generation X (1998-1998)[modifier | modifier le code]

Après avoir rejoint la DX, The Outlaws défendirent successivement leurs titres face à la Legion Of Doom 2000 à Unforgiven 1998[6]. La DX commença à rivaliser avec Owen Hart qui rejoignit le clan The Nation. À Over The Edge 1998, The Outlaws et Triple H furent battus par les membres de la Nation, Owen, Kama Mustafa et D'Lo Brown dans un match par équipe à six. The Outlaws défendirent aussi avec succès leurs titres face à The New Midnight Express (Bombtastic Bob & Bodacious Bart) au King Of The Ring 1998[7].

Pendant ce temps, la Nation s'était doucement dissoute et The Outlaws débutèrent une rivalité avec Kane et Mankind. Finalement, Kane & Mankind remportèrent les titres par équipe mais cela ne dura pas longtemps. Au SummerSlam 1998, Mankind affronta The Outlaws dans un match Handicap sans Kane qui ne s'était pas présenté pour la défense du titre. The Outlaws battirent Mankind pour les titres pour la troisième fois[8]. The Outlaws aidèrent ensuite X-Pac dans sa rivalité avec Jeff Jarrett et Southern Justice. En décembre, The Outlaws perdirent leurs titres face à The Big Boss Man et Ken Shamrock de la Corporation.

Débuts en solo (1998-1999)[modifier | modifier le code]

The Outlaws se préoccupaient plus de la compétition individuelle. Le Road Dogg remporta le WWF Hardcore Championship en décembre 1998, et Sopp jeta son dévolu sur le WWF Intercontinental Championship. Au Royal Rumble 1999, Sopp défia sans succès Ken Shamrock pour le titre Intercontinental[9]. Le mois suivant à St. Valentine's Day Massacre, Sopp était l'arbitre spécial du combat pour le titre Intercontinental entre Val Venis et le champion Ken Shamrock. Combat au cours duquel Sopp fit un décompte rapide et donna la victoire à Venis, le nouveau champion, avant d'attaquer les deux hommes.

En mars, Sopp remporta le WWF Hardcore Championship d'Hardcore Holly. À WrestleMania XV, Sopp perdit le titre face à Holly dans un Triple Threat Match où était aussi inclus Al Snow[10]. The New Age Outlaws se réunirent ensuite et battirent Jeff Jarrett et Owen Hart à Backlash 1999[11]. Après Backlash, Sopp quitta DX, et s'allia avec Triple H et Chyna, devenant désormais Mr. Ass. Il battit son ancien partenaire, Road Dogg, dans un match à Over the Edge 1999. Sopp ensuite remporta le King of the Ring 1999 en battant Ken Shamrock, Kane, et son ancien allié à la DX, X-Pac. Après le King of the Ring, Sopp, Triple H, et Chyna rivalisèrent avec X-Pac et Road Dogg pour les droits sur le nom DX. La rivalité culmina à Fully Loaded 1999 quand X-Pac et Road Dogg battirent Sopp et Chyna.

Sopp entra ensuite en rivalité avec The Rock. Au SummerSlam 1999, The Rock battit Sopp dans un Kiss My Ass Match[12].

Reformation des New Age Outlaws et de DX (1999-2000)[modifier | modifier le code]

Sopp rivalisa brièvement ensuite avec Jeff Jarrett pour le titre Intercontinental avant de se réunir avec Road Dogg pour reformer les New Age Outlaws. The Outlaws remportèrent leur quatrième titre par équipe en battant la Rock 'n' Sock Connection en septembre 1999. Après avoir vaincu des équipes comme Edge et Christian, Hardcore Holly et Crash Holly, et The Acolytes, The Outlaws se réunirent avec X-Pac et Triple H pour reformer D-Generation X. La DX reformée s'en prit ensuite à des personnes comme Steve Austin, The Rock, Kane, Mankind, Shane McMahon et Vince McMahon. Pendant ce temps, The Outlaws remportèrent leur cinquième WWF Tag Team Championship après avoir battu Mankind et Al Snow.

Au Royal Rumble 2000, The New Age Outlaws conservèrent leurs titres contre The Acolytes après une intervention d'X-Pac[13]. The Outlaws eurent ensuite une chaude rivalité avec The Dudley Boyz qui remportèrent les WWF Tag Team Championships des Outlaws à No Way Out 2000[14]. Après avoir souffert d'une blessure à la coiffe des rotateurs dans un match avec les Dudley Boyz, Sopp fut renvoyé de la DX pour « perte de cool ». Sopp prit ensuite le temps de soigner son bras blessé avant de revenir une année plus tard.

Retour en solo en (2000-2001)[modifier | modifier le code]

Sopp fit son retour en octobre et fit immédiatement équipe avec Chyna pour rivaliser avec les Right to Censor, qui voulaient ça tombe bien « censurer » le personnage de Mr. Ass. À No Mercy 2000, les membres de Right to Censor Steven Richards et Val Venis battirent Chyna et Sopp[15]. À cause d'une stipulation, Sopp ne pouvait plus utiliser la gimmick de Mr. Ass, alors il se renomma Billy G. pendant quelques semaines avant d'opter pour « The One » Billy Gunn. Gunn rivalisa par la suite avec Eddie Guerrero et The Radicalz. Aux Survivor Series 2000, Sopp fit équipe avec Road Dogg, Chyna, et K-Kwik pour une défaite face aux Radicalz[16]. Quelques semaines plus tard à SmackDown!, Sopp remporta l'Intercontinental Championship de Guerrero. Son règne fut cependant court, Chris Benoit le battit deux semaines plus tard pour le titre à Armageddon 2000[17].

Après une rivlité avec Benoit, Sopp intervinit dans le match pour le WWF Hardcore Championship à No Way Out 2001, prenant l'avantage de la règle 24/7, en battant Raven pour le titre[18]. Ce règne fut aussi court, Raven récupérant sa ceinture quelques minutes plus tard. Sopp fut en compétition dans la division Hardcore jusqu'en juin, quand il tourna heel et eut une rivalité avec le vainqueur du King Of The Ring 2001, Edge. Après cette feud, Sopp redevint face et forma une équipe avec The Big Show. Sur requête de Show, l'équipe fuit appelée « The Show Gunns ». À InVasion 2001, The Show Gunns et Albert perdirent contre l'équipe de Shawn Stasiak, Hugh Morrus, et Chris Kanyon. The Show Gunns se sont séparés quand Sopp rivalisa avec les catcheurs de moindre importance de l'Alliance.

Billy & Chuck (2001-2003)[modifier | modifier le code]

Dans un match en 2001 à Sunday Night Heat, Sopp fut battu par Chuck Palumbo, qui a récemment quitté l'Alliance pour rejoindre la WWF. Après le match, Sopp proposa qu'ils fassent équipe. Palumbo accepta et Billy and Chuck s'en allèrent rapidement vers le sommet de la division par équipe. Ils montraient aussi beaucoup d'affection l'un envers l'autre, montrant d'évidence une (kayfabe) relation homosexuelle.

En février 2002, Billy & Chuck battirent Spike Dudley et Tazz pour remporter les Titres par équipe pour la première fois ensemble. Après avoir remporté les titres, Billy & Chuck se trouvèrent un « Stylyste personnel » en la personne du flamboyant Rico. Après avoir battu les APA, Dudley Boyz, et Hardy Boyz dans un Four Corners Elimination Match à WrestleMania X8[19], et Al Snow et Maven à Backlash 2002, Billy & Chuck rivalisèrent avec Rikishi[20]. À Judgment Day 2002, Rikishi & Rico (le partenaire mystère de Rikishi choisi par Mr. McMahon) battirent Billy & Chuck pour les titres par équipe après que Rico eut frappé accidentellement Chuck avec un Roundhouse Kick[21]. Billy & Chuck récupérèrent les titres deux semaines plus tard à SmackDown! avec l'aide de Rico. Ils conservèrent le titre un mois avant de le perdre face à l'équipe de Edge and Hulk Hogan.

Plus tard, pendant l'été, après que Sopp perdit un match face à Rey Mysterio, Chuck demanda à Sopp d'être son « partenaire pour la vie » et lui offrit un anneau. Sopp accepta, et Billy & Chuck devirent le duo qui fit le plus parler à la WWE. Le 12 septembre 2002 à SmackDown, Billy & Chuck eurent leur cérémonie de mariage. Cependant, avant leur union, ils révélèrent que tout cela était de la publicité et ainsi désavouèrent leur homosexualité à l'écran, admettant qu'ils étaient juste amis. Il s'avéra que le « pasteur » était en fait le General Manger de RAW Eric Bischoff (qui portait un masque). Il ordonna à la Three Minute Warning de s'occuper de Billy & Chuck. Rico, furieux que Billy & Chuck aient abandonnés leur personnage, devint le manager de Three Minute Warning et s'en alla à RAW. À Unforgiven 2002, Three Minute Warning battit Billy Gunn & Chuck Palumbo[22]. Leur dernier match ensemble eut lieu à SmackDown! pendant le premier tour d'un tournoi pour le tout nouveau WWE Tag Team Championship. Ils perdirent le match contre l'équipe de Ron Simmons et Reverend D-Von. Par la suite, Sopp se retira quelques mois suite à une blessure à un coude et l'équipe Billy & Chuck se sépara.

Retour en solo et renvoi (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Lors de son retour à l'été 2003, Sopp reprit la gimmick de « Mr. Ass » et Torrie Wilson devint sa nouvelle manager. Il débuta une rivalité avec Jamie Noble qui amena à un match de « proposition indécente » à Vengeance 2003, que Noble gagna. Celui-ci, grâce à la stipulation du match, remporta aussi une nuit avec Torrie. À SmackDown!, on vit Torrie qui avait un ménage à trois avec Noble et Nidia jusqu'à ce que Sopp rentre dans la chambre d'hôtel et tabasse Noble. Quand les caméras revinrent, les quatre étaient allongés sur le lit après avoir apparemment eu une partie à quatre. Sopp ensuite commença à faire équipe avec Noble avant de s'absenter de nouveau à cause d'une blessure au coude.

Sopp retourna à l'action lors du Royal Rumble 2004 mais fuit éliminé par Goldberg[23]. Sopp lutta ensuite principalement à WWE Velocity, avant de former une équipe avec Hardcore Holly, qui commençait vite à faire son trou dans la division par équipe de Smackdown!. À Judgment Day 2004, ils défièrent sans succès Charlie Haas et Rico pour le WWE Tag Team Championship[24]. Sopp eut ensuite une rivalité avec Kenzo Suzuki avant de postuler pour le WWE United States Championship.

En septembre 2003, Sopp fut retrouvé quasiment « mort » dans un aéroport et la WWE l'envoya en réhabilitation. Le 1er novembre 2004, Sopp, avec A-Train et Test, furent renvoyés de la WWE. Au moment de son renvoi, il était l'un des catcheurs qui avait été le plus longtemps présent à la fédération, comme The Undertaker et Shawn Michaels. En juin 2005, Sopp donna une entrevue où il fut très critique envers la WWE et les évènements qui avaient amené à son renvoi. La plupart des commentaires négatifs étaient tournés vers Triple H, qui selon Sopp « décidait de tout ». Ironiquement, dans un entretien en janvier 2007, Sopp brisa le kayfabe et dit qu'il était parti en bons termes avec la WWE, et qu'il serait heureux d'y retourner si les garanties financières étaient intéressantes.

Total Non-Stop Action Wrestling (2008)[modifier | modifier le code]

Plusieurs sites de news américains sur le catch ont confirmé que Sopp a reçu les foudres et le mépris dans les vestiaires de la TNA pour ces commentaires.

The Beautiful People (Kip James, Velvet Sky et Angelina Love) au pay-per-view TNA Bound to Glory IV.

En 2008, il s'associe avec les deux knockouts Angelina Love et Velvet Sky. Il devient leur manager et leur styliste. Après un changement de style radical, Kip James se fait appeler Cute Kip. Il entame par la suite une grande rivalité avec Rhino. À TNA Bound For Glory IV, The Beautiful People (Kip James, Velvet Sky et Angelina Love) sont battus par Rhino, ODB et Rhaka Khan après un Gore de Rhino sur Cute Kip.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2012-...)[modifier | modifier le code]

Billy Gunn est de retour à la WWE et plus précisément dans la division NXT en tant qu’entraîneur. Lors de Raw Old School du 4 mars 2013, Billy Gunn reforme The New Age Outlaws avec Road Dogg et battent Primo et Epico. Lors du Raw du 16 janvier 2014, il perd avec Road Dogg et CM Punk contre The Shield.

Tag Team Champion et perte des titres (2014)[modifier | modifier le code]

Lors de Royal Rumble, ils battent Cody Rhodes et Goldust pour devenir les nouveaux WWE Tag Team Champions. Lors de Elimination Chamber, ils battent les Usos et conservent leurs titres[25]. Lors de RAW du 03 mars, ils perdent leurs titres face aux Usos [26]. Lors de WrestleMania XXX, il perd avec Road Dogg et Kane contre The Shield[27].

Suite à leur défaite à WrestleMania XXX, il semble que leur retour dans les rings soit terminé pour le moment[28].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • Bad Ass
    • Mr. Ass
    • The One
    • Superstar
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
"Smokin" Jim Johnston ? WWF
"Oh, You Didn't Know?" Jim Johnston 1997-1999,1999-2000,2012-... WWF/E
"Ass Man" Jim Johnston ? WWF/E
"Break It Down" (DX) The DX Band 1998-1999,1999-2000 WWF
"Break It Down (V2)" (Corporate DX) The DX Band 2000 WWF
"I've Got It All" Jim Johnston ? WWF
"You Look So Good to Me" Jim Johnston ? WWF/E
"Nobody Moves" Dale Oliver 2006 TNA
"In My House" Dale Oliver 2006-2008 TNA
"Tiger Beat" Dale Oliver ? TNA
"Angel on My Shoulder" Dale Oliver 2008-2009 TNA
"Break It Down (V4)" (DX) Jim Johnston & Chris Warren 2012-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Independent Wrestling Federation
    • 2 fois IWF Tag Team Champion avec Brett Colt[29]
  • KYDA Pro Wrestling
    • 1 fois KYDA Pro Heavyweight Champion[30]
  • World Pro Wrestling
    • 1 fois WPW Heavyweight Champion[1]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sopp s'est marié avec Tina le 3 mars 1990. Ensemble, ils ont deux fils : Colten, qui est né le 18 mai 1994, et Austin, qui est né le 26 septembre 1995. Ils se séparent en janvier 2000 et leur divorce fut effectif le 15 février 2001[41].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) « Profil de Monty Sopp », sur Online World of Wrestling (consulté le 15 août 2009)
  2. (en) « Résultats WrestleMania 11 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  3. (en) « Résultats Royal Rumble 1998 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  4. (en) « Résultats No Way Out 1998 », sur Online World of Wrestling (consulté le 15 juin 2009)
  5. (en) « Résultats Wrestlemania XIV (1998) », sur SLAM! Wrestling (consulté le 9 juin 2009)
  6. (en) « Résultats Unforgiven 1998 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  7. a et b (en) « Résultats King of the Ring 1998 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 14 juin 2009)
  8. (en) « Résultats SummerSlam 1998 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 juin 2009)
  9. (en) « Résultats Royal Rumble 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  10. (en) « Résultats WrestleMania 15 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  11. (en) « Résultats Backlash 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  12. (en) « Résultats SummerSlam 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 juin 2009)
  13. (en) « Résultats Royal Rumble 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  14. (en) « Résultats No Way Out 2000 », sur Online World of Wrestling (consulté le 15 juin 2009)
  15. (en) « Résultats No Mercy 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 14 juin 2009)
  16. (en) « Résultats Survivor Series 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 15 juin 2009)
  17. (en) « Résultats Armageddon 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 15 juin 2009)
  18. (en) « Résultats No Way Out 2001 », sur Online World of Wrestling (consulté le 15 juin 2009)
  19. (en) « Résultats WrestleMania 18 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 12 juin 2009)
  20. (en) « Résultats Backlash 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  21. (en) « Résultats Judgment Day 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  22. (en) « Résultats Unforgiven 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  23. (en) « Résultats Royal Rumble 2004 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  24. (en) « Résultats Judgment Day 2004 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  25. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  26. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  27. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58899
  28. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58971
  29. (en) « Profil de Kip James », sur SLAM! Wrestling (consulté le 1er septembre 2009)
  30. (en) « Kip James NEW KYDA Pro Champion », sur KYDA Pro Wrestling (consulté le 1er septembre 2009)
  31. (en) « Historique du titre de MCW Tag Team Champions », sur Maryland Championship Wrestling (consulté le 12 août 2009)
  32. (en) « Historique du titre de MCW Tag Team Champions », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 12 août 2009)
  33. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2002 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 1er septembre 2009)
  34. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Tag Team of the Year », Wrestling Information Archive (consulté le 2008-08-05)
  35. (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 100 Tag Teams of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  36. (en) « Historique du WWF Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 1er septembre 2009)
  37. (en) « Historique du WWFæ Intercontinental Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 1er septembre 2009)
  38. (en) The history of the WWF World Tag Team Championship (WWE.com)
  39. (en) The history of the WWF World Tag Team Championship (Solie's title histories)
  40. (de) « Observer: Worst Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 1er septembre 2009)
  41. http://www.famousbirthdays.com/people/billy-gunn.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :