Matthew Bloom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matthew Jason Bloom

Description de cette image, également commentée ci-après

Matthew Bloom en 2013

Données générales
Nom complet Matthew Jason Bloom
Nom de ring Prince Albert
Albert
A-Train
Train
Giant Bernard
The Baldo Train
Rusher Road
Lord Tensai
Tensai
Sweet T
Jason Albert[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 14 novembre 1973 (40 ans)[2],
Peabody, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis[2]
Taille 1,99 m (6 6)[3]
Poids 163.5 kg (360 lb)[3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
All Japan Pro Wrestling
New Japan Pro Wrestling
Entraîné(e) par Killer Kowalski[2]
Dory Funk, Jr.[2]
Carrière pro. 1997[2]aujourd'hui

Matthew Jason Bloom (né le 14 novembre 1973 au Massachusetts) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Jason Albert[1].

Sa carrière débute en 1997 et rejoint la World Wrestling Entertainment de 1999 à 2004 où il catche sous les noms de Prince Albert, Albert et A-Train, puis la All Japan Pro Wrestling en 2005. Il travaille à la New Japan Pro Wrestling en tant que Giant Bernard de 2006 à 2012, avant de faire son retour à la World Wrestling Entertainment en 2012 sous le nom de Tensai.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matt Bloom est né le 14 novembre 1974 à Peabody au Massachusetts. Il a étudié à l'école secondaire de Peabody, où il a obtenu trois varsity letters (« lettres de blouson », récompenses pour des performances lors d'activités scolaires[4]) en football et en basket-ball, deux en athlétisme et une en baseball. Il s'est ensuite inscrit à l'Université de Pittsburgh, où il jouait au football américain en tant qu'offensive tackle et offensive guard[5]. Il obtient en 1996 un diplôme en langue des signes. Il joue ensuite brièvement dans la National Football League des Chargers de San Diego[5].

La même année, il devient maître d'école et enseigne les mathématiques et l'anglais à des enfants ayant des problèmes comportementaux et aux enfants sourds de l'école secondaire de Revere[6]. Alors qu'il accompagne ses trois meilleurs élèves à un spectacle de catch professionnel, il rencontre le catcheur et entraîneur Killer Kowalski et lui exprime son envie d'apprendre à catcher[5]. Kowalski l'invite alors à son école au Massachusetts et Bloom choisit de quitter l'enseignement pour le catch[6],[5].

Matthew est marié à Farah Bloom depuis 2005. Le couple a eu une fille au début de 2012. Il possède 28 piercings, dont le premier à l'âge de quatorze ans[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1997-1999)[modifier | modifier le code]

Bloom fait ses débuts de catcheur en 1997 lors d'un match face à Tim McNeany[6]. Lors d'un spectacle, il est remarqué par George Steele qui le présente à la famille McMahon et à d'autres personnes du monde du catch. Il rencontre ensuite Tom Prichard qui l'invite aux dojos d'entraînement de la WWF[6]. Il est alors embauché par la World Wrestling Federation (WWF) et après avoir reçu une formation complémentaire par Dory Funk, Jr., Bloom rejoint la Power Pro Wrestling (PPW), club-école à Memphis, au Tennessee, où il catchait en tant que Baldo. Il y remporte les titres de champion poids-lourds (le premier à remporter ce titre)[7] et de champion Young Guns de la PPW en janvier 1999[8].

World Wrestling Federation/Entertainment (1999-2004)[modifier | modifier le code]

Matt Bloom fait ses débuts télévisés à la World Wrestling Federation le 11 avril 1999 lors d'épisode de Sunday Night Heat en sauvant Droz d'un passage à tabac par Big Bossman. Il prend alors le nom de Prince Albert et rejoint un trio éphémère avec Droz et Key[9] où il joue le rôle du tatoueur personnel de Droz. Il participe à son premier pay-per-view lors de SummerSlam 1999 où il fait équipe avec Test dans un Tag Team Turmoil match remporté par Acolytes Protection Agency[10]. Droz et Albert continuent de faire équipe ensemble jusqu'à ce que Droz arrête le catch victime d'un accident (une powerbomb mal effectuée par D'Lo Brown) qui l'a paralysé en octobre 1999[11],[6]. Il devient alors le protégé du Big Bossman mais le nouveau duo se sépare à l'arrivée de Bull Buchanan, qui forme alors une équipe avec le Big Bossman. En mars 2000, il commence à se faire appeler Albert et est recruté par Trish Stratus pour former une équipe avec Test. L'équipe prend le nom de T & A[12] et participe à de nombreux matchs tout au long de l'année 2000, rivalisant notamment avec les Dudley Boyz et les Acolytes Protection Agency. Ils obtiennent notamment une chance de remporter le titre de Champions du monde par équipe de la WWF à King of the Ring le 25 juin 2000, lors d'un Four Corners Elimination match qui les opposait à Too Cool (Brian Christopher et Scotty 2 Hotty), The Hardy Boyz et Edge et Christian mais sont les premiers éliminés[13]. En décembre 2000, l'équipe se séparent lorsque Bloom attaque Test sous les ordres de Stephanie McMahon[6]. En avril 2001, il est membre du clan X-Factor avec Justin Credible et X-Pac[14].

Le 28 juin 2001 à SmackDown, Bloom remporte son premier et seul championnat à la WWF en battant Kane pour le titre de champion intercontinental de la WWF[15]. Il le perd à RAW le 23 juillet de la même année au profit de Lance Storm[16]. Le même mois, Justin Credible quitte X-Factor et rejoint The Alliance. Albert et X-Pac continuent à faire équipe jusqu'en novembre 2001, lorsque X-Pac se blesse. Albert adopte alors le surnom de The Hip Hop Hippo et forme l'équipe The Zoo Crew avec Scotty 2 Hotty[17]. Ils s'associent pour la première fois le 10 novembre 2001 à WWE Jakked et remporte un match face à Raven et Hugh Morris. Lors du Brand Extension en 2002, ils sont tous les deux assignés à SmackDown[18]. L'équipe se séparent moins de deux semaines plus tard lorsqu'Albert se retourne contre Scotty après un match perdu pour le titre face à Billy and Chuck[19]

Par la suite, il ne participe qu'à des matchs simples sans être impliqués dan de grands rivalités jusqu'en décembre 2002, lorsqu'il s'associe à Paul Heyman et The Big Show et se rebaptise A-Train. Il participe à WrestleMania XIX en équipe avec le Big Show mais ils perdent leur match face à l'Undertaker[20]. Il entre alors en rivalité avec The Undertaker, qui le bat à SummerSlam 2003[21], et Chris Benoit, qui le bat à No Mercy 2003[22]. Aux Survivor Series 2003, il catche dans l'équipe de Brock Lesnar qui perd un « match de dix hommes »[23]. En 2004, il participe au Royal Rumble mais est éliminé par Chris Benoit qui gagnera le match[24]. L'alliance avec Lesnar prend fin en mars 2004, lorsque Bloom rejoint la division RAW[25] et y a fait ses débuts le 7 juin. Deux semaines plus tard, il se blesse et souffre de lésions de la coiffe des rotateurs. Il est libéré de son contrat avec la WWE le 1er novembre 2004[2].

Impact Zone Wrestling (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté la WWE, il travaille pour la promotion indépendante Impact Zone Wrestling sous le nom de ring Train. Le 1er février 2005, il y remporte le titre de Champion poids-lourds de l'IZW[26]. Il conserve son titre à plusieurs reprises face à Billy Gunn, Ryan Lynch, ou Gregg Groothuis (Jack Bull)[2] jusqu'au 15 juin 2005, date à laquelle le titre est déclaré vacant[26]. Il gagne une chance de reconquérir le titre le 11 avril 2006, face à Lawrence Tyler mais perd[26].

All Japan Pro Wrestling (2005)[modifier | modifier le code]

Matt Bloom fait ses débuts à l'All Japan Pro Wrestling le 20 mars 2005 sous le nom de Giant Bernard et commence une rivalité avec Jamal. Il rejoint ensuite le clan Voodoo Murders aux côtés notamment de ses anciens collègues de la WWE, Chuck Palumbo et Johnny Stamboli[27]. Le 18 octobre 2005, il affronte sans succès Satoshi Kojima pour le titre de Champion poids-lourds triple couronné de l'AJPW.

New Japan Pro Wrestling (2006-2012)[modifier | modifier le code]

En janvier 2006, Matt Bloom quitte l'AJPW et rejoint son concurrent, la New Japan Pro Wrestling (NJPW). En avril 2006, il bat Yuji Nagata en finale de l'édition 2006 de la New Japan Cup[28]. À la suite de sa victoire, il gagne une chance pour le titre de Champion poids-lourds de l'IWGP, mais Brock Lesnar le conserve le 3 mai 2006 à Tenjin, Chūō-ku dans la Préfecture de Fukuoka. En juillet, le titre devient vacant, et Bloom participe à un tournoi pour déterminer le nouveau champion mais il perd face à Hiroshi Tanahashi en finale. En août, il prend part au tournoi de 2006 de G1 Climax mais est éliminé en demi-finale par Hiroyoshi Tenzan[29].

Le 11 mars 2007 à Nagoya, lui et Travis Tomko battent Manabu Nakanishi et Takao Omori pour gagner le titre de champions par équipe de l'IWGP[30]. Le 2 novembre 2007, il remporte avec Tomko la finale du tournoi G1 Climax Tag League[31].

Le 17 février 2008, lors d'un spectacle de la NJPW, lui et Tomko perdent les titres au profit de Togi Makabe et Toru Yano[30]. Après le départ de Tomko pour la Total Nonstop Action Wrestling, Bloom fait équipe avec l'ancien catcheur de la World Championship Wrestling Fuller Rick. Ils obtiennent un match pour le titre par équipe le 21 juillet 2008 face à Togi Makabe et Toru Yano mais perdent. Ils participent ensemble à l'édition d'octobre 2008 de G1 Climax Tag League.

Le 20 juin 2009, l'équipe qu'il forme avec Karl Anderson perd face à la Team 3D lors d'un match pour le titre de champions par équipe[32]. Depuis le 19 juin 2010, L'équipe Bad Intentions de Bernard et Anderson est IWGP Tag Team Champions. Ils ont défendu les titres à Wrestle Kingdom V dans un 3-Way Match face à Beer Money Inc et Muscle Orchestra (4e défense). Lors de Attack on the East Coast Nuit 1, lui, Prince Devitt, Ryusuke Taguchi et Karl Anderson battent Shinsuke Nakamura, Davey Richards, Jado et Gedo. Lors de Attack on the East Coast Nuit 1, lui et Karl Anderson battent Satoshi Kojima et Hideo Saito. Lors de Attack on the East Coast Nuit 3, lui et Karl Anderson battent Satoshi Kojima et Dan Maff. Lors de Super No Vacancy, il bat Lance Archer.Bad Intentions conservent leur IWGP Tag Team Championship,le 18 juin contre Takuma Sano et Yoshihiro Takayama, est remporte les GHC Tag Team Championship.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2012-...)[modifier | modifier le code]

Lord Tensai (2012)[modifier | modifier le code]

Bloom, dans son gimmick de Lord Tensai, lors de son retour à Raw

Matthew Bloom revient à la WWE lors du Raw du 2 avril, au lendemain de WrestleMania XXVIII sous le pseudonyme de Lord Tensai[33]. Pour ce nouveau personnage incarné à caractère méchant, il est accompagné par son manager Sakamoto. Lors du Raw du 02 avril, il bat Alex Riley. Lors du Raw du 09 avril, il bat Yoshi Tatsu par tombé. Après quelques semaines à affronter divers catcheurs, il attaque John Cena en compagnie de Sakamoto et de John Laurinaitis lors du Raw du 30 avril[34]. Lors du Raw du 21 mai, il fait équipe avec Jack Swagger et Dolph Ziggler pour affronter Sheamus et John Cena dans un match de bûcherons qui finit en match nul[35].

Il connaît sa première défaite contre John Cena le 4 juin, dans un match sans disqualification imposé par John Laurinaitis alors que Cena voulait affronter Michael Cole[36]. Lors du Raw du 11 juin, il perd contre Sheamus puis, frustré de sa défaite, il passe à tabac son manager Sakamoto. Il participe au Money in The Bank Ladder Match de Smackdown à Money in the Bank. Lors du Raw du 2 juillet, il perd contre Tyson Kidd en 14 secondes, après le match, il s'en prend à Sakamoto et plus tard à Tyson Kidd alors que ce dernier était en interview. Lors de Money In The Bank, il ne remporte pas la mallette à la suite de la victoire de Dolph Ziggler. Lors du Raw du 13 août, Tensai affronte Sin Cara, match que ce dernier remporte. Lors de Raw du 3 septembre 2012, il fait équipe avec Cody Rhodes face à Rey Mysterio et Sin Cara, match qu'il perdra. Lors de Smackdown du 14 septembre 2012, Tensai perd face à Randy Orton. Lors du PPV Night Of Champions, il participe à une Battle Royal désignant l'aspirant numéro un pour la ceinture du championnat des États-Unis ; le match sera remporté par Zack Ryder qui éliminera Tensai en dernier.

Lors du Raw du 1er septembre, il perd face à Ryback. La semaine suivante, il reperd face à Ryback mais ce dernier a plus de difficultés à porter son Finisher et est contraint de finir le match avec une Clothesline. Il gagne contre Big Show par disqualification. Il intervient dans le match de Wade Barett contre Sheamus; il attaque Sheamus puis se prend un Brogue kick. Lors du Raw du 12 novembre, il perd contre R-Truth. Lors de Survivor Series, Darren Young, Titus O'Neil, Epico, Primo et lui perdent contre Rey Mysterio, Sin Cara, Justin Gabriel, Tyson Kidd et Brodus Clay dans un Elimination Match. Lors du Raw du 19 novembre, il perd face à Ryback. Il présente le slammy award du moment "LOL! de l'année avec Santino Marella qui est remporté par The Rock.

Tons of Funk (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors du Royal Rumble 2013, il participe à un Royal Rumble Match qui est remporté par John Cena. Il effectue un Face Turn en battant Titus O'Neil lors de Main Event du 30 janvier en étant accompagné par Brodus Clay et commence une série de victoires. Lors du Smackdown du 8 février 2013 il gagne par disqualification face à Drew McIntyre à cause des 3MB mais Brodus Clay vient le sauver et danse avec lui et les danseuses de Brodus Clay. Brodus Clay a annoncé sur Twitter que le nom de leur équipe est The Monsters of Funk. Lors du Pre-Show d'Elimination Chamber (2013), lui et Brodus Clay battent la Team Rhodes Scholars. Lors du Monday Night RAW du 18 février, Brodus Clay, Naomi et lui battent Epico, Primo et Rosa Mendes dans un Mixed Match. Lors du Raw Old School du 4 mars, il gagne avec Brodus Clay contre 3MB, Tensai a changé de tenue et il est maintenant habillé comme Brodus Clay.

Lors du Smackdown du 29 novembre, lui et Brodus Clay battent Xavier Woods et R-Truth. Lors du Raw du 02 décembre, il perdent face a R-Truth et Xavier Woods.

Commentateur à NXT (2013-...)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 16 décembre, lui et Brodus Clay perdent face à Ryback et Curtis Axel. Il se fait attaquer par Brodus Clay après le match, ce qui met fin à leur alliance. Le 20 décembre à SmackDown, il bat Brodus Clay.

Il est depuis début 2014 commentateur à NXT[37].

Le 28 février 2014, il change son nom de scène pour Jason Albert[1].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises favorites
    • Scissor Kick
    • Spinning Rack
    • Firemen's Neckbreaker
    • Catapult in ropes
    • Spinning Rack Pancake
  • Surnoms
    • The Hip Hop Hippo
    • Sweet T
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
"Puke" ? 1999-2000 WWE
"Emergency" Hayley Williams 2000 WWE
"Watchu Looking At ?" ? 2001 WWE
"X Factor" ? 2001 WWE
"Turn It Up" ? 2001-2002 WWE
"Discusting" ? 2002 WWE
"Sticks And Stones" ? 2002 WWE
"Derailed" Jim Johnston 2002-2004 WWE
"Shrine" Jim Johnston 2012-2013 WWE
Somebody Call My Momma Ernest Miller 2013-2014 WWE

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Impact Zone Wrestling
    • 1 fois IZW Heavyweight Championship en 2005[26]
  • Power Pro Wrestling
    • 1 fois PPW Heavyweight Championship en 1999[7]
    • 1 fois PPW Young Guns Championship en 1999[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://caq.fr/actualite/2014/03/02/reconversion-nouvelle-identite-pour-tensai/
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Profil de Matt Bloom », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  3. a et b (en) « Profil de CM Punk », WWE (consulté en 9 novembre 2011)
  4. Voir : en:Varsity letter
  5. a, b, c et d (en) Adam Martin, « Matt 'A-Train' Bloom Interview: Talks about career in WWE, Droz, more », sur WrestleView.com,‎ 18 mai 2005 (consulté le 13 septembre 2009)
  6. a, b, c, d, e et f (en) David Kimble, « Matt Career Set To Bloom - wrestler Matt Bloom », sur Wrestling Digest, BNet,‎ octobre 2001 (consulté le 11 septembre 2009)
  7. a et b (en) « Historique du PPW Heavyweight Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 10 septembre 2009)
  8. a et b (en) « Historique du PPW Young Guns Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 10 septembre 2009)
  9. (en) « Profil du clan Droz/Albert/Key », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 septembre 2009)
  10. (en) « Résultats SummerSlam 1999 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  11. (en) « Profil de Darren Drozdov », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 septembre 2009)
  12. (en) « Profil de T & A », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 septembre 2009)
  13. (en) « Résultats King of the Ring 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  14. (en) « Profil de X-Factor », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 septembre 2009)
  15. (en) « WWF Intercontinental Championship - Albert », sur WWE (consulté le 11 septembre 2009)
  16. (en) « WWF Intercontinental Championship - Lance Storm », sur WWE (consulté le 11 septembre 2009)
  17. (en) « Profil de The Zoo Crew », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 septembre 2009)
  18. (en) « Résultats RAW, 25 mars 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  19. (en) « Résultats RAW, 4 avril 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  20. (en) « Résultats WrestleMania XIX », sur SLAM! Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  21. (en) « Résultats SummerSlam 2003 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  22. (en) « Résultats No Mercy 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  23. (en) « Résultats Survivor Series 2003 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  24. (en) « Résultats Royal Rumble 2004 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  25. (en) « Résultats WWE Draft Lottery 2004 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 septembre 2009)
  26. a, b, c et d (en) « Historique des titres de l'Impact Zone Wrestling » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archives. Consulté le 11 septembre 2009
  27. (de) « Profil de Voodoo Murders », sur genickbruch.com (consulté le 12 septembre 2009)
  28. a et b (en) « Résultats New Japan Cup 2006 », sur Strong Style Spirit (consulté le 12 septembre 2009)
  29. (en) « Résultats G1 Climax 2006 », sur Strong Style Spirit (consulté le 12 septembre 2009)
  30. a, b et c (en) « Historique du IWGP Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 10 septembre 2009)
  31. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées climaxtag2007.
  32. (de) « Résultats NJPW Dominion, 20 juin 2009 », sur genickbruch.com (consulté le 12 septembre 2009)
  33. (en)Mitch Passero, « Lord Tensai def. Alex Riley », sur WWE.com,‎ 2 avril 2012 (consulté en 29 mai 2012)
  34. (en) Tom Herrera, « John Laurinaitis ambushed John Cena, revealed that he will face him at WWE Over the Limit », sur WWE.com,‎ 30 avril 2012 (consulté en 19 mai 2012)
  35. (en) Tom Herrera, « Massive brawl breaks out and John Cena gets knocked out », sur WWE.com,‎ 21 mai 2012 (consulté en 1er juin 2012)
  36. (en) Tom Herrera, « John Cena def. Tensai, embarrassed Michael Cole », sur WWE.com,‎ 4 juin 2012 (consulté en 5 juin 2012)
  37. http://www.wwe.com/shows/wwenxt
  38. (en) « 411's WWE RAW Report 4.16.12 »
  39. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées OWOW.
  40. (en) Puroresu Central, « Corner Slingshot Splash »,‎ October 14, 2007 : « Giant Bernard, signature moves »
  41. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ARS.
  42. http://wwe13.2k.com/roster
  43. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  44. (en) « The Complete 'PWI 500' List For 2008 - Randy Orton Number One » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur WrestlingInc.com. Consulté le 10 septembre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]